La Débandade du Sarkozisme: Du "Je vous ai compris" à "Je vous emmerde"

Ce n’est pas une opinion. C’est un état de faits. Il n’y qu’à faire la liste…
– Un remaniement qui se fait attendre paralysant le gouvernement
– Des futurs premiers ministres qui s’invectivent par médias interposés
– Un parti de collaborateurs qui se satisfait d’une réformette des retraites, injuste, incomplète et inefficace, puisque dès 2013 il faudra remettre à plat le problème, et qu’il manque 30 milliards d’euros de financement!
– Une parodie de président qui promulgue en douce, en pleine nuit, à la surprise générale sa petite loi, aussi minable que lui (oui, là c’est une opinion pas un fait ;-)
– Une parodie de président qui finance son nouvel avion sur le dos des militaires français, en impactant le budget du ministère des Finances et non de l’Elysée. (un fait pur et dur à encaissé)
– Une parodie de président qui fuit son obligation de faire un remaniement pressant en partant pour le G20
– Une parodie de président au plus bas dans les sondages, pourtant édulcorés, mais trouvant malgré tout, des peoplitiques prêts à tout pour croire en lui de Claude Allègre, déchu de toute crédibilité par l’Académie des Sciences à… Denise Fabre, adjointe au motard Estrosi: « J’aime le courage de Nicolas Sarkozy ».

C’est vrai qu’il en faut du courage pour rendre hommage aux lycéens morts en 1940, manifestants contre les collabos français du National Socialism allemand, alors que 70 ans plus tard, les mêmes lycéens qui osent manifester contre le National Sarkozism bien français celui-là, se voient moqués, discrédités par les Sarkozistes et frappés par leurs complices, les CRS.
Du courage? Non, il faut plutôt parler de culot, un culot éhonté trempé dans un concentré de connerie humaine.

Quant à la comparaison avec De Gaulle, elle ne fait pas long feu:
– De Gaulle était tout sauf « Bling-Bling » bien au contraire, il en a même refusé les obsèques nationales
– Que la France fasse partie du haut-commandement de l’OTAN et qu’elle vende des navires militaires (type Mistral à la Russie) doit le retourner littéralement dans sa tombe!
– Pour la partie sociale, détricoter la sécurité sociale comme le système de retraites au profit d’intérêts purement privés (cf Malakoff Médéric dirigé par… Guillaume Sarkozy), il n’en aurait jamais été question, conformément aux souhaits du CNR.
Aucun rapport avec le gaullisme donc.

Une chose est sûre. Pardon deux.
– Nicolas Sarkozy nous dit ouvertement « je vous emmerde », « je fais ce que je veux, quand je veux, où je veux, avec votre pognon ». Au moins c’est clair!
– Le National Sarkozism demeure au plus mal, et la débandade des 3 premières années a bel et bien démarrée.

Attention à la gueule de bois et au réveil… en compagnie d’une non-charmante blondasse à l’extrême-droite du lit, pour tenter de juguler la débâcle programmée de 2012.

La débandade de Sarkozy

Publicités

4 réflexions sur “La Débandade du Sarkozisme: Du "Je vous ai compris" à "Je vous emmerde"

  1. Pour le titre ce serait plutôt du « Je ne vous ai JAMAIS compris » au « Je vous ai TOUJOURS emmerdés », c’est normal car « mes oreilles ont beau être grandes, je n’écoute rien ».

    J'aime

  2. Psychose pour un remaniement

    Je suis censé avoir le pouvoir
    Mais est-ce que je l’ai vraiment ?
    Inversez ! Inversons !
    Je l’ai vraiment… parce que je ne suis pas censé l’avoir
    Je vous ai piégé… reconnaissez-le !
    Oui, mais pas assez à mon goût
    Détrompez-vous maestro !
    Mon souci n’est pas de le garder
    Mais que vous le perdiez… sinon, je ne prendrais jamais mon pied !

    http://www.tueursnet.com/index.php?video=Psycause%203

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s