Vidéos: De la violence verbale des politiques à celle physique des CRS

Dans les manifestations contre la réforme des retraites, un point de non-retour a certainement été franchi aujourd’hui. Suite à l’implication majeure des lycéens, les premiers débordements ont engendré des répliques violentes et disproportionnées des policiers les biens moins lotis sur le plan intellectuel: les CRS.

N’écoutant que leur lâcheté légendaire, la plupart du temps gentiment étanchés par des litres de bière, stockée dans les fûts de leurs camionnettes, la France va donc pouvoir admirer dès ce soir au 20h et dès maintenant sur internet, les œuvres de ces monstres, téléguidés du ministère de l’Intérieur.

Ce matin, à Montreuil, un étudiant était blessé au visage par un tir de flash ball

Oh évidemment les jeunes visibles sur les vidéos ne sont certainement pas des enfants de chœur, mais est-ce une raison suffisante pour leur tirer dessus en pleine tête, alors même que la cible humaine visée ne met en danger la vie d’aucun agent du désordre au moment du tir? Évidemment, non.

Autre exaction encore plus révoltante, celle relayée par Rue89, où l’on voit clairement un CRS frappant une manifestante déjà cernée:

Déjà hier, ces mêmes CRS se défoulaient gentiment sur des journalistes professionnels…

Quoi de plus normal, après tout, venant d’énergumènes capables de molester des femmes immigrées enceintes et des enfants en bas âge, une vidéo diffusée dans le monde entier et trop peu relayée sur nos médias bien trop serviles.

A chaque fois, la même procédure: l’IGS, la police des polices est bien saisie des dossiers, mais qui se souciera du niveau suffisant de la peine pour de telles horreurs, une fois l’émotion passée?

Faut-il alors s’étonner de ces actes de pure violence d’agents représentants l’Etat contre des citoyens désarmés? Non, malheureusement.
Ils ne sont que dans la lignée de la lâcheté et le culot du pouvoir en place, un gouvernement corrompu et fascisant où le racisme d’Etat règne en maître.
Pas étonnant alors de voir des CRS, mous du bulbes et belliqueux, se comporter à leur niveau de la même manière que les élus ou les nommés de la République Française, qui les commandent.

Tout cela fait peine à voir, mais n’inspire aucune surprise de part les 3 ans de bassesse politicienne que nous vivons. Et de nous poser des questions simples:
– Combien de blessés voire pire, avant que l’opposition politique de ce pays ne s’unisse dans un Front Républicain?
– Combien de jours faudra-t-il attendre avant qu’une véritable grève générale ne puisse se mettre en place?

Devant tant d’incompétences, de culot, de violences verbales de la part de nos politiciens véreux au pouvoir, de violences physiques des pitoyables pitbulls de CRS, la grève générale demeure l’unique réponse adaptée.
Une solution non pas pour démantibuler cette réforme des retraites infâmes mais pour permettre la tenue de nouvelles élections présidentielles. Rêvons.

Cessons la demi-mesure: Nicolas Sarkozy est à la France ce que Raymond Domenech était aux Bleus. Il est temps de virer les incapables, les arrogants, les lâches et les corrompus, qui divisent les français au lieu de les rassembler.

D’autant que nous apprenons qu’en plus de martyriser la France d’en bas, son propre gouvernement ne trouve rien de mieux que de la ficher, et ce, dans la plus grande illégalité!

La flash-ball balle est dans le camp de l’opposition politique de ce pays. Hâtez-vous, avant que la situation ne dégénère.

Pauvre France.

Publicités

11 réflexions sur “Vidéos: De la violence verbale des politiques à celle physique des CRS

  1. Insoutenable. Tout simplement insoutenable.
    Pour avoir subi la violence physique (et aussi verbale) de ces Robocop de pacotille, ces images restent pourtant pénible à voir, difficilement supportable et l’envie de faire de même ressurgie.

    Bien sur (première vidéo), nos petits auvergnats ou nos racailles ne sont pas des élèves modèles, mais ce ne sont pas non plus des tueurs en série en puissance ou des térroristes potentiels et de là viser la tête alors que le règlement l’interdit il y a de quoi bricoler son paintball pour des transformations adéquate le rendant moins colorée et fun !

    Concernant la jeune femme qui se fait latter la tronche (et ensuite le mec qui a osé demander poliement à ce grand homme de gardien de l’ordre public de lui offrir des fleurs parce que c’est mieux), il y a aussi l’article suivant, d’une jornaliste tabassée en fin de manif’ du 12/10/2010, article en forme de témoignage :

    http://www.rue89.com/2010/10/13/jai-ete-tabassee-par-la-police-en-fin-de-manif-pour-les-retraites-170882

    Je passerai sur le zèle du journaleux qui sait qu’il est filmé et donc provoque un peu le Cop’s ! Ça pu un peu cette histoire…

    No comment pour la dernière vidéo que je connais trop bien.

    A quand un jeté de nain ?

    au passage : Sarkozy aurait demandé à Hortefion, pour les manifs et grèves à venir, que la flicaille fasse preuve de moins de zèle histoire de…

    J'aime

  2. Comment des êtres humains, des salariés peuvent-ils se soumettre à la volonté de leurs accapareurs et frapper sur leurs semblables qui défendent des intérêts communs ? N’auraient-ils pas de cerveau ?

    J'aime

  3. çà y est : les premières bavures ficardes, en particulier à l’égard des « djeunes » se sont produites ; Soutenus par l’autisme du nain droit dans ses bottes, les directives de l’auvergnat gaffeur et la Kro dans la gourdasse, les artistes de la lacrymo et du flash ball n’ont pu s’empècher de se défouler à bon compte : alors osons le dire, même si ce n’est pas de très bon goût : à quand le premier mort dans une France flicardisée à l’extrème ? Notez bien que si les voitures ne roulent plus faute de carburant dans les stations, les pandores, devant raccrocher leurs joujous jumelles, devront bien s’occuper à autre chose !!!!!
    Alors pour les blessé(e)s dont un, après cinq heures d’intervention, va oser porter plainte, cette petite chanson, à la façon du grand Georges Brassens :
    Elle est à toi cette chanson,
    Toi l’Auvergnat qui au baston,
    M’a fait donner des coups d’matraque
    Quand dans ma r’traite j »étais foutraque.
    Toi qui souriais béatement,
    Quand les flicards faisaient les croquants
    Va te faire foutre maintenant,
    Casse toi pov’con du gouvernement.
    Ce n’était rien qu’un peu de fiel,
    Mais ils m’avaient tapé la tète,
    Qu’il te conduise comme ton patron,
    Dans l’enfer réservé aux néocons!!!!

    J'aime

  4. @Loubomyr
    Chapeau bas pour la créativité ;-)

    @Ervé.Do
    Insoutenable oui. Mais visiblement la France d’en bas en regardant son JT, dort tranquille et continue son métro-boulot-dodo quotidien.
    Quant à notre opposition politique, aux abonnés quasi absents.

    @Ar-S
    Pas « gardien de la paix » au sens strict. Non mais plus troublant, historiquement :
    « Les CRS, créées en 1944 et réorganisées en 1948, forment un corps civil (contrairement aux gendarmes) formé aux techniques anti-émeutes suite à la dissolution des Groupes mobiles de réserve (GMR) créés par le régime de Vichy » d’après notre ami wiki.
    Faut il craindre un retour aux sources?

    Pour l’acronyme, CRS = Compagnie de Répression Syndicale

    @Lutopick
    Ils ne sont pas salariés, mais reçoivent un traitement de l’Etat.
    Pour le cerveau, disons que les circonvolutions comme les interconnexions ne sont pas nombreuses comparées à un français moyen lambda.
    Plutôt les comparer, à des hommes des cavernes, prêts à taper sur tout ce qui bouge, homme, femme, enfant ou journaliste. Voire des zombies?

    J'aime

  5. Merci pour vos bravos à ma chanson – je vais essayer de la faire chanter à la manif de la semine prochaine.
    Bon courage à toutes et tous et bon week end pour celles et ceux qui peuvent encore s’offrir quelques moments de détente. Profitons en pendant que la bande du nain n’a pas encore complétement asséché nos pauvres finances pour améliorer celles des nantis.

    J'aime

  6. N’importe quoi, les CRS c’est des bêtes avinées, etc… Bon Ok quelques petites bières quand on te fait poireauter toute la journée dans ton car au soleil… ça fait partie de l’entrainement… C’est des PROS!!!
    Quand il n’y a pas de manif, ils se tapent sur la gueule entre eux, la moitié qui « joue » les manifestants, l’autre qui charge avec des coups proportionnés non létaux sauf accident et/ou pétage de plomb…
    Ils obéissent AUX ORDRES! s’ils tirent dans la gueule d’un lycéen, c’est VOULU pour faire monter la tension. On vous a prévenu bande de petits cons! A Sochaux en 68 quand les mecs sortaient des cars POUR ALLER BOSSER et qu’ils se sont fait tabasser, ils sont rentrés chez eux chercher les fusils de chasse, ça a très mal tourné; 2 morts coté ouvrier… à comparer avec zéro morts à Paris « donc en France » souvent proclamé! des pros je vous dis! le pouvoir tente de distiller des doses de tensions et de violence qu’il pense pouvoir récupérer, sans parler des provocateurs directs et des manipulation « d’incontrolés » qu’on met au boulot pour faire peur au bon peuple… Un petit chantage pour deal, rien de tel pour vous motiver à casser une vitrine, avec la protection de la police… sans compter les ptits cons qui font ça pour le plaisir et la fauche! Quoiqu’il puisse y avoir un coté jouissif et quand on n’a rien à perdre!
    Votez Cantona et retirez votre fric de votre banque en laissant juste le minimum pour les prélèvements… Ne vous inquiètez pas, on va nous sortir une loi pour nous obliger à le laisser aux banquiers… Pendant ce temps on oublie la Socété générale qui totalement « blanchie » se récupère un max de fric sur notre dos en exonération d’impôts…

    J'aime

  7. SCANDALE QUAND NOTRE « PRESIDENT » FAVORISE SON FRERE SUR LE DOS DES FRANÇAIS = ON COMPREND MIEUX POURQUOI LE NAIN EST ARC-BOUTE SUR LA « REFORME » DES RETRAITES ALORS QU’IL AVAT PROMIS QU’IL N’Y TOUCHERAIT PAS PEANDANT SON QUINQUENAT
    Le site d’information Médiapart affirme jeudi 14 octobre que la réforme des retraites pourrait favoriser les intérêts du groupe Malakoff Médéric, dont le délégué général n’est autre que Guillaume Sarkozy, le frère du chef de l’Etat. Selon Médiapart, la réforme « va conduire à l’asphyxie financière des grands régimes par répartition » et sera donc « propice à l’éclosion de ces grands fonds de pension qui n’étaient pas encore parvenus à s’acclimater en France, à quelques rares exceptions près ». Parmi les opérateurs privés d’ores et déjà sur les rangs, figure le groupe Malakoff Médéric.
    Des alliés puissants : « Il ne s’agit pas que d’une coïncidence. Mais bien plutôt d’une stratégie concertée en famille », écrit Médiapart, « l’un assèche les régimes par répartition tandis que l’autre pose les fondements du système par capitalisation ». Le site ajoute : « Guillaume Sarkozy a engagé son entreprise dans une politique visant à en faire un acteur majeur de la retraite complémentaire privée. Et il a trouvé de alliés autrement plus puissants que lui, en l’occurrence la Caisse des dépôts et consignations (CDC), le bras armé financier de l’Etat, et sa filiale la Caisse nationale de prévoyance (CNP). Ensemble ,tous ces partenaires vont créer, le 1er janvier prochain, une société commune qui rêve de rafler une bonne part du marché qui se profile. »Cette société n’aurait jamais vu le jour sans l’appui de l’Elysée », écrit Médiapart. En effet, la Caisse des dépôts et consignations est une institution publique présidée par un parlementaire. Pour sa part, la Caisse nationale de prévoyance (CNP) est une filiale de la Caisse des dépôts et consignations, de la Banque postale et du groupe Caisses d’Epargne, lui-même présidé par François Pérol, ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée. En outre, la Caisse des dépôts gère le Fonds de réserve des retraites. « Pourquoi la CDC se lance-t-elle dans pareille aventure pour faire le jeu du système adverse, celui par capitalisation? », demande Médiapart. « Et pourquoi, de surcroît, le faire avec une entreprise dont le patron est le frère du chef de l’Etat? »L’enjeu n’est pas mince. Le marché pourrait représenter « 40 à 100 milliards d’euros » : en fonction de l’aspect final de la réforme, les Français connaîtront une baisse plus ou moins considérable du taux de remplacement, c’est-à-dire du montant de la pension rapporté au salaire, et donc se précipiteront sur les systèmes de retraite complémentaire. Médiapart publie notamment un « business plan » confidentiel, qui fixe pour objectif une part de marche de « 17% » d’ici dix ans.
    MENSONGES ET FOUTAGE DE GUEULE A LA PUISSANCE 10 VOILA LE PROGRAMME UMPISTE .

    J'aime

    1. @bobi
      Sympathique commentaire ironique et cynique ;-)

      @Loubomyr
      Merci pour cette réactivité et cette info, que dis je, ce scoop. Encore du beau boulot de Mediapart pour avoir dénicher les preuves, car les liens étaient connues, mais les preuves changent la donne.

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s