Sarkozy le Xénophobe…Ou la limite franchie

La sphère politique est en émoi. Les récentes déclarations déjà commentées précédemment ici-même n’ont visiblement pas fini de faire parler. La pilule, ignoble et amère, du traitement inégal à l’égard des étrangers ressemble à s’y méprendre à la goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase.
En prenant pour objectif de faire oublier les magouilles fumeuses ayant permis son propre sacre, avant de partir en vacances, Nicolas Sarkozy et ses conseillers ont dégoupillé une véritable grenade à fragmentation: la sécurité, l’immigration et la nationalité.

frédéric lefebvre raciste et violent

Sous-estimant l’ampleur des propos, étant de toutes manières totalement déconnecté des réalité les plus basiques comme des valeurs humaines les plus primaires, notre parodie de président en exercice peut se vanter d’avoir fait ressurgir les pires souvenirs de la France Collaboratrice.
Contrairement à l’habitude, l’opposition politique n’a pas été la seule à réagir. Des personnalités « phares » et respectées ont osé s’exprimer sur le sujet.
A commencer par Michel Rocard, pourtant proche du pouvoir, qui met littéralement les pieds dans le plat avec des propos chocs:
« Quand on va chercher l’électorat au Front national, voilà sur quels scandales on débouche. La loi sur les mineurs délinquants passe de la responsabilité pénale individuelle à la responsabilité collective. On n’avait pas vu ça depuis Vichy, on n’avait pas vu ça depuis les nazis« 
Et d’ajouter « Mettre la priorité sur la répression, c’est une politique de guerre civile »
Enfin, la classe politique, même pro-Sarkozy comprend la duperie qui dure depuis 3 ans: promettre l’impensable pour accéder au poste, une fois en place détourner l’argent public au profit de son parti et de ses amis. Une fois le constat politique effectué – la réalité ne peut être niée longtemps – il n’y plus qu’à diviser pour mieux régner, attiser les haines les plus ignobles, tout remuant les idées les plus populistes des années 40.

Après les scoops de Mediapart, le journal Marianne dont sont extraits ces propos semble ainsi vouloir récupérer le témoin de la défense républicaine.
Alors que les françaises et français sont tranquillement en vacances, à la plage ou à la montagne, il faut comprendre par là que la République est en danger. Ni plus, ni moins.
Vision pessimiste d’un journal français d’opposition isolé? Malheureusement, non.
Car ce qui fait le plus réfléchir de part la portée et le renom du média, c’est sans aucun doute la condamnation du New York Times faite en bonne et due forme à Nicolas Sarkozy.
Dans un éditorial au ton sec et impeccable, notre « Sarkozy l’Américain » est décrit comme un politicien qui « attise dangereusement les sentiments anti-immigrés » et qui se permet des « calculs politiques à court terme ».
Sans oublier une attaque personnelle mais légitime: « All of this in a country that has long proudly upheld the principle that all French citizens — native-born or naturalized — are entitled to equal treatment under the law. That applies to Mr. Sarkozy’s Hungarian-born father and Italian-born wife, both naturalized French citizens, and should apply to everyone else.  »
Traduit cela donnerait ceci:
« Tous cela dans un pays qui a longtemps fièrement soutenu le principe que tous les citoyens français – natif ou naturalisé – doivent avoir un traitement égal conformément à la loi. Cela s’applique au père d’origine hongroise et la femme d’origine italienne de Mr Sarkozy, tous deux citoyens français naturalisés, comme à tous les autres. »
Avec le recul tant géographique que temporel, les américains possèdent effectivement cette légitimité à la critique. Ils voient se réunir en France toutes les conditions favorables à une catastrophe: crise financière suivie de crises économique, sociale puis maintenant politique avec les différents scandales de conflits d’intérêts et la montée des idées nationalistes pour camoufler l’échec.
L’UMP peut accuser Marianne de faire de l’anti-sarkozisme primaire. Osera-t-elle la même attaque à l’encontre du New York Times?

Côté français, l’inquiétante lettre ouverte de Marianne (encore!) à Simone Veil possède le mérite de montrer l’ampleur du désastre: nous avons franchi un point de non-retour dans le National Sarkozisme.
Afin de sauver l’honneur, le journal en appel à la rescapée des camps de la mort, témoin illustre de la barbarie fasciste et des méthodes nazies, en raison du « besoin pressant d’entendre, de votre voix, une censure sans détour ». Tout un symbole.
Dorénavant il ne s’agit plus de faire du point Godwin pour vendre du papier. Non il s’agit de parler des vrais choses, des vraies pratiques, des vraies méthodes abjectes et de leurs futures conséquences, histoire de ne pas retomber dans le cauchemar menant à Vichy.

couverture marianne sarkozy le voyou de la république

Car finalement la question semble évidente:
La France de 2010 est-elle prête à suivre encore pendant 2 ans, une bande mafieuse corrompue jusqu’à la moelle, incapable de reconnaître ses erreurs et ses mensonges, comme son incompétence à endiguer les effets de la crise?
Alors que notre voisin allemand (sic!) parvient honorablement, sans excès, sans politique nationaliste, à rétablir un taux de chômage acceptable…. Preuve du drame qui est entrain de se jouer. La crise n’explique pas tout.

La Bande à Sarko préfère les banquiers étrangers aux travailleurs immigrés
xénophobe sarkozy

Publicités

Une réflexion sur “Sarkozy le Xénophobe…Ou la limite franchie

  1. CPolitic

    Si vous avez vu les statistiques des gens qui sont pour la répression et je suis sûre que vous les avez vues, il semblerait que les gens en ont marre de ce qu’ils sont obligés de supporter dans leurs banlieues, mais pas seulement, il n’y a pas de solution et c’est la rue qui gouverne, pas un jour ne passe sans que l’on n’apprenne que telle ou telle personne a été attaquée, poignardée, quand d’autres voient leur voiture réduite en cendres ou leur appartement violé….quand ça n’est pas une fille qui se trouve dans le train et qui est aussi violée, tous ces faits se renouvellent sans cesse et je comprends que trop c’est trop.

    Alors entre les trafics de drogues, d’armes et autres, il faut bien faire quelque chose et moi je ne cherche pas la nationalité de tous ces nuisibles, çà n’est pas le problème, le problème est d’être efficace pour punir les néfastes et faire en sorte qu’ils ou elles ne recommencent pas. Je sais çà n’est pas facile, et les abus sont de tous les côtés, et je ne pense pas non plus que les grandes décisions prises en ce moment résolveront quelque chose.

    Pour moi, il y a d’un côté la gauche encline à ne pas punir ou mollement, et de l’autre la droite qui elle veut punir et fortement, maintenant trier les bons des mauvais c’est le plat de lentilles ! On n’y arrivera donc pas.

    Bonne soirée
    amicalement
    genevieve

    J'aime

    1. @Geneviève
      Effectivement j’ai vu. Surtout vu un autre article détaillant la manière de faire le « sondage » si on peut appeler cela un sondage, « bidonnage » serait le terme le plus approprié. Evidemment il se base sur un ras le bol bien présent.
      En outre même si le chiffre avancé était vrai, faut il pour autant en arriver à de tels extrêmes? Certainement pas. A moins que vous soyez prêtes à replonger dans la France de1940. Car il y a un risque, un risque réel si nous commençons à briser l’égalité de traitement
      Et puis franchement l’armada législatif est assez impressionnant pour agir. Sauf qu’il y a un formidable bluff: preuve les 4 jeunes de Grenoble arrêtés devant les caméras avec tout le pataquès ( gign, bouclier, fusil à pompe…) ont été…relâchés.
      Alors…

      Quant à la gauche laxiste, il faut bien avouer que la réalité et le passé vous donne raison. Les deux méthodes extrêmes demeurent dangereuses, le plus dur étant de trouver et surtout d’appliquer le juste milieu dans le respect des principes républicains: ferme mais juste.

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  2. Si vous tapez Sarkozy et xénophobie dans Google, vous obtenez 289 000 résultats => Faramineux non ?J’ai pris la peine de chercher au hasard, dans les pages les plus lointaines, pas seulement dans les premières – Ce qui revient le plus souvent
    1/ L’article du New York Times => Bravo pour notre image de marque à l’international !!!
    2 / La condamnation par la ligue des droits de l’homme => pour le pays qui se targue d’être justement celui des droits de l’homme c’est encore une belle prouesse
    3/ L’échec de la politique sécuritaire de Nainpoléon depuis qu’il fût sinistre de l’intérieur.
    4/ La récupération des plus bas instincts à des buts électoralistes
    5/ La volonté de cacher tous les échecs et les affaires par de la basse manœuvre politichienne
    Depuis trois longues années nous avons un nain de jardin en guise de président de la république ; on pouvait hésiter entre Simplet et Grincheux mais en fait c’est Prof mais pas un prof rondouillard et rigolard, non plutôt un prof comme le docteur Folamour qui dans sa folie va jusqu’à chevaucher la bombe finale- ou un prof comme Frankenstein qui crée la plus hideuse des créatures et qui ne la maîtrise plus.
    Pour mémoire La Ligue des droits de l’homme: http://www.ldh-france.org/La-xenophobie-de-Nicolas-Sarkozy _ Paris s’éveille http://parisseveille.info/la-xenophobie-de-nicolas-sarkozy,2223.html
    Quand on parle de limite franchie, il faut se souvenir que la ligne jaune a été franchie déjà à plusieurs reprises ; souvenez vous les épisodes comme « le karcher », les déclarations de guerre à répétition, « les auvergnats basanés du premier flic de France », les déclarations nauséabondes de Longuet, etc , etc …. Alors comme à chaque fois cela fait un beau tollé puis que çà se calme (il faut dire qu’un scandale chasse l’autre dans la république bananière qu’est devenue la France) alors donc ils essayent un peu plus dans l’outrance, ils provoquent toujours un peu plus, comme les gosses qui font des tests auprès des parents jusqu’à ce qu’ils recoivent une taloche; C’est pas une taloche que mérite cette bande d’incapables corrompus, c’est une raclée !!!!!

    J'aime

  3. « Pour moi, il y a d’un côté la gauche encline à ne pas punir ou mollement, et de l’autre la droite qui elle veut punir et fortement …. » Non Geneviève, les choses ne sont pas aussi simples – d’ailleurs accréditer cette idée c’est déjà donner raison aux sbires communicants de la droite sarkozyenne. Le thème de la sécurité n’est pas pour eux une fin en soi (à savoir garantir la sécurité des biens et des personnes à leurs concitoyens) mais plutôt un moyen, un filon à exploiter en agitant les peurs et les bas instincts avec comme réel objectif de prendre des voix aux élections!!!! Je m’explique :
    La gauche a donné la priorité (avec les moyens afférents) à la prévention et par « angélisme » ou pour ménager une certaine frange de son électorat, elle a limité la portée de la répression.
    La droite de Sarkozy a taillé dans le vif des budgets de la prévention (suppression de la police proximité par exemple) et est rentrée dans une escalade de politique sécuritaire à grands coups de « déclarations de guerre à la criminalité », de nouvelles lois liberticides et autres rodomontades et effets de manches martiaux, tout en diminuant là aussi les moyens tant au niveau de la police que de la justice . Par contre l’investissement dans les juteuses trelires sur le bord des routes et autoroutes, là çà y va, surtout pour punir les dangereux criminels qui dépassent la vitesse autorisée de 5 ou 10 kilomêtres heures !!!
    En réalité la France dispose déjà de tout l’arsenal répressif et législatif nécessaire (d’ailleurs allant parfois au delà de ce qui est communément admis dans la communauté européenne, ce qui a valu à notre pays d’ètre plusieurs fois condamné par les instances de la communauté européenne). Il suffit de bien vouloir les appliquer mais avec toute la rigueur et toute l’équité nécessaire et ce que le prévenu soit un gamin qui fait des conneries, un assassin de vieilles dames

    J'aime

  4. « Pour moi, il y a d’un côté la gauche encline à ne pas punir ou mollement, et de l’autre la droite qui elle veut punir et fortement …. » Non Geneviève, les choses ne sont pas aussi simples – d’ailleurs accréditer cette idée c’est déjà donner raison aux sbires communicants de la droite sarkozyenne. Le thème de la sécurité n’est pas pour eux une fin en soi (à savoir garantir la sécurité des biens et des personnes à leurs concitoyens) mais plutôt un moyen, un filon à exploiter en agitant les peurs et les bas instincts avec comme réel objectif de prendre des voix aux élections!!!! Je m’explique :
    La gauche a donné la priorité (avec les moyens afférents) à la prévention et par « angélisme » ou pour ménager une certaine frange de son électorat, elle a limité la portée de la répression.
    La droite de Sarkozy a taillé dans le vif des budgets de la prévention (suppression de la police proximité par exemple) et est rentrée dans une escalade de politique sécuritaire à grands coups de « déclarations de guerre à la criminalité », de nouvelles lois liberticides et autres rodomontades et effets de manches martiaux, tout en diminuant là aussi les moyens tant au niveau de la police que de la justice . Par contre l’investissement dans les juteuses trelires sur le bord des routes et autoroutes, là çà y va, surtout pour punir les dangereux criminels qui dépassent la vitesse autorisée de 5 ou 10 kilomêtres heures !!!
    En réalité la France dispose déjà de tout l’arsenal répressif et législatif nécessaire (d’ailleurs allant parfois au delà de ce qui est communément admis dans la communauté européenne, ce qui a valu à notre pays d’ètre plusieurs fois condamné par les instances de la communauté européenne). Il suffit de bien vouloir les appliquer mais avec toute la rigueur et toute l’équité nécessaire et ce que le prévenu soit un gamin qui fait des conneries, un assassin de vieilles dames ou un bankster en col blanc§§§§

    J'aime

  5. CPolitic

    J’ai bien compris qu’effectivement on fait dire ce que l’on veut qu’ils disent, aux sondages. Mais comme il n’y a pas de fumée sans feu, je pense que, même si le pourcentage est inexact, des gens qui ne sont pas forcément du FN en ont marre de voir des crapules faire la loi, on est pas à Chicago. et être obligé d’obéir à des fripouilles pour ne pas prendre un coup de couteau ou une balle de révolver, c’est vivre dans l’insécurité, et l’insécurité etc etc, on tourne en rond.

    Loudomyr

    S’il est vrai que la France dispose de tout l’arsenal répressif et législatif et je l’admets, ce que je ne comprends pas c’est que dès qu’il s’agit de punir l’un ou l’autre voyou, quoi qu’il est fait, il y a immédiatement le bon peuple de gauche, droite, ou de ce que vous voudrez qui vient s’indigner, si bien que les punitions ne sont jamais appliquées, les récidivistes progressent en bonne et due forme, Alors pour moi, si les lois sont appliquées, toutes les associations quelles qu’elles soient viennent crier au secours, on va punir un tel ou un tel, un pauvre jeune homme qui n’a rien fait de mal, il a juste poignardé un autre qui ne voulait pas lui donner une cigarette !…et donc on le met en garde à vue 24 h et puis surgissent des avocats ou des associations de défense payés par qui ? je ne sais pas, pour venir crier au viol !

    J’ai vécu dans une de ces banlieues où dès la nuit tombée, je rentrais vite chez moi pour éviter les groupes à moitié masqués qui circulaient toute la nuit à la recherche d’une nuisance quelconque. J’ai de nombreuses fois dû traverser mon hall d’immeuble parmi les quolibets plus qu’incorrects et la peur au ventre. J’ai dû déménager d’une banlieue communiste où il était interdit de punir ces pôvres jeunes qui ont embarqués mes bagues, mon argent, mes papiers, mes clés et j’arrête là car la liste serait trop longue. A toutes fins utiles, dans le 92, j’ai encore dû prêter mon appartement pour cambriolage et ma voiture pour récupération des pièces pouvant être revendues et celà plusieurs reprises, alors les gens qui sont comme moi, en ont marre !

    Ma conclusion, c’est qu’en France, on ne peut rien faire, on constate, et d’une manière générale, on se repasse le bébé !…

    Une bonne journée à vous, malgré le ciel nuageux
    bien amicalement
    genevieve

    J'aime

  6. On ne peut que compatir aux malheurs de Geneviève et comprendre son ras le bol et je comprends l’intensité de sa souffrance qu’elle a d’ailleurs exprimée à plusieurs reprises dans ce blog ; si ces évènnements pour le moins fâcheux se sont déroulés sur les 10 dernières années (grosso modo depuis que le nain de jardin a pris ses fonctions au gouvernement puis au palais royal), c’est bien un exemple qui confirme que la politique du tout sécuritaire voulue par l’Union des Mécréants Politicards et leur auguste chef eh bien çà ne donne rien ! que nibe! pas de résultat ; d’ailleurs les statistiques le décrivent : tous les actes d’incivilité, agression verbale et physique sont en augmentation constante depuis 2002 ; Ni l’empilement des textes répressifs, ni les attitudes de bravache, ni l’envoi des CRS et autres forces spéciales, ni la dénomination de boucs émissaires n’y feront rien.
    Des résultats positifs avec une amélioration du quotidien, ne peuvent survenir que dans une société apaisée, dans laquelle on n’exalte pas toujours la réussite par le fric, où on ne cultive pas les envies de consommer par le marketing (évidement quand on ne peut pas acheter la dernière paire de pompes à la mode, on la vole et de fil en aiguille …..), où l’on ne cultive pas du temps de cerveau disponible pour cacacola à la télévision. Alors évidement, ça ne se fera pas en un jour ni même en dix ans puisqu’on nous conditionne depuis les années cinquante ; bien sur, il ne s’agit pas de tendre la joue droite quand on nous giffle sur la gauche mais de faire comprendre par notre comportement de tous les jours que la société que nous vendent les marchands du temple, eh bien on n’en veut plus – C’est compliqué, il faut souvent résister aux sirènes de la pub, il faut voter pour ces objectifs sans se décourager, même si on se dit que nous n’en verrons pas les résultats, mais si nous ne résistons pas cette société violente va empirer et ce n’est pas parce que des matamores poussent à la gure civile que cela va améliorer le monde

    J'aime

  7. La politique est morte, vive le politique !

    Est-ce que l’Elysée s’affole ou s’étiole ?
    C’est la question qui tue pour tous ceux qui prétendent que le Président a perdu sa stature et son statut ?
    Qu’il a eu droit à toutes les balles perdues du dehors comme du dedans avec une prime au passage : une chute sans précédent dans les sondages !
    Sur toutes les chaînes ce sont les mêmes questions qui s’enchainent :
    La fifille à Delors ou la fifille à Le Pen ne risquent – elles pas de profiter de cette aubaine ?
    Vont-elles remonter sur la balance et peser sur l’avenir des français qui risquent de perdre leur nationalité ?
    Rien n’est moins sûr parce que les temps sont durs pour tous les dirigeants, qu’ils soient gentils ou méchants! Quant à la marge de manœuvre des prétendants, elle est plus que jamais réduite aux caprices du vent !
    Y a plus rien à faire : à part, expédier les affaires courantes ou créer de nouveaux expédients pour noyer le poisson qui n’arrive plus à survivre dans le bocal de l’Etat nation.
    Pour toute future gouvernance il n’y aura pas de bain de jouvence parce que le monde a trop vieilli et les hommes n’ont plus la moindre envie de se battre pour une cause déjà perdue !

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20du%20Palais

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s