Des irresponsables, les « contre » à la Retraite à 67 ans!

Pardonnez ce titre légèrement insultant mais l’objectif de celui-ci n’était autre que d’être un appât. Tout comme le thème de la « Retraite à 67 ans ».
François Fillon a en effet jeté un pavé dans la mare en imposant une vision franco-allemande de la gestion de la vieillesse, vision sortie de nul part. Devra-t-on parler couramment allemand aussi?
Et pour cause, dès hier soir sur BFM TV, Olivier Mazerolle et Ruth Elkrief annonçaient officiellement que ce thème avait été rajouté au dernier moment dans le discours du premier ministre.
Ajoutez à cela que ce concept s’avère totalement fallacieux puisque nos amis teutons partent en retraite sans décote, si comme nous, ils ont cotisé toutes leurs années. Et un nouveau débat parasite est né.
De la pure « improvisation » donc. Pourquoi? Tout simplement pour créer une formidable (puisqu’elle fonctionne déjà) diversion médiatique aux récents rebondissements liés au KarachiGate. Ni plus, ni moins.

Le procédé n’est certes pas nouveau. Mais il faut avouer que, lorsqu’il manque quelques éléments d’informations, qu’il constitue un déni de la réalité (comme vu précédemment) ou que l’intox a lieu quelques jours en décalage de la vraie info après ou parfois légèrement avant, il reste difficile d’éviter l’hameçonnage.
Ainsi toute la clique UMP a déjà utilisé ce procédé de Morano à Bachelot en passant par Fifi, la multiplicité des scandales du National Sarkozism l’ont imposé depuis 2007.
Pour vous en convaincre, lisez les archives de ce blog relatant les nombreux contre-feux umpistes ici, ou encore par là-bas.

Ainsi après coup, nous sommes en droit de nous demander, pauvre spectateurs d’une réalité politique navrante, si le serment d’allégeance aux armes, tellement gros, tellement énorme, tellement ridicule, ne constituait pas aussi une tentative de diversion médiatique avant l’heure. Les conseillers de Sarkozy, savaient ainsi pertinemment que l’incorruptible juge Renaud Van Ruymbeke se préparait à convoquer dans son bureau les Bazire et autres Gaubert.
D’où l’envoi de leurres désopilants avant les premières annonces de garde à vue puis de mise en examen.
Et plus il y a de contrefeux différents, et plus ceux-ci fonctionnent puisque les médias doivent bien…vendre (du papier, du temps d’antenne…)!

Manque de chance, les révélations continuent sur l’affaire de Karachi, aidées entre autres par les bavardes ex-épouses des protagonistes de cette affaire: Hélène de Yousgolavie, l’ex-femme de Thierry Gaubert et Nicola Johnson, l’ex-femme de Ziad Takieddine.
Et de confirmer les déplacements en Suisse, les mallettes de billets comme dans les films de mafieux. Pas aussi cruches qu’elles en avaient l’air…
Ainsi Brice Hortefeux se voit mis sur le devant de la scène par des écoutes téléphoniques, le plus xénophobe des auvergnats ayant prévenu son ami Gaubert de la proxilité de son ex-épouse.
Le Monde publie des extraits de la retranscription:
[Hortefeux] « Elle balance beaucoup apparemment Hélène »
[Gaubert] « Qu’est-ce que tu as comme infos là-dessus, toi, parce qu’elle me dit qu’elle dit rien »
[Hortefeux] « Ça m’embête de te le dire par téléphone […] Il y a beaucoup de choses hein ». « Je te raconterai, poursuit-il, mais ils ont énormément de choses […]. T’as eu Bazire, parce que visiblement il est lui dedans dans cette histoire . »

La deuxième information suggère plus un problème de communication en forme de lapsus révélateur. En effet, l’Elysée a démenti le lien Sarkozy et les responsables mis en examen, proche de Sarkozy, par une phrase sibylline: «Nicolas Sarkozy n’apparaît dans aucun des éléments du dossier».
Problème, comment affirmer un tel fait, sans avoir connaissance des dossiers. Logique.
Sauf qu’en vertu de la séparation des pouvoirs…l’Elysée ne peut avoir accès à ceux-ci. Ou comment remettre de l’huile sur un feu qu’on voulait éteindre.
Même si Sarkozy n’était pas trésorier de la campagne de Balladur, comment peut-on nous faire croire que Nicolas Sarkozy, porte-parole de Balladur, ami intime de Nicolas Bazire et proche de Thierry Gaubert, ignorait tout des sources de financement?
Comment nous faire gober à nous, la France d’en bas, que les liasses de billets des volumineux sacs, provenaient de la recette du merchandising (badges, affiches, tee-shirts…) de la campagne Ballamou 1995? « Plus c’est gros, plus ça passe » mais quand même!

Oubliez donc ce thème de la retraite à 67 ans (et pourquoi pas 70, c’est rond!). Restons bien concentrés sur le karachigate. Nul doute que les surprises réjouissantes vont pleuvoir, histoire de mettre du piment dans la campagne 2012.
Et si une mise sur la touche à la DSK, plus financier que sexuel, arrivait à droite?

Bon si vraiment vous voulez en parler…
sarkozy retraites fillon

sarkozy retraites

Articles connexes:
Sécu, Retraites par Répartition OU Malakoff Mederic de Guillaume Sarkozy
Le Saviez-vous? Quand Sarkozy et DSK votaient pour la retraite à 60 ans
Retraites, Sécu, Alloc’, Fraudes Fiscales: En Finir avec les Préjugés!

Attentat de Karachi: Quand Un Journaliste le Cherche, Nicolas Sarkozy Explose!
KarachiGate: Ridicules Extrêmement Dangereux (RED)
Takieddine: Sarkozy, Guéant, Copé et Hortefeux mêlés directement au Trafic d’Armes

Publicités

9 réflexions sur “Des irresponsables, les « contre » à la Retraite à 67 ans!

  1. Je ne voudrais pas être alarmiste, mais aura-t-on une élection en 2012 ? Et si oui, vont-ils réussir à imposer le vote électronique (source inépuisable d’embrouilles) ? Enfin, ceci pour dire que d’ici à mai 2012, il en aura coulé de l’eau sous les ponts; et tu as bien raison, c’est de l’eau croupie. ;o)

    J'aime

  2. Des irresponsables, les « contre » à la Retraite à 67 ans!

    Pardonnez ce titre légèrement insultant mais l’objectif de celui-ci n’était autre que d’être un appât.

    ________________________

    Pas un mot pour celle et ceux qui ne verront jamais de retraite, à part crever dans leur coin… dommage.

    Sinon, franchement à part celles et ceux qui s’échinent à la courber l’échine (justement) qu’ils ou elles soient là quand le mécontentement à lieu dans les rues ou lors de meetings politiques, conférences, conseils municipaux,……. parce que juste s’indigner, ça commence à bien faire ! Les petits révolutionnaires au mulot en couche culotte ont beau clamer haut et fort, tout se passe dans le concret, et le concret, c’est de lâcher un peu son twitter ou facebook à commenter telle ou telle mesure débile qui ne prévaut que dans 20 ans à tout casser. L’urgence, c’est maintenant,…

    Combien le pourcentage de personnes en franchouillie qui se foutent de savoir s’ils vont crever avec une pension ? et à quel niveau celle-ci ?

    Hein ?

    Quand je vois toutes ces affaires à gerber qu’on nous ponds à rallonge, je préfère crever les poches vides, le tête haute et le coeur sincère.

    Tout le reste…

    Désolé pour ce coup de gueule qui sera sans doute « censuré » à l’image d’un de mes derniers commentaires il y a peu. Je n’en tiens pas rigueur à CPol, et pour tout dire je m’en cogne.

    Et comme dirait l’autre : « chacun pour soi et tous pour les sous… là on est solidaire ! »‘

    Ervé

    J'aime

  3. @Lutopick
    Oui en 2012, on confirme, il y a aura bien des festivités pour vous faire croire que vous êtes en démocratie. Rassurez vous.

    @Ervé.Do
    De mémoire une seule modération et qui commence à dater alors delà à parler de « censure » c’est un peu déplacé.
    Et visiblement, le commentaire précédent est bien resté ;-)

    « Pas un mot pour celle et ceux qui ne verront jamais de retraite, à part crever dans leur coin… dommage. »
    Non normal puisque comme longuement explicité, la retraite n’était qu’un appat et pas l’objet du coeur de l’article. (entre le titre et les images)

    J'aime

  4. Affaire Karachi : « Si Sarko passe pas, ils sont tous morts ».

    En plaçant sur écoute un portable de Thierry Gaubert, la police capte, le 19 juillet, une conversation entre sa fille, Nastasia, et un ami, David C., portant sur les révélations que la femme de M. Gaubert pourrait faire à la police.

    – Nastasia : « En fait, ils ont trouvé un compte aux Bahamas, et euh… mon père l’avait mis au nom de ma mère. »

    – David : « Oui, oui. »

    – N. : « Donc voilà. Il a dit à ma mère : si tu craques euh…, toute la famille saute, on saute tous (…) Il lui a dit euh… vraiment, on est dans la merde. »

    – D. : « Putain. »

    – N. : « Ouais. Et euh… personne pour l’aider parce que euh… Copé est trop dans la merde. Hortefeux est trop dans la merde. Et si euh… Sarko ne… ne passe pas au deuxième tour, euh… lui aussi est (inaudible) dans la merde et personne ne l’aide. Il a dit… Mon père, il a dit à ma mère : personne m’aidera. Parce que tout le monde est dans la merde (…). Sarko, il veut même pas l’aider. Enfin là, ça va encore, mais si… si Sarko il passe pas en 2012 euh…, vraiment, ils sont tous dans la merde. »

    – D. : « Ah là je crois que si Sarko il passe pas, ils sont morts. »

    – N. : « Ah ouais. Tous. »

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/09/23/affaire-karachi-si-sarko-passe-pas-ils-sont-tous-morts_1576938_823448.html

    J'aime

  5. Mais non mais non, mon Cher, vous n’avez rien compris.

    Fillon a raison de vouloir nous aligner sur les Allemands: ils ne cotisent que 35 ans pour leur retraite
    ( au lieu de 41,5 ans chez nous) et ils bossent largement moins que nous.

    Si vous n’étiez pas aveuglé par votre « anti-sarkozysme primaire », vous devriez, au contraire, applaudir des deux mains aux vaticinations de notre encore Premier Ministre ! :-) :-) :-)

    jf.

    J'aime

  6. Des documents découverts chez Gaubert : un transfert de 10 millions de francs.

    Les policiers, qui enquêtent sur le financement controversé de la campagne présidentielle de Balladur en 1995 dans le cadre de l’affaire Karachi, ont découvert lors d’une perquisition au domicile de Thierry Gaubert, un ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et proche de Brice Hortefeux, des documents bancaires compromettants, selon les informations recueillies par Europe 1.

    Parmi ces documents, se trouve un relevé du transfert de fonds effectué entre un compte bancaire en Suisse et un paradis fiscal. Un transfert de 10 millions de francs, une somme qui pourrait correspondre à l’argent en espèces considéré comme litigieux dans les comptes de campagne d’Edouard Balladur.

    D’autres documents bancaires datant des années 1990-1995 ont aussi été trouvés par les enquêteurs. Particularité : ils portent la signature de l’épouse de Thierry Gaubert, Hélène de Yougoslavie.

    Thierry Gaubert, a été mis en examen le 21 septembre par le juge Renaud Van Ruymbeke. Il a reconnu avoir ouvert des comptes bancaires destinés à accueillir des fonds non déclarés provenant de Ziad Takieddine, l’intermédiaire par lequel seraient passés 33 millions d’euros de commissions occultes dans le contrat des sous-marins au Pakistan, et 200 millions d’euros en marge d’un contrat avec l’Arabie Saoudite.

    http://www.europe1.fr/France/Des-documents-decouverts-chez-Gaubert-E1-734125/

    J'aime

  7. Samedi 24 septembre 2011 :

    « Mon mari allait chercher des espèces en Suisse pour les remettre à Nicolas Bazire. »

    Dans un entretien accordé au Monde, Hélène de Yougoslavie, la femme de l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Thierry Gaubert, assure que son mari s’est rendu à de nombreuses reprises au début des années 1990 chercher de l’argent à Genève pour le remettre ensuite à Nicolas Bazire, alors directeur du cabinet et de la campagne présidentielle du premier ministre Edouard Balladur.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/09/24/mon-mari-allait-chercher-des-especes-en-suisse-pour-les-remettre-a-nicolas-bazire_1577141_823448.html#ens_id=1561228

    J'aime

  8. Ce matin, en faisant ma revue de presse avec Google Actualités, le premier titre est le suivant : Karachi : la République « irréprochable » devient « irrespirable » .
    L’origine en est le Nouvel Observateur, dangereux fanzine ultra gauchiste s’il en est ! Mais le plus remarquable c’est que cet article est lui-même la compilation d’extraits de presse quotidienne, qui eux sont loin d’être estampillés à gauche. Festival savoureux:
    « De rebonds en rebondissements, de révélations en allégations, de dénégations en semi-aveux, l’affaire de Karachi poursuit sa course folle », constate Patrice Chabanet dans son éditorial du Journal de la Haute-Marne.
    « Au train où vont les choses, dire que l’affaire Karachi est en train de semer la panique à l’Elysée va finir par relever de l’euphémisme », assure Jacques Guyon dans les colonnes de La Charente libre.
    « Chaque jour, chaque heure amène son petit lot de révélations, sa rumeur qui est déjà une certitude, la liste ne cessant de s’allonger des copains et des coquins qui se goinfrent sur le ventre de Marianne. L’atmosphère devient irrespirable », s’exaspère L’Union/L’Ardennais sous la plume d’Hervé Chabaud.
    Pour Olivier Pirot, de La Nouvelle République du Centre Ouest, il ne fait aucun doute que « lorsque c’est Brice Hortefeux qui se fait rattraper par l’affaire Karachi, c’est le président de la République qui par ricochet est directement touché ».
    « C’est un jeu de massacre autour de Nicolas Sarkozy. Un à un, ceux qui l’ont accompagné tout au long de sa carrière, sont en passe de tomber au champ de déshonneur », commente Jean-Michel Helvig dans La République des Pyrénées.
    «  »A vouloir éviter les éclaboussures, la présidence s’est exposée. Il lui faut trouver une nouvelle arme. Pourquoi pas la transparence ? », demande faussement candide Matthieu Verrier dans La Voix du Nord.
    N B Google note plus de 700 sujets sur le même thème : la meute est libérée, ça va être la curée ; la médiacratie, après avoir adoré (brièvement) le pouvoir sarkozyste, l’a progressivement lâché, maintenant ils vont le lyncher ! Peut-on dire que, pour celui qui menaçait de pendre un de ses adversaires à un croc de boucher, ce n’est qu’un juste retour à l’envoyeur ?

    J'aime

  9. CPolitic

    Les séances de ping pong continuent……A t-on le nom de cette grande marque de lessive qui blanchit même le linge de couleur ? parce qu’évidemment, outre Karachi et les causeries de la belle Hélène, les dossiers à nettoyer de droite ou de gauche sont empilés au point que l’on ne sait plus où les mettre, ainsi il arrive que des curieux en sortent un disons au hasard, histoire de passer le temps, c’est ainsi que ressurgit le cas Tiberi !…..pas trop grave en vérité, malversations dans les bulletins de votes ou magouillages dans des comptes, ou compagnonages indécents dans des pays alentours, ou transports de sacoches qui ne contiennent pas que des salades, mais dont les salades finissent par nous donner des indigestions, alors on se hasarde à prendre un médicament capable de nous libérer de nos malaises, juste pour maigrir, mais voilà qu’il s’appelle Médiator ou autre….
    alors on appelle au secours l’homme de la providence, François 1er de Hollande, mais arrive la batailleuse Martine, présente en permanence partout…..non sans avoir revêtu la veste rouge, histoire qu’on la remarque bien….mais l’autre veste rouge n’est pas loin….quand à droite les costumes noirs se regroupent……au secours, Samu !…

    Je vais être obligée de me doper un brin, car toutes ces hisoires insipides finissent par me porter sur le système et mon système j’y tiens encore un peu !..
    amicalement
    genevieve

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s