Primaires PS: 2 désaveux, 1 prédiction, 1 surprise, 2 confirmations, 1 ringard…

Faisons un modeste bilan de la soirée d’hier: 2 désaveux, 1 prédiction, 1 surprise, 2 confirmations, 1 ringard, 1 succès, 1 intrus, 1 doute et 1 pronostic.
2 désaveux: commençons par le plus emblématique celui de Ségolène Royal, un désaveu tranchant au point d’en esquisser quelques larmes. L’engagement, la passion étaient tels qu’un résultat aussi médiocre s’avère lourd de conséquences. Il ne faut pas être devin pour comprendre le ras-le-bol des sympathisants de gauche fassent aux erreurs de forme (la com’, la prétention, l’arrogance…) et non de fond.

1 prédiction: faire se déplacer plus de 2 millions de personnes non encartées au PS, un dimanche pluvieux, c’est indubitablement, un signe que 2012 s’annonce délicat pour le parti fasciste au pouvoir.

1 succès: Autant de personnes faisant l’effort de se déplacer pour donner leur avis, alors qu’elles auraient pu rester tranquillement au chaud chez elle marque un succès. Succès relatif certes, car que sont 2 millions de personnes par rapport au reste du potentiel électoral de France, mais succès tout de même, quoi qu’en disent les mauvaises langues du PS et les légitimes ronchons de Mélenchon.

1 surprise: les 16,8% d’Arnaud Montebourg sont une (bonne) surprise puisqu’il va obliger à faire pencher la balance sur la gauche du PS. A vérifier évidemment au prochain scrutin des primaires puis en 2012.

2 confirmations: la victoire de Hollande et celle d’Aubry, pour une fois que les sondages ne sont trompent pas de trop. (cf. Montebourg)

1 ringard: les 5,7% de Manuel Valls devrait le faire réfléchir à son destin au Parti Socialiste. Enfin s’il le pouvait, réfléchir.

1 intrus: Jean-Michel Baylet avec ses 0,7% a dû se croire aux JO, où l’essentiel est de participer et de montrer sa « bouille ». Nul doute qu’il va pouvoir s’occuper de sa défense dans le cadre de sa mise en examen pour « prise illégale d’intérêts »

1 doute: Copé a malheureusement raison sur un point. Le futur candidat PS pour 2012 sera né d’un consensus et c’est bien dommage. Cela n’augure rien de bon pour l’après, la vraie campagne électorale. Car si les militants PS et les sympathisants, hésitent entre eux, cela fait tout de même un sacré nombre de déçus. Et d’imaginer alors l’embarras du choix offert au peuple de France.
Car, qu’on le veuille ou non, en interne, il y a et il y aura dans ce parti toujours des clivages profonds qui ne feront que le jeu des pires ennemis: l’UMP et le FN. D’autant que les soutiens et amis de Aubry ou de Hollande ne jouent pas en leur faveur, comme en faveur de leur honnêteté quant à l’application de leur programme.
Qui peut croire que le soutien de Fabius à Martine Aubry, Fabius cet ardent promoteur de l’EPR et du tout nucléaire sous Mitterand, n’est pas le signe avant-coureur d’une cruelle désillusion?
Qui peut croire que le renfort de Moscovici et de Lang pour Hollande ne préfigure pas d’un retour de la gauche caviar?
Quoi qu’il en soit, quelle que soit la personne choisie, le virage à gauche, loin du centre collaborateur et mou, loin de la droite plus ou moins dure, plus ou moins fasciste, s’annonce indispensable…d’où la surprise du dandy de Saône et Loire et le maintien de Martine Aubry.

1 pronostic: De par le report de voix, de par le compromis personnel que représente « Titine » capable de rassembler les pro-Montebourg et les pro-Royal, contrairement au flan light à lunettes, la maire de Lille semble toute désignée pour représenter le PS en 2012. Et Royal en ministre de l’Education Nationale pour que « tous les enfants soient heureux d’aller à l’école »? Qui sait…

Première secrétaire et bientôt première présidente?
martine aubry

François sera t il aussi mou face aux lobbies?
françois hollande

Publicités

7 réflexions sur “Primaires PS: 2 désaveux, 1 prédiction, 1 surprise, 2 confirmations, 1 ringard…

  1. « Copé a malheureusement raison sur un point. Le futur candidat PS pour 2012 sera né d’un consensus et c’est bien dommage. » Il ferait mieux de se taire, le grand moutardier de la langue de bois. Parce que, finalement, qu’est-ce que se voulait l’UMP lors de sa fondation sinon un mouvement visant le consensus entre les gaullistes, les conservateurs, les néo conservateurs, les nationalistes bon teint et les libéraux? Et ce qu’on voit maintenant, c’est que ce mouvement est en train d’imploser parce que leur leader à talonnettes est issu d’un coup de force et pas de vrais élections en interne. Alors qu’il se taise et qu’il balaye devant sa porte, qu’il aille en priorité nettoyer ses chiottes où ça pue la corruption et les prises illégales d’intérêts. Plus ça va et plus il m’insupporte cet avocat aux dents qui rayent le parquet!!!

    J'aime

  2. Loubomyr est remonté, mais Jean-François Copé, c’est quand même un sacré numéro. Je pense que ce type est très malheureux, à vouloir ainsi provoquer les réactions de tous, fût-ce pour se prendre (logiquement) une volée de bois vert.
    Son suivisme le condamne à demeurer un second couteau. Et pour un homme politique condamné à faire « carrière », c’est difficile à vivre.

    J'aime

  3. ÇA Y EST ! J’ai percé le secret !
    Jean-François Copé est le SCHMILBLICK !

    La preuve :

    5e CANDIDAT – Bonjour, Guittou! Jean-François, coiffeur à Paris, en vacances à Cajarc, au camping. Alors, est-ce qu’un coiffeur peut se tirlipoter le Jean-François Copé tout seul dans sa tente, pfff!
    GUY LUX – Non! A quoi pensez-vous?
    5e CANDIDAT – À la même chose que vous, dégoûtant! Pfff!
    GUY LUX – Oui, c’est ça alors! S’il vous plait, candidat suivant! Simone…
    SIMONE – Le candidat suivant est une candidate!
    6e CANDIDAT – Non, non!
    SIMONE – Oh! Excusez-moi, on ne les reconnait plus, je…
    GUY LUX – Allez-y, posez votre question, Monsieur!
    6e CANDIDAT – Est-ce qu’on peut pousser le Jean-François Copé?
    GUY LUX – Oui, pourquoi?
    6e CANDIDAT – Pour le faire avancer, eh banane!
    GUY LUX – C’est amusant, c’est très intelligent! Merci monsieur. Simone…
    (…) Candidat suivant, c’est Monsieur…
    8e CANDIDAT – C’est papi Mougeot, euh… Bonjour Guy Lux!
    SIMONE – C’est une catastrophe!
    8e CANDIDAT – Ah, oui… Alors voilà… Est-ce que le Jean-Franfran… Non! Ah! ça y est, m’sieur Guy Lux, alors le Jean-Franfranfran…
    GUY LUX – Mais enfin, Simone!
    SIMONE – Un peu plus tard, Monsieur, candidat suivant.
    9e CANDIDAT – Bonjour, Guy Lux, là! Est-ce que, si vous plait, le Jean-François Copé actuellement est-il cont’ les travailleurs immigrés, là dis donc?
    GUY LUX – Euh… non, Monsieur, à quoi pensez-vous?
    9e CANDIDAT – Je pensais à une matraque de CRS, parce que c’est pas pour dire mais actuellement on mm…

    J'aime

  4. (sans vouloir troller) DPP, des nouvelles ? est-il mort ?

    Alo ! allo ! ne Copé pas ! c’était pour la Valise ! Faites vite, elle est lourde, c’est plein de papier… à la frontière j’ai dit que c’était du linge sale, en tout cas çà pue !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s