Chelles: Perpèt’ pour ce pourri…

Oh oui perpétuité pour ce pourri, ce moins-que-rien! Car que pourrait mériter d’autres celui qui a fauché toute une famille (une jeune femme de 28 ans, son enfant et leur oncle) à un des arrêts de bus de Chelles. Soyons aussi impitoyable face à un homme pitoyable, irresponsable et inconscient, totalement bourré et roulant sans permis.
Voilà le sentiment que la majorité d’entre nous avons en voyant de tels faits divers. Normal, imparable, terriblement humain. Car devant une telle injustice, une telle ignominie, les lobes émotionnels de notre cerveau prennent le dessus à ceux contrôlant la raison.

Pendez-le par les tripes, Cognez-le, comme ont voulu le faire les gens sur place, outrez d’un tel comportement.
L’épicier Abdel n’a pas pu empêcher le drame. Le chauffard, futur meurtrier, est venu lui acheté une nouvelle bouteille d’alcool, quelques minutes avant le drame. Déjà soûl, n’écoutant que sa conscience, et se rappelant à la loi, l’épicier a pratiqué un refus de vente légitime tout en invitant l’importun à ne pas reprendre la route au volant.
Mais la vie en a décidé autrement…

Et de cette passion de la justice, la loi du talion en somme, profite alors le parti immonde au pouvoir, en la personne d’Henri Guaino.
Au moment de vous dire « Ah je suis enfin d’accord avec lui », « Il dit pas que des conneries », c’est à ce moment qu’il faut agir: Éteignez donc cette foutue TV et réfléchissez. A votre avis, pourquoi le conseiller spécial du pire président que la France n’ait jamais connu, d’une manière très calme et posée, peut bien avoir la même opinion que vous, humble téléspectateur(trice) citoyen(ne), tout(e) ému(e) et choqué(e) par ce qu’il ou elle vient de voir et d’apprendre.
Dé-ma-go-gie. toujours la même rengaine. Si Marine avait été invitée à Dimanche +, nul doute que c’est elle qui aurait fait la polémique, car le populisme utilise toujours le même créneau: exploiter nos peurs primales et les émotions qui en découlent.

Cela n’arrangera en rien le nombre de tués sur la route que de lyncher l’individu responsable en place publique. De la même manière une peine d’emprisonnement à perpétuité, fictive ou réelle, empêchera simplement que cet individu ne recommence pas le temps… de son incarcération.
Mais les autres dehors, se diront-ils « c’est perpét si je picole et que je prends la voiture! Alors je prends le taxi » Évidemment non.
Même topo lorsqu’il s’agit qu’un braqueur de Casino: il ne se demande pas combien il va prendre pour tirer sur un policier municipal désarmé! Dans le feu de l’action, l’être humain est assez stupide pour faire tout et n’importe quoi, encore plus quand celui-ci est imbibé d’alcool.
Fort heureusement, il n’a pas fallu bien longtemps pour que les âmes charitables impliquées dans la violence routière reprennent le flambeau du juste combat.

Propositions concrètes
Plutôt que de crier au loup et demander la perpétuité, la présidente de la ligue violence routière, qui connaît le sujet mieux que l’auteur de cet article comme l’internaute qui le lit:
– la confiscation véhicule délinquants sociaux, en cas de récidive alcool, excès de vitesse, de conduite sans permis, d’usage de stupéfiant…
– une application de la loi dans toute sa rigueur
– la présence de démarreur couplé à des éthylo-tests électroniques pour les récidivistes.

Ajoutons à ces propositions:
– une meilleure conception de nos routes et carrefours avec l’étude des différents véhicules (le dos d’âne n’a fait qu’aggraver les choses en propulsant la voiture…) et de leurs capacités dynamiques (accélérations, vitesse maximum…)
– une présence accrue des effectifs de police pour renforcer les contrôles de papiers (mais la politique de non remplacement des départs en retraite fait exactement l’inverse) et pour faire appliquer la loi!
– une vraie prise en compte des récidivistes (l’intéressé avait déjà été condamné à 2 reprises pour conduite en état d’ivresse, rébellion) dans les condamnations en justice
– Et pourquoi pas des éthylo-tests anti-démarrage de série sur toutes les voitures et camions, neufs ou d’occasion, au frais du propriétaire ou du constructeur si le propriétaire a des revenus non suffisants.

Comme à chaque fois c’est un ensemble de causes et de manquements qui ont entrainé ce drame. Mais il est sûr qu’exiger un châtiment exemplaire du criminel récidiviste (n’ayons pas peur des mots) demeure plus facile. Et la facilité mène toujours à l’inefficacité et l’injustice.

Advertisements

4 réflexions sur “Chelles: Perpèt’ pour ce pourri…

  1. En dehors de l’aspect humain et des solutions techniques possibles face à de tels drames, il convient également d’analyser le positionnement des médias sur ces sujets.
    1/ Le drame est « raconté » de façon à susciter nos larmes et notre compassion = séquence émotion.
    2/ On demande son avis à un politique qui va aussitôt nous servir sa compassion = démagogie.
    3/ On ne fait JAMAIS d’approche factuelle et documentée (un accident cela s’analyse suivant la méthode dite de l’arbre des causes – demandez à n’importe quel journaleux s’il sait en quoi ça consiste, vous constaterez son éffarante ignorance) = absence d’information vraie.
    Et vous allez voir que plus on va aller vers l’érection pestinentielle, plus on va avoir droit à de bonnes doses d’émotion en relation avec la violence (routière, dans les banlieues, sur les pt’its vieux etc …) car pour les politiques, as de la communication, le tiercé gagnant émotion, compassion, démagogie permet de remporter haut la main le prix de la manipulation.
    Je vous invite d’ailleurs à analyser, chronomètre en main, le déroulement des grands messes info de midi ou du soir et vous constaterez l’effrayante domination de cette émotion-manipulation sur l’information vraie ; et le pire, c’est que le service public ne fait pas mieux que Bouygues ou Lagardère Télé !!!!! Il y a cependant un type de violence qui échappe à la sagacité des journalistes : c’est la violence économique des banksters ; curieux quand même que cela ne les interesse pas !!!!!

    J'aime

  2. c’est simple, si je suis bourré et qu’il faut rentrer chez moi, je fais souffler mon gamin dans l’éthilomachinchose pour démarrer ma caisse et basta…
    juste que quand je suis bourré, je fais encore plus gaffe à ma conduite que normalement
    ça s’appelle la conscience, c’est tout

    J'aime

    1. @bobillier
      Faut il y voir de l’humour tellement votre commentaire est consternant?
      Justement quand vous êtes sous l’emprise de l’alcool vos réflexes sensoriels et vos systèmes cognitifs sont impactés.
      Alors parler de conscience est un peu fort, puisque un tel acte, faire souffler votre enfant à votre place, serait de la pure inconscience!

      J'aime

  3. Ardennes : répet’ pour ce nanti (cela n’a rien à voir avec le blog de ce jour mais tant pis)
    J’écrivais ici même il y a quelques jours que le Prince de Sarkoland de Nagy Bogça allait nous faire la même campagne qu’en 2007, en jouant sur les peurs et le désir de sécurité. J ‘avais oublié qu’il avait aussi ciblé « le peuple » par le thème du pouvoir d’achat. Comme il ne peut plus nous faire le coup du « travailler plus pour gagner plus » (qui n’a rien donné sinon creuser un peu plus le chômage et le déficit des comptes sociaux par le recours aux heures sup non soumises à cotisation), il a trouvé le cheval de bataille de la prime de 1000 euros dans les entreprises qui versent des dividendes aux actionnaires ; lors de son récent voyage dans les Ardennes il a claironné du haut de ses talonnettes qu’il ne renoncerait pas à ce brillant projet (c’est aussi dans les Ardennes qu’il avait lancé le fameux « travailler plus pour gagner plus » en 2007). Mais c’est oublier un peu vite que :
    – Son précédent crin-crin avec le 1/3 pour l’actionnaire, 1/3 pour l’investissement et 1/3 pour les salariés n’avait absolument rien donné.
    – Seulement 30% des entreprises (représentant quand même 50% des salariés du privé) versent des dividendes : Quid des autres ? Quid des entreprises du secteur associatif ? Quid des salariés du secteur hospitalier ? Quid des territoriaux ? Quid des fonctionnaires ?
    – Les entreprises s’ingénient à contourner les contraintes lorsque ces mêmes contraintes ne peuvent se transformer en opportunités !!!!
    Tout en rédigeant ces quelques lignes, consultant mon « fil d’actualités » internet voilà t-y pas que j’apprends que « Le président de la République a mis fin aux discussions sur la prime « obligatoire » pour les salariés. Il a décidé mercredi que les entreprises de plus de 50 salariés leur verseront une prime en cas de versements accru de dividendes. » Quelques commentaires :
    – S’il s’imagine que toutes les entreprises de plus de 50 salariés versent des dividendes, il devrait réviser ses fondamentaux pratiques de l’économie !!!!
    – Une prime, peut être, mais de quel montant ? Calculée comment ?
    – Versements accru de dividendes : selon quels critères ?
    Alors qu’en conclure ? sinon qu’une fois de plus, au milieu de tout ce flou artistique, il s’agit de com’, d’effets de manche de matamore sans plan de guerre et d’une esbrouffe destinée à masquer le vide inter-gallactique d’un projet qui se résume à « moi, moi, moi, pour me succéder à moi-même »
    Ci après un article qui en dit encore plus : http://www.marianne2.fr/sarkofrance/Social-quand-Sarkozy-trimballe-les-ouvriers-des-Ardennes_a419.html et dont je retiens ce triste résumé de l’avancée sociale sous le premier (et dernier j’ose l’espérer) quinquennat du Nabotléon :
    « Ce petit bonhomme qui s’agite avec son micro a une vision bien curieuse de la situation. Il nous a promis le pouvoir d’achat, on a eu les franchises médicales, les déremboursements, le chômage, le bouclier fiscal et, maintenant, la réduction de l’ISF. Cherchez l’erreur. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s