Parodie d’Affiche: Le Choc avec… Ben Ali et MAM

Il faut avouer qu’elle l’a bien cherché. Jouant la continuité avec le National Sarkozism depuis 3 ans, Michèle Alliot-Marie utilise à fond le meilleur atout de l’UMP: le culot. Elle qui ne nous avait pas habitués à cela, femme à poigne, droite dans ses bottes, a franchi l’extrême-limite qu’un ministre pouvait franchir… nous faisant (presque) regretter un certain (lamentable) Kouchner.

Ainsi dans un hymne au foutage de gueule, que même un Bernard Tapie envierait (actuellement en pleine magouille à Madagascar), MAM nous a fait comprendre:
– que nous l’avions mal comprise
– que ses propos avaient été honteusement déformés
– qu’elle voulait dire l’exact opposé de ce qu’elle avait dit
Tel un enfant de 4 ans niant avoir mangé le pot de chocolat à tartiner, mais exhibant maladroitement une gentille moustache marron, c’est donc indubitablement la faute des autres, les gauchistes voire les ultra-gauchistes et tous les ennemis de MAM comme de Sarkozy (Al Qaida, Aqmi et Julien Coupat y compris)

Par pur respect pour la fonction, comme pour le peuple tunisien, MAM, trouvez n’importe quelle excuse, mais… démissionnez!

le choc avec Ben Ali et Michèle Alliot-Marie

Advertisements

3 réflexions sur “Parodie d’Affiche: Le Choc avec… Ben Ali et MAM

  1. Utiliser à fond le culot, c’est casse gueule, pour preuves :
    – Le roi du culot, Sarko de Sarkozia et sa chute vertigineuse dans les sondages et intentions de vote.
    – Le roi des tontons makoutes qui revient en Haiti et qui se retrouve avec des problèmes judiciaires.
    – Le roi du copié collé médiatique qui se prend un pavé avec Hemmingway.
    – Le roi du médicament dangereux : La descente aux enfers de Servier continue. Raid de gendarmes, nouvelle plainte d’un député, et mise à l’écart du lobby des labos.
    – Le roi du conflit d’intérèt, le petit marquis de l’oise qui fait tinter une nouvelle casserole à chaque fois qu’il se déplace.
    On peut donc avoir du cul…………..ot à fond, un jour on n’a plus de cul…………du tout !!! On l’a même dans le fion !!!!!! Le grand malheur, c’est que ce grand culot, même s’il est sanctionné un jour ou l’autre, aura entre temps généré des morts : morts économiques (par la politique), morts d’arbres (la pâte à papier des torchons de PPDA) et morts tout court (par les médocs ou les nervis d’un régime).
    On pourra toujours dire que ces rapprochements sont hasardeux, mais la politique du culot démontre qu’elle est aussi hasardeuse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s