"Marine Le Pen est compatible avec la République" Nicolas Sarkozy, 24 Avril 2012

Une journée seulement après la promulgation des résultats officiels du 1er tour, Nicolas Sarkozy aura franchi le rubicon. Cette limite ultime, qui une fois franchie, implique de graves conséquences. Cette limite que son prédécesseur, le regretté Jacques Chirac, avait toujours refusé de franchir, refusant la facilité, refusant les négociations.

Une journée de plus, et Nicolas Sarkozy tente de s’expliquer…en jouant aux cons. Un jeu dans lequel il excelle.
« A partir du moment où la République autorise Marine Le Pen à être candidate, c’est que (le Front national) est un parti démocratique, sinon, on ne l’autoriserait pas. Il faut être cohérent » […] « donc, les Français, les citoyens qui votent pour elle, on ne va pas le leur reprocher »

Ne reculant devant aucun culot, le petit garçon faisant mine de découvrir la politique comme la loi française, ajoute: « s’il y avait quelque chose d’anti-républicain à présenter la candidature de Marine Le Pen », alors, « il faut l’interdire, il faut aller jusqu’au bout. Si c’était très mal de voter pour Marine Le Pen, pourquoi, alors, est-elle proposée au choix des Français? »
« Il n’y a pas un mauvais vote et un bon vote. C’est aux Français de choisir et j’ai revendiqué le droit de parler à ces Français qui, en votant pour Marine Le Pen, ont exprimé quelque chose »
« Je suis bien obligé de considérer que 18% des Français qui se sont exprimés pour Marine Le Pen, ce n’est pas 18% qui ont les idées de l’extrême droite. Ces gens-là, si on veut les remettre dans le champ des formations républicaines, il faut s’adresser à eux »

Attention caviar: « M. Hollande a dit « ils ont eu tort », moi je pense que quand le peuple parle et s’exprime, il n’a pas tort ».
Nicolas Sarkozy devrait reprendre quelques unes de ses pilules non autorisées à la vente en France pour se rafraichir la mémoire, car il oublie le choix du peuple au Traité de Lisbonne, littéralement piétiné par ses souliers à glands.
Car le peuple ne saurait avoir uniquement tort quand cela va dans le sens des idées immondes et des intérêts électoraux de la parodie de président.

La Une de Libé.
1971140_sarkozyliberation
couverture originale non retouchée

La réaction de l’UMP ne s’est pas faite attendre.
– Jean-François Copé, l’homme qui fait trempette dans la piscine d’un trafiquant d’armes, «dénonce avec la plus grande force la tentative grossière, malhonnête et inacceptable de désinformation du journal Libération»
– Xavier Bertrand enfonce le clou « Il y a la une, mais à l’intérieur, même les tracts du PS n’en font quasiment pas autant. C’est leur droit, mais autant afficher la couleur, autant l’imprimer en rose, ce sera beaucoup plus simple ! »
Incroyable comment une simple photo noir et blanc accompagnée d’une citation datée peuvent faire autant d’effet. Pas de commentaire, pas d’interprétation calomnieuse, juste une citation reflétant la stricte réalité.
Mais la palme de l’ignominie revient à François Baroin, osant l’expression « terrorisme intellectuel » à l’encontre de « Libération » et de « L’Humanité », comparant Sarkozy au Maréchal Pétain. Les intellectuels de France et de Navarre apprécieront.
Il est vrai que pour l’UMP et le FN, les intellectuels, comme la connaissance, ont toujours été l’ennemi de leurs préjugés crasseux.

Mais dès qu’il s’agit de voix…
En plus de faire le job de Marine Le Pen, à savoir tenter de dédiaboliser le FN, Nicolas et ses chemises brunes n’hésitent pas à reparler d’immigration afin d’amadouer l’électorat frontiste (là on se situe la seule réserve de voix possible): le PS défend le droit de vote pour les étrangers, pas l’UMP qui défend les valeurs chrétiennes de cette bonne vieille France ultra-conservatrice.
Ainsi, l’UMP préfère faire voter les handicapés mentaux, malgré l’enjeu du scrutin national des présidentielles, plutôt que les étrangers aux municipales.
Pour le courageux parti impopulaire, il vaut mieux être fou et chrétien, plutôt qu’étranger et parfaitement conscient de la crise économique et sociale…
C’est vous dire le niveau de xénophobie et d’aliénation mentale de ce parti fasciste.

sarkozy marine le pen
sarkozy & marine le pen

Finalement, comment s’étonner de tels propos de la part de partis frères, l’UMP et le FN s’échangeant au gré des élections ou des déceptions personnelles, des responsables ou élus politiques. Citons Patrick Buisson, le conseiller spécial du président, ex-directeur de la Rédaction de Minute, proche des milieux d’extrême-droite, Guillaume Peltier, ancien militant FN devenu responsable opinion à l’UMP, ou à l’échelle locale, l’élu municipal d’opposition de Vitrolles Alain Césari… l’UMP au fil du temps est devenu la machine à recycler les membres du FN.
Inutile de négocier des ministres FN, il y a déjà les élus de l’UMP suffisamment ultra-catholiques, homophobes, xénophobes, parfois nostalgiques de l’Algérie Française, pour faire le sale boulot comme l’immonde Lionnel Luca, fier de voter Le Pen en cas de duel PS/FN.

Sources:
Les Echos, Nouvel Obs, LeParisien

Advertisements

2 réflexions sur “"Marine Le Pen est compatible avec la République" Nicolas Sarkozy, 24 Avril 2012

  1. Et après ils s’étonnent que les français ne croient plus en la politique. Les politiciens n’hésitent plus à retourner leurs vestes en fonction des vents (Borloo, Yade, Besson, Jouannot, NKM, Lang, Boutin, Morin…) et ils hésitent encore moins à se prostituer pour récupérer des voix.

    Dès le soir du premier tour, Nicolas Sarkozy a pointé 5 points importants, pour lui, parait-il. Sur les 5 points, 3 étaient des idées exprimées par le FN,cela voulait tout dire et annonçait déjà la drague crasseuse qu’il allait tenter pour récupérer les voix de Marine Le Pen.

    Franchement, j’espère que cette attitude putassière poussera une partie de ceux qui ont votés pour lui au premier tour à se retourner vers Hollande, à une partie des électeurs du FN à en faire autant et à l’autre partie à voter blanc et, enfin, que ça va pousser les 20% d’abstentionnistes à se déplacer pour sanctionner Sarkozy.

    La meilleure façon de donner une leçon à ce genre de politique, c’est de lui mettre la plus grande claque possible au second tour.

    Ensuite, espérons, qu’une fois SArkozy dégagé, la justice puisse faire son travail dans les meilleurs conditions possibles pour les affaires Karachi, BEttencourt et compagnie.

    J'aime

  2. Rubicon, c’est fait exprès ? Sinon, c’est Rubicond. Même si Carla Bruni aime beaucoup les rubis.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s