#ThemaPS12: Une Fausse Bonne Idée pour un Faux Bon Parti

« échanger leurs points de vue sur les idées et les idéaux que défendent les programmes de la primaire socialiste ». Oh quel joli projet que le « ThemaPS12 ». Un projet dont le principe de départ demeure fort louable. Faire avancer le schmilblick en faisant participer le plus de monde possible. Une « vraie démocratie participative » comme dirait notre Ségolène nationale, et ce, avec les outils du web 2.0 Comment être contre?

Le souci demeure, une fois n’est pas coutume, la mise en application du débat, le fameux passage de la théorie à la pratique.
Car si tout cela est fort louable théoriquement, en lisant le site web dédié, on ne peut que se dire « ne soyons pas naïfs ».
Depuis quand les élites du PS (comme d’autres) vont prendre en considération les idées des militants et encore plus, des non-militants?
Admettons qu’ils le fassent. Qu’est ce qui les empêche de ne pas les mettre dans leur programme? Le premier l’oubliant sera-t-il pendu en place publique? Certainement pas.
Admettons qu’ils le fassent et qu’ils intègrent nos idées. Qu’est ce qui les empêche d’appliquer leurs promesses électorales, une fois au pouvoir? L’excuse du changement de contexte politique ou économique étant tellement facile à utiliser. Cf. un certain Naboléon.

Un débat. Un de plus. Terrible maladie de la France à l’instar des commissions et des rapports. En entreprise, vous avez l’équivalent, la maladie de la réunionite aiguë. Débats ou réunions, tout le monde vient avec ses idées, tout le monde repart avec les siennes, rien n’a été décidé, aucun plan d’action, une illusion d’avoir partager.
S’il y a un compte rendu, il est aussi utile qu’un certain « Pacte Ecologique » ou que le futur « Contrat à la Nation ». Il n’engagera que celles et ceux qui y croient.
La méthode: « un jour un thème » même si cela est relié à un article ne fait pas vraiment sérieux de par la complexité des problèmes à soulever.
Plutôt qu’un débat sur un support au contenu si éphémère (allez chercher le tweet d’un tel d’il y a une semaine pour voir!), plutôt qu’un débat avec une dizaine de twittos surmotivés (mais peu représentatifs), plutôt qu’un thème survolé par jour – que chacune et chacun propose plutôt sur son blog un programme complet ou partiel.
Exemple concret: celui réalisé ici-même « Propositions concrètes ». Chaque proposition (ou en tout cas la plupart) possède un lien hypertexte vers un article expliquant les tenants et les aboutissants du problème soulevé.

Oh évidemment, il vaut ce qu’il vaut ce programme, mais il sera certainement plus utile, car plus visible, que des tweets, fut-ils agrégés dans un compte rendu sur un récent site web, peu ou pas référencé.
Quant à l’objectif du ThemaPS12, « espérer attirer l’attention des candidats et de leurs équipes et que les tendances qui se dégageront de nos échanges », la multiplicité des programmes, avec la richesse des opinions, sur chacun des blogs politiques lui permettra d’avoir plus de chance d’être tenu.
Un peu comme la page « Accueil » et la rubrique classique « A propos », la rubrique « Propositions Concrètes » ou « Propositions de Programme » (à votre bon coeur pour trouver votre nom de menu) devrait naître sur tous les blogs politiques sérieux sans forcément se prendre au sérieux.

Car, gueuler pour gueuler dans son coin, sur son blog même abondamment commenté, presque chaque jour, n’apporte rien de constructif. Il en va de même si durant ces 4 ans vous n’êtes jamais allés manifester, tout en vous revendiquant auteur de blog politique. Au contraire, critiquer pour ensuite proposer des solutions réalistes mais audacieuses (et inversement) reste largement plus crédible.
« Force de proposition », « Esprit d’initiative » voilà ce qu’on attend d’un parti politique, d’hommes et de femmes politiques. Leur charisme et leur talent d’orateur doivent faire le reste pour obliger les gens… à écouter.

Respectant cette logique, les contributrices et contributeurs de #ThemaPS12 souhaitent proposer. Très bien, qu’ils le fassent d’une manière plus efficace et certainement pas en estampillant ce débat « PS ». Car d’emblée, toutes celles et tous ceux qui n’en peuvent plus du PS (comme de l’UMP du reste), iront voir ailleurs promptement, sans même écrire un tel billet! Et nous savons tous que c’est autant de bonnes idées perdues.
D’ailleurs cette logique de s’approprier le débat sous la bannière du « parti socialiste » révèle un certain archaïsme. On a l’impression que si vous êtes contre Sarkozy, donc la droite, vous êtes forcément de gauche, et donc pro-PS.
C’est bien encore prendre les citoyennes et citoyens du web pour des moutons. Comment peut on croire ainsi qu’après la trahison de Mitterrand au peuple français après 3 ans de pouvoir, après la trahison du super-menteur Chirac avec sa « fracture sociale » au bout d’un an, après la trahison de Sarkozy instantanée, vous allez nous enrôler dans une telle entreprise?
La France n’aurait elle d’autres choix que la Gauche Caviar ou le Bling Bling?

Le PS ne représente plus depuis longtemps les idées de « gauche ». Voir Aubry se faire huer puis exfiltrée à sa demande de la fête de l’huma devrait pourtant suffire aux militants pour comprendre le problème. Un tel événement, étrangement peu médiatisé dans les JT mais bien réel, aurait dû faire gamberger tous les fanatiques du PS et ses sympathisants plus lucides. Et que dire d’une Ségolène, d’un Montebourg, d’un Valls ramener leur fraise par pure manigance électoraliste? Leur visite aurait dû finir comme celle de « Titine ». Hollande, très courageux voire trop, sentant le danger a préféré faire compagne en Corse. Que fera-t-il quand il faudra affronter les lobbies nucléaires, industriels, et financiers? Fuir aussi?
Il a eu beau maigrir « le flan à lunettes », il reste à flan à lunettes, light!

Comment voulez-vous que le bon peuple se fasse représenter par des gens qui vivent dans un monde en marge du leur, totalement déconnectés des besoins et des aspirations de la base?
Ségolène, amie de BHL, tout comme Montebourg « sent le pognon comme Borloo sent le pinard » pour reprendre l’expression clé du fils Bedos.
Une Ségolène capable de choisir DSK en premier ministre, igorant visiblement tout de son réseau (le même que Sarkozy pour information) comme de sa perversité sexuelle envers les femmes…avant de se raviser après le scandale du Sofitel. Ségolène ou la parfaite incarnation de la chanson de Jacques Dutronc, l’opportuniste.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xktmf0
Ségolène Royal ferait-elle de DSK son Premier… par LCP

Valls, préférant les « blancos », n’est autre qu’un élu UMP qui aurait perdu son GPS politique. Baylet une crapule mafieuse du Sud Ouest, véritable hibertus politique.

Hollande celui qui ose se présenter en « président normal » de la France alors qu’il a été un des plus médiocres président (pardon secrétaire national) pour son parti. Que les françaises et français se rappellent d’un certain 21 avril. Le coton tige ne doit pas être le seul responsable!
Plus de 5 millions de personnes ont eu le courage de voir ces 6 guignols, culs et chemises en coulisse, appelant l’un et l’autre en cas de prise de pouvoir. Chapeau bas.

Pour la France, il est grand temps qu’un hybride Louise Michel / Roger Salengro, véritablement digne des valeurs de gauche, posé et raisonné, calme mais déterminé, contrairement à un certain ronchon, apparaisse au moins pour 2017. L’enjeu l’exige.
Quant à l’idée du #ThemaPS12, elle demeure une bonne idée sur le fond. Il faudra simplement revoir la copie question pratique. Tout simplement.

Article connexe: Peut-on être de « gauche », riche et célèbre?

Publicités

10 réflexions sur “#ThemaPS12: Une Fausse Bonne Idée pour un Faux Bon Parti

  1. ça c’est du coup de gueule ! Cpolitic serait aussi ronchon que Mélenchon ? ;o)
    Mais c’est un coup de gueule bien légitime. Ne te pose plus la question: « Nous prennent-ILS pour des cons? » Ils nous prennent pour des cons! La question est: « Il y en a-t-il assez qui ne le soient pas pour espérer se sortir d’une présidence UMP ou PS ou FN en 2012 ? »

    J'aime

  2. C’est bien pour tout cela (ne pas croire aux promesses socialistes), qu’au premier tour il faudra voter fort pour Mélenchon et/ou Eva Joly (en fonction des aspirations légitimes de chacun) sans avoir peur d’un vote « inutile », afin que par la suite l’orientation du futur gouvernement soit le plus à gauche possible et que les questions écologiques soient vraiment prises en compte. Je suis prêt à parier que le peuple français, avec son génie, va y parvenir. Un PS omnipotent, ce ne serait pas vraiment positif : on devrait se contenter de passer d’une voyoucratie de république bannanière à une social démocratie compatissante et ce n’est pas ça qu’on veut !!!

    J'aime

    1. @loubomyr @lutopick
      « le peuple français, avec son génie, » De l’ironie? Malheureusement tous les votants ne sont pas aussi lucides que celles et ceux qui commentent sur ce site (et ailleurs)
      En 2007, bien avant l’élection, Sarkozy était grillé sur la toile. Malheureusement la réalité fut tout autre!
      Le PS fera forcément mieux mais certainement pas assez pour redresser durablement la barre.
      Et puis installer une mafia par une autre à quoi bon?

      @Paix68
      Expliquez nous ce qu’elle a fait de bien Mme Royal? Est-elle la femme qu’elle prétend? Rien n’est moins sûr.
      Qui peut croire une proche d’un certain BHL? Franchement.

      J'aime

  3. […] . Share_boost!TwitterFacebookBuzz. G+E-mailLinkedInVersion PDFPrint……."Aimer" ceci :"J'aime"Soyez le premier à aimer ce post. Taggé: Dépenses publiques, Economie, idée recue, Pouvoir d'achat Publié dans : Corruption, Economie, Election, Finance Banque, France, Politique, Réflexion, Société ← A(Libye) A(Fric) A(mis): Triple éclairage à la Bourgi… Soyez le premier à commencer une conversation ! […]

    J'aime

  4. En tout cas, je tire mon chapeau à madame Royal qui est toujours là malgré tout ce qu elle a pu prendre dans la tronche (professionnellement et dans sa vie privée). Elle est sacrément robuste.

    J'aime

  5. A Paix68 : Si la politique consiste, entre autres, à avaler des couleuvres avec le sourire, on peut dire que Ségolène est gastronome en herpétologie. Par contre il conviendrait de se demander qui,dans une telle ménagerie, est le serpent à sonnette (n’importe quel baveux de l’UMP?), le cobra (qui est celui qui nous empoisonne?), le boa constrictor (qui est celui qui nous étouffe?) – Sans oublier que les amphibiens s’avèrent être un excellent indicateur de la dégradation de l’environnement et que l’écologie monte de plus en plus dans les préoccupations des français.
    A ce propos, vous avez certainement remarqué lors du premier débat de la primaire des socialistes les « nuances » entre Aubry et Hollande au sujet du nucléaire. Rejoignez le réseau « Sortir du nucléaire » ne serait-ce qu’en visionnant la la vidéo de Rifkin argumentant avec talent sur le déclin de cette énergie : http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=sinformer&sousmenu=themas&soussousmenu=declin&page=index . Après avoir vu, faites passer le lien autour de vous.

    J'aime

  6. CPolitic

    Je dois être défaitiste mais certainement pas la seule, car aucun, ni aucune ne m’ont convaincue que la solution venait d’apparaître…..et certainement pas François Hollande…..on peut reconnaitre qu’ils ont réussi à se dominer pour donner le change et toujours faire croire qu’ils représentaient l’union à gauche, alors qu’il suffisait de voir la trahison des mains qui tapotaient de part et d’autre de la tablette pour savoir qu’ils avaient tous été préparés à ne surtout pas faire de vagues….En attente du deuxième épisode…
    Amicalement
    genevieve

    J'aime

    1. @Geneviève
      Comment le flan light à lunettes ne vous a pas convaincue? Diantre! Pourtant avec ses sketches à l’Elysée Montmartre, il fut drôle à en voter un autre parti!
      Alors Hollande par KO ou Aubry par magouilles?

      J'aime

  7. Geneviève
    Dans un monde complexe, les solutions miracles n’existent pas et les hommes providentiels n’ont plus cours!! Par contre, ceux qui recherchent une démocratie apaisée, à l’écoute de leurs concitoyens, avec une envie de changer certaines choses, sont à mon avis, plus du coté de la gauche que de celui de la droite : c’est pour cela qu’il ne faut pas être défaitiste et avoir l’espoir qu’une coalition de gauche s’occupera plus de la grande majorité, même si les politiciens ne méritent pas un chèque en blanc : à nous de faire vivre la démocratie pour qu’ils le comprennent.

    J'aime

  8. Une Fausse Bonne Idée pour un Faux Bon Parti.

    Ils sont aveugles, ils sont sourds, ils n’ont pas l’ADSL,……
    Le PS est prévenu

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s