Logement: Mi-Mars et ça repart !

par ErvéDoBlog du Papy SDF

La mi-mars arrive à grand pas et avec elle, la reprise des expulsions locatives.
Les différentes initiatives pour, encore et encore, interpeller nos politiques sur la problématique liée au mal-logement ne trouvent pas d’écho. Quant aux réquisitions aussi ponctuelles que médiatisées, elles sont très vite mises à mal.
Les acteurs fédérateurs d’hier, sous prétexte que ça ne peut être qu’en entrant en politique que les choses bougeront, semblent bien empêtrés dans les méandres d’une administration soumise, voire bâillonnée.

Le récent rapport de la Fondation Abbé Pierre est un énième cri d’alarme à des oreilles
sourdes, rapport édifiant cependant, pire que celui de l’an dernier, pointant une fois de plus,
entre autres maux, ceux d’une jeunesse précaire de plus en plus grandissante et la misère
plus que palpable d’un bon nombre de nos anciens.
Parallèlement, pour les générations entre deux, l’art de la débrouille pour s’approprier un logement alternatif, économiquement viable et au besoin écologiquement respectueux, meurt sous les coups de boutoir de Loppsi2.
En Janvier 2011, 16 SDF, officiellement, ont trouvé la mort dans nos rue ou aux abords de nos villes. Moyenne d’âge : 45 ans. Les travailleurs pauvres qui dorment dans leur voiture sont contraints de se planquer aux abords des grandes villes, dans lesquelles ils travaillent sous peine de se voir confisquer
leur « habitat » à roulettes.

Kamel expulsé avec force par la police le 14 février 2011 à Paris:

Les Restos du cœur reprennent leur campagne aux chansons mièvres et à l’auto-promotion individuelle de circonstance en chantant qu’ils ne demandent pas la lune. Nous non plus. Nous clamons juste que le droit à un logement digne de ce nom pour toutes et tous, un des droits les plus élémentaires inscrit dans notre constitution soit respecté et appliqué.

La mi-mars arrive à grand pas et avec elle, tout comme l’an dernier, je ressens à nouveau colère, tristesse et honte. Honte d’être logé, colère de ne pas être entendu dans mes différents engagements et tristesse face au nombre de morts de la rue, nombre toujours plus grandissant d’année en année alors qu’on nous assure que le monde est en perpétuelle évolution.
Quelle évolution? Pas sur le plan de l’humanité en tout cas.

La mi-mars arrive à grand pas mais, cette année, pas besoin pour nos politiques obnubilés et faussement honteux de se chercher des excuses car depuis janvier dernier, les révoltes populaires chez nos voisins et amis arabes capteront toute l’attention et quoi de plus normal parce que là, là et uniquement là, le monde bouge.
Il nous faut être solidaire de ces peuples qui ne réclament que le droit à la liberté, de vivre dignement, de s’exprimer librement, de travailler, d’apprendre, et de prendre en main leur destin.
J’ai un peu l’air con avec mon petit combat, ma petite lutte contre cette injustice faite à des millions de personnes en franchouillie, des personnes qui sont SDF tout comme je le fus, des personnes qui sont étudiants pauvres, travailleurs pauvres, familles précaires, travailleurs sans-papiers exploités bien souvent par de grands groupes industriels ou financiers, des personnes mal logées, une jeunesse en errance, des retraités aux minables pensions méprisés.

La mi-mars arrive à grand pas pour nous rappeler que la rue tue alors qu’au contraire, c’est justement dans la rue que ça se passe… quand il se passe quelque chose.

—————————————————————————————————-

Un exemple d’aberration de notre « Administration »:
Léa et Tom sont condamnés par l’État à devenir des SDF – interdits d’habiter dans une yourte!

Et leur installation « illicite »:

Publicités

8 réflexions sur “Logement: Mi-Mars et ça repart !

  1. En quoi cette habitation a t elle été qualifiée d’illicite ?
    Ils ne sont pas propriétaires du terrain?
    Ils n’ont pas demandé de permis de construire?
    Celui ci a été refusé?
    C’est le maire du patelin qui fait du zèle?

    On aimerait en savoir plus

    J'aime

  2. @ loubomyr

    Bonsoir !

    J’avais relayer l’ensemble des articles sur mon blog mais celui-ci est tombé dans les oublittes de la toile !

    Tom et Léa ne sont pas les seuls à subir Loppsi2 :

    http://brindecausette.hautetfort.com/archive/2011/01/28/la-loi-loppsi-2-a-fait-de-gilles-bernier-un-chomeur-sans-dom.html

    et nombre de squattes qui ont fait leur preuve en matière d’écologie de viabilité économique sont fermés ce qui mets les locataires dans la rue.

    Loppsi2 a permis aussi de changer une fois de plus la réglementation (pas les lois) en permettant aux élus de faire ce que bon leurs semble.

    Bien trouvé de la part du gouvernement de faire chier un max de ville de gauche. Non ?

    Au final, à force de réglementations spontanée au grès des humeurs et à coup de décrets dont il est plus que difficile de s’y retrouver, même les travailleurs sociaux et les acteurs de terrains sont largués et impuissants.

    Ex-SDF à présent logé, j’envisage de faire la grève du logement ainsi qu’une grève de la faim si le collectif des associations réunis ne bouge pas pour, plus que s’indigner, foncer dans le tas et proposer une action de masse.

    Bonne soirée,

    Cordialement,

    Ervé

    J'aime

  3. Si vous surfez un peu, vous allez vite vous rendre compte que Léa et Tom ne sont pas les seules victimes de l’acharnement des services (ou plutôt des sévices) de l’état !!! Dans la Principauté Bananière du Sarkoland, il est fort mal vu de vouloir disposer de logements alternatifs et écologiques, surtout si on les onstruit soi même !!! Il serait intéressant d’interpeller NKM, cette ministricule-potiche de l’écologie sur ce sujet.
    C’est pourquoi, si vous même ou un de vos copains avez un projet dans ce style, entourez vous de précautions !!!
    Pour le juridique, vous pouvez déjà aller sur http://legavox.fr/article/externe/yourte-permis-construire-tribunal-correctionnel-3939873.htm
    Pour l’action pratique, je vous propose de lancer une pétition nationale pour que Bouygues (ou un autre du premier cercle) se lance dans la commercialisation de ce type d’habitat ; s’il accepte, vous verrez que tous les problèmes seront résolus.
    Bien entendu, pour que ce nouveau créneau corresponde à la vision alter mondialiste et écologique de nos gouvernants, il conviendrait que ces yourtes soient fabriquées en Mongolie, par des gamins de douze ans, dans des usines chinoises et conditionnées dans des emballages explosifs !!!!
    Nous vivons dans un monde formidable !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s