Macron, le Banquier de la Gauche Caviar se lance « En Marche »… forcée!

Sacré Macron! Le bébé de la classe politique, qui gazouille bien trop avec Gattaz, fait sa crise d’adolescence. Il veut montrer qu’il est un Homme, un vrai Homme Politique, braquer les projecteurs sur lui et se montrer en sauveur de la France… Un petit goût de Sarkozy en somme!

« En Marche ». C’est le nom de son mouvement politique, forcément innovant. Admirez au passage l’égocentrisme de l’individu qui a osé nous infliger ses initiales dans le nom de son bidule. Un bon profil…

Macron le Faussaire

« Ni de gauche, ni de droite ». Côté innovation, justement, on repassera puisque la guimauve Bayrou et l’attardé mental Sarkozy avait déjà promis le grand bluff, une ouverture au-delà de l’échiquier politique… avec le résultat que l’on connait. Alors forcément Macron qui nous refait le coup, le français moyen ne peut qu’hésiter entre le ridicule ou l’incrédulité.

Merdias complices
Mais le plus incroyable, ce sont ces merdias qui jouent le jeu. D’un côté, ils ont été boycottés par le jeune nombril du Medef à son discours de présentation de son mouvement. De l’autre, comme Le Grand Journal, ils sont prêts à dérouler le tapis rouge à son sbire, sorti de nulle part, un certain Pascal Terrasse pour nous asséner ces énormités.
Comme si le pitoyable « ni de gauche, ni de droite » ne suffisait pas dans le foutage de gueule, le plan com’ a prévu également:

« Emmanuel Macron reste loyal à François Hollande »

ou encore

« l’idée d’Emmanuel Macron est de présenter des idées nouvelles et d’avoir un socle de valeurs qui soit clair »

La Parenthèse Terrasse : Ecolo et Honnête
Nous en profitons pour attirer l’attention sur le profil de ce député Terrasse. Cet individu, à la carrière administrative bien remplie, préside ainsi la « commission d’information locale de la centrale nucléaire de Cruas » depuis 2006.
En conséquence, s’il y a des écologistes de droite dans l’assistance,  ils peuvent d’ores et déjà faire leurs bagages, cette commission d’information locale (sic!) étant évidemment du côté du lobby nucléaire comme nous le confirme le site ma-zone-controlee.com
Continuons avec ce Monsieur Terrasse. En mai 2012, wikipédia nous rappelle qu’il a été au cœur d’un scandale relayé par le journal Le Monde mais soulevé par les médias Marianne et Médiapart: Des députés accusés d’utiliser une indemnité professionnelle à des fins personnelles
C’est dire la probité de l’intéressé, choisi par Macron… Qui se ressemblent, s’assemblent.

Macron Piège à Cons

Mal au coeur
Si les baratins de communicant comme les pedigrees des deux hommes n’ont pas fini de vous écœurer, voici une information qui va faire le reste. Ainsi nous avons eu la joie d’apprendre que l’ex banquier d’affaires, énarque, a pactisé avec la folle du Poitou Ségolène Royal pour utiliser… sa base de données de militants née de « Désirs d’Avenir » en 2007.
Et forcément de comprendre que la parodie de ministre de l’écologie a déjà prévu un plan de repli pour sa minable carrière politique… sur le dos des militants! Incroyable non?

Mon ennemi, la Finance? Le lol présidentiel.
A sa décharge, au p’tit Macron, c’est sa transparence. Plus personne ne peut ignorer (sauf les naïfs, aveugles et sourds) son accointance avec le patronat et les hautes sphères de la Finance. Une énième preuve? Via sa loi du même nom, il a ainsi osé faire passer un allègement de charge fiscal pour la distribution d’actions gratuites. Pas mal, non? Surement à destination des salariés payés au SMIC!
Ces mêmes sphères encore trainées dans la boue avec l’affaire Panama Papers et le scandale du près d’un millier d’entreprises créées par la Société Générale.
Mais le plus drôle – on rit jaune évidemment – c’est le commentaire tout en nuances, du ministre des Finances:

« Moi, ce que je vois, c’est qu’il y a un travail depuis plusieurs années […], le travail du G20, de l’OCDE, de l’Europe qui a apporté des clarifications en termes de secret bancaire et de secret fiscal assez inédites en si peu de temps. Donc, ça n’est jamais assez, mais je constate qu’on va dans le bon sens et que c’est une bonne chose. »

Oh certes, le banquier d’affaires ne faisait pas partie de la même banque que celle concernée par le scandale, la banque Rothschild – mais il faudrait être d’une naïveté déconcertante pour croire que l’intéressé ne savait pas. Ces prestations d’exils fiscaux, ces créations d’entreprise, ces montage financiers s’avèrent être disponibles sur internet en quelques clics, alors pour un homme du milieu… Justement étant ultra-compétent, les contrôleurs de Bercy auraient dû soulever les exilés encore plus facilement. Ce ne fut point le cas.

MEDEF mon amour
Pire que ce scandale: Mediapart a déniché un lien terrible entre le patronat et Gattaz Junior: selon le média d’investigation, « l’adresse légale de son association était le domicile privé du directeur de l’un des principaux clubs patronaux, l’institut Montaigne »
Un comble pour un homme de gauche… Jean Jaurès doit se retourner dans sa tombe!
Déjà que l’ancienne présidente du MEDEF, l’infâme Laurence Parisot, n’avait pu s’empêcher de déclarer, il y a un an:

«J’ai souhaité qu’il me rejoigne (…)nous avons eu différentes conversations dans ce sens»

Suspens
Ainsi donc, Macron, piloté clairement par le patronat, mécontent de Hollande comme de Sarkozy, tente sa chance.
Officiellement il ne se présente pas. Qui sait? Il y pense sûrement en se rasant, comme d’autres l’ont fait avant lui.
Officieusement l’individu veut évidemment peser de tout son poids dans la balance et jouer les trouble-fêtes.
Car sans être candidat, le jour J, celui de la distribution des maroquins, le jeune bougre compte bien être là pour encore décrocher la timbale: un joli poste de premier ministre lui ferait grand plaisir.
Histoire de faire enrager un certain Valls…

Sources:
LePoint.fr ChallengesEurope1BFMTVMediapartPolitis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s