MOX – PS – EELV : Comme la Vérité, Le Vrai Scandale est Ailleurs

Cela n’augure rien de bon pour l’avenir. Rien. A travers les différents témoignages, articles de presse, nullement besoin d’être savant pour comprendre ce qui s’est passé le soir de la signature de « l’accord » EELV-PS.

Résumé des derniers événements:
Phase 1: Le PS signe un papier officiel engageant le parti et EELV sur la base d’un texte intégrant notamment un paragraphe parlant «reconversion à emploi constant» de la filière MOX (un composé hautement toxique et radioactif, dangerosité reconnue non pas (seulement) par les écologistes mais par la communauté scientifique internationale!) Ce document a été signé par Martine Aubry et Cécile Duflot pour leur parti respectif.

Phase 2: Coup de théâtre, le paragraphe est retiré à la demande de François Hollande après l’intervention de… Areva.
Le député-maire PS de Cherbourg Bernard Cazeneuve semble être la porte d’entrée du lobby nucléaire au PS. Sa nomination comme porte-parole du candidat Hollande et ses intérêts pour le Cotentin (Centre de retraitement de La Hague) confirme les soupçons de collusion et les intentions finales des Hollandistes: continuer l’oeuvre de Mitterrand dans le nucléaire.
La direction des affaires publiques d’Areva lui aurait fait part « des conséquences économiques, sociales, industrielles, environnementales très graves, qui conduiraient aussi à la disparition du leadership de la France dans le nucléaire civil ». Areva = emplois. Areva= taxes professionnelles. Et donc réélection des candidats PS de la région de Flamanville et de La Hague. Inutile de chercher bien loin!

Phase 3: La polémique s’installe, ridiculisant surtout le PS mais aussi le duo PS-EELV, puisque vu de loin, les non-initiés, les stressés de la vie n’ayant pas le temps de comprendre ce qui vient de se dérouler ou les mauvaises langues néoconservatrices voient deux partis ayant conclu un accord, sur fond d’échange de circonscriptions, puis un accord cassé par une des parties. 100% ridicule, d’autant que l’accord n’en est pas un: c’est bien un document officiel montrant les désaccords d’un côté et les accords de l’autre entre les deux partis.
Pas forcément évident à comprendre et difficile à vendre sur la scène médiatique sans avoir de doute sur la sincérité des esprits…

Et chacun des camps allant de ses petites phrases, souvent tranchantes:
Côté EELV moquerie légitime: «Je crois que, s’il y a des petits amis à lui qui mettent du blanco sur des textes vus par la première secrétaire du PS et la secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts, ce n’est pas un bon début »[…] « Ça peut même être le début de la fin » dixit Jean-Vincent Placé, sénateur EELV

Côté PS, la réplique vient de Jean-Marc Ayrault, président du groupe parlementaire socialiste «Nous avons constaté un désaccord avec les écologistes sur la construction de Flamanville, le fameux EPR. Nous sommes favorables à la poursuite de ce chantier et puis, quand on lit dans le détail le texte, on voit qu’il y a une ambiguïté sur la fabrication de ce carburant, le Mox. Ça n’est pas possible. On ne peut pas être pour l’arrêt de ce carburant et pour la poursuite de Flamanville»
Et Jean-Marc Ayrault de confirmer nos craintes vis à vis du PS à la Hollande: s’il y a ambiguïté c’est qu’il y a un problème de compréhension. Or le texte a été signé. Donc le PS signe des textes dont certaines parties sont peu compréhensibles et donc de potentiel faille. Rassurant, non?
Pire Jean-Marc Ayrault, certainement conscient de la boulette (ou de la vengeance d’Aubry?), s’en remet aux responsabilités de chacune des parties et d’agiter le spectre du vote utile, de la menace Sarkozy pour revenir en arrière. Pathétique!
«Quand on négocie un accord, il faut le ratifier et il faut que chacun prenne ses responsabilités» […] «les écologistes sont face à leurs responsabilités». «Veulent-ils oui ou non créer les conditions d’une alternance ou d’une alternative en 2012 avec l’élection du président de gauche ?»
Et le PS d’imposer donc battre Sarkozy ou imposer l’écologie, battre Sarkozy ou la protection de la santé des citoyens… Une hérésie que l’actualité du jour une fois de plus démontre: La France doit mieux protéger ses réacteurs, juge l’IRSN

Phase 4: Dommages collatéraux. Le principal perdant demeure Bertrand Delanöe qui constate que Cécile Duflot brigue un mandat dans la 6ème circonscription de Paris. Le problème ne réside pas dans ce « parachutage » – qui n’en est pas un d’ailleurs, puisque Duflot n’est pas sûre de gagner, la candidate PS en place ayant eu 69% aux dernières élections – mais bien dans l’absence de concertation entre les équipes de Hollande et celles de Delanoë. Amateurisme ou division au sein du parti socialiste?

Après Hulot, Hollande?
eelv

Et en parallèle, pour couronner le tout, en toile de fond de cet « accord », l’équipe de campagne récemment présentée de François Hollande fait figure d’armée mexicaine avec une complexité assez grotesque et à majorité masculine. On ose imaginer le futur gouvernement qui ne sera pas un modèle de compacité, ni de parité! Citons notamment Pierre Moscovici comme directeur de campagne, ex Strauss-Kahnien (sic!), et Manuel Valls en charge de la communication, Valls qui rappelons le faisait figure de traitre du PS, souvent proches des idées de Sarkozy, individu soucieux de l’image de sa ville Evry en préférant voir sur ses marchés des « blancos ». Quelle équipe!

Bilan
Affligeant. Consternant même de voir que François Hollande possède donc déjà tous les défauts d’un président « normal », les VGE, les Mitterrand, les Chirac, les Sarkozy (promesses non tenues, valeurs de son propre camp piétiné, soumis aux lobbies, incapable de s’entourer de gens compétents) mais pas les qualités d’un « bon » président: ténacité, honneur, indépendance, courage etc…
Les anti-EELV s’élèvent contre les négociations de circonscription, de « parachutage » en terre de gauche. Faut il comprendre que tous les partis ont le droit de pratiquer ce genre de stratégie, ici transparente puisque diffusée instantanément dans les médias, sauf le nouveau parti jeune et encore fragile EELV? Y’aurait-il deux poids deux mesures? Les dirigeants de EELV s’ils veulent prendre du poids dans la vie politique seraient justement bien stupides de ne pas négocier avec un potentiel vainqueur de 2012 un accroissement de leurs représentativités au parlement.
Delà à en conclure que les autres partis (UMP, Front de gauche, FN, Modem) seraient un tantinet jaloux de cette position avantageuse sur l’échiquier politique…

Quant à l’avenir de la France, si l’UMP reste le mal incarné, l’ennemi à abattre politiquement, le PS ne semble pas être la panacée.
Car le vrai scandale ne réside certainement pas dans les tractations PS-EELV, mais bien dans les marchandages honteux du lobby nucléaire avec un PS soumis. Qu’on se le dise!

Articles connexes:
L’EPR de François Hollande et La France du Nucléaire
Areva, Andra, EDF: Le Cauchemar du Nucléaire… et de la Honte!
Nucléaire: A quoi joue Greenpeace?
La Nouvelle Frontière du Nucléaire
Bisphénol, Nucléaire, OGM, CO2: Parodie de Grenelle à la Borloo

Publicités

8 réflexions sur “MOX – PS – EELV : Comme la Vérité, Le Vrai Scandale est Ailleurs

  1. Le PS, l’UMP, le FHaine, le Front de Gauche, le centre mou (pas le PC, ce parti baudruche percée)… tous sont à la botte d’icelui, de celui-là, de ceux-ci et de ceux-ça, de cela, selon d’obscurs intérêts…

    La politique me gonfle, elle n’est que virage à gauche ou à droite selon une poignée de connivence qui fait joujou avec les extrêmes pour mieux asseoir leur pseudo pouvoir politique embrassé et embarrassé par la finance. L’écologie est devenu un enjeux de débats électoralistes qui concerne quoi ? 5 à 7% de voix pour la gogoche ?

    Le débat sur l’écologie est ailleurs. Pas dans les urnes. Pas dans l’indignation sélective. Il est dans l’évidence, celle de penser aux générations futures.

    « Je peins de bleu et de vert les murs d’une chambre d’après les souvenirs que mon Père m’a conté de son enfance passée le cœur et l’âme dans les champs de blé…. Je peins les souvenirs d’une Terre qui m’était contée… »

    au passage :
    CPolitic souligne l’essentiel (une fois de plus – n’y voir aucune flatterie de ma part à part une certaine connivence concernant la parodie illustrative dans nos blogs respectifs dans le traitement de l’image détournée – ) et c’est bien là sa force par la pertinence du propos, de l’analyse, du ressenti.

    J'aime

  2. Si nos députés étaient élus à la proportionnelle en limitant leurs mandats à deux consécutifs, on n’assisterait pas à ce genre de tripatouillages. Quel homme ou femme politique, quel parti , mettra en place cette mesure aussi salutaire que la réglementation de la finance folle?
    Et je rejoins Ervé lorsqu’il dit : « Le débat sur l’écologie est ailleurs. Pas dans les urnes. Pas dans l’indignation sélective. Il est dans l’évidence, celle de penser aux générations futures. »
    Alors, rejoignez le réseau http://www.sortirdunucleaire.org/ . Car le « monde nucléaire » est tellement porteur des « valeurs » réactionnaires que lutter contre lui et engager son déclin permettra par là même d’envisager une nouvelle société.
    Si notre monde vit et vivra encore un certain temps dans le fracas, c’est parce que nous sommes en des temps comparables aux chutes des empires. Ce ne sont plus des barbares qui assiègent des sociétés policées aux pouvoirs corrompus : ce sont des réseaux progressistes qui assiègent des organisations pyramidales réactionnaires. Engagez vous dans un ou plusieurs réseaux et vous agirez réellement en pensant aux générations futures.

    J'aime

  3. CPolitic

    Pour moi, comment ne pas avoir en mémoire une Eva, droite dans ses lunettes dire qu’il n’y aura pas d’accord avec le PS autre que celui de la sortie du nucléaire d’une manière ou d’une autre à laquelle Cécile Duflot avait souscrit des deux mains, et voir cette dernière participer à un marchandage pour avoir des postes à l’Assemblée, en lorgnant du côté de Paris en présentant sa candidature aux législatives, et finalement faire un pas en arrière en ce qui concerne le nucléaire, au risque de voir Eva Joly changer la couleur de ses lunettes !…
    J’en déduit que tout est une question d’opportunité…..
    amicalement
    genevieve

    J'aime

    1. @Geneviève
      Nous dirions plutôt qu’Eva Joy débute en politique et s’est fait avoir comme une débutante. Elle croyait certainement que tout allait être simple, blanc ou noir, et bien non: tout est gris avec une kyrielle de nuance.
      Rappelons que EELV reste minoritaire en France face au PS. Ils ont donc, a priori, défendu leur avenir en politique et tous les points possibles (la cause de fermer l’EPR étant perdue dans l’immédiat)
      Peut on leur en vouloir pour cette lucidité? Il y a tant à faire en écologie…

      Bataille perdue en partie, mais la guerre contre les lobbies est loin d’être finie.

      J'aime

  4. Je croyais que la taxe professionnelle avait été supprimée par Sarkozy, motif invoqué par ailleurs pour « justifier » des hausses de Taxes d’habitation et de Taxes foncières dans les communes.

    J'aime

    1. @Annie
      Merci pour la judicieuse remarque. Depuis 2010, la Taxe professionnelle a été supprimée…sur le papier.
      Puisque en réalité, elle a été refondue dans une Contribution économique territoriale.
      Selon notre wikipédia adoré, « La CET est la somme de deux éléments2 qui ont chacun leurs propres modalités de calcul et d’imposition :
      – la cotisation foncière des entreprises (CFE), assise sur la valeur de l’immobilier (valeur locative des biens passibles d’une taxe foncière), la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), assise sur la valeur ajoutée (fiscale). »
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Contribution_%C3%A9conomique_territoriale
      Taxes et Emplois les pouvoirs politiques demeurent sensibles au lobby nucléaire dans leur région rien que pour ça!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s