Arizona, PPDA, Mitterrand, Pluie d’Oiseaux, Mingaltai: Que de morts!

Pas simple de trouver un titre pour constater une seule chose: « Que de morts cette semaine! » Des morts au sens propre comme au figuré.

Commençons par PPDA, ce « sidéré », mort médiatiquement au moins temporairement, avec son magnifique ouvrage, capable de défrayer la chronique avec une telle photocopie, non encore publiée! Chapeau l’artiste. Lui, qui est au journalisme ce que Rocco Siffredi est au cinéma d’auteur, n’hésite pas, dans une bien vaine défense de ce HemingwayGate, à employer l’arme fatale de tout fanatique de l’UMP: le culot.
Tantôt le manuscrit ne constitue qu’un document de travail, tantôt la faute en incombe à l’éditeur: une mauvaise version envoyée aux journalistes critiques. Pirouette, cacahouète.
Force est de constater que le Rank Xerox du PAF n’en est pas à son coup d’essai, puisque comme par hasard, son propre frère, se permet d’écrire une diatribe sur les « voleurs de droits ». Y’aurait-t-il des tiraillements dans la famille à ce sujet?
Mais vas-y PPDA, finissons-en, mettons un terme à cette calomnie: ton nègre a mal fait son boulot, un point c’est tout! Sûr que Messieurs Hortefeux et Besson, te soutiendront, sans même avoir pris connaissance du dossier.

Fusillade en Arizona pour des morts bien réels. Au cours d’un meeting politique, un déséquilibré fanatique des thèses conservatrices républicaines, a ouvert le feu sur la foule tuant 6 personnes et blessant très gravement à la tête une député…démocrate, Gabrielle Giffords. L’individu de 22 ans, déjà connu des services de police pour des actes criminels n’aurait pas agi seul selon les enquêteurs.
Problème: Sarah Palin, tête d’affiche des « Mamas Grizzlies », membre du Tea Party, cette formation politique d’extrême-droite, plus raciste et stupide que ne sont les républicains (si c’est possible!) avait fait afficher sur son site web une carte des Etats-Unis avec des logos en forme de cible sur les circonscriptions à conquérir…dont celle de Gabrielle Giffords.
Une pitoyable incitation à la haine voire au meurtre dans une nation archaïque où la vente des armes demeure en vente libre… même au dernier des demeurés.
Comme si en France, un homme politique en menaçait un autre avec…un croc de boucher, et que celui-ci se fasse agresser à l’arme blanche. Inimaginable.

53ème soldat français tué en Afghanistan. Que dire, que faire sinon un « Arrêtez le massacre »! Si les Russes s’y sont cassés les dents durant des décennies, ce ne sont pas les frenchies poussés au cul par les américains qui arriveront à venir à bout des vilains barbus.
Nous ne sommes pas dans une guerre ordinaire, où le mieux outillé gagne à coup sûr. Le Vietnam l’avait déjà prouvé, l’Irak l’a confirmé. Faute d’avoir su conquérir l’opinion publique, après d’innombrables bavures sordides, les libérateurs se sont à leur tour transformés en occupants.
La violence n’a jamais été la solution, surtout quand on ne s’en donne pas les moyens, ou que la vraie raison de « libération » demeure bien différente de la version officielle.
Que les gisements en lithium, en pétrole, en gaz voire de pavots demeurent appétissants… bien plus que la liberté de ces peuples.

Les pluies de petits oiseaux morts qui ont secoué les états américains demeurent inexpliquées. Alors évidemment cela suscite l’hystérie sur internet, chacun y va de sa thèse apocalyptique.
Les experts sont malheureusement plus rationnels: tempêtes, grêle, électrocution, chaque pluie n’ayant pas forcément la même cause.
Pourquoi ne pas y ajouter, à l’instar des dégazages au large par les bateaux, des dégazages de produits toxiques par des usines peu responsables. Une nuée d’oiseaux passant au mauvais moment, au mauvais endroit, dans un nuage encore bien trop concentré et le destin des animaux à plumes ne fait plus aucun doute. De la même manière, des émissions électromagnétiques puissantes, à l’image des radars de navires militaires, perturbant le sonar des mammifères marins tels que baleines ou dauphins, s’échouant sur les rivages. Inutile de trouver une explication divine: en plus de la cruauté de Mère Nature, la folie et la cupidité de certains êtres humains peuvent suffire.

Autre mort médiatique, là encore temporairement, à notre grand regret: Christian Jacob. Le pantin de Jean-François Copé, qui peut se permettre d’agiter l’opinion publique sans griller son marionnettiste, nous a sorti bien mieux que le tabou des 35 heures. Il a directement attaqué « l’emploi à vie » des fonctionnaires.
Le provocateur propose alors de les remplacer par des « contrats d’objectifs ». Ce serait ignorer les multiples contrats précaires qui existent d’ores et déjà dans la fonction publique, des contrats usés et abusés par des directeurs ou chefs de services dressés à la politique du chiffre et à la vision purement comptable du « service public ». Pour s’en convaincre ou confirmer la triste situation, lisez cet article issu de Sauvons l’Université.
A quoi bon supprimer ces « emplois à vie » alors que les néocons ont déjà trouvé la parade: supprimer purement et simplement les postes, notamment dans l’éducation nationale ou la santé publique.
D’autant, qu’il est bon de le rappeler, comme l’a fait, Georges Tron pourtant UMP, « [L’emploi à vie] est une garantie du statut, une contrepartie par rapport à des obligations. »
Ouf! Mais soyons vigilants, la simple évocation du thème ne présageant rien de bon… Se profile alors dans plusieurs mois ou plusieurs années un possible choix: « l’emploi à vie ou les 35 heures », et pourquoi pas « la sécurité sociale ou la retraite », voire « DSK ou Ségolène Royal ».
Allez restons optimistes: et si tout ceci n’était encore qu’une pure opération de com’ sans lendemain, dans le plus pur style « nous nous avons des idées » – il faut voir le niveau, le même que Frédéric Lefebvre, soit le caniveau.

Le revenant de l’actualité: Mitterrand. A l’image du gaullisme, les héritières ou héritiers du Mitterandisme se bousculent au portillon…du ridicule.
C’est oublier ainsi la politique ouvertement de droite, instaurée par Tonton dès 1984, et ceci après 3 ans de programme commun, un programme et des promesses qui n’auront pas fait long feu.
C’est oublier le vote de 1995 en réaction à tous les us et abus du règne de la gauche caviar… ce ramassis de traitres étonnamment revenus dans la lumière sous le National Sarkozism. Logique entre pourritures corrompues.
C’est oublier (liste non exhaustive) le sang contaminé, le Rainbow Warrior, les meurtres de Beregovoy et De Grossouvre, les écoutes occultes de l’Elysée, l’affaire des hormones de croissance, un chômage comme une dette publique au plus haut, le OUI à Maastricht et le saccage programmé du service public comme de la souveraineté du pays, incapable dorénavant de décider seule ne serait-ce que d’une baisse de la TVA!
Mais c’est aussi la collaboration durant la 2ème guerre mondiale, une collaboration prouvée depuis.
Ségolène, Martine, Arnaud et Dominique auraient-ils la mémoire un peu courte?

Terminons par un autre mort, une morte plus exactement, une demandeuse d’asile mongole, prénommée Mingaltai, mère de deux enfants, enceinte ayant été expulsée des Pays-Bas (pays européens!) venue en désespoir de cause en France. Sa longue maladie (cause probable de son expulsion) et ses séjours répétés à dormir dehors auront eu raison de sa quête du minimum vital et de dignité. A en croire le DAL, la municipalité PS de Rennes se serait montrée peu active à un tel cas critique.
« Nous nous sommes présentés avec Min et ses deux enfants en mairie, début décembre. Nous sollicitions une chambre d’hôtel ou un abri. L’élue de permanence a refusé de bouger… » […]
« Elle s’est déclarée en préfecture comme demandeuse d’asile en novembre. Elle a alors reçu une convocation pour un rendez-vous deux mois plus tard… En attendant la date de son entretien, elle n’avait aucun droit, aucune aide… »
Et ce contrairement à la loi, puisque la législation européenne, exige que le pays de demande d’asile fournisse un hébergement « digne ».
Quel beau pays cette France, un pays aux institutions agissant dans l’illégalité et l’absence d’humanité, un pays où Jeudi Noir s’échine à squatter des immeubles des beaux quartiers, tellement plus facile, tellement plus médiatique! Alors qu’en province ou en banlieue, il y a tant de logements vides qui leur tendent les bras.

Publicités

4 réflexions sur “Arizona, PPDA, Mitterrand, Pluie d’Oiseaux, Mingaltai: Que de morts!

  1. Mince ! Tout au long de l’article, j’ai espéré que tu nous annonces la mort de l’UMP. Mais non, ce ne fut qu’un rêve. Quoi que, les élections approchants…

    J'aime

  2. En mélangeant en musique PPDA (Plagiat Putassier d’Arnaqueur) et Pirouette cacahouète, cela donne la comptine suivante :

    Il était un petit homme,
    Pirouette, cacahouète,
    Il était un petit homme … qui avait une drôle de passion,
    Qui avait une drôle de passion…

    Sa passion c’est TF1,
    Pirouette, cacahouète,
    Sa passion c’est TF1 … le média des très gros crétins,
    Oui le média des très gros crétins….

    On y va pour déformer,
    Pirouette, cacahouète,
    On y va pour déformer … tripatouiller l’actualité,
    Tripatouiller l’actualité …

    Souv’nez vous d’mon interview,
    Pirouette, cacahouète,
    Souv’nez vous d’mon interview, de Castro, c’était ripou
    De Castro, c’était ripou ….

    Alors j’ai recommencé,
    Pirouette, cacahouète,
    Alors j’ai recommencé … dans l’édition j’ai copié-collé
    Dans l’édition j’ai copié-collé ….

    J’étais sûr d’mon immunité,
    Pirouette, cacahouète,
    J’étais sûr d’mon immunité … mais j’me suis bien fait baiser,
    Maisj’me suis bien fait baiser.

    Puisqu’y faut une moralité,
    Pirouette, cacahouète,
    Puisqu’y faut une moralité … arrêtons de déconner,
    Oui arrêtons d’jouer les pieds nickelés !!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s