Parodie d’Affiche de Film: Fighter avec Nicolas Sarkozy et Jean-françois Copé

Rien de tel qu’un combat perdu d’avance pour enflammer les passions. Jamais les élections présidentielles n’auront été attendues avec autant de soulagement par le public de la France d’en bas comme par les adversaires politiques sur ce ring tricolore.
Il est vrai que la parodie de président sortant est si bas dans les sondages, que le battre par KO dès le 1er round semble d’une facilité déconcertante.
P’tit Nico enchaînant les défaites populaires, la cloche a sonné la fin de la partie à droite voire à l’extrême-droite.
Les uppercuts direct du gauche, notamment avec cette reprise de Ségolène par Luc Chatel, le « Pass Contraception » demeurent inévitables pour redresser la tête. Les experts se demandent même si le coach Copé n’aurait pas intérêt à voir perdre son poulain, afin de préparer le prochain défi: 2017.

Une chose est sûre: le combat laissera des traces, il y aura des blessés et pas seulement des oreilles mordillées. Du sang et des larmes.

nicolas sarkozy et jean-françois copé

Publicités

2 réflexions sur “Parodie d’Affiche de Film: Fighter avec Nicolas Sarkozy et Jean-françois Copé

  1. La boxe est aussi appelée « Le Noble Art ». Cela ne peut donc pas concerner des rigolos comme Sarko et Coppé. Eux, ce qu’il leur conviendrait, ce serait plutôt le catch : c’est du spectacle, c’est sur joué, c’est plein de mouvements spectaculaires mais inutiles et surtout, on essaye de ne pas se faire mal et de durer le plus longtemps possible !!!!

    J'aime

  2. Un coup de poing dans la gueule, et après la guillotine.

    François Chérèque : « légère baisse du chômage, grosse augmentation de la précarité ».

    Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a commenté jeudi les chiffres sur les demandeurs d’emploi au mois de mars en estimant qu’il y avait « une légère baisse du chômage », mais « une grosse augmentation de la précarité ».

    « Je ne vais pas cracher dans la soupe, quand le chômage baisse, c’est toujours une bonne chose. Ca fait maintenant plusieurs mois qu’il y a une légère baisse des chômeurs à temps complet (catégorie A), on peut s’en féliciter même si nous savons très bien que cette baisse est due surtout à une augmentation des contrats aidés », a déclaré M. Chérèque sur France Inter.

    Selon lui, « on a une explosion des contrats aidés, en particulier chez les jeunes ».

    Mais François Chérèque s’est alarmé d' »une deuxième tendance, une augmentation des personnes au chômage à temps partiel (catégorie B) » qui « sont des personnes qui ont de tout petits temps de travail ».

    « Nous avons deux tendances: une légère baisse du chômage, une grosse augmentation de la précarité », a-t-il résumé. « 60% des embauches sont des contrats de moins d’un mois. Une embauche sur six seulement en CDI (…) En 2010, dans les 19 millions d’embauches, il y a eu 13 millions d’embauches de moins d’un mois », a-t-il détaillé.

    Cela signifie, selon lui, « une augmentation des personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté ».

    Le leader cédétiste en a conclu que « nous ne sommes pas sortis de la crise, à l’inverse de ce que dit le ministre » du Travail Xavier Bertrand. « Il y encore 700.000 chômeurs de plus qu’avant la crise, donc nous sommes loin d’une sortie de crise », a-t-il affirmé.

    http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=d491589b0be1851b2be512944bf3ad6e

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s