Revue d'Actualités: Côte d'Ivoire, Bolivie, Biélorussie, Italie un tour du monde rapide mais lucide

Nécessaire, utile, indispensable, que de prendre le temps de s’informer « honorablement », pas forcément dans l’instant – certains articles datent d’il y a plusieurs jours – pour comprendre notre petit monde (6 milliards d’humains dans l’espace) … un peu mieux. C’est ce que propose une nouvelle fois cet article.

Côte d’Ivoire: maintenant que le sang a coulé, peut être que l’ONU va commencer à se bouger…rien n’est moins sûr, car pour le moment, Laurent Gbagbo, s’est vu retirer son droit d’aller sur des sols étrangers. Plus de visa. Pendant qu’il assassine son peuple, on lui retire ses papiers! Impressionnante d’efficacité non? L’ONU aussi utile que la SDN, pour celles et ceux qui connaissent.

Biélorussie: au moment où l’Europe donne des leçons de démocratie – en plein dénigrement de wikileaks – le voisin biélorusse, dernier dictateur soviétique d’Europe – montre sa capacité à faire le plus grand mal à son pays.
Problème: si l’Union Européenne depuis sa création a été incapable d’endiguer ce genre de délire à ses frontières, en quoi serait elle plus efficace à l’autre bout de la planète?
Autre problème: le fou furieux, à l’instar de la Corée du Nord, serait soutenu officiellement par la Chine.
Mais comme l’UMP a un accord secret avec le PC Chinois, est ce à dire que l’UMP soutient le dictateur Loukachenko?

Bolivie: controverse autour d’une loi laïcisant l’Education… En fait, le cours de religion est « remplacé par un cours de « Religions, Spiritualité, Ethique et Morale » où les enfants étudient toutes les grandes religions. Finie, terminée l’ingérence de l’Eglise de Rome dans l’éducation des petites boliviennes et petits boliviens.
Chez nous, cela paraît normal depuis la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Curieux qu’en Bolivie, cela paraisse ignoble…A moins que ça ne soit son président trop à l’extrême-gauche qui pose problème à l’Eglise? Qui sait?

Italie: L’Italie dans les limbes du Berlusconisme… un bel article qui montre qu’en l’absence de réels opposants crédibles ou unis, le pire triomphe toujours. L’italie de Berlusconi un avant-goût de la France de 2012? On espère pas…mais vu le niveau de nos politiciens dits de « gauche », nous avons du souci à se faire. La preuve:

France: « On nous ment, on nous spolie » criant de manière grotesque et outrancière, la marionnette des guignols de la cheftaine de Lutte Ouvrière, Arlette Laguillier. La sectaire avait-elle raison? A vous de juger…quand on lit de telles informations, après une crise financière majeure, née du délire des financiers et de leurs complices les politiques, après des pseudo-moratoires pour responsabiliser le système et faire semblant…
François Sarkozy : « Pourquoi je rejoins Publicis »
Retraites : le projet de Guillaume Sarkozy bel et bien enterré
Enterré certes, mais le délire de Malakoff-Médéric continue…Sécu, Retraites par Répartition OU Malakoff Mederic de Guillaume Sarkozy
Transparence sur les revenus des députés: face au tollé, Jacob bat en retraite
Pour la spoliation, (conflits d’intérêts à gogo, tentative d’immunité en cas de délit) c’est fait!

Pour les mensonges…
Le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux dégage peu d’économies
Nous aurait-on mentis? Où est ce une excuse pour continuer ce travail de sape du service public?
L’avenir de l’énergie solaire s’assombrit en France qui enterre un peu plus le Grenelle de l’environnement tout en montrant à la face des fanatiques de l’UMP, que la droite Sarkoziste détruit en France des emplois. Ainsi en Gironde, un fabricant américain de capteurs photovoltaïques s’apprêtait à faire construire une usine flambant neuve, 400 emplois à la clé.
Depuis les reculs successifs du gouvernement (baisse du prix du kwh vendu à EDF, baisse des réductions fiscales…), les emplois de cette filière en devenir sont non seulement détruits mais ceux existants vont être délocalisés.
L’Etat intervient pour écarter la menace d’OPA sur Ingenico Là encore les sarkozistes primaires vont en avoir pour leur argent. Les néocons drogués du libéralisme sont aussi les premiers à casser les règles du jeu de ce libéralisme – le marché de tout (ou presque) – en cassant la concurrence et le droit que celle-ci a d’acheter ou de vendre une société.
Si ces fous dangereux piétinent leurs propres principes, où va-t-on?
Eric Besson : l’UMP ne doit pas « faire une obsession » de Marine Le Pen Il faut bien reconnaître que le bougre d’imbécile démontre un certain talent à toujours marcher sur le fil du rasoir. Un faux-cul admirable que Luc Ferry n’a pas.
Le blocage du porno, porte ouverte à la censure du Net? Comme prévu, la censure va démarrer par les sujets très dangereux pour une nation – la pornographie – et continuera sur des thèmes jugés déviant comme l’opposition à une certaine politique. Quand la réalité dépasse les fictions…il n’y a qu’à lire les lois LOPPSI pour s’en convaincre.

Maintenant que vous avez eu votre dose de lucidité, vous pouvez reprendre un surf du web…normal ;-)

Publicités

6 réflexions sur “Revue d'Actualités: Côte d'Ivoire, Bolivie, Biélorussie, Italie un tour du monde rapide mais lucide

  1. Bon bein,… y’a plus qu’à ce tirer une balle ! Ah, bein non, c’est déjà fait, nous nous sommes tiré une balle dans le pied en mettant Sarko au pouvoir (et ce n’était pas la première). Bon alors il nous reste plus qu’à aller dans une église, un temple, une synagogue, une mosquée ou je ne sais quel autre lieu de culte et prier… que 2012 soit bel et bien la fin du monde. Non ! Que 2012 soit la fin des dictatures de tous poils libérales ou communistes. Allez, si chacun s’y met ça peut le faire. Ah, et la laïcité dans tout ça ? Oui. Bon… d’accord. Alors ne prions pas, espérons. Ou Agissons, avec nos moyens, oeuvrons pour le bien de tous et de chacun. Ah, oui, c’est vrai, Nicolas ne fera jamais ça. Dominique non plus, ni Barack, ni Vladimir, ni Kim, ni Laurent, ni… Stop ! Ok, ok, nous ne changerons pas le monde. Ok. Mais il ne sera pas dit que je n’ai pas essayé. Je vais continuer à donner une obole ici et là, à soutenir Le Partie de Gauche et sa vision humaniste, à donner tout l’amour que je suis en mesure de donner, puis à chercher. Mektoub.

    J'aime

  2. C’est vrai que les derniers billets de Cpol ont de quoi nous donner envie de quitter ce monde finissant !!! Mais toute pièce à un coté pile et un coté face ; et si en même temps que ce monde qui finit (dans les derniers soubresauts outranciers des « zélites » qui s’estiment au dessus des lois naturelles) un autre monde était en train de naître : plus fraternel, plus tourné vers l’autre, plus orienté vers « réussir sa vie » plutôt que « réussir dans la vie ».
    Ce frémissement d’altérité, je le vois dans les progrès du sentiment environnemental, dans la recherche de travail où on ne donne pas tout à l’entreprise, dans l’engagement associatif et coopératif.
    L’accouchement de ce nouveau monde se fait certes dans la douleur mais espérons que ce mauvais moment à passer ne durera plus longtemps.
    Toutes les grandes civilisations ce sont écroulées sous les coups des barbares qui eux mêmes ont disparu, fondu das un nouveau creuset. Les nouveaux barbares se sont bien ces copains des coquins qui accumulent et se renvoient l’ascenseur mais attention, les tacherons qui entretiennent l’ascenseur en question, ils peuvent bien provoquer une grosse panne !!!!!

    J'aime

  3. Je viens de lire « L’Italie dans les limbes du Berlusconisme… » => Si on y remplace Berlu par Sarko et Italie par France, l’analyse s’avère tout aussi exacte !!!! Puis je suis passé à un autre article ou il est écrit :
    « Le principal danger est de baisser les bras. Et de se faire contaminer une fois encore par la pernicieuse pensée positive de Berlusconi. Quand les civilisations se bercent de semblables chimères, leur fin est proche. » C’est la même chose que ce que j’écrivais dans le billet précédent mais en plus incisif. Donc en ce temps des fêtes, on peut bien croire au Père Noël et qu’il va nous apporter les moyens de construire un autre monde …… Quand l’UMP et consorts se bercent des chimères sarkoziennes, leur fin est proche.

    J'aime

  4. Décidemment, transparence et conflit d’intérèt auront été les thèmes politiques phares de cette année 2010. A propos du petit cadeau de Noel que Copé et ses copains voulaient se faire voter, même un journal comme Ouest France (qu’on ne peut taxer de gauchisme exacerbé) se rebiffe !!! Voici l’intégralité de l’article paru en ligne :

    « Le projet visait à renforcer la limpidité financière de la vie politique. De calculs en maladresses,le parti présidentiel aura réussi à faire d’un progrès une machine à suspecter les élus !
    L’intention. Voulu par le gouvernement, le projet consistait à menacer d’amende (30 000 €), d’inéligibilité et de prison (deux ans) un parlementaire qui omettrait sciemment de déclarer une partie notoire de son patrimoine et mentirait sur ses revenus.

    En permettant à la Commission pour la transparence financière de la vie politique (CTFVP) d’effectuer des contrôles, l’objectif était d’éviter l’enrichissement d’un député ou d’un sénateur lié à ses activités politiques. Ces abus ont concerné sept prévenus depuis 1995. Faute de qualification juridique du mensonge, ils ont été relaxés.

    Du projet au compromis. Faisant valoir que le mensonge « relevait de l’amende et pas de la prison » et qu’un parlementaire « pouvait toujours être poursuivi », Christian Jacob et ses amis ont fait voter un amendement, lundi après-midi en commission, qui supprime la sanction et contredit l’esprit de leur propre projet !

    Tollé à gauche : « À chaque fois qu’il est question de transparence, note Jean-Marc Ayrault, M. Copé est à la manoeuvre. » « Mentez, trichez et vous n’irez pas en prison », surenchérit Maxime Gremetz (apparenté communiste). « Choquant, inadmissible », proteste François Sauvadet (NC). Malaise à l’UMP : « On ne peut pas envoyer le message que lorsque quelqu’un fraude délibérément, il ne se passe rien ! », intervient Jean-Luc Warsmann. « Il n’y a pas les chevaliers blancs et les autres », se débat Christian Jacob. Embarras du gouvernement qui s’en remet « à la sagesse » des députés.

    Mis en minorité, Christian Jacob a revu sa copie. Le compromis trouvé écarte la peine de prison, mais maintient l’amende et l’inéligibilité. Le vote définitif aura lieu le 11 janvier.

    Trois remarques. 1) Christian Jacob, nouvellement élu président du groupe UMP à l’Assemblée, voit son autorité écornée au moment d’assumer la difficile succession de Jean-François Copé, absent des débats pour cause de vacances à Cuba.

    2) Alors que la majorité était d’accord, en commission, pour sanctionner durement le mensonge des députés sur leur richesse, le dépôt in extremis, par Christian Jacob et Jean-François Copé, député, patron de l’UMP et toujours avocat, d’amendements examinés au petit matin, en cette fin d’année politiquement somnolente, jette le doute sur leur motivation.

    3) Alors que les politiques sont constamment suspectés d’être du côté de l’argent, cette impression de vouloir échapper à la même sanction qu’un voleur de cyclo, pour des faits plus graves, est une déplorable erreur politique. »

    Enfin, vraiment on peut dire que jusqu’au bout, la clique UMP aura essayé toutes les tripatouilleries possibles et imaginables qui démontrent bioen qu’ils s’estiment au dessus du commun des mortels !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s