De la Politique à la Psychiatrie: Quand Macron nie la pénurie de masques…

Nous l’avions déjà abondamment écrit ici mais force est de constater que nous devons en remettre une couche.
Quand un président de la République en exercice nie les faits passés, nie la triste réalité, nie l’Histoire récente , nie les actions de son gouvernement jusqu’à ses propres allocutions, nous basculons alors d’un problème politique à un problème médical et psychiatrique.
A quoi bon dépenser des heures à argumenter quand même les évidences, les preuves formelles, les faits publics reconnus par toutes et tous, demeurent niées sans vergogne?

 

macron nie la pénurie de masque

 

Signes avant-coureurs
Une femme politique, Rama Yade, que nous ne portons pas dans notre cœur vu son passé Sarkoziste, avait pourtant dès avril 2017, eu une très bonne analyse quant aux faibles capacités du candidat Macron. Des doutes malheureusement amplement confirmés, après 3 ans de chienlit couverts par le « en même temps ».

Soyons clairs, il en va de la responsabilité des présidents des deux parlements, Richard Ferrand et Gérard Larcher, conformément à l’article 68 de la Constitution.
En effet, l’actuel président s’avère dans l’incapacité mentale d’agir dans le bien de la Nation.  Dans le cadre de son allocution liée au soutien du milieu artistique, nous avions déjà dû subir une intervention ahurissante où il présentait tous les symptômes de patients des services d’addictologie: sueurs, logorrhée, démangeaisons, gestuelle exacerbée, yeux brillants.
Maintenant, le sujet ne se rappelle manifestement ni du passé, ni de ses propos.

10 mars 2020:

Nous sommes préparés

8 avril 2020 – intervention à Pantin (voir ci-dessous):

« ce qu’on pensait sans valeur il y a 6 mois où un an […] d’un seul coup on serait en rareté »

13 avril 2020:

Alors, étions-nous préparés à cette crise ? A l’évidence, pas assez […]

18 mai 2020:

Nous n’avons jamais été en rupture

Si eux-mêmes – Ferrand et Larcher – n’ont pas le courage politique d’agir, étant très proches politiquement cela serait aisément compréhensible, c’est donc à l’Etat Major de l’Armée voire un quarteron de généraux, d’agir et de prendre temporairement le pouvoir pour organiser à terme de nouvelles élections libres. Un acte lourd en conséquences.
Si personne n’a le courage politique de prendre ses responsabilités, il ne reste plus que le peuple. Pour le meilleur et surtout le pire.

Mais quelque chose nous dit, malgré tout, que notre pays – peuplé majoritairement de veaux – va rester dans un statu quo lâche et stupide, celles et ceux tirant les ficelles derrière la marionnette malade Macron s’arrangeant fort bien d’un tel président aussi faible mentalement que politiquement.

A moins d’un miraculeux sursaut populaire… mais on croit pas aux miracles!

Tout ceci n'est pas sérieux…s'en est même drôle!

Quoiqu’en disent nos politiciens au pouvoir, celles et ceux collaborant au National Sarkozisme, zombifiés par un petit gourou aussi hargneux qu’incompétent, la Rigueur est bien là. A défaut de Rupture, plus aguichante en période électorale, cette Rigueur va nous être imposée à nous, France d’en bas.
Nous pourrons toujours bloguer, toujours manifester, tant que Nicolas tient d’une main de fer Son pouvoir sur Son royaume, rien (aucune polémique, aucune une de journal), ni personne (aucun syndicat, aucun parti d’opposition) ne pourra le faire fléchir.
Alors il en impose, lui et ses laquais, aux autres, des contraintes, des mesures parce que la France va mal, et que seul, lui, le courageux, le vaillant, le téméraire, le preux chevalier pourra sauver le pays de la ruine, ruine ayant déjà gangréné la Grèce, dont les structures publiques (comme le fameux port du Pirée) sont actuellement jetés en pâture aux Chinois.
Personne ne veut de ça en France? Donc vous aurez droit à la cure d’austérité sarkozienne…pendant que lui et ses ouailles en profitent grassement de la France.

Comment ne pas relativiser jusqu’au ricanement, les actualités quand on apprend au fur et à mesure de ces lectures de tels faits, partiellement ou complètement vérifiés et vérifiables:
Christian Blanc sommé de s’expliquer sur ses déclarations fiscales
12.000€ de cigares pour Christian Blanc aux frais de l’Etat? (il en a remboursé déjà 3500…trop aimable!)
Joyandet a-t-il obtenu un permis de construire illégalement? Comment une villa de 231 m² sur la côte d’Azur ne vous tenterait pas?
– Ce même Joyandet qu’il y a quelques mois… Alain Joyandet en Martinique en jet privé: 116.500 € la visite
Ces dix ministres qui cumulent les rémunérations… avec le détail affolant des revenus possibles: 14 000 € par mois en tant que ministre de la République, l’allocation retraite, de 1 932 € pour 6 ans de mandat au Sénat et 1 549 € pour 5 années sur les bancs de l’Assemblée nationale. Sûr qu’après un tel magot, on a envie de quelques passe-droits pour agrandir sa luxueuse villa!
Rama Yade forcée de s’expliquer sur le prix de son séjour en Afrique du Sud
Et notre Rama Yade, confondant démagogie et populisme, nous rejoue la version « l’arroseuse arrosée ».

sarkozy un homme en or

Comment? cela ne vous suffit pas à vous dérider! Alors il faut absolument lire le blog de René Dosière, le fouineur de facturettes, le traqueur d’abus en tout genre, le véritable gardien des Finances Publiques. Et là forcément, les spasmes nerveux vont venir à vous en lisant les avantages en nature, enfin révélés du gouvernement.

Sinon, si vous n’êtes vraiment pas bon public, une excellente histoire peut finir le travail.
Nos amis Sarkoziens ont donc décrété qu’il fallait augmenter l’âge légal de départ à la retraite de manière progressive, ce qui revient plus mathématiquement, à augmenter de 4 mois la durée globale de travail.
Ainsi une personne née en 1956 partira 2 ans plus tard à la retraite qu’une personne née en 1950.
Le compte est bon: 1956-1950 = 6 ans et 6 x 4 mois = 24 mois soit 2 ans.
Assez simple pour que la France d’en bas que nous sommes, puisse comprendre.
Et forcément, tout français moyen sachant faire un produit en croix, donc tout le monde sauf l’ancien ministre de l’Education Nationale Xavier Darcos, extrapolera: si on prend un jeune né en 1990, il pourra donc demander légalement son départ à la retraite à… 73 ans! (1990-1950= 40ans et 40 x 4 mois= 160 mois soit 13 ans et un trimestre) Drôle, non?

Avec une telle blague concoctée par Eric Woerth et Nicolas Sarkozy, nul doute que l’UMP vient alors d’égayer votre belle journée.

Pour la route…

Les Politiques: Pourquoi nous allons finir par les détester!

Ils se foutent de nous… et de leurs promesses Ne prenons pas le sinistre exemple, trop aisé et trop connu, du National Sarkozisme le plus abject, prenons juste le dernier « combat » de Martine Aubry.
Elle qui voulait mettre au pas, les parlementaires PS pour le non-cumul des mandats… a finalement dû reporter sa Rupture après les prochaines sénatoriales.
Alors bien sûr, comme d’habitude il a bien fallu trouver une excuse « valable »: « certains notables pouvant être empêchés de se présenter, les chances du Sénat de passer à gauche en octobre 2011 s’en trouveraient diminuées d’autant. » Mais bien sûr…

Ils placent leurs proches à des postes enviés et enviables Illustrons ce triste fait par l’entrée de Mesdames Chirac et Woerth respectivement chez LVMH et Hermès, les fleurons du luxe français.
Ont-elles réfléchies, elles et évidemment leurs maris, aux conséquences de leurs actes (hormis le jackpot à la fin du mois)?
Bernadette Chirac chargée de faire pleurer dans les chaumières avec son opération pièces jaunes chaque année alors qu’elle et son mari habitent toujours – contrairement à leur promesse – l’hôtel de la famille libanaise Hariri à titre gracieux!
Florence Woerth, épouse d’un certain Eric, surnommé « Tête à Claques », tous deux proches d’un certain Daniel Bouton (Kerviel va adorer) et Madame ayant fait sa carrière à la banque Palatine (Banque dorénavant membre de BPCE – Caisse d’Epargne et Banque Populaire).
Notre si cher Eric Woerth va donc se voir bien embêté d’imposer une certaine rigueur sur le dossier des retraites, pendant que sa femme fait du shopping chez Hermès! Ethique, où es tu?

n'importe quoi

Ils contournent soigneusement la justice. La dernière en date, outre la magnifique parodie de procès de Charles Pasqua, demeure sans conteste l’Affaire Robert Boulin. La famille souhaitant relancer l’enquête de leur défunt ministre du travail mort en exercice, suicidé, noyé dans… 30 cm d’eau.
Comme à l’accoutumée, une nouvelle pièce est venue manquer au dossier: les fameuses lettres soi-disant écrites par l’intéressé avant de se donner la mort. Envolées, disparues. Tout comme les échantillons de sang, les poumons du défunt l’avaient été précédemment. Et notre MAM, de ne pas s’inquiéter, et de demander une énième enquête administrative…
Derrière cette sombre affaire d’un homme réputé intègre – et oui cela existait avant en Politique, tout restant relatif évidemment – se cacherait l’aile la plus sulfureuse de la droite: les hommes du SAC, le service d’action civique, si cher à un certain Pasqua. La boucle est…bouclée!

Ils placent leurs amis politiques à des postes fictifs rémunérateurs. Quel bonheur cette Christine Boutin! L’ultra-catho anti-avortement donneuse de leçon, à qui on pourrait être tentés de lui donner le bon Dieu sans confession (si on ne la connaissait pas!), tente depuis 2 jours de justifier sa cagnotte mensuelle. Et ce n’est pas un petit pécule de 9500 euros dont il faut se rappeler, mais bien…une caissette remplie à ras bord de 17 500 euros par mois, puisqu’elle tente d’oublier – médiatiquement parlant – sa pension de retraite parlementaire.
Oh évidemment, elle se défend d’une pratique tout à fait légale puisque sa nouvelle rémunération a été « fixée par le secrétariat général du gouvernement, sur la base de textes réglementaires qui encadrent la rémunération des ministres, secrétaires d’État et hauts commissaires »
Mais que fait Christine Boutin de la MO RA LI TE? Car si le petit Jésus l’a voyait, il doit certainement lui préparer le purgatoire à défaut des enfers.
Parenthèse: tout ceci semble être une jolie manipulation pour se venger – en sacrifiant sa notoriété – de son limogeage au ministère du logement. Car une telle largesse budgétaire en pleine rigueur constitue évidemment une grenade dégoupillée et tombée à terre violemment dans le camp Sarkozien. La vengeance est un plat qui se mange froid…
Côté Sarkozy, Soeur Boutin a surement promis de ne pas se présenter en 2012, Nicolas étant assez embarrassé à l’avance par la multitude de candidats à droite (dont Villepin). Fine stratège mais piètre ministre!

Ils manipulent le populisme à outrance. Ah Rama Yade, la vipère noire du gouvernement! Elle qui s’interrogeait à juste titre, mais avec 6 mois de retard, que l’hôtel des Bleus était trop luxueux avec des chambres entre 600 et 800 euros jour, vient de se griller la langue!
Voilà que la nouvelle avocate de la vertu (elle pourtant si déshonorante vis à vis de sa ville de Colombes, brillant par ses absences répétées aux conseils municipaux) et des finances publiques défend l’indéfendable…justement la rémunération de Christine Boutin!
Rama se baserait-elle sur le proverbe: « Les ennemies de mes ennemis sont mes amies »? Un bel exemple d’anti-sarkozisme secondaire (après y avoir gouté)

Ils nous font mine d’avoir des valeurs, de la morale et un combat à mener. Sacré Bayrou, tu t’es bien foutu de nous! Se retrouvant finalement bien esseulé, le François de Pau se voit obligé de retourner une nouvelle fois sa veste. Lui qui critiquait – à raison – les dérives du National Sarkozisme dans son best seller « Abus de pouvoir », se permet de rendre visite à Monsieur Le Bouffon Elyséen dès qu’il le demande…en vue d’on-ne-sait-quoi. Même le JDD s’en étonne dans un article au titre évocateur: Bayrou à l’Elysée, encore
Peut-être tenté par un énième rapport fictif mais grassement rémunéré comme pour Soeur Boutin?
Peut-être un poste de Ministre de l’Education Nationale pour imposer encore plus de financements des écoles privées par les contribuables, comme il l’avait déjà fait par le passé?

Toujours est-il que ces politiciens, comme ceux non cités ici, les plus connus, qu’ils aillent de l’extrême gauche à l’extrême droite, ont toutes et tous de bien belles casseroles aux derrières, jouant avec nos nerfs, maniant la langue de bois et le culot avec talent.
Mais à force de vous foutre de notre gueule, le pire risque à venir…que la Rue prenne le contrôle.

Marianne pleure pas!

Parodies d'Affiches de Film: Spéciale Femmes Politiques

Cela n’avait échappé à personne, cette semaine était celle de la Saint Valentin, et donc un peu aussi la semaine des Femmes!
Quoi de mieux pour leurs rendre hommage qu’une belle série de parodies orientées « Politique » évidemment…

Pour les régionales, Ségolène Royal marche sur des oeufs et se fait très discrète. Mais il faut avouer que lorsqu’elle ose l’ouvrir ou agir, elle est…différente! Le fait que Krief Consulting ne puisse parvenir à renflouer Heuliez (son chouchou de l’innovation) risque de ne pas lui plaire du tout. Un coup du sort téléguidé de l’Elysée pour tenter de la faire chuter? A voir…
ségolène royal dans esther (orphan)

Rama Yade joue pour les régionales IDF dans le camp de Valérie Pécresse. Heureusement car question côté de popularité et distribution de tracts, c’est laborieux pour Valérie! Nul doute que Rama se débrouillerait même mieux seule, tout en jouant la carte de la petite « rebelle » du Sarkozisme.
rama yade l'amazone candidate

L’infâme Christine Albanel est de retour dans les médias. Mécontente visiblement de l’octroi d’une étude sur la numérisation des documents électroniques, la rumeur sous-entend qu’elle pourrait finalement occupée une place dans la Direction de la Communication chez France Telecom. Un comble pour cette ardente militante du filtrage des égouts 2.0. Quant au conflit d’intérêts (mélange public/privé), le National Sarkozisme contineu dans cette ignoble pratique, punie sévèrement dans n’importe quelle autre démocratie du monde.
christine albanel kill mule kill bill fake parodie

L’autre Christine, Christine Lagarde assume toujours son rôle d’une main de fer, tout en continuant ses prédictions avec notamment la réduction des déficits publics à 3% d’ici 2013. Aussi crédible que la fin des SDF en 2006, d’autant que les départements demeurent largement endettés (décentralisation, faible compensation de l’Etat, crise mondiale) et n’étant pas autorisés à être en déficit,ils devront emprunter auprès de…l’Etat, qui n’a déjà plus un sou!
christine albanel kill mule kill bill fake parodie

La fossoyeuse de l’hôpital public, Roselyne Bachelot, ne réagit étrangement pas de la même manière selon que l’on parle de la grippe A ( 92 millions de doses pour le résultat que l’on connait) ou du Bisphénol A. Dans ce dernier cas, les signaux se mettent progressivement au rouge, certaines municipalités anticipent le scandale mais Roselyne elle reste muette. Aucun intérêt financier en jeu?
La semaine prochaine, les sénateurs se prononceront pour ou contre la création d’une commission parlementaire sur ce thème de la Grippe A…A suivre!
roselyne bachelot vilaine

(MAJ 21/02/2010)
Vu l’état du parti socialiste qui gagnera par défaut les régionales, et non parce qu’il s’est réformé en profondeur via ses élus et son programme, le ménage au PS reste inéluctable sur le long terme. Un ménage que « Titine » ne pourra faire seule de part l’ampleur de la tâche…ingrate. Preuve en est les zones d’ombres des parcours professionnels et personnels de certains candidats. Si les faits reprochés étaient vérifiés concernant Ali Soumaré, cela prouverait une fois encore un manque de sérieux évident et une envie à tout prix de gagner, même au dépend de l’Ethique, déjà bien entamé par le feuilleton Frêche.
Infirmés ou non, la Politique en France grâce à l’UMP notamment, a fait un nouveau pas dans les caniveaux de part cette méthode de dénonciation (« joueur de l’équipe réserve du PSG » puis « délinquant » et « un repris de justice, multirécidiviste »), alors que d’autres élus célèbres ont un casier judiciaire bien plus fourni et pour le pire des actes qu’un élu puisse commettre: la corruption. (deux exemples: ps et ump)
Un travail qui passe aussi par la mise à l’écart d’un égo socialiste sur-dimensionné pour oser enfin l’association avec d’autres listes comme celle des écolos ou du front de gauche. Au risque de ne pas faire le grand chelem…
martine aubry cleaner

Cpolitic n’était pas peu fier d’apprendre que la rédaction du Monde doit certainement lire ce blog. En effet, après le tollé suscité en interne de leur rédaction par la future une « Ségolène Royal, l’Emmerdeuse », leur direction s’est ravisée pour choisir un thème plus « soft » voire positif: « Segolène Royal l’Effrontée » Pour l’illustration vous savez laquelle prendre ;-)
Segolène Royal l'Effrontée

Terminons par notre chouchoute, la pupute de luxe de l’Elysée Carlita Bruni Sarkozy!
Carla Bruni dans La Cliente
et cette affiche qui fera date:
Carla Bruni la Travailleuse du Sexe
Allez que quelqu’un ou quelqu’une ose dire que ce n’est pas vrai!

Parodie d'Affiche de Film: L'Amazone… Rama Yade

Sacrée Rama Yade. La petite futée du gouvernement Sarkozy – si vous avez vu un Fillon, faites-nous signe – a bien compris qu’à chaque nouvelle opposition de sa part aux désidératas de l’Union Majoritairement Impopulaire, elle renforçait paradoxalement sa propre popularité auprès de la France d’en bas, quelle soit de gauche ou de droite.
Alors en décrochant sa place de candidate UMP aux régionales 2010 dans les Hauts de Seine, plutôt que dans le Val d’Oise voulu par les « têtes pensantes néoconnes », département dont sa méconnaissance faisait d’elle une « parachutée ethnique » (expression officielle), elle continue sur sa lancée de contre-pouvoir aux délires sarkoziens. Au grand dam’ de Valérie Pécresse…

Le National Sarkozisme ne peut s’en défaire de peur de replonger encore plus bas dans ces satanés sondages, un cercle vicieux créé par lui-même et qui se retourne contre lui. L’idéal pour s’en débarrasser: trouver une grosse casserole, un scandale. Pas simple, sachant que la perle Noire des néocons doit en connaître de belles sur son propre camp. Puisqu’on vous dit qu’elle est maline, à défaut d’être… compétente.
Car, pour rappel, le maire de Colombes ainsi que tout le conseil municipal aimeraient bien la voir plus souvent, l’amazone candidate. Si elle se révèle incapable de faire honneur à son mandat local, comment le pourrait-elle pour son mandat régional?
En parodiant un célèbre adage: « Qui ne peut pas le moins, ne peut pas le plus… »

l'amazone candidate: rama yade

Football: "It’s a disgrace, it’s a disgrace"

Les gros titres, ce matin: « Les Bleus se qualifient à une main près », « Le hold-up des Bleus », « Une main qui fait jaser », Henry le tricheur est défendu et sur le web, du pur délire

Il y a deux vérités: celle vue par les joueurs, le stade, les spectateurs et téléspectateurs, et celle vue par les arbitres. Hier soir, la seconde a malheureusement une fois de plus … gagné.
Alors que, pendant les pages de publicité, la fédération française de football nous faisait la morale sur le « fairplay » , à savoir l’Ethique du football, via un gentil et naïf garçonnet, la triste réalité du football a repris ses droits.

domenech sarkozy loose brothers

Soyons clairs: l’Irlande méritait de gagner et aurait dû gagner pour aller en Afrique du Sud jouer le championnat du Monde. La France a subit le match, en jouant de manière imprécise tels des bras cassés.
Mais comme à chaque fois, la chance a souri à sauver Domenech. Un concours de circonstance qui récompense une personne dont l’arrogance et l’incompétence ne justifient en rien la place qu’il occupe et son futur destin, quoiqu’il arrive.

On se souvient tous de la main de Maradona, ou de la violence d’un certain Schumacher, deux fautes impardonnables non sanctionnées volontairement (par corruption?) ou involontairement (par manque de moyens). Des faits non réprimandés qui avaient créés de véritables tollés et qui ont marqué ce « sport » à jamais.
La France a globalement dans son Histoire été victime de ces décisions iniques et a pu se faire naturellement le chantre de l’éthique dans un sport qui par principe, au niveau professionnel, n’en a déjà plus beaucoup.
Mais dorénavant comment se plaindre d’une décision injuste des arbitres, si la fédération française, si un joueur de l’équipe de france, si l’entraîneur, et même la secrétaire d’Etat au sport peuvent accepter une telle victoire basée sur le mensonge. Une victoire sans gloire entachée par la honte d’avoir tricher. Car une main est pour rappel interdite.
Encore plus révoltante du fait que Thierry Henry auteur de la faute, reconnaît après coup la main, mais ne s’est pas précipité, par pur esprit du sport (le fameux fairplay) pour le signaler à l’arbitre principal, alors même que l’arbitre du but irlandais devait étrangement… dormir. Un capitaine de l’équipe de France, les fameux « Bleus » représentant les valeurs de la France, qui annonce pitoyablement et platement: «Je ne suis pas arbitre». Lamentable ligne de défense et d’une hypocrisie sans borne.
Et de lire le commentaire de Rama Yade, preuve évidente que la politique se mêle à la polémique:
« Thierry Henry lui-même a reconnu avoir touché le ballon. Il n’y a que lui qui sait si c’était volontaire. Tant qu’on ne sait pas si c’est volontaire ou non on ne peut pas parler de triche. On ne peut pas jurer avec certitude qu’il a voulu délibérément tricher. Il n’est pas le genre à pratiquer de l’antijeu et à faire des gestes anti-sportifs. Je ne crois pas qu’un joueur de son envergure (…) avec l’amour qu’il a du jeu soit un homme à faire de la pratique anti-sportive »
On retrouve d’emblée la patte de l’UMP – un culot monstre – en employant les arguments de la partie adverse pour leurs propres propos. Le geste a évidemment été fait sous le feu de l’action, mais la moindre des choses était d’avouer sa faute l’arbitre volontairement et de signaler ce que lui ne pouvait voir. Inutile d’être un ou une professionnelle du foot, pour comprendre les motivations liées aux enjeux, juste un problème de morale.

Et justement, cette identité nationale dont on nous bassine depuis plus d’un mois les oreilles, elle était là: le respect des règles, du jeu, de l’adversaire et par extrapolation, le respect des autres, la tolérance. A cause d’une équipe incapable de gagner par son talent et son travail, c’est tout un pays qui voit son honneur bafoué. Cela pourrait porter à rire, mais à voir la presse irlandaise, nul doute que l’image de la France n’avait pas besoin de cela, déjà qu’elle doit supporter la honte politique du National Sarkozisme à travers le monde. (cf la Chine qui riait de Jean Sarkozy dans les Hauts de Seine)
Bien loin de la cohésion nationale qu’avait su créer autour d’elle, l’équipe des Bleus de 1998. A croire que la France a dorénavant une équipe de foot à son image: injuste et prête à tout pour arriver à ses fins.

Alors évidemment, pas de liesse car pas de mérite pour une équipe de la honte, contrairement à l’Algérie, qui elle, martyrisée à coup de pierre au match aller, s’est vengée au match retour, en respectant les règles du jeu. Pas comme la France dont l’équipe et l’entraîneur mériterait bien quelques coups de pieds aux derrières aux pris où ils sont payés.

Pour détourner la célèbre expression: « À vaincre sans éthique, on triomphe sans gloire »

Conseil tourisme: l’Irlande est déconseillée à tous les français jusqu’à dissipation de la rancoeur.

Article connexe: Domenech – Sarkozy: Quand l’aveuglement et le jusqu’au boutisme mènent à l’échec

MAJ: Le problème est dorénavant diplomatique. Le ministre de la Justice irlandaise Dermot Ahern demande à la FIFA de rejouer le match même s’il reconnaît « Ils ne l’accepteront sûrement pas. Ils n’ont jamais accepté ce genre de choses dans le football, mais nous devons essayer »
Effectivement de tels événements, ne sont pas de simples matches, ils ont une portée internationale. Comment demander à des peuples et leurs jeunesses, de se mobiliser pour leur équipe, si la triche l’emporte sur la justice?
Ce que le ministre irlandais précise justement en ces termes: « des milliers de jeunes irlandais sont dévastés. Et si on ne rejoue pas le match, on leur explique qu’il faut tricher pour gagner. » Triste symbole que notre capitaine de l’Equipe de France. Déjà que nous avons obligé ce peuple à voter 3 fois au référendum, alors là c’est sûrement la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

MAJ 21/11/2009: A la question du « journaliste » Dominique Souchier qui demandait cyniquement pourquoi la France n’acceptait pas de rejouer, le pitoyable président Jean-Pierre Escalettes de la Fédération Française de Football a déclaré sur Europe1 que sa fédération ne pouvait accepter de rejouer le match car elle est « soumise au règlement de la FIFA », FIFA qui a refusé de rejouer.
Si le journaliste avait eu le minimum de répartie, et donc un minimum de talent et d’éthique journalistique, il aurait pu rétorquer que la fédération irlandaise de foot, redemande de rejouer tout en respectant le règlement de la FIFA!
Un Escalettes qui a eu même le culot de protéger Thierry d’Henry, un sportif « honnête » d’avoir reconnu son erreur… à la fin du match (sic!), un homme « meurtri » et tiraillé par les critiques que la FFF devait protéger. Sortons nos mouchoirs…
C’est oublier le désarroi qui s’est emparé des 23 membres de l’équipe nationale irlandaises de foot, qui sont aussi des êtres humains n’en déplaise au Parrain Escalettes, et à toute une nation d’Irlande (dont sa jeunesse) littéralement choquée et désabusée par autant d’injustice.
Une réponse peu étonnante de la Mafia-Foot donc, quand on imagine les impacts financiers si la France ne participait pas au mondial de 2010. Carrefour, GDF-Suez et les autres sponsors de ces bleus indignes ne seraient certainement pas enchantés…
Ce qui relance une fois de plus le débat de la vidéo dans ce sport business, vidéo qui aurait le net désavantage d’empêcher bon nombre de magouilles et de résultats injustes. Mais puisque Platini, président de la FIFA et français (coïncidence dans cette affaire évidemment), ne veut pas…

Le Foot Professionnel: un business abject où les valeurs humaines sont piétinées.

Vidéos Choisies: Une si belle vision de la Politique

On commence avec une nouvelle pépite relayée par Politique.net
Si vous ne connaissiez pas Nora Berra, cette vidéo prouve que vous n’aviez rien raté. La nouvelle secrétaire d’Etat aux Aînés (vieux, retraités ne se disent plus) , médecin de formation, nous montre l’UMP sans son vernis de la communication, et forcément on tombe de haut…
Attention: de part ses liens avec les laboratoires pharmaceutiques, il y a de forte chance que l’envie de vacciner au minimum les « aînés » puis le reste de la population, vienne de ses services à l’entrée de l’automne 2009, contre la terrible grippe A H1N1.

Le politicien ne déroge pas à la règle. Tout comme le français moyen, il a une très très mauvaise mémoire. Une annonce, une promesse quelques mois ou quelques années plus tôt, et il ne s’en rappelle plus. Envolée, disparue.
L’amnésie électorale de Sarkozy est un phénomène connu et reconnu, mais pour Estrosi la preuve est faite…par lui-même.

Christine Lagarde, la meilleure voyante de France, capable de nier les thèses des prix Nobel d’Economie, nous présente sa vision de la Crise: « Le déclin s’est ralenti en matière de chômage », avec notamment le chiffre des 36 400 chômeurs qui reste pour elle un « bon signe ». Christine, le prozac c’est comme le Di-antalvic, faut pas en abuser!

Fillon, le premier 1er ministre français, totalement transparent, s’emmêle les pinceaux en pleine Assemblée Nationale. Chapeau l’artiste!

Rama Yade, ne passant plus entre les portes des Affaires Etrangères, a été éjectée dans le placard du secrétariat d’Etat aux Sports, afin d’épauler notre Roselyne Bachelot nationale. Voici la vidéo de la passation de pouvoir entre Laporte (qui l’a prise) et Rama Yade. Une vidéo révélatrice à plus d’un titre:
1ère partie Notez l’expression « La joie que nous avons à t’accueillir » 100% faux-cul, puisque c’est la même Roselyne qui avait dit de la nomination de Rama Yade: « Elle est femme et noire, elle va être promue. Heureusement qu’elle n’est pas lesbienne et handicapée, elle serait Premier ministre » (Source Le Point juin 2007)
2ème partie avec la gaffe de Laporte et ses rapports prétendus professionnels, ils ont fait le tour d’Internet. De quoi détendre l’atmosphère très guindée, le faux-culisme Bachelotien en cause.
3ème partie L’arrogance de la perle Noire du gouvernement à l’encontre d’un journaliste célèbre: « Taisez vous Duhamel »

———-

Etant au pouvoir, beaucoup de politiciens de droite dans cette compile. Alors pour contrebalancer, deux autres vidéos sympathiques et représentatives de la situation actuelle de l’opposition politique dans ce pays.
L’enterrement du Parti Socialiste après les Européennes par l’inimitable Stéphane Guillon, qui n’attend que le futur couperet de Vals.

La polémique de la semaine avec l’ignoble milice de la CGT qui se prend pour des CRS. Plus facile de casser du noir que d’organiser courageusement une grève générale qui s’imposait pourtant. Une preuve de plus que les syndicats sont pourris jusqu’à la moelle, au moins dans leurs instances dirigeantes… à l’instar du PS.

Si vous avez envie de vomir, c’est normal. Mais cela prouve une bonne chose: vous possédez encore une « conscience »

Et pendant ce temps-là… à Gaza et au Zimbabwe

Pendant que le président de l’Union Européenne succombe aux délices des voyages quotidiens et inutiles à l’autre bout de la planète, le monde change.
Si le plus grand brasseur d’air de l’Histoire de France n’en parle pas, cela ne veut pas dire que ces événements n’ont jamais eu lieu, mais plutôt:
– qu’ils ne sont pas assez nobles pour qu’il s’en occupe, pas assez bling-bling en somme
– qu’il ne peut rien y changer tout président qu’il est
– que ses amis, généreux contributeurs de sa campagne électorale, voient d’un très mauvais oeil une quelconque intervention ou allusion
– qu’il profite d’une autre rencontre – maintes fois décalée – pour faire parler de lui

Moyen-Orient
L’AFP, seule source d’informations a minima fiables de France, vient d’annoncer ce matin qu’Israël a arraisonné un bateau qui s’appareillait pour rejoindre Gaza. Ce bateau était chargé de vivres et de médicaments pour cette terre isolée de tout, véritable prison et mouroir de 1,5 million êtres humains, à ciel ouvert.
Un camp de la mort en plus moderne, où des êtres humains privés des plus banales libertés et des besoins vitaux pour assurer une vie quotidienne décente, comme l’eau potable et l’électricité, en deviennent fous au point, pour certains, de devenir des kamikazes. La pauvreté étant le meilleur terreau pour le terrorisme.
Ainsi donc ce bateau a été stoppé par TsaHal au seul motif qu’il allait enfreindre l’embargo décrété par le gouvernement israélien à l’encontre de Gaza, embargo décrété en représailles de la prise de pouvoir du Hamas à Gaza fin 2007 et d’énièmes attaques à la roquette contre des colons israëliens de l’autre côté de la frontière.
Alors même que l’Histoire nous a maintes prouvés qu’un embargo ne cible jamais les personnes, les groupuscules ou les régimes qu’il était censé affaiblir. Non, il n’a d’autre impact que d’affaiblir encore plus intensément les peuples qui vivent sous la coupe des responsables traqués comme en Irak, à Cuba, ou en Corée du Nord…

Evidemment si l’armée israélienne empêche le départ d’un tel navire, on imagine aisément qu’il avait parmi les denrées et les secours, des armes, des explosifs voire des terroristes déguisés en marin.
Que nenni! En plus d’un personnel humanitaire était présent à son bord: des députés arabes israéliens, ainsi que des militants pacifistes israéliens et des représentants du mouvement islamique israélien.
Pas de quoi aider les dangereux terroristes – ou résistants selon le point de vue – du Hamas.
Le député arabe israélien Ahmed Tibi a ainsi déclaré à l’AFP que « Les autorités israéliennes laissent faire les colons qui sévissent contre les Palestiniens en Cisjordanie et empêchent dans le même temps une action humanitaire en faveur de la bande de Gaza ».
Un apartheid vécu également au coeur même de la ville sainte de Jérusalem où, à l’instar de Berlin Est et Berlin Ouest du temps du bloc soviétique, la ville est économiquement et socialement coupée en deux, les hébreux israéliens d’un côté et les arabes israéliens de l’autre, la prospérité et la sécurité d’un côté, la misère et l’abandon des autorités de l’autre.
Un crime contre l’Humanité aussi injustifiable que les crimes subis par le peuples juif pendant la seconde guerre mondiale. A croire que la minorité au pouvoir financée par des fanatiques religieux en Israël souhaite se venger sur un peuple pourtant frère, 50 ans après les faits.

Zimbabwe
L’Afrique noire n’en a pas fini avec ses vieux démons de dictateurs, anciennement soutenus par des dignitaires occidentaux schizophrènes et amnésiques.
Robert Mugabe, pourtant battu aux dernières élections, continue de s’accrocher à son poste de président virtuel, en véritable drogué du pouvoir et de l’argent.
Pendant que son propre peuple meurt de faim et depuis quelques semaines du choléra, le vieux lion aveugle et désespéré se contente de faire éditer de nouveaux billets de banques, dont un de 200 millions de dollars zimbabwéens, pour endiguer l’inflation gigantesque que sa politique économique inflige à son pays.
Pays maintenant affamé pourtant considéré comme le plus riche en ressources naturelles et en productions agricoles faisant partie du grenier à blé de l’Afrique.

En tant que président de l’Union Européenne, il eut été normal que Nicolas Sarkozy intervienne. Pour une fois, sa prise de parole aurait été utile et sérieuse.
Mais devant la mollesse pesante du meilleur commercial de France, en déclarant lundi que l’adoption de nouvelles sanctions était « probable » contre le régime de Mugabe
, c’est le Premier ministre britannique Gordon Brown, cherchant à redorer son blason à l’international, qui a exprimé vigoureusement son ras-le-bol, avec un « Trop c’est trop », devant les atermoiements habituels de la bureaucratie européenne et onusienne.
Il a ainsi exigé de toute urgence une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies pour faire face à une crise devenue « internationale » : « Internationale, parce que la maladie (le choléra) traverse les frontières. Internationale, parce que le système de gouvernement au Zimbabwe est cassé, il n’y a pas d’Etat capable de s’occuper du peuple. Internationale, parce que nous devons nous lever ensemble pour défendre les droits de l’Homme et la démocratie et dire avec fermeté à Mugabe que trop c’est trop »
Le ministre des Affaires Etrangères britannique David Miliband a enfoncé le clou en précisant qu’au Zimbabwe « l’économie est en chute libre » […] « L’éducation et le système de santé sont en échec. Les infrastructures publiques sont en fin de vie et le gouvernement ne veut pas et ne peut pas s’occuper de son propre peuple »

Etant visiblement incapable d’assurer ses fonctions à l’échelle nationale, Nicolas Sarkozy à l’instar de son prédécesseur Jacques Chirac, se doit pourtant de réussir sur le plan international.
Manifestement, une fois de plus, le monde entier assiste à un fiasco diplomatique et politique qui enfonce une fois de plus l’image de la France dans les abîmes des pays pro-Bush, incapable d’être la voix de l’Europe.

Difficile d’être présent à la fois à un forum pour défendre, sans aucune sincérité, des quotas de pollution en Pologne – pays producteur de charbon – et de faire le pitre avec le Dalaï-lama en s’en justifiant auprès des autorités chinoises, tel un petit garçon pris entrain de voler des bonbons, et dans le même temps s’occuper des relations internationales pour sauver des vies en Afrique. Bernard Kouchner et Rama Yade, qui auraient dû assurer l’intendance, étant certainement en pleine préparation de leurs fêtes de fin d’année.
Une bien pathétique et pitoyable image de la France qui préside actuellement l’Union Européenne.

Pour information, le choléra a déjà tué 575 personnes, en a contaminés 12.700, tout cela sur fond de misère d’état avec une inflation de 231 millions pour cent. Le fléau se propage actuellement dans les pays voisins comme le Botswana et l’Afrique du Sud.

MAJ du 08/12/2008: Nicolas Sarkozy lors de son discours du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme s’est fendu d’un : « Le Zimbabwe a suffisamment souffert. Toutes les discussions ont été engagées (…) mais il est un moment où, quand un dictateur ne veut pas entendre, ne veut pas comprendre, les chefs d’Etat et de gouvernement doivent cesser de discuter. (…) Il doit partir »
Mieux vaut tard que jamais.

Après le Culot, le Mensonge et l'Antisèche d'Etat à la Télé !

Prises en « flag ». La secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des affaires étrangères et des droits de l’Homme (ouf!), Mme Rama Yade et la ministre de la Justice, Mme Rachida Dati, ont été prises en flagrant délit de tricherie pour la première et de mensonge pour la première.

Rappel des faits
Dans la dernière émission de Laurent Ruquier, « On n’est pas couché », les puissantes caméras modernes ont permis de voir à l’antenne et en zoomant un peu que Rama Yade avait des notes inscrites dans la paume de sa main. Evidemment comme chacun sait, cela sert d’antisèche aux jeunes enfants qui n’ont pas bien appris leur leçon.

Rama Yade Antisèche

Dorénavant cela sauve ou rassure les haut-fonctionnaires qui ne connaissent pas bien leurs dossiers et qui ont peur d’être pris(e) en défaut par un chroniqueur trop zélé.
Mais quelle excuse allait donc bien trouver la perle noire du Quai d’Orsay pour justifier ces notes? Une liste de course, peut-être? Et bien…Oui !
Ne reculant devant aucune audace, les journalistes du Parisien ont téléphoné à la pauvre qui a répondue:
« Ce n’était rien d’autre qu’une course à faire et une personne à appeler en rentrant chez moi, après l’enregistrement de l’émission  » […] Des antisèches, ça m’arrive d’en utiliser mais, comme tout le monde, je les écris sur une feuille de papier que je pose devant moi… »
Question: Y’a t-il aussi des marmottes qui mettent le chocolat dans « le papier d’Alu » au ministère des Affaires Etrangères?

Dangereusement Votre devient Diplomatique Votre

Radio Paris Ment, Radio Paris Ment…
Bien plus grave, Rachida Dati dans l’émission d’Arlette Chabot du 16 octobre dernier « A vous de juger », argumente sa politique de répression à l’égard des multi-récidivistes.
Elle prend l’exemple d’un jeune avec 190 délits et 52 fois condamné. C’est gros mais visiblement ça passe très bien à l’antenne, même pour la très grande professionnelle Arlette Chabot! Etrange….

Sauf que les journalistes du Canard Enchaîné ont gratté un peu plus et on découvert sans surprise que cet exemple est totalement inventé par la ministre. Une caricature, un amalgame de cas disparates rassemblés dans un cas d’école imaginaire.
Bravo Madame la Ministre, de mieux en mieux! Surtout qu’il y a déjà un précédent avec l’affaire du CV « pipeauté »

la Justice va prendre

Ironie de l’histoire, les deux symboles de la discrimination positive ont tous deux été épinglées pour leur sérieux très relatif lors des conseils municipaux. Rachida Dati grâce au Grand Journal de Canal+ illustrant sa désinvolture au Conseil d’Arrondissements de Paris (voir ici la vidéo) avec en prime un joli mensonge (déjà !), et Rama Yade pour ses absences remarquées et répétées au conseil municipal de Colombes, absences dénoncées par le maire en personne dont les propos ont été publiés dans le journal Le Monde puis relayé dans Direct Matin Plus de Bolloré Média (pourtant deux journaux clairement à droite).
Evidemment là encore, Rama Yade s’en est sorti par une pirouette en invoquant de multiples déplacements à l’étranger pour accompagner Kouchner et Sarkozy. Le cumul des mandats possède ainsi de beaux avantages financiers mais beaucoup d’inconvénients professionnels.
Sauf que pour sa dernière absence, la véritable raison était simplement la promotion de son dernier livre: « Les droits de l’homme expliqués aux enfants de 7 à 77 ans ».

Pas de chance, pour les deux rebelles du gouvernement, il y a encore des vrais journalistes dans ce pays.

Au final, ce qui fait peur, c’est le niveau de mensonge. Si pour de tels faits la ministre de la Justice et une secrétaire d’Etat, pourtant assermentées!, sont capables de mentir à ce point, il est à craindre que pour des faits bien plus graves (fautes professionnelles, autre déclaration…), les mensonges soient devenus une cruelle habitude.
Et après on reprochera aux citoyens français de ne plus s’intéresser à la Politique. Quelle honte…

Source Image et Infos: JeanMarcMorandini.com et Politique.net

J'ai deux amours: la Tunisie et Paris

Ainsi chante le petit Nicolas. Peu importe les droits de l’Homme pourvu que la France Sarkozienne (Areva, Alstom, EDF…) puisse signer ses contrats en Or.
Et Rama Yade se transformant du même coup en potiche de luxe. L’apprenti président a même présenté aux industriels et investisseurs tunisiens son envie de créer entre la France et la Tunisie « un pôle gagnant-gagnant ».
ça ne vous rappelle rien cette expression?
Baisser son froc par Nicolas Sarkozy en Tunisie

Plus d’infos :
Sur LePost.fr et sur Wikipédia à propos du président dictateur Ben Ali et l’interview de la présidente du Conseil national pour les libertés en Tunisie sur Afrik.com

Paroles de Sarkozy: encore un Couac et Oust !

Après le Conseil des ministres de mercredi, où le Petit Nicolas a joué au petit chefaillon:
« Il n’y aura pas de nouvel exemple » de couac « sans sanction » et d’ajouter « celui ou celle qui manque à la solidarité gouvernementale devra sortir« .

Après NKM et « son concours de lâchetés », Rama Yade et « ses conditions » pour aller aux JO, le RSA de Martin Hirsch qui devrait se faire avec seulement 800 millions d’euros sur les 2 à 3 milliards prévus, les couacs, traitrises & autres insultes pleuvent sur les ministères.

Allez Oust!
Oust! NKM, hirsch rama yade couac

Et vus les états de service de l’Homme aux Raybans, c’est « l’hôpital qui se fout de la charité »!
Ainsi, pour la carte Famille Nombreuse notamment, c’est Fillon qui annonce la mesure de suppression de cette maudite carte le 10 avril au matin, mais le Nicolas a décidé au dernier moment de revenir sur sa décision pour l’étendre. Normal les deux hommes ne peuvent plus se voir en peinture!

En échange, la SNCF reversera à l’Etat en contrepartie des dividendes supplémentaires selon Nadine Morano.
Donc au final, en douceur, la carte Famille Nombreuse est 100% SNCF sans aucune aide de l’Etat.

D’un côté on se demande :Pourquoi faire simple quand on peut compliquer ?
De l’autre, ça confirme bien l’absence de Rupture même dans les relations entre les ministres et le chef de l’Etat. Le célèbre adage de Jean-Pierre Chevènement étant toujours d’actualité:
« Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne! »

Plus d’infos :
via la dépêche de l’AFP & l’article sur les echos.fr