Le Ras-Le-Bol du « 11 Septembre »

Difficile de ne pas échapper à la commémoration des 10 ans du 11 septembre. Tv, Web, Radio tous les médias se sont passés le mot pour faire leurs choux gras d’un anniversaire fêté en grande pompe par les USA.
Fêter. Oui, un terme étonnant puisque on ne fête pas d’habitude avec des banquets de telles tragédies. On ne fait pas de gâteau et on n’invite pas des amis autour d’un tel thème. Mais visiblement l’orgueil et la fierté du peuple américain, ou plutôt d’une fraction visible du peuple, sont tels que, face aux vilains terroristes barbus, l’américain moyen se permet de fêter ce moment tel un pied nez à la barbarie.

Un jour « spécial » qui nous montre tout le nombrilisme américain, appelé là-bas pudiquement le patriotisme. Car après le géocentrisme, et l’héliocentrisme, voilà que notre chère petite planète bleue se voit (con)centrée sur les USA. Vous pensez, les pauvres, 3000 morts en une journée, sans compter les cas de cancers parmi les rescapés et les secouristes, cela valait bien 2 guerres pour les venger!
Secouristes gentiment écartés des festivités, car il n’est jamais très télégénique de montrer des jeunes héros respirant avec des bonbonnes d’oxygène comme des vieillards de 95 ans… Fierté ne rime pas avec solidarité au pays de l’oncle Sam.

3000 morts d’un coup d’un seul, enfin 4 avions tout de même, une thèse officielle implacable et simple. Un vilain barbu islamistes (mort depuis) a envoyé des jeunes niaiseux jouer les martyrs.
Entrainement intensif en Afghanistan, cours de pilotage sur le sol américain aboutissant a la prise en otage des équipages d’appareils commerciaux avec des… cutters. Seul un de ses apprentis terroristes s’en sortira vivant, un certain français, Zacarias Moussaoui diplômé de droit emprisonné dès août 2001 puis au motif de complicité d’actes terroristes après les événements.
L’un des avions est allé s’abattre sur la seule aile du bâtiment en travaux du Pentagone. Un autre s’est écrasé après la rébellion des courageux passagers
Les deux derniers aéronefs se sont encastrés dans les buildings les plus hauts et les plus célèbres de Manhattan.
Suite à cette attaque historique, le gouvernement de l’époque, l’administration Bush Jr a attaqué l’Irak (la fameuse fiole d’armes de destruction massive) puis a voulu restaurer la paix en Afghanistan.

Petite Comparaison
2976 morts civils dont 343 sapeurs pompiers le 11 septembre 2001
2710 soldats tués de la coalition en Afghanistan depuis 2001
9500 morts civils tués en Afghanistan (estimation) plusieurs centaines de milliers de réfugiés
150 000 morts durant la guerre en Irak (estimation imprécise) et 2,5 millions de réfugiés
4800 morts environ dans la coalition en Irak depuis l’engagement des troupes et 36 000 blessés
Source Wikipédia: Victimes 11 septembre, Irak, Afghanistan

A la lecture de cette comparaison, excusez-nous d’être un peu plus « mesurés » quant à la gravité des blessures du bon peuple américain, et ce même si cette phrase comme tout l’article se révèle certainement éminemment cynique.
Mais lorsque des pays voient leur population sacrifiée par la plus puissante armée du monde et impliquée de force dans une guerre civile, sur la base de fausses allégations (Saddam Hussein était au contraire l’ennemi juré Al Quaïda aussi tyran sanguinaire qu’il était), voire sans mandat officiel de l’ONU (d’où le non-engagement de la France en Irak), afin de prendre le contrôle des ressources naturelles (le ministère du pétrole a été le seul ministère a ne pas avoir été laissé par l’armée US aux pillards irakiens) sur l’autel d’une libération de ces mêmes peuples, le dégoût du patriotisme américain prend vite la place de la compassion naturelles aux victimes civiles américaines.
D’autant que pendant ce temps-là sur le sol américain, les libertés individuelles se voyaient piétinées par un gouvernement de néocons fanatiques.
Car ce nationalisme, appelons un chat un chat, a permis à une administration corrompue jusqu’à la moelle de perpétrée des guerres aussi abjectes qu’inutiles.
La vraie cible aurait dû être le Pakistan, si « les faucons » entourant l’abruti notoire de George W. Bush, comme nous l’a prouvé l’opération commando visant à tuer Ben Laden. Mais les capacités nucléaires de ce pays comme ses alliés stratégiques empêchent la courageuse Amérique de mener une vraie guerre « utile ».
Et comble de l’ironie, lors de ces commémorations nous revoyons la même marionnette mou du bulbe, modèle d’un certain Nicolas Sarkozy, se recueillir sur les mémoriaux dédiés aux victimes. A vomir…

Thèse officielle…aberrante
Ce ras-le-bol s’accentue surtout quand on connait toutes les zones d’ombres qui entourent ce 11 septembre… et que nos gentils médias sclérosés se contentent de raconter la version officielle de l’administration Bush.
Comment expliquer qu’une tour en flamme (la tour WTC7 en contrebas des tours jumelles) avec une structure acier puisse s’écrouler , première mondiale dans l’histoire de l’Architecture?
Comment expliquer l’absence d’intervention de l’aviation américaine protégeant pourtant New York et Washington?
Comment expliquer la paralysie et l’inefficacité des services secrets américains?
Comment expliquer que l’avion qui s’est abattu sur le Pentagone n’est pas laissé de traîné au sol, laissant la pelouse immaculée, et que les moteurs retrouvés ne correspondent pas à l’avion prétendument écrasé?
Comment expliquer que des kamikazes ne sachant pas piloter correctement un cessna (petit avion biplace) puisse réussir le prodige de diriger des gros boeing sur deux cibles fixes?
Comment expliquer de mystérieux délits d’initiés la veille des attentats?
De là à penser que tout ce cirque ne serait en fait qu’un second Pearl Harbor afin d’envahir des pays producteurs de pétrole, il n’y qu’un pas.
Car comme pour n’importe quel crime, au final, 10 ans, à qui a profité ce crime d’un matin du 11 septembre? A qui?
Faire l’inventaire des aberrations de cette version officielle serait bien trop long, rendez vous sur l’excellent reopen911.info, émanation française d’un collectif mondial en vue de la réouverture du dossier. Un collectif qui compte parmi ses membres des familles de victimes pour non, pas nier les faits bien réels et visibles de toutes et tous, mais bien connaître la vérité.

http://www.dailymotion.com/embed/video/x23bn3
Oil, Smoke & Mirrors – Pétrole et écrans de fumée. par ReOpen911

Alors que faire?
Une grande messe, un recueillement, une minute de silence, et réouvrir l’enquête pour déterminer les causes réelles de ces attentats odieux.
C’est la moindre des choses vu le nombre de morts innocents tant américains, qu’irakiens ou afghans.
Mais surtout pas tout ce pataquès médiatique destiné à faire vendre et faire pleurer dans les chaumières! Journalistes professionnels vous ne faites que vous ridiculiser, une fois de plus.

Article connexe: 11 Septembre: Parce que les familles de victimes ont droit à la vérité

Advertisements

14 réflexions sur “Le Ras-Le-Bol du « 11 Septembre »

  1. Il est clair que ce tintouin sans cesse rabâché depuis quelques jours finit par nous saouler. D’autant plus que toute la lumière n’a pas été faite (et ne le sera probablement jamais) sur cet attentat. Du début à la fin : les avions dans les tours, la chasse au terroriste dans les montagnes paskitanaises et l’immersion de Ben Laden. Aucune preuve, aucune affirmation, juste des « on dit ». Bizarre, vous avez dit bizarre ?

    J'aime

  2. Sans oublier que France 2 avait envoyé tout une « dream team » de journalistes ( la potiche Marie Drucker en tête pour bien décorer dans le paysage) en Big Apple pour faire le cirque à Ground Zero. Des reportages fouillés de la correspondante habituelle aurraient largement suffit. Mais non, il fallait bien tout un barnum pour signifier l’importance de l’info.
    Et puis aussi , autre message incongru au petit fenestron cette semaine : la honteuse haie d’honneur motorisée à DSK de retour des States.
    Décidément, quand ils n’ont rien à dire, et qu’il n’y a effectivement rien à dire, les journaleux se conduisent comme de vulgaire marketeurs : le clinquant de la forme du message sert à masquer le vide du fond !!! Quand vont ils comprendre que notre lassitude à l’égard de la « société du spectacle » risque de se transformer en colère définitive?

    J'aime

  3. Selon vous les américains ont organisé le 11/09 pour prendre le contrôle du pétrole irakien …… en s’assurant qu’il n’y ait aucun lien entre ces attentats et l’Irak : La CIA n’a pas pensé à engager des terroristes irakiens.

    En fin de compte vous préférerez commémorer la mort de Ben Laden qui selon vous est au paradis au milieu des vierges alors qu’il est au fond de la mer au milieu des poissons.

    Censurez mon blasphème : soyez fidèle à votre modèle.

    J'aime

    1. @Grekov

      « les américains ont organisé le 11/09 » j’ai peur que ça soit trop simple encore. Pour le peu d’éléments que nous ayons, au pire certains hauts responsables ont laissé faire les attentats voire participé avec l’aide de barbouzes à l’attaque.
      Mais si nous demandons une enquête c’est justement pour en savoir plus, pas pour imposer une vérité quelconque.
      Ce qui malheureusement a été fait avec la version officielle de l’administration Bush Jr.

      3000 morts justifient d’être plus curieux.

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  4. « Peu d’éléments » : c’est le fondement des théories du complot qui permet comme pour toute religion qu’il ait autant d’interprétation que de croyant chacun étant persuadé de détenir la vérité qui n’est plus la connaissance objective du monde réel mais le simple reflet de l’imagination subjective du complotiste, incapable de penser les américains, coupables par essence, victimes d’un crime.

    « curieux » : complot 1 : vol 93 n’a jamais existé.
    complot 2 : vol 93 abattu par l’US Air Force.
    complot 3 : vol 93 enlevé par les extra terrestres (mon imagination).

    La réalité, contraire à la croyance des complotistes, c’est que le vol 93 s’est écrasé après l’intervention des passagers sauf à imaginer que les familles qui ont témoigné de leurs conversations avec les passagers, un des nombreux éléments probants de l’enquête sue le vol 93, sont des comédiens engagés par la CIA avec la complicité des médias qui relaient ses témoignages.

    « 3000 morts justifient d’être plus » vigilant et de combattre les négationnistes qui expliquent que les passagers du vol 93 et du vol 77 n’ont jamais existé.

    J'aime

    1. @Grekov
      Il y a bien d’autres thèses sur ces vols. De toute manière il faut une enquête réelle et approfondie.

      Quant au vol 77 sur le Pentagone c’est de loin le plus troublant. Si vous avez une explication sur la beauté de la pelouse, faites nous signe.
      Idem sur les raisons physiques du non-enregistrement par les caméras de surveillance d’un tel aéronef.
      Idem sur le type d’impact dans le mur du Pentagone. Aucune tranchée typique d’un crash.

      On attend vos explications avec impatience.

      J'aime

  5. Après la faiblesse des arguments sur les motivations politiques vous abordez les éléments techniques avec la même méthode utilisée par tous les négationnistes : un torrent de questions pertinentes ou farfelues qui pour chaque réponse apportée par un spécialiste provoquera un nouveau torrent de questions et vous finirez par trouver suspect le nombre de boulons utilisés au cours de la maintenance de l’avion un an avant les attentats.

    Comme pour Thierry Meyssan, la scène du crime ne vous convient pas parce qu’elle ne correspond pas à vos préjugés opportunistes et intéressés concernant les dégâts que doit provoquer un avion qui s’écrase sur le Pentagone avec cette argument ridicule que vous ne n’utilisez pas, pourquoi ? les images peut-être, pour contester les avions du World Trade Center : on n’a pas retrouvé la forme de l’avion sur le mur du Pentagone. Les lois de la physique ne sont pas celles d’un dessin animé.

    « les moteurs retrouvés ne correspondent pas à l’avion prétendument écrasé? »
    La CIA a fait disparaître le vol 77 par magie et déposé discrètement dans les décombres des moteurs d’avion qui sont différents par souci d’économie : le budget complot de la CIA étant limité.

    Mes explications : le vol 77 s’est écrasé sur le Pentagone dans lequel on a identifié des débris d’avions, l’ADN des passagers et leurs effets personnels.

    Nier cette réalité sans être capable, en plus, d’expliquer ce qu’est devenu le vol 77, sauf à demander comme Thierry Meyssan, ami des islamistes, que le gouvernement américain apporte les preuves de sa responsabilité c’est à dire que la victime doit innocenter le coupable en s’accusant, quel ignominie, prouve simplement que vous êtes un négationniste qui perpétue l’œuvre de Ben Laden en s’attaquant à la mémoire de ses victimes.

    J'aime

  6. @Grekov
    Vos préjugés commencent à être agaçant et nuisent au débat
    Si pour vous, le crash du Vol 77 ne fait aucun doute, c’est à dire celui d’un vol commercial sur le Pentagone vous êtes un grand naïf et d’un obscurantisme fou.
    A quoi bon continuer à discuter si vous êtes aussi borné?
    Le négationniste c’est vous! Vous niez la réalité: la taille des moteurs trouvés, la pelouse immaculée, le fait qu’on ne voit aucun avion sur les vidéos, le type d’impact sur le mur du Pentagone.
    En gros il faut vous croire, croire la version officielle et fermer sa gueule.

    Et on se fout royalement de Thierry Meyssan, pas besoin de lui pour réfléchir ni pour avoir des infos recoupées et crédibles!
    Après si ce monsieur relaye ce « doute » sur la version officielle c’est son droit.
    Par pitié, arrêtez de donner des leçons aux autres.

    J'aime

  7. Pour le 11/09 vous défendez 2 thèses différentes et contradictoires, c’est l’avantage du délire paranoïaque sur la quête de vérité, avec cette ironie que chacune de vos thèses détruit les arguments que vous avancez pour justifier l’autre :

    Thèse 1 : les USA ont laissé les terroristes agir donc le vol 77 s’est écrasé sur le Pentagone.
    Thèse 2 : les USA ont organisé la disparition du vol 77 pour masquer un tir de missile sur le Pentagone.

    Vous devriez, d’abord, débattre avec vous-même pour définir une thèse du complot cohérente et unique et vous épargner, ainsi, le ridicule de nier dans la thèse 2 sur la base « d’infos recoupées et crédibles! » ce que vous considérez comme vrai dans la thèse 1 et inversement.

    Concernant le négationnisme de la thèse 2 vous refusez de répondre à la simple question bien plus pertinente que toutes vos interrogations : qu’est devenu le vol 77 avec ses passagers ?
    Après 10 ans de réflexion vous préférez un silence embarrassé à une réponse absurde qui discréditerait définitivement votre thèse du complot.

    « il faut vous croire » : Il ne s’agit pas de croire mais de constater la faiblesse et l’incohérence des arguments que vous présentez pour affirmer que les USA ont une responsabilité directe ou indirecte, en fonction de la thèse que vous privilégiez, dans les attentats du 11/09 sans oublier de mentionner les motivations idéologiques des complotistes soucieux d’innocenter Ben Laden et de lui garantir l’impunité pour ses crimes.

    J'aime

    1. @Grekov
      Non désolé, ne faites pas l’inverse.
      « constater la faiblesse et l’incohérence des arguments  » c’est la version officielle qui n’est pas crédible d’où nos questions d’où une demande d’enquête
      Quant à vos thèses 1 et 2, si la différence est subtile, et vous l’avez fort bien analyser, c’est qu’effectivement on ne sait pas où s’arrête et où commence la participation de certaines barbouzes de l’administration Bush Jr dans ces attentats.
      D’où une enquête. Encore!
      Concernant votre expression « débattre avec vous-même », elle prend clairement les gens anti-thèse officielle pour des cons.
      De telles insinuations ne font que vous décrédibiliser.

      On attend toujours vos réponses à nos humbles questions d’ignorants que nous sommes.
      Maintenant svp répondez nous, puisque vous êtes d’accord avec la version officielle. Expliquez nous et réduisez en pièce les zones d’ombres qui nous, nous turlupinent!

      J'aime

  8. « la différence est subtile » : non, la différence est substantielle mais après 10 ans de recherches, de contre enquêtes et de révélations vous êtes incapable, preuve de la pauvreté de vos arguments tant politiques que techniques, de choisir entre 2 thèses fondamentalement incompatibles, l’une étant nécessairement fausse si l’autre est vraie :

    thèse 1 : Al Quaïda, organisation terroriste basée en Afghanistan, a, par haine des USA, directement organisé et exécuté les attentats du 11/09 en détournant 4 avions pour détruire 4 objectifs. Les USA, informés, ont préféré laisser faire pour tirer profit de la situation.

    thèse 2 : Les USA, pour justifier l’invasion de l’Irak, ont, par la création d’Al Quaïda, directement organisé et exécuté les attentats du 11/09 en détournant 2 avions sur le WTC pour masquer sa destruction à l’explosif, le vol 77 sur le pentagone pour masquer un tir de missile et enfin le vol 93 pour masquer …..rien du tout.

    Votre aveuglement est tel que vous ne mesurez même pas la bêtise d’attendre « que l’on réduise en pièce les zones d’ombres qui vous turlupinent! » concernant le vol 77 alors que la thèse 1 que vous considérez comme crédible répond à vos « humbles questions d’ignorants » en reconnaissant que le vol 77 s’est écrasé sur le Pentagone.

    « Prendre clairement les gens anti-thèse officielle pour des cons » ne relève pas de l’insinuation mais de la démonstration.

    J'aime

    1. @Grekov

      Pourquoi diable les deux thèses seraient-elles incompatibles?
      Vous croyez qu’il y a les gentils d’un côté et les méchants de l’autre? Quelle vision manichéenne du monde!
      Comme toujours aucune réponse à nos questions. En revanche, pour les insultes, vous ne vous privez pas.

      J'aime

  9. Ne pas saisir le caractère fondamentalement incompatible des 2 thèses que vous défendez prouve que vos raisonnements ne respectent même pas un minimum de logique. 3 exemples pour vous éclairer :

    Il est incompatible que Ben Laden soit à la fois un résistant à l’impérialisme américain donc un ennemi des USA (thèse 1) et un salarié de la CIA au service des USA donc un ami des USA (thèse 2).

    Il est incompatible que les USA aient à la fois laissé faire pour tirer profit des attentats d’Al Quaïda (thèse 1) et directement organisé les attentats pour justifier l’invasion de l’Irak (thèse 2).

    Il est incompatible que le Pentagone ait été à la fois frappé par le vol 77 (thèse 1) et par un tir de missile (thèse 2).

    Encore une fois, après 10 ans vous êtes incapable, sur la base de toutes vos connaissances, d’exposer, malgré leur absolu contradiction, celle des 2 thèses qui correspond à tous vos arguments pour contester la version officielle.

    « insultes » : nier l’assassinat des passagers des vol 93 et 77 doit être une marque de compassion et votre hommage à la mémoire de ces victimes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s