République « Démocratique » du Congo: la Communauté Internationale préfère le Dictateur Kabila

Imaginez Nicolas Sarkozy un soir de mai 2012, qui malgré sa médiocre popularité, remporte l’élection haut la main – oh certes pas avec 90% cela serait trop visible – mais avec 49% des voix face à son ou sa rival(e) probable qui ne récolterait que 32%.
Imaginez que les résultats soient donnés par région, à l’oral, sans aucune trace écrite et donc sans aucun détail, ni preuve matérielle (listing, émargement…)
Imaginez que les fraudes durant les votes soient tellement massives que la participation puisse atteindre par endroit un utopique 100,14 %!
Imaginez les ONG internationales constater et confirmer ces irrégularités massives rendant de facto la nomination du président illégale.
Imaginez que l’opposant politique dénonce (fort logiquement) ces malversations pendant le vote et que malgré tout, les résultats soient promulgués.
Imaginez les pays occidentaux – ceux se disant civilisés – ne souhaitant pas intervenir ni médiatiquement ni diplomatiquement, encore moins militairement et laissant pourrir une telle situation.
Imaginez la France partagée entre les pro-Sarkoziste et les opposants politiques au bord de la guerre civile en raison d’une telle parodie de démocratie.

Vous n’êtes ni en France, ni en Russie – quoique – mais bien en République Démocratique du Congo.

Là-bas, le président sortant s’appelle Joseph Kabila, 40 ans fils de dictateur. Installé confortablement au pouvoir sans élection suite à l’assassinat de père Laurent-Désiré Kabila en janvier 2001. Le « Laurent-Désiré Kabila » qui avait renversé le Maréchal Mobutu, au pouvoir depuis 1965 dans l’ex-Zaïre…
En 2006, Joseph Kabila a été élu au second tour de la présidentielle devant le vice-président Jean-Pierre Bemba.
L’opposant s’appelle Etienne Tshisekedi, 78 ans, premier diplômé en Droit du Congo en 1961, rédacteur de la lettre des 13 parlementaires envoyée à Mobutu en 1980, emprisonné plusieurs fois dès 1982 par le pouvoir en place, premier ministre très ponctuel et en pointillé dans le règne de Mobutu.

A l’heure actuelle, Kabila tente de se maintenir par la fraude et par la violence, une pratique tristement classique dans les dictatures africaines ou d’ailleurs.
Malgré les fraudes donnant par endroit des scores irrationnels (Kabila avec 99,98 % des voix), la communauté internationale ne bouge pas, et fait la morte. Il faut dire que l’ex-Zaïre possède toujours de telles richesses naturelles qu’il ne faudrait pas se fâcher avec l’homme fort du pays, fut-il dictateur.

Évidemment, à voir leur pays bientôt à feu et à sang, les Congolais de la diaspora s’embrasent dans le monde entier contre ce hold-up électoral.
Des manifestations devant le 10 Downing Street à Londres, en Afrique du Sud, au Canada (Toronto et Ottawa) ou en Belgique, l’ancien pays colonisateur. 200 personnes ont été arrêtées à Bruxelles. En Suisse, à Genève, l’ambassade du Congo s’est même vue prise d’assaut. Même opération pour l’ambassade du Congo au Maroc ou celle de Paris (voir vidéo à partir de la 3ème minute).

Un petit camion pour une grosse action…en plein Paris!

Suivant l’avis de la Commission électorale nationale indépendante (CÉNI), qui n’a évidemment rien d’indépendante puisque à la botte de Kabila, la cour suprême de justice doit proclamer officiellement le président le 17 décembre. La Cour suprême comptait auparavant 7 magistrats. Mais curieusement, Joseph Kabila a nommé de nouveaux membres pour arriver à un total de 27. D’où un résultat connu d’avance…
Entre temps, Etienne Tshisekedi n’a pu que s’auto-proclamer président, en désespoir de cause.

2 présidents pour un même pays. L’un officiel, l’autre officieux. La communauté internationale a mis comme d’habitude ses œillères, déjà forte occupée avec le Moyen-Orient (Syrie, Iran, Israël) et la crise économique mondiale.
Une seule chose est sûre: c’est encore le peuple congolais, femmes et enfants, qui payera encore un lourd tribu en cas de débordements violents.
Comme d’habitude.

Grand Merci à JC ;-)

Sources: Des violences éclatent en RDC après la réélection contestée de Kabila
Nouveau report de l’annonce des résultats de l’élection présidentielle en RDC
RDC : Kabila déclaré élu, l’opposant Tshisekedi se proclame président
Présidentielle au Congo: au moins 4 morts après les résultats
http://www.cheikfitanews.net/
Wikipédia

A lire Egalement
Democratic Republic of Congo voting extended into second day
Congo’s violent election countdown reflects rejection of regime
Congo by NYT
Alerte en RDC : Un hold up électoral se prépare

Publicités

3 réflexions sur “République « Démocratique » du Congo: la Communauté Internationale préfère le Dictateur Kabila

  1. Messieurs congolais de la Diaspora laisser nous tranquille! Quand tshisekedi bat kabila a l’ouest du pays pas de problème kinshasa n’est pas la RDC c’est juste une ville province sur 10 autres province! Quqnd a lubumbashi tout le monde fete la victoire de kabila vous n’en fete pas signe! Vous peignez le congo a feu et a sang pourquoi vous mentez jusqu a ce point?? Que l’opposition soit responsable de son echec suite a l’egoisme des acteurs politiques de l’opposition! L’ingenieux sage et intelligent kengo avait proposer un candidat commun de l’opposition seul chance de battre kabila personne n’a suivi il a même bien dit en ordre disperse ils ne battront pas kabila alors vous de l’etranger vous voulez quoi soyez sportif et tirez en les consequences

    J'aime

  2. Merci d’attirer l’attention sur cette tragédie née d’un seul problème: le refus d’accepter de prendre en compte la vérité d’un scrutin qui a décidé: Kabila dégage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s