Popularité de Sarkozy: 29% selon l'IFOP, 92% selon la Police…

Ah les chiffres! Ces maudits chiffres, ces batailles de chiffres, ces chiffres de com’. On leur fait dire n’importe quoi, n’importe comment.
Preuve s’il en était besoin, la récente déclaration du troubadour de la connerie sarkoziste, le tête à claques Dominique Paillé osant affirmer avec fierté que l’impopularité du chef de l’Etat était « temporaire ».
Après vous être gaussés de rire, voici la pirouette finale: au contraire, selon lui, cela marque « l’engagement de Nicolas Sarkozy » pour une « réforme impopulaire » mais nécessaire, les retraites. Diantre, quel courage!
Sarkozy place ainsi « l’intérêt de l’Etat » avant toute autre chose. Si seulement…

Maintenant que vous êtes revenu(e)s des toilettes, pour vomir ou pisser de rire, rappelons ensemble à Mr Paillé:
1/ Que l’impopularité de Nicolas Sarkozy a débuté bien avant la réforme des retraites
2/ Que la popularité de Sieur Fillon, pourtant au gouvernement menant cette réforme (abjecte), garde un aussi honorable que surprenant 47%, bien loin devant Sarkozy.
Mr Paillé, sachez que vous êtes donc aussi médiocre en Logique qu’en Histoire-Géo, vous qui vouliez d’ailleurs supprimer ces cours en fin de filière scientifique… C’est dire votre crédibilité!
Mais finalement, venant d’un délinquant multi-récidiviste, déformer la réalité, l’absence de toute morale, il n’y a rien d’étonnant:
Le 26 mars 2004, Dominique Paillé est condamné par le tribunal correctionnel de Paris à une peine de dix mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende, pour « abus de confiance » dans le cadre d’une affaire privée. Il a ainsi prélevé 40 000 euros pour ses voyages privés et des dépenses personnelles dans les comptes de l’association Appel Europe, qu’il avait créée[1].
Dominique Paillé a été condamné aux prud’hommes suite à la plainte d’un de ses collaborateurs. Il ne fit pas appel de la décision[2]

Alors pour fêter dignement ce bon chiffre, bien éloigné évidemment de la vérité, puisque gonflé par Mme Laurence Parisot, herself – PDG de l’Institut français d’opinion publique (IFOP) et accessoirement patronne du MEDEF, voici 3 belles illustrations concoctées pour vous par Cpolitic. Parce que le Show Must Go On…

sarkozy impopularité

sarkozy popularité

sarkozy impopularité

Publicités

14 réflexions sur “Popularité de Sarkozy: 29% selon l'IFOP, 92% selon la Police…

  1. Le 6 mai 2007, les Français avaient dans les yeux la propagande sarkozyste des journaux télévisés.

    Et aujourd’hui, ça continue.

    Des policiers en civil infiltrent les manifs, lancent des pierres, brisent les vitrines, … puis capturent des jeunes manifestants.

    Ensuite, les policiers les amènent au commissariat, et au commissariat, … surprise !

    Les caméras sont là pour filmer les jeunes manifestants capturés !

    La police et les médias pro-gouvernementaux sont bien coordonnés !

    C’est une coordination entre :

    1- Les policiers en civil qui provoquent, qui créent des incidents pendant les manifs, qui tendent des pièges,

    2- et les médias pro-gouvernementaux.

    Les médias pro-gouvernementaux sont prévenus par la police, pour venir filmer les bonnes images, au bon moment, au bon endroit.

    Ces images serviront à la propagande gouvernementale sur TF1, LCI, BFM TV, i-Télé, etc.

    Un témoignage extraordinaire :

    http://www.lanouvellerepublique.fr/ACTUALITE/People/Manifs-pris-au-piege-de-la-guerre-des-images

    J'aime

    1. @Pazmany
      Et si, notez le « si », il ne fallait pas faire confiance aux sondages… Par hasard.

      @BA @Lutopick
      Les Français avaient de la merde dans les yeux et les oreilles. Uniquement.
      A vouloir trop se foutre de la vie politique, voilà où on en arrive.

      J'aime

  2. Un internaute, dont le pseudo est nomad.soul, écrit :

    Vu dans les commentaires du Monde.fr à propos de l’article :

    http://www.lemonde.fr/societe/reactions/2010/10/25/sur-le-web-des-rumeurs-croissantes-autour-de-policiers-casseurs_1430775_3224_1.html

    “Jérémy Robine, docteur en géopolitique
    25.10.10 | 19h17
    Le 18/10, par curiosité je suivais la manifestation sauvage, en retrait trottoir de droite avec des journalistes (on me voit courir dans la vidéo). Je me suis retrouvé à moins de 10 mètres de la scène de l’attaque de la banque etc. J’ai suivi le ninja ensuite, je l’ai perdu à l’entrée de l’opéra, et je l’ai retrouvé rue de Charenton avec un brassard Police, puis lorsqu’il a quitté le dispositif, par l’autre côté de la rue, où j’étais pour mieux voir. Je crois que c’est clair, comme ça, non ?”

    Fin de citation.

    Je ne suis pas journaliste, mais cette personne existe bien

    http://www.edr.fr/Equipe_EDR/jeremy_robine.htm

    alors est-il possible d’enquêter un peu plus sur ses dires ???

    Qu’un journaliste vérifie ce témoignage ?

    J'aime

  3. La popularité de Sarko en 2010, c’est comme la beauté du diable : un oxymore (Selon Wikipédia l’oxymore permet de décrire une situation ou un personnage de manière inattendue, suscitant ainsi la surprise. Il exprime ce qui est inconcevable. Il rend compte aussi de l’absurde.)

    J'aime

  4. Bien fait pour nous(eux) !!! Le dernier ministre de l’Intérieur de Chirac avait déjà montré son côté « fascisant » en donnant un coup de ciseau à la liberté d’opinion et d’expression et en faisant son coup d’état à l’UMP lors de la désignation du candidat à l’élection présidentielle !!! Cela aurait dû nous(leur) suffire pour comprendre le personnage et imaginer la suite de ce feuilleton d’horreur ! Plus jamais ça !!! Réfléchissons(ssez) avant de voter !!!

    J'aime

  5. Mais non !

    Ne vous inquiétez pas !

    Aucun syndicat de policiers ne portera plainte contre Mélenchon.

    Et Brice Hortefeux, lui non plus, ne portera pas plainte contre Mélenchon.

    Pourquoi ?

    Parce que ce que dit Mélenchon sur les policiers casseurs, c’est vrai.

    Voilà pourquoi.

    C’est tout.

    Si les syndicats de policiers ou si Brice Hortefeux portent plainte contre Mélenchon, ils vont se retrouver au moment du procès avec :

    – des vidéos

    – des photos

    – des témoins, dont au moins trois ont déjà témoigné sur internet en donnant eux-mêmes leur nom !

    Le procès contre Mélenchon serait une bombe atomique pour les policiers casseurs et pour Brice Hortefeux.

    http://www.lepost.fr/article/2010/10/26/2281407_melenchon-accuse-les-policiers-de-se-deguiser-en-casseurs-pas-de-plainte-d-hortefeux.html

    J'aime

  6. cà farte plus pour Brice !!!! D’ailleurs, ce n’est pas Hortefeux qu’il devrait s’appeler le joyeux boute en train auvergnat, mais plutôt Portelefeux !
    Portelefeux chez les gens de couleurs avec les blagounettes à deux balles !!!
    Portelefeux chez les grévistes en envoyant les CRS briseurs de grèves !!!
    Portelefeux dans les manifs avec les flics manipulateurs !!!
    Allez, bouttez moi ce mauvais feu, cet homme de peu, qui va et vient à la Sarkeuleuleu !!!

    J'aime

  7. Tout le monde a vu cette vidéo dans laquelle un « casseur » à capuche donne un coup de pied dans le dos d’un monsieur à cheveux blancs.

    Deux versions s’affrontent pour savoir qui est ce casseur, que certains surnomment « le ninja ».

    1- La version de Patrice Ribeiro, du syndicat Synergie-Officiers.

    « On sait qui c’est. C’est un militant d’extrême-gauche extrêmement violent et extrêmement connu » assure à RTL Patrice Ribeiro, secrétaire général de Synergie-Officiers.

    2- La version de Jérémy Robine, docteur en géopolitique, enseignant en géopolitique (à l’Institut Français de Géopolitique) et en cartographie (IFG et Sciences-po Paris).

    Jérémy Robine a témoigné dans un débat organisé sur le site internet du journal « Le Monde ».

    http://www.lemonde.fr/societe/reactions/2010/10/25/sur-le-web-des-rumeurs-croissantes-autour-de-policiers-casseurs_1430775_3224_1.html

    “Jérémy Robine, docteur en géopolitique.

    25.10.10 | 19h17

    Le 18/10, par curiosité je suivais la manifestation sauvage, en retrait trottoir de droite avec des journalistes (on me voit courir dans la vidéo). Je me suis retrouvé à moins de 10 mètres de la scène de l’attaque de la banque etc. J’ai suivi le ninja ensuite, je l’ai perdu à l’entrée de l’opéra, et je l’ai retrouvé rue de Charenton avec un brassard Police, puis lorsqu’il a quitté le dispositif, par l’autre côté de la rue, où j’étais pour mieux voir. Je crois que c’est clair, comme ça, non ?”

    Alors ?

    Qui dit la vérité ?

    Qui ment ?

    J'aime

    1. @BA
      « On sait qui c’est. C’est un militant d’extrême-gauche extrêmement violent et extrêmement connu »
      Dommage que d’après la vidéo, il ne sache même pas défoncer une vitrine du premier coup: il paraît maladroit même… comme un flic pas habitué à faire ce genre de sale coup.

      J'aime

  8. Le casseur « ninja » aurait été arrêté.

    Lefigaro.fr

    Un homme, suspecté d’être un « policier casseur », a été interpellé jeudi 28 octobre dans un squat du 20e arrondissement de Paris, révèle Europe 1.

    Agé d’une trentaine d’années, l’homme a été indentifié comme un des casseurs suspectés d’être des policiers infiltrés dans les manifestations. Il fait en réalité partie d’une mouvance autonome-anarchiste. La BRI et la BAC le recherchaient depuis plusieurs mois pour des dégradations de boutiques.

    Il a été identifié grâce à une vidéo Reuters et suite à des photos prises par des policiers en civil. Lors de son arrestation, l’homme portait des habits similaires à ceux dont il est vêtu sur la vidéo.

    Il devrait maintenant être interrogé par la police sur les dégradations pour lesquelles il était recherché et sur les manifestations.

    Depuis plusieurs jours, une polémique était née sur le web affirmant que des policiers figuraient parmi les casseurs. Cet homme avait rapidement été baptisé « le ninja », en lien avec le saut qu’on le voit éxécuter sur les images filmées par Reuters.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/28/97001-20101028FILWWW00595-le-policier-casseur-n-en-est-pas-un.php

    Samedi 16 octobre, le « casseur ninja » est filmé pendant une manif. Sa vidéo est diffusée partout : d’abord sur internet, puis ensuite à la télévision.

    Douze jours après, miracle ! Le « casseur ninja » est arrêté !

    Douze jours après, miracle ! « Lors de son arrestation, l’homme portait des habits similaires à ceux dont il est vêtu sur la vidéo. »

    Mort de rire !

    Il avait gardé les mêmes habits que sur la vidéo !

    Un homme est filmé, sa vidéo est diffusée partout, … mais il garde quand même les mêmes habits pendant douze jours !

    Le Figaro, Europe 1, TF1, … et certains policiers nous prennent VRAIMENT pour des cons !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s