Brèves d'Actualité: Simplicité et Conflits d'Intérêts

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas commenté l’actualité la plus chaude avec notre œil et notre esprit critiques, autrement que par des détournements d’image. Alors on reprend les bonnes habitudes et on y retourne, il y a de quoi, maheureusement.
Cette semaine, le thème sera Simplicité et Conflits d’Intérêts. Vous allez comprendre pourquoi…

2012: Hulot se décidera « avant l’été » L’express.fr nous fait cet honneur une interview de Nicolas ‘le trouillard’ Hulot. Le faux écolo financé par l’Oréal ou EDF, déclare non sans culot (avec un C pas un H) que le Grenelle de l’environnement était « loin d’être insignifiant », que pour 2012, « jusqu’à présent, ce n’est pas ma priorité, ce n’est pas mon ambition. Je ne suis pas convaincu d’être armé pour ça. On a un débat public qui est excessivement violent. Il faut avoir une carapace. Et il ne faut pas confondre popularité et compétence. »
Primo: s’il y a bien eu une escroquerie, c’est ce grenelle.
Secundo: le pacte écologique serait la deuxième.
Tertio: l’excuse de ne pas se présenter de peur de ne pas être compétent ne tient pas: l’autre Nicolas, le l’est pas et franchement Hulot ne pourra jamais faire pire!
Mais en fait, l’idéal peut s’énoncer ainsi: soit Nicolas Hulot se présente et va jusqu’au bout de ses actes, soit il ferme son clapet moralisateur (à l’instar de son pote Yann Arthus-Bertrand) et ce, jusqu’en 2012.
Simple non? Cela évitera de se foutre de la gueule du monde et de tirer une balle dans le pied de l’écologie en France.

Polémique après le naufrage d’un bateau de migrants. En Australie, ils ont aussi leur Hortefeux mais il est bien moins connu. Ainsi des « peoples » de « boat » sont morts noyés à proximité des côtes, alors même que celles-ci sont étroitement surveillées. Là encore le problème est simple: soit il y a une incompétence notoire des autorités de contrôle (et cela fait peur, imaginez des « boats terrorists »), soit on peut raisonnablement penser à un crime contre l’Humanité.

L’Etat veut imposer une “réduction du train de vie” à ses opérateurs Comprendre Météo-France, Pôle emploi, le CNRS soit « 584 organismes »… Autant Météo-France, la position de François Baroin demeure raisonnable (l’inexactitude des prévisions n’est pas une fable, l’exception à la règle étant l’épisode neigeux), avec cette école de « fils de » basée à Toulouse, autant à Pôle Emploi, la décision demeure absurde dans la lignée de ces remplacements à la retraite. Les personnels sont déjà en sous-effectifs par rapport aux ravages de la crise financière. Quant au CNRS ou l’ONERA, certains ordinateurs sont encore aux disquettes souples!
La simplicité parfois n’est pas la meilleure des choses (on sert la vis à tous), les causes et les abus étant très différents d’un domaine à un autre.

« Un bâtiment du château de Versailles transformé en hôtel de luxe » Principe simple: La France n’a pas l’argent pour entretenir son patrimoine? Louons-le au privé.
Magnifique mentalité de gestionnaire stupide ne pouvant voir plus loin que le bout de son nez…et éventuellement de son portefeuille. Un dangereux début dans la lignée du cancer de nos finances publiques: les partenariats public-privé.
Il est vrai que 6 millions d’euros pour un état, c’est énorme. A côté des 18 milliards perdus par Sarkozy, vendant avant la crise plusieurs centaines de tonnes du stock d’or national, et des centaines de milliards d’euros prêtés à un taux avantageux aux banksters.

« Les invités mystère (et en vie) de feu les chasses présidentielles »
On a trouvé enfin la fameuse « Rupture » tant promise. Chirac avait supprimé ces chasses odieuses… Sarkozy les a déterrées. Des chasses grotesques et ignobles pour faire plaisir à des hommes d’affaires ou des hommes politiques étrangers avides de pouvoir et de sang. Tellement grotesques, qu’on apprend même qu’elles sont « artificielles » en faisant des lâchés de « galinettes cendrées » faisans.
A l’heure du Grenelle de l’environnement, les vieux démons (Giscard adorait tuer le lion chez son ami dictateur Bongo) sont toujours là et rien à changer, strictement rien!

« Le contrat de voitures en libre-service Autolib’ attribué au groupe Bolloré » Oh la belle surprise! L’ami de Nicolas a obtenu comme par miracle, par magie (sûrement celle de Noël) ce contrat en or de la Ville de Paris. Histoire de financer à l’œil son système de voiture électrique.
L’excuse officielle pour expliquer ce choix est l’engagement financier de 60 millions d’euros du groupe, qui assumera l’essentiel des risques lié à ce pari technique et commercial.
Notre petit doigt nous dit que cela cache de sombres magouilles et que les finances publiques vont certainement trinquer après les fêtes.
Outre l’aspect de conflits d’intérêts évident – et oui pour info certains militants pro-Delanöe bien naïfs croient encore que les marchés publics garantissent une certaine transparence, il suffit de se rappeler des appels d’offres truqués pour la rénovation des lycées d’Ile de France pour se convaincre du contraire – on peut s’interroger sur le blanchiment de l’argent sale de Bolloré, venu tout droit de la Françafrique.
A ce propos, cela intéressera certainement les Verts de la municipalité parisienne, le scandale de la Socapalm au Cameroun, l’épine du groupe Bolloré nous plongeant entre esclavagisme et déforestation (huile de palme) (à lire également Cameroun : le groupe Bolloré visé par une plainte)
Une chose est sûre: Sarkozy est à l’Etat ce que Delanöe à la ville de Paris: un guignol.
Quant à Bolloré, les arrangements pour asseoir son hégémonie, ça le connait: Bolloré chassé du métro On y découvre une RATP cul et chemise avec le groupe Bolloré, en autorisant de manière exclusive la distribution des torchons gratuits que sont les Direct Soir et Direct Matin.
La même RATP qui n’a pas proposé d’offres crédibles en face de ce même Bolloré. Volontairement?

« Une prime pour les meilleures pervenches » Le conseil de Paris chapeauté de main de maitre par notre nouvel ami Mr Delanoe, a voté pour la récompense des aubergines en échange d’un certain nombre de procès verbaux. L’UMP aurait fait voter le texte, que les parisiennes et parisiens n’y auraient vu que du feu.
La CGT de la Préfecture de Police grogne tout comme la fédération de motard: «Ces dernières années, on subit une avalanche de verbalisation. Car tout cela est devenu un business sans aucun rapport avec les questions de sécurité » La fameuse politique du chiffre, pratique aussi simpliste qu’inefficace, propre à la droite voire à l’extrême-droite demeure d’actualité à Paris, ville soi-disant, socialiste.

« Le Dossier médical personnel enfin sur les rails » C’est simple: on a peur. Peur de la fraude, peur des magouilles, peur de la vente des informations confidentielles à des entreprises privées (comme celles pour les cartes grises!), au hasard des mutuelles ou des assurances. Prétendant une modernisation du système pour abaisser son coût, le pire reste à craindre, pas besoin d’être amish pour ressentir cette appréhension.
Car la collusion est grande, non seulement avec les labos (Bachelot et sa grippe A, l’UMP avec Servier…) comme avec les mutuelles (Guillaume Sarkozy patron de Médéric). Tremblez jeunes et vieux!

Finissons en beauté avec ce magnifique conflit d’intérêt: l’attribution d’un marché public du ministère de l’intérieur à la SSII (société de services informatiques) CS « pour la mise en oeuvre d’une solution globale de sécurité autant pour l’accès aux locaux que pour l’accès au système d’information. A terme, ce sont 7000 sites (administration centrale, préfectures, commissariats…) et 200 000 agents qui seront concernés. »
Pour information: le patron de CS se nomme Yazid Sabeg, homme d’affaires français d’origine algérienne, franc-maçon, proche des centristes (François Bayrou, Philippe Douste-Blazy, Jean-Louis Borloo) et occupe actuellement le poste commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, après avoir eu en charge la présidence du Comité d’évaluation et de suivi de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine. (Les récents chiffres du chômage des jeunes dans les zones sensibles 43% pour les hommes et 37% pour les femmes laissent à réfléchir sur l’efficacité de sa mission comme de celle d’une certaine Fadela Amara)

Mais puisque les militants PS vous disent eux-mêmes que les marchés publics ne peuvent pas être truqués…

Publicités

2 réflexions sur “Brèves d'Actualité: Simplicité et Conflits d'Intérêts

  1. Il en a bien du culot,
    Ce p’tit monsieur Hulot !!!
    Il nous chauffe le berlingot,
    Avec sa morale gaucho-bobo ;
    Encore un p’tit Nicolas, c’est pas d’pot,
    Qui fait causer dans l’Landerneau !!!!
    J’en ai mare de tous ces rigolos,
    J’vais m’faire les vraies « Vacances de Monsieur Hulot »*

    * Pour ceux qui ne connaitraient pas le chef d’oeuvre de Jacques Tati, allez à http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Vacances_de_monsieur_Hulot – et achetez le DVD : un peu de poésie avec le charme déjà rétro des années cinquante, ça vous changera ds délires de nos années sanglantes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s