Attentat de Nice: Les Mensonges de Christian Estrosi et Bernard Cazeneuve

Le Quotidien (ex-Le Petit Journal) et ce blog possède un point de commun: l’humour et l’information.
Pour l’humour, au sujet de l’attentat de Nice, nous avions réalisé ce photomontage:

hot fuzz: christian estrosi et bernard cazeneuve

Pour l’information, sur ce même sujet, nous nous basons sur les scoops, puisque c’est malheureusement le cas, de l’émission Le Quotidien.

Mensonge Municipal
On apprend ainsi ce jour, que le conseiller de Christian Estrosi osait se vanter d’une action rapide de la police municipale parlant alors d’un acte de terroriste arrêté en… 45 secondes!
Sauf que le journaliste de Yann Barthès a eu accès au PV de l’enquête de l’anti-terrorisme: il apparait que le camion fou a pu déambuler durant plus de 4 minutes sur la promenade des anglais, soit 5 fois les assertions du politicard local!
Preuve que la situation n’était pas sous contrôle et que les effectifs policiers n’étaient pas à la mesure de l’événement, comme des risques, Nice ayant été pourtant maintes fois menacées (à l’instar du Bataclan) !

Mensonges Nationaux
Plus grave encore, Bernard Cazeneuve dès le lendemain de l’attentat parle de l’intervention « des » voitures de police nationale.
Or selon cette même enquête de l’anti-terrorisme, dont les vidéos et les PV, il apparaît qu’une seule voiture de la police nationale bloquait l’accès aux festivités. Une seule pour… plusieurs dizaines de milliers de spectateurs! Cette voiture tentant de poursuivre le véhicule lourd a été bloquée par les victimes et les gens qui tentaient de fuir.

Pire: selon la parodie de ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, l’arrêt du véhicule a été rendu possible par les actions de la police.
Mensonge encore puisque les PV de l’enquête stipulent qu’un fait « extérieur » est bien à l’origine de l’arrêt du camion. Et cela dépasse l’entendement puisque le camion a tout simplement calé… pour ne plus jamais démarré. Il ne restait plus alors aux policiers de tirer sur l’agresseur.
C’est donc un fait du hasard qui a permis l’arrêt du massacre! Abject.

86 morts et 434 blessés
En conséquence, devant les négligences graves déjà signalées dans cet article,  et les mensonges pour couvrir leurs incompétences crasses, les démissions de Christian Estrosi comme de Bernard Cazeneuve semblent une nécessité absolue par respect pour les proches des victimes et pour que de plus amples investigations soient menées en toute sérénité.
S’il y a encore une Justice dans ce pays, ces 2 responsables de la sécurité ayant du sang sur les mains, devraient être poursuivis à l’issue de l’enquête en cours pour mise en danger de la vie d’autrui.
Mais rien n’est moins sûr dans notre pays si corrompu.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s