Conso: Et si vous commenciez par arrêter de la Boire de la Merde?

« Tu prendras quoi: Bière, jus de fruit ou coca? » Nous avons toutes et tous eu ce genre de question en arrivant chez des amis, de la famille ou un simple voisin. Convivialité avant tout! Mais connaissez-vous la bonne réponse à cette demande anodine? Enfin plutôt la réponse qu’il ne faut pas choisir:
– si vous êtes soucieux(se) de votre propre santé
– si vous avez un minimum d’Ethique

Question de santé
« Il faut éviter le coca. A cause du sucre. Mais nous, on a du Coca Zéro, c’est mieux! » Là encore, une autre remarque-réflexe qui nécessite une petite analyse de la composition du canette de 33cl:
– 7 morceaux de sucres soit 35 grammes par canette
Sur leur site web, Coca Cola mentionne qu’« Une boîte (de 33 cl) de Coca-Cola contient 35 grammes de sucre soit environ la même quantité que pour un jus d’orange » Or la société confond allègrement le saccharose et le fructose des jus de fruits, qui ne sont pas assimilés pareil par l’organisme. Le fructose a ainsi un index glycémique inférieur et est donc meilleur pour la santé.
– 33 mg de caféine (alors que la DJA est de 200 mg par jour!)
– colorant : caramel E150d
Là encore sur leur site web, Coca cola se retranche derrière l’Union Européenne:« Créés par l’Union Européenne, ces numéros codifiés ont pour but d’informer les consommateurs qu’ils ont été testés et approuvés par les autorités sanitaires (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments et Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments).Le sigle « E » qui caractérise chaque additif correspond à « Europe » et indique que celui-ci est autorisé en Europe comme c’’est le cas du caramel E150d utilisé dans Coca-Cola. »
– acidifiant : acide phosphorique
– aspartame pour les coca light et zéro (DJA aspartame 40 mg par unité de poids corporel)

Le diable se niche dans les détails. Comme nous le rappelle l’excellent blog aboneobio – il faut bien que quelqu’un le fasse – nous avons là une liste détonante:
– l’acide phosphorique consommé quotidiennement augmente les risques d’ostéoporose notamment chez les femmes
– le caramel E150d (caramel au sulfite d’ammonium) possède un risque d’être cancérigène en raison de la présence 4-MEI (4-methylimidazole)
Pour information: il en va de même pour le caramel E150c alors qu’au contraire le E150a est inoffensif puisque d’origine naturelle!
– l’aspartame serait lui aussi cancérigène, d’autant que les études remontant aux années 60 (sic!) ont été falsifiées comme le relate la courageuse journaliste Marie Monique Robin.
Tout est une question de DJA, la fameuse Dose Journalière Admissible également appelée Dose Sans Effet. Difficile de faire plus claire, puisque au-delà de cette dose, des conséquences toxiques peuvent être constatées. Malheureusement pour nous, cette DJA demeure bien imparfaite car elle ne prend pas en compte la synergie entre les produits consommés (chaque molécule étant testée séparément).

http://www.dailymotion.com/embed/video/xh0qlb
Dose Journalière Admissible de poison (DJA) par… par igepac

Qu’il soit Coca ou Pepsi, ce petit topo vous suffit-il à réfléchir à deux fois avant de boire un cola bien frais?
Non? Alors si vous vous moquez de votre propre santé ou vous faites référence bêtement à l’adage « il faut bien mourir de quelque chose » (demandez aux patients des services d’oncologie dans les hôpitaux de France et de Navarre), voici un autre visage peu connu du Coca Cola.

Comme vous le savez certainement, outre les joyeusetés chimiques dont la composition exacte est jalousement gardée, le principal composant de n’importe quel Cola, c’est l’eau. Une matière première – pardonnez cette appellation « comptable » – très précieuse notamment dans les pays chauds et/ou en voie de développement. Citons alors l’exemple de l’Inde, où justement une partie de la population se bat contre la récente usine de Coca Cola.
Outre une éthique salariale déplorable (salaire de misère, interdiction des syndicats, corruption des fonctionnaires en charge des contrôles), cette entreprise de la multinationale Coca Cola Company pille littéralement les ressources en eau locale. Les niveaux de la nappe phréatique ont ainsi diminué de 60m depuis l’implantation de l’usine.
Pour couronner le tout, les eaux sales liées à la fabrication du nectar occidental sont relâchées directement dans les sols.
Au prétexte fallacieux de créer des emplois, les familles autochtones alentours voient leurs ressources en eau gaspillée et leurs terres polluées, grâce à Coca Cola. Plutôt chers payés ces emplois!

L’inde est trop éloignée pour vous? C’est un problème qui ne nous concerne pas? Qu’importe, prenons la France alors pour exemple.
Pour cette même raison de lutte contre le chômage, de « nourrir des familles », lors de l’implantation d’une usine Coca-Cola en Haute-Garonne, il a fallu détourner des ruisseaux. Rien que ça. S’ils avaient pu déplacer le canal du Midi, nul doute que les élus locaux l’auraient fait, mais ce n’était pas techniquement possible… Mais voilà, où certains en sont réduits pour accepter tout et n’importe quoi, au nom de l’emploi, et donc de leur réélection facile.

A l’issue de cet article, vous avez certainement une question à la bouche: « Que boire alors? »
Et nous vous répondrons le meilleur hydratant connu: de l’eau. Bien fraîche. Buvez naturel, buvez local.

Article connexe: Faut-il arrêter de consommer de l’aspartame ?

Publicités

4 réflexions sur “Conso: Et si vous commenciez par arrêter de la Boire de la Merde?

  1. Il y a belle heurette que je ne bois pas de coca ! Déjà, c’est un vrai « décapant »… c’est dire la part de chimie : quand je fus pendant 6 ans infirmière en usine (de 1972 à 78) j’ai le parfait souvenir que les ouvriers quand ils nettoyaient les diverses machines-outils avant les vacances commençaient par ôter les taches et les rouilles avec du… Coca ! Ensuite, si c’est du Coca normal, il y a bien de quoi favoriser tous les types de diabète et si c’est du « ligth », nous savons tous que l’Aspartam est suspecté depuis longtemps d’être cancérigène.

    Quant à la pollution des nappes phréatiques, pourquoi s’en soucieraient-ils ? Après eux, le déluge. Ils égalent bien IBM qui aurait réussi à polluer une gigantesque nappe au Sud de Paris : contrairement à l’esprit de la loi, les pollueurs ne sont pas les payeurs. Ce sont les habitants qui n’en peuvent mais qui s’abreuvent avec de l’eau polluée.

    Enfin, Coca-Cola s’implante là où les conditions – faites par les pouvoirs publics – lui sont le plus favorables et déménage vite fait quand il n’y a plus rien à gratter… qui se souvient encore que ce fut le cas dans une usine du Nord-Pas-de-Calais ? La fin des subventions et avantages : et hop ! usine fermée, délocalisation sous des cieux plus favorables. Quant à la démocratie – syndicale ou autre dans l’entreprise – c’est (comme Disney – le droit du travail français ne nous est pas applicable et même encore plus aberrant : ils sont cap de licencier des salariés s’ils apprennent – il faut un système policier digne du KGB – qu’ils achètent du Pepsi !

    J'aime

  2. Tout le monde sait depuis longtemps que le Coca, c’est caca alors que :
    « Mon eau, l’Glaude, l’eau d’mon puits, elle est à la juste température pour le perniflard! Au degré près ! Et puis y’a pas meilleure pour la soupe aux choux! Tellement que tout ça quand ça t’y rentre dans les boyaux, ça fait la fête comme les feux d’artifices au 14 juillet. » Voilà ce que disait (entre autres) René Fallet dans « la Soupe aux Choux » à propos de l’eau du puits du Bombé.
    Je n’ai encore pas trouvé une pièce d’anthologie (même made in USA) festive permettant de faire une telle allégorie au Coca : question de culture sans doute !!!!

    J'aime

  3. CPolitic

    Je ne bois que de l’eau, celle du robinet, me refusant à payer et transporter des bouteilles d’eau dites plus naturelles ou plus sympathiques venant de sources claires par principe, encore que l’eau du robinet, comme tout le monde je la paye….mais voilà qu’une fois sur deux, mon eau a un goût qui tient plus du désinfectant que du sirop de grenadine et donc de puiser une première giclée pour rien avant d’obtenir une eau dont le goût ne rappelle pas celui de l’eau claire de la fontaine….Que se passe t-il ? des travaux de tramway qui bouleversent tout et probablement les conduites d’eau et par conséquent, on déverse des désinfectants à outrance……alors….je me demande parfois si l’eau du robinet améliorée avec des désinfectants n’est pas pour nous faire apprécier un nouveau goût à découvrir !…
    Amicalement
    genevieve

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s