Dictator: Nuit gravement aux libertés comme à la crédibilité politique

Oh qu’elle est belle, cette défense de MAM par son gentil petit mari, Patrick Ollier. Celui-ci nous soutient mordicus que la personnalité tunisienne (Aziz Miled) qui a payé le jet privé de MAM est… une victime de Ben Ali. Pour preuve, le nouveau pouvoir en place lui a rendu ses biens.
Manque de chance: Patrick Ollier demeure assez mal placé pour parler de relations ambiguës avec les régimes dictatoriaux dans la mesure où il est ancien membre du groupe d’amitiés France-Tunisie à l’Assemblée Nationale, mais aussi et surtout, à la tête de l’équivalent amical pour France-Libye.

Non franchement, mesdames et messieurs les gouvernants n’abusez pas de notre naïveté comme de notre patience. N’abusez pas non plus du Dictator, un produit hautement dangereux, surtout pour votre crédibilité.

dictator mediator ollier mam

Advertisements

4 réflexions sur “Dictator: Nuit gravement aux libertés comme à la crédibilité politique

  1. MAM a eu en main quatre des plus grands ministères, qualifiés de « régaliens ». Alors, maintenant qu’elle s’est bien « régalé » sur notre dos, il est peut être temps d’aller digérer, à la niche, à la retraite …..
    Car après tout, si elle a fait ces quatre ministères sans en garder un, c’est peut être pas qu’elle est bonne à rien ….. mais plutôt, mauvaise en tout, y compris dans le choix de ses amis tunisiens. Bien pauvre défense pour un conflit d’intérèt possible. Ces gens là nous ont tellement gavés de mensonges lors de l’affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy, que maintenant ils ont beau dire, beau faire, on ne les crois plus => attendons ce soir pour voir comment Pujadas ( dit le gentil toutou à son pépère ) va l’interroger et quels bons gros trucs de com elle va nous sortir !!!!
    « Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens là,
    « On ne ment pas Monsieur, non, on ne ment pas !!!!
    « On triche !!!!
    « Les UMPistes, c’est comme les cochons,
    « Plus ça devient vieux,
    « Plus ça devient bète,
    « Les ministres, c’est comme les cochons,
    « Plus ça devient vieux,
    Et plus ça devient ….ons »
    (Dernièrs lignes empruntées à J Brel)

    J'aime

  2. Il y a un double effet Kiss-Kool à cette boite de Dictator :
    1/Le premier pour illustrer le sujet de CPol.
    2/Le deuxième, c’est que Môôôôssssieur Jacques Servier et les sbires de sa garde rapprochée se comportent en vrais dictators dans leur entreprise !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s