Parodie d'Affiche de Film: Manuel Valls dans le Transporteur

L’UMP l’avait rêvé, Manuel Valls l’a dit. A l’instar de ce parti devenu fou allié, l’éléphanteau du PS ose « briser les tabous »…« Briser les tabous » est devenue en 3 ans l’expression à la mode, tant au PS qu’à l’UMP, pour prévenir les foules de tout choc émotionnel. Comprendre « attention ce qu’on va dire là, ça va choquer grave, mais on va quand même le dire, parce que nos lobbies, eux, ils veulent des résultats concrets à leurs financements. »

Le plus comique, si tenté que cela soit bien le cas, c’est que Manuel comme Nicolas, a une cervelle de moineau (contrairement à un vrai éléphanteau). Si Nicolas et DSK ont voté personnellement pour la retraite à 60 ans, avant de s’y opposer farouchement, Manuel a su également bien oublier qu’il y a seulement 2 ans, il se disait « fier » de faire partie du parti politique ayant mis en place les 35 heures.

Si quelqu’un cherchait un moyen d’exister en politique, par la pire des manières (la provocation), Manuel a trouvé.

Manuel Valls le transporteur

Publicités

5 réflexions sur “Parodie d'Affiche de Film: Manuel Valls dans le Transporteur

  1. Peut-on pour autant parler de crise de confiance ? Encore en gestation en 2099, la méfiance semble bel et bien s’être installée. Pis, elle céderait même le pas aujourd’hui à la défiance qui surgit lorsqu’une population se sent trahie et commence à douter de tout. C’est du moins la thèse que soutient la philosophe Michela Marzano qui vient de publier Le contrat de défiance (ed.Grasset).
    Elle rappelle la conjoncture particulièrement mauvaise, certes, mais aussi les faiblesses des discours des élites qui appliquent la politique de l’autruche : « En pleine crise économique, on présentait encore aux Français un avenir sûr et facile. Les campagnes de Sarkozy et d’Obama vendaient une politique volontariste. La déception est d’autant plus forte que les que les attentes et les promesses étaient grandes . » Sans compter la multiplication des scandales qui sèment le doute et donnent à l’individu la fâcheuse impression d’être constamment dupé : les millions de doses de vaccins commandées en janvier dernier contre la grippe A, mais aussi la sage Woerth-Bettancourt. L’affaire qui combine abus de faiblesse, fraudes fiscales, conflit d’intérêts et financements illégaux pourrait a elle seule expliquer la crise de confiance des Français !
    D’où proviennent ces quelques lignes? D’un utopiste magazine à scandale orienté à gauche ? D’un opuscule du PS préparant sa campagne ? D’un dangereux brulôt altermondialiste ? Que nenni !!! Tout simplement d’un article intitulé Vivons nous une crise de confiance ? à la rubrique « Société » du magazine « Ca m’intéresse » ; Qu’un journal aussi peu orienté politiquement en vienne à publier de telles idées en dit long sur l’état de notre société et sur celui des relations entre le peuple et ses supposées élites !!!! D’autant plus qu’il est illustré par un sondage intitulé le baromètre de confiance et qui révèle les deux scores antagonistes suivants : les pompiers à 98% et les hommes politiques à 11% . Pas de commentaires ….. Sinon, qu’après cela, il ne faudra pas s’étonner si l’abstention fait encore des ravages aux prochaines consultations électorales. Les propos de comptoirs sont plus lapidaires sur ces sujets économiques et sociaux, du type « Je ne sais pas comment on va dans le mur, mais ce qui est sûr, c’est qu’on y va. »

    J'aime

  2. Confiance, Méfiance, Défiance !!!! Attention, lorsqu’un politcaillon de carrière emploie les expressions suivantes :
    – Briser un tabou.
    – Libérer les otages des grévistes.
    – Supprimer la langue de bois.
    – Réformer (ou moderniser) la société.
    – Accompagner le changement.
    – Réfuter la pensée unique.
    – Etre dans l’action.
    – Etre à l’ecoute.
    – Refuser le dogme.
    – Se montrer pragmatique.
    cela veut dire que :
    – soit il pense l’inverse de ce qu’il déclare,
    – soit il s’agit d’un discours marketé,
    – soit il prépare un coup !!!!
    et plus le nombre de ses expressions est important dans la même phase d’action politique, plus l’individu est suspect et dangereux !!!!
    Pour ne pas sembler défaitiste, je vous propose un petit jeu : complétez la liste ci dessus, car j’en ai surement oublié, afin de créer une véritable grille de lecture et d’analyse de la pauvreté du discours politique ambiant. Cette liste pourrait être complétée par une notation prenant en compte la permanence du sourire, la gestuelle, l’intonation de la voix, la profondeur du regard et au bout d’un certain temps on pourra faire les Zob-scars politics : le plus faux cul, le plus démago et le plus menteur (quoique, là, pour rattraper l’ex trésorier UMP, Ex ministre du travail, il va falloir beaucoup d’énergie).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s