On vit un monde (politique) formidable!

Ah si désolé! Vraiment formidable, pour ne pas dire insolite même. Celui ou celle en recherche d’incongruités, de divertissements pour occuper ses longues journées d’hiver (ou d’automne) sait et saura apprécier ce magnifique désordre organisé maintes et maintes fois renouvelé dans son humour burlesque.

Des exemples?
Nicolas s’est fait interviewer, pardon, s’est fait servir la soupe bien chaude avec des petits croutons bien grillés par 3 pseudo-journalistes. Vous avez pu admirer (pour les plus téméraires) l’anciennement ravissante Claire Chazal et le toujours pathétique lèche-cul Pujadas. Mais le plus « dinguo », c’est la présence, en guise de contradicteur de Nico le fou, du biographe de Nico himself, le plus grand clown fossoyeur du PAF, Michel Denisot.
Et l’Ethique journalistique, bordel? Cela ne choque personne? Pas même les syndicats de journalistes?

sarkozy vous parle

Redécouvrons le Médiator, un énième médicament foireux et mortel du laboratoire tout aussi infâme, 100% français, le laboratoire Servier. Chez Cpolitic, nous nous y étions déjà intéressés, il y a belles lurettes, pour ces « médocs » mais aussi pour ces pratiques discriminatoires à l’embauche: que des « visages pâles »!
Le groupe de Jacques Servier ne serait-il plus en honneur de sainteté? Lui le généreux donateur des partis de droite comme d’extrême-droite. Une Miss Bachelot et puis s’en va….

Borloo et Morin ont été remerciés. Franchement, les ficelles sont grosses à en mourir de rire. Ainsi, en créant une fausse altercation, un faux combat, les politicards du Centre, tantôt mou, tantôt franchement collabo, mais toujours opportuniste, ceux-ci vont pouvoir semer une véritable chienlit à l’aune de 2012.
On imagine déjà le tableau, rien qu’à droite: Boutin, Villepin, Sarkozy, Borloo, Morin, Nihous. Et pourquoi pas Rama Yade, la rebelle, ou Rachida Dati en lutte pour ses privilèges?
A force de vouloir rééditer un Jospin 2002, en obligeant le bon peuple mouton à voter Le Pen ou Chirac, Nicolas ne risque pas de l’emporter au paradis.

Et que dire de ceux qui restent?
les dalton de la république

Autre incongruité, la Cour de Justice de la République qui s’intéresse au cas de Mister Woerth. Il a suffit d’un remaniement pour que, jour pour jour, la Justice daigne enfin faire son travail. Curieux. D’autant qu’on vient d’apprendre que la mise sous tutelle de la plus riche vioc de France est…. recevable. Diantre, de Neuilly à Chantilly, la bourgeoisie évadée fiscale est en émoi!

Et de reparler du Karachigate. Difficile de savoir quelle force obscure (Villepino-franc-maçonne?) s’amuse à titiller l’actualité des médias, mais là encore, aucune journée sans scandale ni scoop dramatiquement sulfureux contre le National Sarkozisme.
Les multiples conflits d’intérêts des Bachelot, des Michel Mercier, des Copé, des Nora Berra, des NKM demeurent de la franche rigolade comparés à cette affaire macabre ayant tués une dizaine d’ingénieurs français et leurs accompagnateurs pakistanais.
Toujours est-il que par un étonnant hasard, le Nouvel Obs publie l’enquête parlementaire et l’audition de Charles Millon, ministre de la Défense à l’époque, remplaçant du cureton mafieux, le François Léotard, un retraité aussi gênant (pour certains) que silencieux.

Alors, vous n’allez pas dire que vous vous ennuyez quand même? Certes ces animations se payent par des gabegies de centaines de millions d’euros d’argent public voire du sang bien humain, mais que d’animations… juste pour de la politique!

Publicités

11 réflexions sur “On vit un monde (politique) formidable!

  1. La politique est morte, vive le politique !
    Est-ce que l’Elysée s’affole ou s’étiole ? C’est la question qui tue pour tous ceux qui prétendent que le Président a perdu sa stature et son statut ? Qu’il a eu droit à toutes les balles perdues du dehors comme du dedans avec une prime au passage : une chute sans précédent dans les sondages ! Sur toutes les chaînes ce sont les mêmes questions qui s’enchainent : La fifille à Delors ou la fifille à Le Pen ne risquent – elles pas de profiter de cette aubaine ? Vont-elles remonter sur la balance et peser sur l’avenir des français qui risquent de perdre leur nationalité ? Rien n’est moins sûr parce que les temps sont durs pour tous les dirigeants, qu’ils soient gentils ou méchants! Quant à la marge de manœuvre des prétendants, elle est plus que jamais réduite aux caprices du vent ! Y a plus rien à faire : à part, expédier les affaires courantes ou créer de nouveaux expédients pour noyer le poisson qui n’arrive plus à survivre dans le bocal de l’Etat nation. Pour toute future gouvernance il n’y aura pas de bain de jouvence parce que le monde a trop vieilli et les hommes n’ont plus la moindre envie de se battre pour une cause déjà perdue !

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20du%20Palais

    J'aime

  2. A force de passer la soupe, Pujadas va pouvoir ouvrir un restaurant spécialisé : il a le savoir faire et il a accumulé des gros stocks en con gelé !!!!!
    Ah les laboratoires Servier : le grand (?!!!!???) laboratoire français (oui madame c’est français, pas filiale d’un labo anglo saxon) dans lequel les chercheurs ont eu un grand (bof) mérite : inventer une molécule qu’ils ont tripatouillé pour la mettre à touts les sauces : coupe faim, anti dépresseur …. tout le reste étant des rogatons de fond d’éprouvette dont ne voulaient pas les autres labos mais développés avec un marketing agressif et un management à la trique. Le labo qui emploie des enquéteurs privés lors de l’embauche d’un nouveau collaborateur, quel que soit son poste !!!! Un labo dans lequel il suffit d’adhérer à un syndicat autre que le soi disant indépendant, en réalité carpette du patron, pour se faire virer du jour au lendemain avec carottes et bâton si nécessaire. Ah vraiment c’est une belle réussite du capitalisme familial à la française !!!!
    Et la suite du feuilleton Woerth mais attention on s’intéresse seulement à la crème chantilly : c’est onctueux, sucré et ça permet de cacher les autres défauts du gâteau, le bettancourt aux amendes amères !!!!!
    Après le remaniement foutage de gueule, les non évennements qui s’accumulent et ça s’accélère!!!! J’entends de plus en plus un grondement qui se résume à « Tous pourris » et là attention, danger !!!!!

    J'aime

  3. A propos de politique formidable : qui vote en majorité pour la droite? Les riches, les froussards et les vieux !!!! (pardon pour les personnes agées qui votent et pensent à gauche, mais elles ne sont pas majoritaires !!!!) Pendant trois ans et demi la Sarkozie s’est intéressé aux riches; on vient de connaître le volet sécuritaire ; maintenant elle s’attaque à servir la dernière partie de son électorat de prédilection tout en se donnant une belle image : faire quelque chose pour la dépendance, comme c’est beau, comme c’est généreux, comme c’est humain !!! Vous allez voir que Nainpoléon va multiplier les photos auprès des mammies Alzeimer, vous allez voir que Carla va faire des récitals dans les hospices (remarquez ça ne risque pas de les réveiller les pauvres !!) et que Bertrand à la Santé va nous faire une grande opération publicitaire (comme seul un assureur sait en faire) sur le quatrième age. Allez, c’est parti le dernier épisode du story telling politique est en route.

    J'aime

  4. Entre 1993 et 1995, Edouard Balladur est Premier ministre.

    Edouard Balladur sait qu’il affrontera Jacques Chirac à l’élection présidentielle de 1995, mais il n’a pas le soutien financier du RPR. Le RPR soutient financièrement Jacques Chirac, et personne d’autre.

    Le clan Balladur-Sarkozy va donc devoir trouver des financements occultes pour payer la campagne présidentielle de 1995 : le clan Balladur-Sarkozy dépensera finalement 89 776 119 francs pour cette campagne présidentielle de 1995.

    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/depuis-1958/decisions-par-date/1995/compte-balladur-1995/decision-compte-balladur-1995-du-11-octobre-1995.10707.html

    Question : comment le clan Balladur-Sarkozy a-t-il trouvé ces 89 776 119 francs ?

    Réponse :

    Le clan Balladur-Sarkozy a vendu 3 sous-marins au Pakistan. Ce contrat porte le nom de « contrat Agosta ». Des commissions occultes sont parties en direction du Pakistan. Ensuite, des rétro-commissions occultes sont revenues en France pour payer la campagne présidentielle d’Edouard Balladur.

    Le clan Balladur-Sarkozy a vendu ces 3 sous-marins au Pakistan, alors qu’il savait que ce « contrat Agosta » serait ruineux pour la France.

    Trois notes des services français avaient été transmises au gouvernement Balladur pour lui dire que ce « contrat Agosta » ferait perdre de l’argent à la France.

    Première note : « une pièce émanant de la direction du Trésor, méconnue jusqu’à ce jour, confirme que son gouvernement a vendu les submersibles en dépit des réalités économiques de l’époque (fac-similé ci-contre). Laissant supposer que d’autres motivations guidaient les décideurs français. La note classifiée « confidentiel défense » à destination des services d’Édouard Balladur exprimait les plus grandes « réserves à l’égard de ce projet, compte tenu de la situation financière précaire du Pakistan ». Rédigé le 23 mars 1993 à l’attention de Nicolas Bazire, directeur de cabinet de Balladur, ce document engageait son gouvernement à ne pas signer le contrat, qualifiant la vente de « déraisonnable ».

    http://www.liberation.fr/societe/01012296564-affaire-karachi-une-note-genante-pour-balladur-refait-surface

    Deux autres notes sont transmises au gouvernement : le 24 juin 1994, puis le 3 août 1994, deux notes de travail informent la Direction des Constructions Navales et le gouvernement que si le « contrat Agosta » est signé, le contrat coûtera très cher à la France : entre 310 millions de francs (47,26 millions d’euros) et 650 millions de francs (99,09 millions d’euros).

    C’est à la page 4 :

    http://www.ccomptes.fr/fr/CDBF/documents/ARR/Arret05493.pdf

    Pourtant, le gouvernement Balladur décide de passer outre ces trois avertissements !

    Le gouvernement Balladur signe le contrat de vente le 21 septembre 1994 ALORS QU’IL SAIT QUE LA FRANCE VA PERDRE DES DIZAINES DE MILLIONS D’EUROS SUR CE CONTRAT !

    Question : pourquoi le gouvernement Balladur a-t-il signé un tel contrat ruineux pour les finances de l’Etat ?

    Réponse :

    Parce que Edouard Balladur avait besoin de beaucoup d’argent pour financer sa campagne présidentielle.

    Edouard Balladur a donc choisi de faire perdre des dizaines de millions d’euros à la France en toute connaissance de cause, parce que ce contrat lui permettrait de financer sa campagne présidentielle grâce à des rétro-commissions occultes.

    Conclusion de ce Watergate français :

    – Ce contrat a finalement coûté à la France 76 millions d’euros (lire le lien ci-dessus, page 4) : « La perte finale, avant subvention et affectation de produits divers, et en l’absence de données exhaustives définitives, pourrait être estimée à 500 millions de francs (soit plus de 76 millions d’euros) ».

    – Edouard Balladur a perdu l’élection présidentielle de 1995.

    – Jacques Chirac, aussitôt élu président de la République, a voulu faire cesser le financement occulte du clan Balladur-Sarkozy. Dès 1995, Jacques Chirac a demandé à son ministre de la Défense, Charles Millon, de violer l’accord secret qui avait été conclu entre le clan Balladur-Sarkozy et le Pakistan. Jacques Chirac a ordonné à Charles Million de faire cesser les versements des commissions occultes vers le Pakistan, et donc par conséquent de faire cesser les rétro-commissions occultes qui revenaient vers la France.

    Question du juge Renaud Van Ruymbeke : Pourquoi avoir mis fin à ces commissions ?

    Réponse de Charles Millon : Quand il y avait des doutes on arrêtait. Pour le contrat pakistanais, au vu des rapports des services secrets et des analyses qui ont été effectuées par les services du ministère, on a eu une intime conviction qu’il y avait rétrocommissions. Cela a été le cas des contrats Agosta et Sawari II.

    Question du juge Renaud Van Ruymbeke : Pourquoi ces deux contrats ?

    Réponse de Charles Million : Parce que l’on est arrivé à des conclusions positives, on a acquis une intime conviction sur ces deux contrats en particuliers.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20101117.OBS3095/exclusif-affaire-karachi-ce-qu-a-dit-charles-millon-au-juge.html

    – Ce contrat a causé la mort de 14 innocents lors de l’attentat de Karachi (11 morts français, 3 morts pakistanais).

    – Cette affaire est l’équivalent du Watergate.

    J'aime

  5. Alors que ce « pôôôôvre » Woerth se voit plombé par l’affaire de Chantilly, il faut croire qu’il a été à bonne école en tant que trésorier du parti présidentiel puisque ressort le karachigate avec l’audition de Charles Millon, ministre des armées à l’époque des faits http://www.rue89.com/2010/11/17/lintegralite-de-laudition-de-charles-millon-176420 . Une simple question : Qui était trésorier de la campagne de Balladur à l’époque?

    J'aime

  6. Si vous aviez pu supporter le spectacle navrant de mardi soir à la télé, vous aurriez peut être pu constater les petits arrangements de Nainpoléon avec la vérité http://www.arretsurimages.net/vite-dit.php#9670 – Heureusement que des journalistes regardaient avec attention car ceux qui comme moi avaient mieux à faire que de regarder Pujadas passer la soupe bien chaude par tombereaux entiers à son président chéri, ceux là donc n’ont pas pu écouter les mensonges bien enrobés de la parodie de président !!!!!

    J'aime

    1. @Loubomyr
      Franchement c’était comme d’habitude:
      – une parodie de président déconnecté, mytho, mégalo
      – des parodies de journalistes
      Alors à quoi bon se fouetter en regardant ce genre de propagande?

      J'aime

  7. Alors à quoi bon se fouetter en regardant ce genre de propagande?
    C’est bien pour cela que j’ai ait autre chose. Mais le paradoxe dans l’affaire c’est que les gens comme moi qui n’ont pas regardé, savent très bien que :
    – Nano Sarko a menti pendant toute la soirée.
    – Aucun des « journalistes » présnts ne lui a fait remarqué ces petits arrangements avec la vérité.
    Par contre, ceux qui ont regardé et qui n’ont pas d’autre source « d’information » ne le sauront jamais !!!
    Alors non seulement on vit une époque formidable pour la politique (?!) mais aussi pour la communication.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s