Lecture Utile d'Eté: Notre Poison Quotidien de Marie-Monique Robin

A l’opposé des prétentieuses et inutiles raclures de bidet tels que Jose Macé-Scaron, démasqué comme ignoble plagiaire, vous avez en librairie d’excellents livres de vrais journalistes, les fameux et désormais si rares « Journalistes d’Investigation ».
Le genre de personne qui contrairement au pseudo-rédac’ chef de Marianne préfère l’ombre à la lumière, préfère l’enquête fouillée et minutieuse sur des sujets aussi majeurs que sensibles, aux gros titres racoleurs et à leurs articles dignes du comptoir des bistrots.

notre

Après les révélations sur la pieuvre Monsanto, la pugnace Marie-Monique Robin mène l’enquête contre l’empoisonnement de notre alimentation comme de notre environnement par l’industrie de la chimie, et ce, quelle que soit son apparence (pesticides, tabac, médicaments, pétrochimie…)
Vous y découvrirez le noyautage de nos chères administrations nationales (AFSSA, Académie de médecine, Académie des Sciences), européennes (EFSA), internationales (CIRC) et même à un niveau plus local les centres anti-poisons et les coopératives et syndicats agricoles.
Vous y apprendrez ou ré-apprendrez :
– que les produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques restent des pesticides voire des biocides
– que la dose, seule, ne fait pas forcément le poison (la fréquence joue un rôle aussi essentiel même pour des faibles doses d’exposition)
– que la dose journalière admissible ne repose sur rien de concret scientifiquement (aucune étude pour la calculer mais plutôt des décisions arbitraires)
– que des produits, dont la toxicité a été démontrée scientifiquement, se voient interdits à la vente seulement plusieurs décennies après (amiante, essence au plomb…) grâce à un effort surhumain de lobbying
– que l’autorisation de mise sur le marché de certains composés (l’aspartame notamment) s’est basée uniquement sur des études scientifiques biaisées
– que le cancer n’est pas une maladie « naturelle » et reste l’apanage de nos sociétés dites « civilisées » soumises aux pollutions chimiques depuis la 1ère révolution industrielle.

Et de comprendre que la flambée de cancers est due majoritairement, non pas à nos mauvaises habitudes journalières comme on aimerait bien nous le faire croire, mais bien aux délires de l’industrie chimique, contaminant notre alimentation, notre sol et notre air. Une industrie dont l’unique but demeure de faire le maximum de bénéfices au mépris de la santé des populations (y compris de ses propres salariés)

Pour résumer ce livre coup-de-poing, et parodier le gimmick d’une célèbre marionnette des guignols, vous comprendrez qu’ « On nous ment, on nous empoissonne! »

Et si vous n’avez pas encore la fibre écolo, celle-ci viendra dès la 100ème page sur les 430 disponibles.

Un livre passionnant à lire d’urgence!

MAJ: Et l’actualité donne raison à cette enquête avec des substances toxiques, pourtant interdites, découvertes par Greenpeace dans les vêtements de 15 grandes marques, preuve de l’absence de contrôles sérieux et d’une pollution « banale » des sols par des produits perturbateurs endocriniens.

Articles connexes:
Monsanto: Une firme contre l’Humanité
Barroso promoteur de la patate OGM, créée par l’inventeur du Zyklon-B

Publicités

Une réflexion sur “Lecture Utile d'Eté: Notre Poison Quotidien de Marie-Monique Robin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s