L'Affiche du Film "La Conquête" Non Censurée

Pourquoi se refuser à aller jusqu’au bout d’une idée? Pourquoi s’auto-censurer à ce point? Les auteurs de cette affiche ont voulu – entre autres – montrer l’égocentrisme d’un homme, sa mégalomanie, sa prétention et sa déconnexion des réalités (les pieds ne touchent pas le sol).
Autant tout montrer. Si juridiquement, ils ne pouvaient incruster la tête de notre parodie de président, si marketinguement parlant, ils ne pouvaient incruster un Denis Podalydès forcément moins vrai que le P’tit Nicolas, Cpolitic vous propose la véritable affiche telle que nous aurions dû la voir.

Avant même d’aller voir le film, félicitons d’emblée ceux qui ont permis sa réalisation et son financement, pour leur courage.
Et de nous poser une légitime question: plus que le PS, et si l’UMP de Copé avait eu encore plus intérêt à ce que ce long métrage sorte, histoire de (bien) perdre en 2012, pour mieux gagner en 2017?
Car n’oublions pas que le cinéma demeure un média de choix pour la propagande, quelle qu’elle soit.

Nul doute que cette Conquête, terme aussi belliqueux que le personnage central, fera sensation à Cannes, comme l’avait fait en son temps, Fahrenheit 9/11 réalisé par Michael Moore, contre le mentor américain de Sarkozy, George W. Bush. Alors peut être une Palme d’Or?

la conquête film

Publicités

6 réflexions sur “L'Affiche du Film "La Conquête" Non Censurée

  1. Et pour prolonger « LA GAMELLE » d’Ervé, je vous propose « LA GAMELLE » sur l’air de « La Bohème » de Charles Anavour:

    Je vous parle d’un temps
    Que tous les pauvres gens
    Se doivent de connaitre.
    La France en ce temps là
    Etait tombée bien bas
    Plus que misère peut être.
    Et le peuple appauvri
    Après le règne de Chichi
    Supportait le bling bling
    C’était nous les cocus
    Démocratie presque en ruine
    Pauvres manifs dans la rue.

    La gamelle, la gamelle
    Ca voulait dire « Espère un peu »
    La gamelle, la gamelle
    En 2012, stop aux affreux.

    Sur notre blog le matin
    Nous étions quelques uns
    Qui attendions la foire.
    Et bien que miséreux
    Avec le ventre creux
    Nous ne cessions de croire
    En tous ces scénarios
    Qui disaient « foutu le Sarko ».
    Nous étions sur la toile
    C’était notre affaire
    Les sondages du nain à poil,
    On oubliait l’hiver.

    La gamelle, la gamelle
    Ca voulait dire « Espère un peu »
    La gamelle, la gamelle
    En 2012, dehors les maffieux.

    NB : Vous pouvez continuer car la chanson du petit charles est beaucoup plus longue …. alors à vos stylos !!!!!

    J'aime

  2. CPolitic

    J’ai vu hier le film « la conquête » et je peux dire qu’il est parfaitement réussi et d’une certaine drôlerie car les personnages en action font largement sourire, les acteurs sont des copies conformes de ceux que l’on connait, et je dois l’avouer j’ai passé un bon moment devant un bout d’homme perturbé par son épouse, et ses relations avec son entourage….oeuvre de fiction d’après des faits réels ? mais un film distrayant…. maintenant est-il à charge ou à décharge ? une chose est sûre, c’est qu’en France, on peut se moquer même d’un haut personnage en activité !….
    Bon WE
    genevieve

    J'aime

  3. @geneviève
    Et bien la journaliste de France3, filmée par le Petit journal, avait la même opinion du film que vous.
    Réjouissant, drôle. Paradoxal quand on met en perspective les horreurs perpétrées par ce pouvoir de pourris.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s