De Tunis à Vichy: "Ben Ali Assassin, Sarkozy Complice"

« Ben Ali Assassin, Sarkozy Complice » Voilà ce que scandaient les manifestants hier, des slogans qui en disent long sur les accointances entre le National Sarkozism et la Mafia BenAliste.
Meurtre d’opposants, Massacres de manifestants, Arrestations arbitraires, Tortures… En France, les événements actuels en Tunisie rappellent de lointains souvenirs perpétrés par l’occupant et ses collaborateurs bien français.
Alors évidemment, vivant en démocratie, en 2010, on ne pouvait que s’attendre béatement à des paroles virulentes de l’Elysée ou du Ministère des Affaires Étrangères à l’encontre des exactions commises par Ben Ali et ses forces armées. Que Nenni. Rien. Nada. Peau de chat. Walou, walou!

Aussi sidérant que cela puisse paraître, non seulement le porte-parole du gouvernement français François Baroin n’a pas dénigré les crimes commis, comme leurs auteurs, mais il a minimisé la portée des faits, tout en restant dans le politiquement correct, l’abjectement mou.
«Déplorer les violences, appeler à l’apaisement, faire part de ses préoccupations, c’est une position équilibrée que défend aujourd’hui la France au regard de la situation tunisienne». Et d’ajouter «Aller plus loin» consisterait à «faire preuve d’ingérence» ce qui n’est «pas du tout la ligne de la diplomatie française en la matière»
La raison, pardon l’excuse pitoyable invoquée: la Tunisie étant un ancien protectorat français, toute autre version pourrait être prise pour de l’ingérence. (sic!)
Pour envahir militairement l’Irak ou l’Afghanistan, des armées entières! Mais quand il s’agit d’aider ne serait-ce que par les paroles tout un peuple, les ingérences se font étonnamment beaucoup plus rares.
Bien au contraire, Mr Baroin, c’est justement parce que la Tunisie était un protectorat français qu’il faut soutenir ce peuple. La France, patrie officielle des droits de l’Homme, a un devoir moral envers ce peuple, comme tant d’autres (Algérie, Maroc…)
Dès que la population se rebelle contre ses oppresseurs, la France par ses représentants doit soit soutenir publiquement, soit se taire pour montrer son devoir de réserve « forcé ».

Question bête Mr Baroin: maintenant que Hatem Bettahar, 38 ans, professeur d’informatique franco-tunisien à l’Université de Technologie de Compiègne a été tué dans une émeute, la France peut-elle s’ingérer?

Comble de l’ignominie, nostalgique de ses anciens mandats de ministre de l’Intérieur comme de la Défense, Michèle Alliot-Marie a même proposé solennellement à l’Assemblée Nationale, à l’Algérie comme au Maghreb une « aide sécuritaire ». Abject et criminel.
Il faut le lire puis le voir pour le croire:
« Nous proposons que le savoir-faire qui est reconnu dans le monde entier de nos forces de sécurité permette de régler des situations sécuritaires de ce type. C’est la raison pour laquelle nous proposons aux deux pays, dans le cadre de nos coopérations, d’agir en ce sens pour que le droit de manifester puisse se faire en même temps que l’assurance de la sécurité. »
Changement de ton, donc pour MAM, l’ingérence dans un ancien protectorat est possible mais uniquement pour épauler le pouvoir en place, corrompu jusqu’à l’os, afin de l’aider à conserver la main mise sur le pays.
Ce n’est pas pour rien que la police anti-émeute chinoise a été formée par des experts du RAID français, certainement en vertu de l’accord secret autant qu’immonde entre le PC Chinois et l’UMP.

On imagine aisément MAM, Brice Hortefeux ou même encore Eric Besson venant à en regretter le savoir-faire inimitable d’un Papon, question élimination, ou d’un Bigeard, question torture.
Heureusement, ils nous restent des régiments de CRS cow-boys, aux cars équipés de fûts de bière intégrés qui se feront une joie de réitérer les œuvres de l’ancien ministre de Giscard (Massacre du 17 octobre 1961)…. courant politique ancêtre du National Sarkozism.

Ah que la France de Vichy 2011 est belle. Insouciante, épanouie, heureuse d’aider les autres dictatures molles ou dures à parfaire leurs méfaits, à conserver leur pouvoir attaqué de toute part par leur horrible peuple, ces crèves-la-faim adeptes de l’assistanat, toujours assoiffés d’aides, de subventions, voire pire d’emploi, d’éducation, de culture et à l’extrême, de libertés! Et puis quel autre confort encore?

Mais la France immonde ne s’arrête pas là. 3ème hommage à l’extrême-droite bien crasse, Frédéric Mitterrand, naturel de part le passé collaborateur de son cher Tonton, qui nous fait l’amitié d’un poncif fort profond:
« « Il y a une opposition politique mais qui ne s’exprime pas comme elle pourrait le faire en Europe. Mais dire que la Tunisie est une dictature univoque, comme on le fait si souvent, me semble tout à fait exagéré. » Histoire de contre-balancer rappelons-nous le récent Mélenchon et son « Cuba n’est pas une dictature », aussi ignoble.

Finalement, comme le rappelait rue89, seul le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valéro a cru bon de timorer les propos de MAM. Curiosité du National Sarkozism: le porte-parole corrige sa propre ministre (sic!)
« Aujourd’hui, face à cette situation, la priorité doit aller à l’apaisement après des affrontements qui ont fait des morts. » « Le ministre d’Etat a également rappelé que nous demandons “que le droit de manifester soit assuré de même que la sécurité.”

Dernier hommage, poignant, du Villepiniste et ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire qui a estimé que le président Zine El Abidine Ben Ali, « souvent mal jugé », avait fait « beaucoup de choses ». « On peut critiquer, après, certains aspects, être toujours vigilants sur les droits de l’homme, mais c’est un pays qui a connu de vraies difficultés » Le Villepinisme n’est autre qu’une variante du Chiraquisme… Les mêmes idées, les mêmes méthodes en coulisses avec des têtes différentes.

Mais la question que pourrait se poser n’importe quel français moyen, tunisien moyen ou algérien moyen serait…pourquoi un tel soutien?
Petits rappels:
(source leaders.com )
La France demeure le premier investisseur industriel étranger ( un milliard de dinars) et le premier employeur avec 120 000 emplois. […] Le nombre d’entreprises françaises qui ont choisi la Tunisie s’accroît en moyenne de 60 unités par an.
Citons d’ailleurs Air Liquide-Tunisie, l’une des plus anciennes entreprises françaises installées en Tunisie avec la Cotusal qui a ouvert début décembre deux nouvelles unités sur le site de Borj Cédria.
(Conseil cynique Cpolitic: vendez vos actions Air Liquide, elles risquent de baisser à court terme)
La France demeure le premier fournisseur de la Tunisie -avec une part de 20,1% en 2009 (contre 18,4% en 2008), devant l’Italie (16,4%) et l’Allemagne (8,8%)- et son premier client, puisqu’elle absorbe 29,6% de ses exportations en 2009 (contre 29,3% en 2008), devant encore une fois l’Italie (21%) et l’Allemagne (8,8%).
(source webmanagercenter.com)
Pour l’Algérie, même topo financier avec en plus, du gaz et du pétrole à ne plus savoir qu’en faire, alors que la France, elle reste aux abois de ce genre de ressources. Total et GDF Suez apprécieraient un cadeau en échange de « l’aide sécuritaire ».
Les centaines de milliards d’euros d’intérêts financiers expliquent à eux-seuls la politique étrangère pitoyable de la France actuelle. Et puis, entre gouvernements corrompus, ne doit-on pas s’entraider?

Quid des autres partis politiques français? François Hollande, en pleine campagne pour les primaires PS, et afin de restaurer ou d’instaurer un image d’homme à l’envergure internationale, a osé fendre son nappage au caramel de flan à lunettes pour dire:
« On peut avoir de la sympathie pour un pays, je peux la comprendre, on peut avoir eu des relations avec tel ou tel dirigeant tunisien » (sur i-Télé et Radio Classique) tout en précisant que l’ancien président Habib Bourguiba « avait été très lié au Parti socialiste » français.
Et d’ajouter « Je ne dis pas qu’il faut être dans une posture morale de donner des leçons » mais « il faut être ferme, on ne peut pas avoir des principes à éclipse, on ne peut pas dire je suis pour la démocratie en Côte d’Ivoire et puis, lorsqu’il se passe quelque chose en Tunisie, voire en Algérie, garder le silence »
Mais ne peut-on pas s’interroger sur l’amitié de Mr Hollande pour Mr Chirac, et l’amitié de Mr Chirac pour un certain… Ben Ali, un Jacquo capable de louer « l’avance » de la Tunisie dans le respect des Droits de l’homme en décembre 2003.
Ou d’oser dire « Le premier des droits de l’homme, c’est d’avoir à manger, d’être soigné et de recevoir une éducation. De ce point de vue, la Tunisie est très en avance sur beaucoup de pays. » tout en nuançant finement ses propos « Nous avons naturellement chacun nos critères d’appréciation. »

Quant aux autres donneurs de leçons, on attend avec impatience la réaction du « toujours empressé de se montrer » Nicolas Dupont-Aignan… membre du Groupe d’amitié France-République tunisienne, à l’instar des merveilleux Frédéric Lefebvre (lobbyiste écervelé émérite), Christian Vanneste (homophobe professionnel), Eric Raoult (lui qui déclarait ‘« beaucoup de Tunisiens aiment Ben Ali » d’après les résultats des élections présidentielles), Georges Mothron (le Malodor sur les SDF c’était lui!), Olivier Dassault (pour vendre les engins de la mort de son papa) comme tant d’autres

Et notre Ben Nicolas national? Comment dire du mal de son homologue pourri tunisien sans compromettre la vente de nouveaux airbus (15 lors de son dernier voyage) et de centrales énergétique? Nicolas a même démenti les accusations de l’ONU par « Depuis plusieurs jours, certains tentent de brouiller l’image de la Tunisie pour des raisons inavouables «  tout en rajoutant une couche de terrorisme:
« Et quant aux questions de sécurité et de terrorisme, qui peut penser que l’Europe serait plus heureuse avec un régime taliban en Algérie, en Tunisie, sans parler du Maroc ? ».
Selon l’esprit éclairé de Nicolas Sarkozy, les tunisiens doivent choisir entre Ben Ali ou Ben Laden. Peut être ne fallait-il pas éliminer (enlèvement, assassinat, pressions…) les autres opposants politiques traditionnels?

Mais que le peuple tunisien se rassure. Si ce gouvernement français composés d’êtres ignobles et corrompus soutient Ben Ali, qu’il sache que le peuple français soutient le peuple tunisien dans son combat.
Si Ben Ali n’est pas la Tunisie, Sarkozy n’est pas la France non plus. Fort heureusement.

A suivre sur twitter, les événements en Tunisie avec les hashtags: #sidibouzid #tunisie

Sources:
Tunisie : la cécité complice de notre gouvernement
http://www.leaders.com.tn
rue89.com
Un enseignant, premier mort français en Tunisie secouée par les émeutes

Publicités

6 réflexions sur “De Tunis à Vichy: "Ben Ali Assassin, Sarkozy Complice"

  1. Selon Wikipédia ( http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_Tunisie ) « L’économie tunisienne, qui bénéficie désormais d’un degré d’insertion dans les échanges mondiaux parmi les plus élevés du monde[6], est distinguée au Forum économique mondial sur l’Afrique, tenu du 13 au 15 juin 2007, comme la 1re économie la plus compétitive d’Afrique, devançant l’Afrique du Sud, et la 29e sur 128 au niveau mondial.
    Pas étonnant que ce pays se soit hissé à un niveau aussi haut en disposant d’une main d’oeuvre efficace, pas chère et obligée de se taire avec la dictature (ou même en restant politiquement correct un régime autoritaire) – Une économie aussi riche (à l’échelle du continent africain) ne peut qu’atiser la soif d’une pseudo élite corrompue et de ses affidés : on s’engraisse sur le dos du peuple tout en vendant les possibiltés à l’étranger et surtout il ne faut pas que ça change, sinon les entreprises vont partir …. en Chine, en Birmanie, ou autre contrée souriante au capitalisme internationalisé, peu regardant sur le niveau politico-humanitaire, tant que cela ne gène pas les affaires !!!!
    Partout, c’est la même litanie : pour que quelques privilégiés puissent se gaver, il faut que la multitude souffre ; mais un jour, quand la cocote minute perd sa soupape, ça explose !!!

    J'aime

  2. Tout à fait d’accord ! Ils sont répugnants. Je suis quasi certaine depuis déjà un certain temps que Sarko n’hésiterait nullement à faire tirer sur une manif un peu violente. Puisse Dieu ne jamais me donner raison. Entendu une voix discordante du PS ce matin, RFI ou France-culture. Jean-Marc Eyrault qui s’indignait des propos de Michèle Alliot-Marie et disait que Benali devait partir.

    C’est chose trop connue depuis 3 ans 1/2 que Nicolas Sarkozy – qui avait promis d’être le Président des droits de l’homme ! mais c’est un mensonge supplémentaire, c’est bien la seule chose dont il ne soit avare… – a fricoté outrageusement avec tous les pires dictateurs de la planète. Il est heureux que Pinochet, Hitler et Staline soient morts, sans oulier Franco et Salazar. On ne peut être président de la République française et VRP de multinationales.

    Oui, nous nous sentons solidaires du peuple tunisien (sans oublier l’Algérie où les troubles sont importants). Ce sont nos frères et nos soeurs en humanité et nous souffrons de ce qu’ils endurent, de ces morts aussi tragiques qu’absurdes.

    J'aime

  3. allez, encore un p’tit coup pour Woerth , histoire de pas l’oublier : http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE70C0EF20110113 .
    Sinon pas d’accord avec Kamizole sur un point : ce n’est pas que des mensonges dont Sarkolenabo ne soit pas avare : il y a aussi les coups tordus et les fausses promesses, sans oublier ses tics de posture et de langage => ça fait un bilan bien désolant ; j’essaie de trouver quelque choses de positif sur ces presque quatre ans (putain encore plus d’un an) mais j’ai beau faire, je ne trouve rien !!!!!!!

    J'aime

  4. Ce qui m’attriste le plus c’est qu’il faut voir dans ce soulèvement populaire (en Tunisie comme en Algérie) « la beauté » d’un peuple qui hurle STOP pour être entendu.
    Les Français devraient en prendre de la graine, malheureusement. Mais nous sommes trop confinés dans nos petits confort, quoiqu’on en dise (et loin de moi de critiquer celle ou celui qui protège le peu qu’il a) mais tout de même : où est la flamme qui anima notre pays lors des tournants importants de notre histoire ?
    Faut-il toujours se faire peur lors des échéances électorales comme en 2002 ?

    Salut à toi peuple Tunisien,
    Salut à toi peuple Algérien,
    Vos souffrances sont notre,
    Tenez bon pour un avenir tout autre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s