Figaro Magazine: « Etre candidat avec un tel bilan, il faut en avoir » Nicolas Sarkozy

A celles et ceux qui font le légitime constat que la droite n’existe plus, on ne peut que répondre: oui, malheureusement.
Nicolas Sarkozy et son National Sarkozism ont phagocyté littéralement toutes les personnalités politique de droite.
– Bayrou, l’ourson gentil a beau appeler à « l’humanisme », pas de réponse. Quel charisme, quelle voix!
– Boutin collabore encore et toujours au pire régime qu’ait connu la France depuis Vichy, ce malgré ses promesses d’aller jusqu’au bout, malgré sa « bombe atomique ». Si atomique d’ailleurs qu’elle a pu négocier 100 candidats du Parti chrétien démocrate, c’est dire! Quant à l’intérêt Supérieur de la Nation pour connaître les tenants et les aboutissants de cette bombe, il a été dynamité sur l’autel de l’intérêt communautariste de Mme Boutin et ses ultra-cathos fanatiques.
– Borloo a depuis longtemps revu ses prétentions à la baisse, ayant manifestement oublié que son propre micro parti était financé par…l’UMP.
– Morin le mythomane du débarquement en Normandie va pouvoir ranger son fusil
Ne reste plus qu’un Villepin seulement animé d’une soif de vengeance si incommensurable à l’égard du Naboléon, qu’il en est prêt à rester jusqu’au 1er tour juste pour lui grappiller 1 ou 2%. Un certain 21 avril ayant parfaitement démontré qu’un tel score pouvait créer une surprise au 2ème tour…

Ce soir, tout le monde s’attend à la proclamation du petit guignol sur TV-UMP. Sans surprise mais dans la continuité du délire mégalo-narcisso-maniaque de l’asticot: se croire important, incontournable, se faire attendre, cristalliser toutes les attentions et tous les regards sur lui. Cela tranche avec le simple fax du coton tige, Lionel Jospin.
Si en plus, on peut rendre service à l’ami Martin Bouygues en explosant l’audimat, pourquoi se priver?

Dans la même veine que ces enfants manipulés par l’Elysée pour crier « Vive Sarkozy » à son passage -et pourquoi pas un « Nicolas, nous voilà »? – côté presse papier, la propagande présidentielle a déjà démarré avec la une de Figaro Magazine et les fameuses valeurs du candidat-président.
Mais sur CPolitic, nous avons trouvé cette couverture bien trop timorée, et peu en phase avec la réalité.
Alors pour fêter dignement cette candidature, qui n’en doutons pas mènera ce qui reste de la droite à la débâcle politique, nous vous proposons ci-dessous une parodie inversement proportionnelle à la hauteur politique de l’intéressé.

Bonne campagne, Pauv’ con!

sarkozy a des couilles

Publicités

5 réflexions sur “Figaro Magazine: « Etre candidat avec un tel bilan, il faut en avoir » Nicolas Sarkozy

    1. @Lutopick @Castronovo
      Sûr qu’il s’en aille. Mais l’incertitude réside par: qui va le remplacer?
      Hollande certainement…à moins que.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s