Le Vrai Bilan du National Sarkozism: Le Krach Sanitaire Français

Une fois n’est pas coutume, ce sont les associations qui tirent la sonnette d’alarme. Dans ce cas de figure, c’est en l’occurrence Médecins du Monde (MDM), association créée par un certain Bernard Kouchner, qui dénonce un « Krach Sanitaire », le mot n’est pas trop fort, dans notre si beau pays.
A en croire les fanatiques lobotomisés de l’UMP, les Christian Jacob, les Rachida Dati, les Chantal Jouanno, les Frédéric Lefebvre, les Jean-François Copé et la meilleure d’entre eux Nadine Morano, Nicolas Sarkozy a tout pensé, tout dit, tout fait durant son accession au pouvoir en 2007.
Le pays va mieux que bien…en tout cas mieux que du temps de Mitterrand ou de Chirac.
Sauf que la réalité ne résiste pas 2 secondes aux funestes menteries (« plus c’est gros, plus ça passe ») des néocons et associés.
S’il ne fallait retenir qu’un chiffre, un jour d’élection de mai 2012, il faudrait retenir celui-là: 8% des femmes enceintes sont à la rue.
A ce triste constat, mettons en parallèle la plus que démagogique promesse de Sarkozy candidat qui promettait 0 SDF en 2009.

Car pour MDM, le système « ne protège plus les plus fragiles », par des mesures politiques qui ont créé (quoiqu’en disent les rapaces ignorants de l’UMP) une « crise de l’hébergement d’urgence », sur fond d’une politique migratoire du gouvernement, qualifiée de « délibérément violente ».
Joli tableau n’est-il pas, pour un président si parfait, à en croire ses fidèles, qu’on devrait plutôt l’appeler Nicolas « Jésus » Sarkozy.
Son parti demeure tellement ignoble, au point de pouvoir se renommer en Caniveau de la République, qu’un nouveau courant de parlementaires UMP a cru bon de se créer en réaction à la droite populiste, nouveau courant dénommé « les humanistes ». Tout un programme!
Regrettons simplement que cette réaction hypodermique après 4 ans et demi de massacre sociale et de discrimination en tout genre n’intervienne que maintenant. Alors qu’il est certainement trop tard…

La Chose qui détruit le fruit du labeur du CNR
Sarkozy The Thing

Le plus consternant aussi dans cette situation sanitaire reste l’apparition de maladies que nous croyions bannies telle que la rougeole ou pire la tuberculose, maladie qui prend ses racines dans la pauvreté et la mauvaise hygiène. Au niveau économique supérieur, bon nombre de françaises et français de moins en moins couvert par l’assurance maladie préfèrent décaler leurs dépenses médicales… au risque d’aggraver leurs maux!
Pour couronner le tout, le National Sarkozism a institué un véritable « droit d’entrée » de 30 euros à l’aide médicale d’Etat, et plus récemment, une nouvelle taxe sur les mutuelles de santé, redoutable remise en cause du modèle social.
C’est simple: avec Nicolas Sarkozy et ses collabos-menteurs, c’est la France sociale de l’après-guerre qui ressurgit!

Difficile de ne pas ajouter à ce bilan lamentable, ces actualités qui font froid dans le dos:
– les suicides dans des proportions anormales de policiers, de professeurs, d’employé de la Poste
le Bisphénol A interdit sous l’impulsion de députés PS pourtant inoffensif selon Roselyne Bachelot
– l’interdiction de fouiller dans les poubelles à Nogent-sur-Marne, ville UMP
– Les pesticides, facteurs de tumeurs chez les agriculteurs
– ces médicaments qui favorisent Alzheimer
– en maison de retraite, près d’un résident sur deux est atteint d’Alzheimer…et peu de personnel formé!
– une teneur en sucre plus élevée dans les produits des DOM-TOM : pas de loi d’exception contre l’exception
… et nous obtenons les résultats sanitaires étendus de la politique française catastrophique basée sur la suppression d’un fonctionnaire sur deux (policiers, instit’…) ou gangrenée par la corruption de certains de nos élus accoquinés aux lobbies industriels. Une corruption qui ne date pas d’hier et qui dépasse largement l’échiquier politique.
Le National Sarkozism constitue simplement le point culminant de tout ce qui a été fait de plus abject en politique depuis 1945.

Au delà des enjeux politiques justement, un chef d’Etat, digne de ce nom, doit toujours protéger les plus faibles et les plus fragiles.
Force est de reconnaître que, par définition, Nicolas Sarkozy n’a rien d’un chef d’Etat mais plutôt d’un politicien (au sens le plus péjoratif du terme) sans aucune parole ni dignité, dont l’intention inavouée et inavouable reste de se servir et non pas de servir le peuple l’ayant élu.
Une parodie de président, dont l’arrogance sans limite n’a d’égale que l’incompétence, se permet même d’annoncer « La culture, c’est la réponse à la crise ». Un comble venant du « président » le plus ignare de la Vème République.

Rappelons alors à l’ignoble monarque Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa, à la noblesse aussi monnayée que les diplômes, que les différentes classes sociales de son propre peuple se feront un plaisir de se ruer dans les si couteux musées français qu’à la condition expresse où elles mangeront à leur faim et disposeront d’une protection sociale à la hauteur. Pas avant.

sarkozy roi

A lire également : La Dette Publique ou Le vrai Bilan Economique et Politique de Sarkozy

Publicités

6 réflexions sur “Le Vrai Bilan du National Sarkozism: Le Krach Sanitaire Français

  1. Sacre bleu, que la liste est longue de tous ce que nous pouvons lui reprocher !
    Et malgré cela, il ose encore l’ouvrir, et il se trouve des Copé , Morano et autres caniches pour le défendre. C’est tout simplement, hallucinant ! Obscène !
    A ça ira, ça ira, ça ira… où ça ?

    J'aime

    1. @Lutopick
      Tant que le naboléon n’aura pas eu son 5% à la présidentielle de 2012, le message n’aura pas été compris par ce parti de fachos.
      Donc ça ira…jusqu’à mai 2012

      J'aime

  2. En fait les pseudo leaders de la Sarkozia illustrent la fable africaine des trois singes :
    Copé est muet : quand il parle, c’est de la langue de bois inaudible.
    Fillon est sourd : dans son palais de matignon, il y a bien longtemps qu’il n’écoute plus les avertissements répétés des élections intermédiaires, toutes perdues sous son long rêgne de premier « collaborateur » de Naboléon.
    Sarko est aveugle : ébloui par les flâteries de Morano, Besson et communicants, il ne voie même pas au bord de quel gouffre il se trouve.
    Et coup de grâce, les primaires socialistes ont fait des ravages à l’UMP comme le décrit si joliment ce blog http://www.marianne2.fr/sarkofrance/Les-primaires-socialistes-ont-fait-des-ravages-a-l-UMP_a602.html

    J'aime

  3. Sujet inépuisable que ce Narkoy. En revanche si le PS semblait la jouer fine avec les primaires, ces dernières vont se retourner contre lui. Bien sûr il y a les arguments limites dont vont va se sasir le Nain pour les retourner de volée contre le candidat désigné. Mais plus grave est la lassitude de voir dans les médias qui se déchirent, puis se congratulent. Qui croire dans ces conditions. J’espère que dès lundi matin le candidat désigné va ENFIN développer un programme cohérent.

    J'aime

  4. Les hommes politiques, de droite comme de gauche, utilisent tous la même filière de formation avec l’ENA en guise de lauriers. L’ENA, une école qui applique la sélection à outrance, où c’est sans arrêt la course à « pousse toi de là que je m’y mette » et où les « meilleurs » choisissent en priorité le corps des finances! Alors pas étonnant qu’on aie envie de crier avec Virgo « Vive la Révolution ! Retour à la guillotine, même fictive » Et il existe une guillotine, loin d’être fictive, qu’on pourrait leur appliquer : c’est la guillotine financière, en leur saisissant tous leurs biens. car qui a vécu par la finance, périra par la finance!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s