Casseroles, Rumeurs: Ne Mélenchon Pas Tout, Certes, Mais Quand Même!

Cela ne fait pas plaisir un tel article, surtout en ce jour (ridicule) de la « gentillesse » Pas plaisir à lire, encore moins à écrire. Mais la lucidité liée au non-encartement politique impose de dire les choses comme elles sont et de ne pas se cacher derrière un fanatisme inavoué et au combien inavouable.
Alors, mettons les pieds dans le plat, pour dénoncer ces problèmes, ces sujets embêtants qui font douter de la sincérité d’un homme.
Après tout, on a bien le droit au doute, non? N’a-t-on pas le droit de réfléchir de nous poser des questions pour alerter l’opinion ou au contraire pour avoir des réponses sinon des éléments de réponse à nos doutes. Il faut voir ainsi cet article comme cela: une perche pour lever nos légitimes interrogations.

Casserole n°1: l’entretien de Mélenchon et d’Hortefeux dans les couloirs du Sénat.
Il va falloir se réveiller de bonne heure pour nous expliquer concrètement ce que deux hommes aussi diamétralement opposés, aussi belliqueux l’un envers l’autre, peuvent bien vouloir se dire d’une manière posée presque amicale.
Iriez-vous taper dans le dos de votre pire ennemi, fut-il politique, pour papoter entre deux réunions? Et ensuite, une fois vu avec ce facho de premier ordre, s’en prendre aux journalistes à la manière d’un chenapan pris en flagrant délit?

mélenchon

Casserole n°2: les indemnités de Mélenchon, une belle et trop longue liste preuve que notre ronchon préféré ne semble pas indifférent au cumul des emplois. Laissons donc en pour les autres, voulez-vous? Une longue liste d’indemnités qui font dire aux plus mauvaises langues qu’un riche défend les pauvres. On veut bien penser d’emblée à une variante de Robin des Bois mais cela insulterait notre semblant d’intelligence.
Ah stop…! Démenti de l’intéressé trouvé sur internet, mais pas sur la page d’accueil du blog de l’intéressé (alors que ça devrait impérativement l’être!). Tout le monde aura-t-il ce courage d’investiguer?

Casserole 3: la dernière intervention de Mélenchon a de quoi faire méditer. Oh pas de quoi pavoiser concernant le « capitaine pédalo » à l’encontre de François Hollande. Le traité de « capitaine » nous semble déjà un titre trop honorifique pour un flan light à lunettes, plus prompt à ignorer les (bonnes) questions (et donc les plus gênantes) qu’à confirmer avec courage des pans entiers de son programme comme celui des retraites.
C’est plutôt le laïus sur le « nucléaire » qui dérange. Mélenchon peut évidemment critiquer les tractations entre le PS et le parti EELV, là n’est pas le problème. Ce qui gêne le plus c’est son mimétisme avec les arguments de l’UMP, nos ennemis à tous, un parti politique voué à la cause du lobby nucléaire (à l’instar du PS cf. cet article).
« D’un côté, François Hollande décide tout seul qu’il continue le nucléaire ; de l’autre côté, des gens catégoriques disent ‘il faut sortir du nucléaire’. Puis on s’aperçoit qu’ils échangent des centrales nucléaires contre des circonscriptions. Tout cela sent beaucoup la carabistouille »
Il est choquant de constater que de telles paroles honteusement caricaturales pourraient très bien s’inclure dans un discours de Copé ou de Proglio.
Voilà où demeure le vrai problème.
Car ce ne sont quand même pas la farandole grotesque d’emplois supprimés – entre 400 000 à 1 million suivant les jours – par un changement radical de politique énergétique qui ont pu duper notre professionnel de la langue bien pendue?

En finir avec le nucléaire – oh rassurez vous dans 20-25 ans pas avant mais décidez maintenant, comme ont osé le faire de « petits » pays comme l’Allemagne ou l’Italie – n’est-ce pas justement « raccord » avec vos mêmes paroles cher Mélenchon: « Je suis candidat pour que la gauche l’emporte, mais pour changer pour de bon l’avenir ».
Car même si le peuple a peur du nucléaire, après Tchernobyl et Fukushima, la désinformation du lobby nucléaire depuis 60 ans comme ses arguments sonnants et trébuchants polluent invariablement le résultat d’un futur référendum, qui pourrait aussi, dans le cas contraire, se voir piétiner comme le dernier dédié au Traité de Lisbonne. Alors à quoi bon?

Comme vous le constatez, point de traces du caractère lunatique de notre Mélenchon, aussi pittoresque qu’en son temps Georges Marchais. C’eut été trop facile! Juste 2 casseroles (la 2ème n’en étant plus une, mais bien une intox) bien spécifiques dont on aimerait assez des éclaircissements, notamment par nos visiteurs Front de Gauche éclairés, histoire de ne pas se faire enfler une nouvelle fois…en politique.
Mieux vaut prévenir que guérir.

Merci à BreizPunisher56 pour l’idée (partielle) du titre

Publicités

19 réflexions sur “Casseroles, Rumeurs: Ne Mélenchon Pas Tout, Certes, Mais Quand Même!

  1. Le seul point intéressant de cet article médiocre, c’est la vidéo où Mélenchon s’explique. Vous essayez de le salir comme les autres, mais par d’autres moyens mais vous n’y parviendrez pas. Vous êtes trop médiocres.

    Vous demandez si tout le monde aura le courage d’investiguer à propos de ses revenus, et plus loin vous reconnaissez que c’est une « intox ». Vous vous dites « apolitiques » et en même temps laïques et écologistes. La laïcité et l’écologie, ce n’est pas profondément politique ? Faire des lois sur l’écologie et la laïcité, ce n’est pas de la politique ? Vous êtes tellement, tellement, tellement incultes. Tellement médiocres ! Tellement petits, faibles, vous les anti-politique, vous qui propagez le « tous-les-mêmes » tous-pourris ». Tellement paresseux intellectuellement ! Tellement sectaires ! Vous détenez la Vérité. Alleluia.

    J'aime

  2. La casserole n°1 ne me convainc pas… Nous ne sommes pas en guerre civile. Et puis, causer avec quelqu’un dans un lieu public ne signifie pas partager ses idées… Putain, merde, je suis un traître à la gauche car je cause tous les jours avec des collègues de droite…

    Quant à la question nucléaire, il faut effectivement du temps, même les écolos sont d’accords. C’est d’ailleurs un hasard si les principaux dirigeants du mouvement utopia ont rejoint le parti de gauche… La France hélas est plus engagée que l’Allemagne ou l’Italie dans le nucléaire , donc plus difficile et long de se désengager.. L’Allemagne carbure au charbon.

    Bizarre ta position sur le référendum : être démocrate, c’est croire au débat contradictoire non faussé, convaincre, militer et accepter le vote.

    Que dire quand le compares à Marchais ? Même ses pires détracteurs ont depuis longtemps cessé cette comparaison, tout simplement parce qu’elle ne tient pas deux secondes l’analyse.

    Enfin, ce qui m’afflige plus, c’est que tu restes sur la forme… Je t’encourage à lire le programme partagé et à aller ensuite aux assemblées citoyennes, car le Front de gauche ne se réduit pas à Mélenchon, et la lutte continuera après la présidentielle.

    J'aime

  3. Fabrice
    13 novembre 2011 à 13 h 28 min

    « Le seul point intéressant de cet article médiocre, c’est la vidéo où Mélenchon s’explique. Vous essayez de le salir comme les autres, mais par d’autres moyens mais vous n’y parviendrez pas. Vous êtes trop médiocres. »

    __________________________________

    Tu n’as franchement rien compris à la présente publication me-semble-t’il !

    Fabrice
    13 novembre 2011 à 13 h 28 min
    _________________________________

    « Vous demandez si tout le monde aura le courage d’investiguer à propos de ses revenus, et plus loin vous reconnaissez que c’est une « intox ». Vous vous dites « apolitiques » et en même temps laïques et écologistes. La laïcité et l’écologie, ce n’est pas profondément politique ? Faire des lois sur l’écologie et la laïcité, ce n’est pas de la politique ? Vous êtes tellement, tellement, tellement incultes. Tellement médiocres ! Tellement petits, faibles, vous les anti-politique, vous qui propagez le « tous-les-mêmes » tous-pourris ». Tellement paresseux intellectuellement ! Tellement sectaires ! Vous détenez la Vérité. Alleluia. »

    Inch’Allah !

    @ CPolitic :

    CPol’ préfère que j’en rigole ou que je sorte mon coup de boule virtuel ? ;-)

    J'aime

  4. « avoir des réponses sinon des éléments de réponse à nos doutes. »

    Toutes les réponses sont disponibles sur internet pour ceux qui veulent vraiment savoir.

    Vive la France belle et rebelle ! Mélenchon 2012 !

    J'aime

  5. @RougetdeLisle
    Un peu facile la réponse!

    @despasperdus
    Pour la casserole n°1, trop facile encore! Expliquez nous comment deux politiciens qui s’invectivent, et qui non manifestement aucun atome crochu, aucune affinité peuvent ils papoter?
    Va falloir arrêter de prendre les gens pour des cons quand même!

    « débat contradictoire non faussé » Quelle belle utopie. Le lobby nucléaire ment depuis 60 ans et ce ne sont pas les médiocres médias qui vont faire inverser la tendance.
    Avez vous vu beaucoup d’émissions TV ou d’articles de presse relatés tous les faits mentionnés (et il manque) dans l’article dédié à la France du Nucléaire et à l’EPR de Hollande? Evidemment non!
    En conséquence, les dés du référendum seront pipés et le résultat final n’aura aucune valeur.

    Pour « Marchais » ce n’était que le côté pittoresque du personnage, ni plus ni moins.

    Quant à la casserole 3, où est l’argumentaire?

    J'aime

  6. CPolitic

    Capitaine de pédalo, c’est tout de même un grade qui m’avait échappé !…alors pour le reste, le marchandage nucléaire contre quelques avantages à venir pour les Ecologistes, on se retrouve devant du magouillage intéressé….Quant à Monsieur Mélenchon, je l’ai entendu dire qu’il gagnait 6500 euros par mois….et donc c’est pas mal comme salaire….alors s’il l’on cherche un peu…..finalement si la droite est archi bien payée, à gauche, bien que défendant le pauvre et l’orphelin, ils et elles ont les poches bien remplies également et tout ce monde là, en veut encore plus…..et pour y arriver, les promesses nous sont envoyées en pleine figure, à nous de tourner la tête !…..
    Je l’avoue, en ce moment, la morosité me gagne !…..
    Amicalement
    genevieve

    J'aime

  7. J’ai pendant un temps soutenu et même , j’ose le dire, admiré Mélenchon pour sa force de persuasion et ses talents de communicant au service d’une belle idée. Mais il m’a déçu : son désir d’exister le pousse depuis un certain temps à des extrémités dommageables pour la gauche. On sait bien que les socialistes au pouvoir ne vont pas changer le monde du jour au lendemain, on le sait bien que les écologistes sont en tractation pour avoir des circonscriptions gagnables, on le sait bien que certains socialistes ont, eux aussi, des casseroles aux fesses … mais ce n’est pas une raison pour donner des armes à l’UMP à coup de déclarations fracassantes pour montrer sa différence.
    J’ai bien peur qu’à force de ce style de contre performances, on finisse par maintenir en place, « à l’insu de notre plein gré », ce pouvoir sarkozyste honni!!!

    J'aime

  8. NB : tant que Mélanchon, qui hante les palais de la république et de l’europe depuis un certain nombre d’années, ne se déclarera pas pour un cumul des mandats limité à deux consécutifs ou conjoints, j’aurais du mal à croire en son désir de changer la politique.
    Notre société est malade de la « professionalisation » des politiques qui sont devenus des politiciens, dont l’objectif principal semble être le maintien en poste. Et de là découlent toutes les dérives, toutes les compromissions, tous les copinages, toutes les compromissions ….

    J'aime

  9. CPolitic

    J’ai simplement entendu Monsieur Mélenchon dans une émission, dire qu’il gagnait 6500 euros par mois et lui même trouvait que c’était bien payé… d’où ma surprise et donc finalement me dire que tous ceux qui gravitent autour d’un lien politique officiel quelconque ne sont pas des gens appointés à 2000 euros par mois !…..
    Maintenant il y a ceux qui osent dire ce qu’ils gagnent et Monsieur Mélenchon fait partie des personnes qui parlent, et ceux qui taisent que finalement ils ne sont pas tellement à plaindre….
    Amicalement
    genevieve

    J'aime

  10. Bonjour à tous ;
    je vais tenter de répondre, avec objectivité (je l’espère, étant encarté PG) à ces « trois casseroles ».

    Première chose : les casseroles me semblent assez petites, non, dans la batterie de cuisine que l’on trouve chez pas mal de politiques ? Passons.

    Première casserole : discussion « fraternelle » avec Hortefeux au sénat. En fait, c’est au parlement européen. Discuter avec Hortefeux ? Doit-on, sous prétexte que l’on est vraiment pas du même bord, ne jamais discuter, débattre, confronter des idées ou des positions radicalement différentes ? Les journalistes des Inrocks suivaient ce jour là un député PS français. Ils ont croisé dans les couloirs du parlement, plus exactement dans le lieu qui sert de « buvette » aux parlementaires, moult députes français ou non discutant ensemble, par paire, ou plus. Sans plus y prêter attention. Parmi ces duos ou plus de discussion, ils ont « marqué » sur LE duo Mélenchon / Hortefeux. Scoop en vue, avec un peu de chance, pétage de plomb filmé en direct… de quoi faire du buzz… Le buzz aurait peut-être été de rapporter que majoritairement, les députés européens français PS votent les résolutions et projets de loi comme un seul homme avec le PPE, députés européens français de l’UMP y compris. Ainsi la semaine dernière, pour le deuxième paquet ferroviaire instituant la libéralisation, en France (et ailleurs) du transport de passagers. La GUE à laquelle appartiennent Mélenchon et Pierre Laurent, entre autres, a voté contre. Les députés EELV ont voté pour, sauf 4 abstentions, dont Bové et Dany le Rouge.

    Deuxième casserole : les revenus de Mélenchon. Il est député européen depuis janvier 2010. Election en juin 2009, prise de fonction début 2010. Je n’ai pas les détails en tête, une histoire de réclamation suite à l’élection, le temps que les instances ad hoc se penchent sur la réclamation, vérifient, et confirment le résultat de l’élection. Cela se trouve sur le net en cherchant un peu. Donc, Mélenchon est député européen. A ce titre, il perçoit des indemnités et remboursements de frais, au même titre que TOUS les députés européens français, qu’il s’agisse des Le Pen père et fille, d’Hortefeux, de Rachida Dati ou de Harlem Désir, Vincent Peillon, Corinne Lepage et tous les autres.
    N’étant plus sénateur, il ne cumule pas. N’ayant pas l’âge légal de la retraite, il ne touche pas de pension (il est né en août 1951).
    Par contre, dans les statuts du PG, votés au Mans lors de notre congrès en novembre 2010 (j’y étais, j’ai voté) nous avons inscrit le non cumul des mandats, la limitation dans le temps de ceux-ci,ainsi que la parité stricte de toutes nos instances.

    Troisième casserole : le nucléaire. Au Parti de Gauche, y compris Mélenchon, nous sommes pour la sortie de l’énergie nucléaire, ainsi que des énergies carbonées. Le PCF, composante du front de Gauche, a un autre point de vue. Le Front de Gauche, coalition de partis de gauche, a désigné un candidat commun à la présidentielle. Il parle au nom de tous les partis le composant. Il doit prendre en compte les position de tous, y compris du PCF, force la plus importante de cette coalition. Donc, la position de Mélenchon, candidat commun, est de faire trancher démocratiquement, par référendum, ce choix de société crucial. Un référendum peut et doit être précédé de débats publics afin d’éclairer autant que faire se peut la prise de décision individuelle. A ce jour, il n’y a qu’à l’oreille du PS que le lobby nucléaire murmure, me semble-t-il.

    J’espère avoir été le plus possible « sans parti pris », bien que j’assume totalement un engagement personnel.

    Je me permets de rajouter une quatrième casserole, non évoquée ici, mais qui tourne sur les mails et internet.

    Quatrième casserole : Mélenchon serait franc-maçon. Ceci est colporté, ainsi que les revenus « extraordinaires » de Mélenchon, pour une bonne part par des sympathisants FN, et par réaction moutonnière par des citoyens ordinaires qui s’en offusquent. Donc, Mélenchon franc-maçon. Pour les FN et assimilés, c’est assez grotesque et faux-cul : que dire dans ce cas de Maître Collard, franc maçon et néanmoins membre de haut rang du FN ? Par ailleurs, l’appartenance, réelle ou supposée de Mélenchon à la maçonnerie relève de la sphère privée, au même titre que la croyance religieuse, ou tout autre choix de vie dès lors qu’il ne donne lieu à aucun conflit d’intérêt avec la sphère publique.

    Voilà. Merci de cet article, qui, finalement, permet de dire simplement ce qui est, en lieu et place de fantasmer sur de suppositions.

    Cordialement à tous,

    Sylvie Boussand

    J'aime

    1. @Sylvie

      1ère casserole: Comment Mélenchon et Hortefeux pourraient débattre d’un sujet? Franchement, c’est simple on aimerait savoir de quoi ils parlaient entre eux.
      De politique? Ou du pmu, d’un match de foot? Votre long paragraphe ne répond pas du tout à l’interrogation.
      Comprenez vous, pour de simples gens comme nous, que le simple fait que deux hommes aussi diamétralement opposés, aussi en lutte l’un que l’autre devant les médias puissent se parler dans les couloirs demeure un réel choc?

      2ème casserole: qui n’en est pas une car vidéo-réponse trouvée. Mais merci pour les détails.

      3ème casserole: Il est regrettable que Mr Mélenchon réutilise le même argument au même moment que l’UMP et le lobby nucléaire, alors que, comme vous le précisez, le FdG est pour la sortie du nucléaire. Erreur de com’?

      4ème casserole: dites vous qu’être franc-maçon n’est pas une casserole, encore moins une tare. Comme dans toute association tout métier, il y a des membres véreux et corrompus, d’autres honnêtes et engagés dans de nobles combats. Alors même si Mélenchon l’était, nous ne lui jéterions pas la pierre.

      Et pour info, il n’y a pas de petites casseroles ;-)

      Merci à vous Sylvie!

      J'aime

    1. @fdg
      il manque simplement une mise à jour pour sa rencontre avec le Brice!
      Mais dites vous que c’est ce que se demande les gens qui ne suivent pas les actualités ou en-dehors du fdg!
      Alors un peu de tolérance.
      Et plutôt de crier au loup bêtement, répondez comme vos petits camarades à chaque « casserole » et cela dissipera les quelques doutes.
      Doute > Réponse c’est pas compliqué! ça sera toujours plus constructif que de dire « c’est nul »

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s