Parodie d'Affiche de Film: The Social Network – Facebook

Il suffisait de la voir, cette affiche de film, pour donner l’idée de sa parodie. Un seul homme, plus jeune que la moyenne, rivalise d’ingéniosité pour devenir un incontournable de son monde. Au risque de se faire plus d’ennemis, que d’amis, il écrase ses rivaux ou ses proches pour sa prospérité et le pouvoir.
Peu de choses, finalement, séparent Mark Zuckerberg inventeur de Facebook, le réseau social, et Nicolas Sarkozy, le (re)fondateur de l’UMP, version réseau asocial pour fanatiques aveugles et sourds.

the social network Mark Zuckerberg nicolas sarkozy

MAJ 19/10/2010 suite au commentaire de Lutopick:
the social network Mark Zuckerberg nicolas sarkozy

Publicités

9 réflexions sur “Parodie d'Affiche de Film: The Social Network – Facebook

  1. 60 millions d’ennemis ?

    Cela fait 4 millions d’amis pour Sarkozy : le problème, c’est que ces 4 millions sont ceux qui ont l’argent, le pouvoir, les médias.

    Quand les Français ne se déplaçaient même pas pour aller voter, on disait :

    « Les Français ont voté avec leurs pieds ! »

    Aujourd’hui, comme hier, beaucoup de Français ont compris que pour bloquer le pays, il fallait suivre la consigne des travailleurs CGT de la raffinerie de Donges.

    « Quand je leur ai demandé comment, concrètement, nous pouvions les aider, la réponse a été simple : allez chercher de l’essence aux pompes ! »

    http://www.7septembre2010.fr/post/2010/10/17/Bonnes-nouvelles-de-la-raffinerie-de-Donges-%2844%29

    Aujourd’hui, comme hier, beaucoup de Français ont suivi la consigne et sont allés faire le plein de leur voiture, ou de leur moto, ou de leur jerrican.

    Cette action n’est pas seulement une action de précaution ou une action de panique.

    Cette action est aussi une action politique de chaque automobiliste, de chaque motard.

    Cette action a comme conséquence concrète la pénurie de carburant dans cinq régions françaises : Ile-de-France, Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur.

    Les journaux télévisés diffusent en ce moment la carte de la France : ces cinq régions sont en rouge (= très grande difficulté pour trouver du carburant).

    De plus en plus de régions sont en orange.

    De moins en moins de régions sont en vert.

    Nous sommes en train de gagner la guerre du carburant.

    Si nous arrivons à créer une pénurie de carburant sur tout le territoire français, le gouvernement sera forcé de reculer.

    « Les Français ont voté avec leur voiture ! »

    « Les Français ont voté avec leur moto ! »

    « Les Français ont voté avec leur jerrican ! »

    J'aime

  2. Dimanche 17 octobre 2010 :

    Seules 200 stations-service sur 13.000 étaient « gênées » en France, a affirmé le secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau sur Europe 1.

    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j29ijdvNScFqHll4Rm1KgmqyO-tw?docId=CNG.2af5526021d4fb9e8c9306f1ce8b643b.461

    Seulement 200 stations-service en rupture de stock ?

    La France compte 100 départements, donc il n’y aurait que 2 stations-service en rupture de stock dans chaque département ?

    Seulement 2 stations-service en rupture de stock dans chaque département ?

    Foutaises !

    Ce chiffre est scandaleusement sous-estimé.

    Ce chiffre, c’est de l’intox.

    Dominique Bussereau ment presque autant qu’Eric Woerth.

    Ce gouvernement est un club de menteurs.

    J'aime

    1. @BA
      Pas besoin d’avoir fait de grandes études pour voir le pot aux roses. 200 stations, on en rirait!

      J'aime

  3. On dit qu’on a le chef qu’on mérite : alors le peuple français est bien versatile :
    Charles de Gaulle : la France éternelle et sa GRANDEUR.
    Georges Pompidou : le prof, le banquier et la RONDEUR.
    Valery Giscard d’Estaing : l’aristo dans toute sa SPLENDEUR.
    François Mitterand : l’ombre et la lumière d’un GAGNEUR.
    Jacques Chirac : pour la Corrèze et les AGRICULTEURS.
    Niko Sarko : HABLEUR MENTEUR NIQUEUR.

    J'aime

    1. @Loubomyr
      Belle rétrospective. A force de se foutre de la politique, voilà où on en arrive. Au Sarkozism.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s