Symbole du Sarkozism: Une femme a tenté de s’immoler par le feu devant l’Elysée

Cela aurait pu arriver sous Giscard, sous Mitterrand ou Chirac. Mais non. Pourtant la folie des Hommes n’a rien de nouveau, les crises et les victimes de celles-ci se sont suivies, mais il faut croire que les us et abus du petit roi, du misérable monarque, comme les conséquences économiques et sociales de sa politique immonde ont suffit à cristalliser le désespoir des plus fragiles. L’art d’avoir franchi la limite rouge.

Cette femme d’un certain âge a donc tenté de s’immoler devant l’Elysée. Pas chez elle, ni devant sa mairie, pas devant une préfecture, mais bien devant la demeure officielle (de la parodie) du Président de la République.
Elle pensait que le seul qui puisse résoudre ses problèmes de logement fusse le petit nerveux, qui sait tout sur tout, qui sait mieux que quiconque pour résoudre tous les maux du monde. Au moins à la TV. Au pire il y avait ses sous-fifres, ses ministres réunis au Conseil du mercredi.
Alors elle s’est présentée là, bien décidée à parler à un ponte (un ministre ou un autre de la haute-sphère) qui saurait forcément résoudre SON problème. Mais devant le refus du service de sécurité, elle n’a eu d’autres choix que d’attenter à sa propre vie, pour être vue et entendue, pour exister.

On s’immole pour deux raisons: la folie, celle capable de vous rendre inconscient de vos actes, celle qui vous provoque des hallucinations…et le désespoir. Le Monde a illustré ainsi le cas « similaire » de cette enseignante de mathématiques s’étant immolée par le feu dans la cour de récréation d’un lycée de Béziers.
Nous pourrions aborder aussi le cas de ce jeune Tunisien de Sidi Bouzid, Mohamed Bouazizi, ce marchand de légume à qui l’on a refusé l’entrée de la préfecture pour se plaindre des agents de l’Etat lui ayant confisqué sa marchandise. De la même manière, l’absence de communication et d’humanité, l’absence de reconnaissance ont entrainé le pire: l’envie d’en finir.
Certes contrairement à Bouazizi, mort des suites de ses blessures, la vieille femme s’en sort quasi indemne mais le désespoir et le symbole restent identiques.

Un ras le bol de sa situation, un ras le bol de survivre au lieu de vivre, une indignation totale qui en face d’une fin de non-recevoir se transforme en auto-destruction. Une indignation face à un pouvoir totalement incompétent, pourri jusqu’à la moelle, sachant protéger les plus riches et dénigrer les plus faibles, un pouvoir déconnecté des réalités, un pouvoir lui-même au bord du gouffre, rattrapé par ce flots de promesses non tenues et ses scandales immondes.
Nous aurions pu avoir l’immolation d’un ex de Gandrange, d’un salarié de Fralib, d’un ou une RASED, d’un ou d’une autre retraité désespéré(e). Dans la mesure où la situation de notre pays n’a jamais été aussi affligeante, il y a fort à parier que ces cas extrêmes d’immolations deviennent la « triste » expression de la révolte populaire, celle de ces 99%.

dérives du sarkozism

Advertisements

2 réflexions sur “Symbole du Sarkozism: Une femme a tenté de s’immoler par le feu devant l’Elysée

  1. Évidemment, il est à souhaiter que cette dame s’en sorte.
    Par contre, pour le nabot et ses sbires, ils sont cramés, carbonisés.
    Enfin, je rêve peut être, vu le nombre de connards prêts à se faire empapaouter pour une télévision supplémentaire.

    P S : « Va te faire empapaouter chez les Grecs, salope ! » — (Raymond Guérin, Les Poulpes, Gallimard, 1953, p. 53)
    – C’est qui la salope ?

    N B : de la suffocation naît la provocation….

    J'aime

    1. @DJM
      Suite à l’intervention du policière, la femme n’a pas eu le temps d’être brulée. La policière a été légèrement blessée à la main.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s