Ne nous laissons pas terroriser par ces terroristes en costard ou en tailleur…

La Haine. La Violence. Qu’il est aisé de la faire sortir à la moindre émotion forte. Un cadavre. Cent cadavres. Du sang. Des mares de sang. Celui des innocents. Des femmes, des enfants… Et les enjeux électoraux aidant, certaines personnalités politiques s’amusent à faire le jeu du terrorisme: répandre l’intolérance, la vengeance, la haine de l’autre, pour sa couleur de peau, sa religion, ses origines.

L’intelligence collective doit reprendre ses droits, garder la tête froide, faire face à la situation, et écarter ces traitres à la Nation. Parce que la critique politique doit rester constructive et objective sans céder aux tentations les plus abjectes et aux réflexes les plus primaires.

Quelles que soient les attaques, d’où qu’elles viennent, l’Etat de droit doit perdurer, et les principes républicains maintenus. Et cet état d’urgence aussi stupide qu’inefficace doit cesser.


Exemples types de la connerie humaine:

« un militaire avec un lanceroquette » aurait arrêté le camion.

Henri Guaino

Le lance roquette de henri guaino

« Je n’avais rien dit jusque là, par respect pour l’union nationale, mais aujourd’hui j’ose dire qu’il est temps que l’on prenne les armes, au sens propre comme au sens figuré »

Brigitte Barèges

 

Les frères Kouachi n’auraient pas passé trois carrefours sans être neutralisés

Christian Estrosi

 

Nicolas Sarkozy a les meilleures réponses

Eric Ciotti

sarkozy le terroriste

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Ne nous laissons pas terroriser par ces terroristes en costard ou en tailleur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s