Claude Guéant et ses Patrouilleurs: « On a vu c'était quoi pour vrai être une police »

Cruelle déception: non cette magnifique expression n’est pas de notre ignare de Nicolas préféré. Elle provient d’un article canadien relatant la rencontre entre des jeunes québécois et des policiers.
Et bizarrement, on retrouve cette même formule de « patrouilleur », une forme plus bling-bling anglo-saxonne que notre désormais trop ringard « îlotier » dans la bouche de notre Ministre de l’Intérieur, premier raciste de France.
Sauf que chez nous, hors de question d’avoir un policier par voiture suréquipée comme au Canada ou aux USA…faute de moyens.

D’un ton péremptoire, Claude Guéant annonce la couleur:
« Il faut lutter contre la délinquance, la criminalité, les faire reculer et créer un climat, une ambiance de sécurité »
« Il faut donner plus de visibilité à la police »
Le rôle des binômes de patrouilleurs: entretenir le « contact avec la population » […] « observer et écouter, se renseigner, interpeller ».
Claude Guéant veut ainsi des hommes de terrain, pour avoir des infos, pour montrer les biceps et le pétard… une police de proximité qui ne veut pas dire son nom!
Quelle gabegie alors! Pourquoi instaurer une pratique efficace supprimée manu-militari par RoboSarkoCop, en raison de ses origines « socialistes »? Rappelons-nous, feu MAM, qui avait déjà à son crédit la création de trois unités territoriales de quartier (Uteq)… à effectif constant ressemblant déjà fortement à cette nouvelle version par Guéant.
Stupide et couteux cet aller et retour, prouvant de fait qu’en 4 ans, le National Sarkozism a créé plus de problèmes qu’il n’en a résolu, où l’art de détricoter ce qui a fonctionné avant.
Car pendant ce temps, les trafics continuent et les trafiquants s’organisent, l’échec de l’UMP devenant un argument électoral… pour l’UMP.
A qui profite le crime de l’insécurité, si ce n’est à l’UMP voire le FN?

Finalement ce plan com’ de la sécurité, dévoilé le jour d’anniversaire du Super Préfet du 93, Super Lambert, ancien patron du Raid, demeure encore un coup de bluff’, histoire de colmater les fuites de la délinquance à l’approche rapide des présidentielles.
Car en parallèle, les effectifs de policiers et leurs commissariats sont supprimés à tour de bras, au grand dam de la Police comme de la population.

Immigration & Sécurité, les 2 mamelles du populisme de l’UMP.

« On a vu c’était quoi pour vrai être une police »: Et vous, vous le préférez comment votre patrouilleur?
patrouilleur claude guéant

patrouilleur claude guéant

patrouilleur claude guéant

patrouilleur claude guéant

patrouilleur claude guéant

Advertisements

Une réflexion sur “Claude Guéant et ses Patrouilleurs: « On a vu c'était quoi pour vrai être une police »

  1. S’il y a Sarko ou Lep Haine dans le titre du billet du jour, cela suscite toujours des commentaires, et très rapidement. Si c’est au sujet de la « Voix de son Maître », c’est bizarre, ça suscite moins de démangeaisons des doigts sur le clavier !!!! Il faut dire qu’il a fait tellement de fausses vraies bourdes dans ses quinze premiers jours de règne place Bauveau que l’on en a peut être déjà pris son parti. Il faut dire aussi qu’on a déjà tellement bastonné un autre chien chien à son pépère (vous savez, celui qui relit tous les jours le best seller « Zadig et Voltaire »), qu’on n’a peut être plus envie de se fatiguer pour pas grand chose.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s