Quand Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa fait du Le Pen

Auparavant nous pouvions avoir des doutes. Nous pouvions faire du mauvais esprit. Nous pouvions grossir le trait, aller dans l’excès de caricature. Nous pouvions leur laisser, à lui et sa clique, le bénéfice du doute, malgré des propos déjà abjects (cf Discours du Sénégal)
Depuis hier, alors qu’ici même nous nous attendions à des propos forts et cassants pour rassurer les forces de l’ordre dans l’exercice de leur noble fonction comme les populations, il faut reconnaître que Nicolas Sarkozy n’a pas fait dans la dentelle. Mais là, nul doute qu’une dangereuse limite a été franchise.

« Nous allons réévaluer les motifs pouvant donner lieu à la déchéance de la nationalité française. Je prends mes responsabilités.

La nationalité française doit pouvoir être retirée à toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d’un fonctionnaire de police ou d’un militaire de la gendarmerie ou de toute autre personne dépositaire de l’autorité publique.

La nationalité française se mérite. Il faut pouvoir s’en montrer digne. Quand on tire sur un agent chargé des forces de l’ordre, on n’est plus digne d’être français.

Je souhaite également que l’acquisition de la nationalité française par un mineur délinquant au moment de sa majorité ne soit plus automatique. »

Et Sarkozy d’instaurer alors une double peine, la perte de la nationalité en plus de la peine que la société française (via la Justice de ce pays) voudra bien infliger au reconnu coupable.
Rue89 ne se prive pas d’ailleurs, comble de l’ironie, de prouver mot pour mot, que Sarkozy contredit Nicolas, un Nicolas plus candidat et donc plus « politiquement correct » en 2004 dans son livre « La République, les religions, l’espérance »

« La nationalité française se mérite. Il faut pouvoir s’en montrer digne. » Qui peut être contre? De l’extrême gauche à l’extrême droite, n’importe quel citoyen ne peut qu’acquiescer de tels propos.
Sauf que nous rentrons encore dans ce funeste faux débat de l’identité nationalité. Alors prenons le problème autrement.
Comme l’hôpital se foutant de la charité, Sarkozy insulte l’intelligence de l’auditoire en osant parler de dignité en plein scandales politico-financiers, avec comme l’affirment sans détour les médias étrangers, un financement occulte de l’UMP de la campagne dudit Sarkozy.

Posons nous les vraies questions:
Qui est le plus digne, entre un président de la République mouillé jusqu’au cou dans de multiples affaires de corruption et de crimes de sang ou un jeune d’origine maghrébine dealant du shit, des scooters et mobiles volés et cramant des voitures?
Qui déshonore le plus les valeurs de la République, la nationalité et les fondements même des libérateurs du fascisme, membres du CNR entre un émigré hongrois tel que Sarkozy ou Mouloud, d’origine marocaine voleur multi-récidiviste?
(Que les Moulouds et les marocains me pardonnent mais la personnification est ici importante)

Aucun doute possible, soyons francs: en 3 ans, Nicolas Sarkozy a fait plus de mal pour le pays, sur un plan national comme international, à l’égard de la nation, de la population, de son économie, de son modèle social que tous les Moulouds de la Terre ne pourront jamais le faire.
Assez de ses propos haineux, stigmatisant des populations, divisant les français d’origine étrangères ou non. Le peuple de France veut des politiciens dignes, respectueux des valeurs de la République, protégeant les plus faibles d’entre nous, à tous les stades de leur vie. Oui aux vraies solutions. Non aux discriminations.

Rappelons enfin les causes des débordements à Grenoble: il semblerait que le vilain méchant braqueur ne soit pas mort accidentellement dans la fusillade. Selon les témoins, et pas seulement des « racailles », le jeune aurait été littéralement abattu. Pas de légitime défense, non juste un crime de sang froid.
Certaines personnes oseront tout de même dire: « il le méritait de toute façon »
Point du vue purement vomitif. Aussi vomitif que les coups et blessures ayant engendré la mort d’un certain Ali Ziri, retraité de 69 ans mort après un passage…au commissariat d’Argenteuil, dont l’enquête demeure étrangement au point mort!

Voilà ce qui est indigne pour notre nation. Non pas qu’il y ait des bavures, mais que de tels crimes odieux sur des personnes sans défense (un retraité et un homme désarmé) puissent demeurer impunis. Que des représentants ripoux de la loi, chargé de protéger et servir, puissent s’arroger le droit de tuer sans foi ni loi.
Le tout dans la plus totale impunité par des politiciens devenus en seulement 3 ans, les meilleurs représentants de l’extrême-droite, et incapables de faire passer des lois conformes à notre constitution…et pour cause!
Comme le soulignait un ex-journaliste moustachu écolo sur la radio UMP française, Marine comme Jean-Marie n’ont même plus besoin de s’exprimer. Nicolas Sarkozy le fait pour eux.

MAJ 01/08/2010: Hortefeux va plus loin aujourd’hui que Sarkozy lui-même dans l’extrême droitisation du National Sarkozism “Des déchéances de nationalité doivent pouvoir être prononcées dans de telles situations, mais aussi en cas d’excision, de traites d’êtres humains ou d’actes de délinquances graves.”
Toutes les dérives seront désormais possibles si de tels propos ignobles venaient à être mis en application.
Pas étonnant, cependant de la part d’un individu, indigne de sa nationalité française, ministre d’Etat et reconnu coupable en première instance d’injures raciales, lui qui souhaitait déchoir la nationalité des gens condamnés pour polygamie, fraude aux prestations sociales et/ou fait appel au travail illégal, en avril dernier.

night and day mam et sarkozy parodie

sarkozy hortefeux dans funny games parodie

Publicités

Une réflexion sur “Quand Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa fait du Le Pen

  1. Puisqu’il semble difficile de lire das la presse nationale des articles critiques concernant le Co-prince d’Andorre et sa clique de malfaisants, admirez ce que peuvent lire nos voisins belges . Je vous assure qu’on aura l’air encore plus cucul si on ose continuer à raconter des histoires drôles à leur sujet ; nos grands journalistes de type Pujadas et autres éditorialistes du Figaro, auraient bien des leçons à prendre chez nos amis d’outre Quiévrain !!! => http://www.courrierinternational.com/article/2010/07/30/sarkozy-a-tort-de-s-enteter-dans-l-affaire-bettencourt ( article du soir retranscrit sur courrier international en ligne ) allez y faites passer surtout auprès des Nunuches qui pensent encore voter pour Sarkouille et sa cour d’arsouilles.

    J'aime

  2. CPolitic

    J’ai lu et relu votre écrit et je ne sais pas quoi penser, car d’un côté on est gouverné pas des gens dont les scrupules sont inexistants, qui nous bernent sans l’ombre d’une hésitation, finalement on fait des suppositions, comme dans l’affaire Bettencourt, mais on ne sait rien de ce qu’il s’est exactement passé, ni quelle est la responsabilité de chacun. On ne sait pas plus ce qu’il se trâme dans certains milieux financiers, on passe son temps à recevoir des lots de mensonges et à entendre parler de décisions qui ne sont jamais appliquées.

    Il est question d’éviter à Chirac d’être sanctionné, comme il est question aux uns et aux autres de faire en sorte qu’ils passent dans les mailles du filet, aussi bien à droite qu’à gauche.

    D’autre part, on a de plus en plus de gens qui se baladent avec des couteaux, voire des révolvers et qui s’en servent comme ils se serviraient de couverts pour manger…. Alors qui sont-ils ces gens qui nous pourrissent la vie d’une autre façon ? Majorité d’hommes bien entendu, pour moi peu importe qui ils sont, français de souche, français d’origine étrangère, étrangers, gens du voyage, roms ou ce que vous voudrez, à partir du moment où on réduit les outrances, même si on ne peut pas les éviter complètement, celà me convient. je suis comme tout le monde, je demande à vivre tranquille et pas à la merci de cinglés qui n’ont comme objectifs que de nuire d’une façon ou d’une autre.

    Alors, y a t-il une solution, je n’en sais rien, car ce que je remarque, c’est qu’en France, on ne peut rien changer à ce qui existe sous peine de rebellion, protestation et cie. Mon raisonnement est peut-être simpliste, mais c’est le mien.

    Un peu de soleil pour ce dimanche, et mes souhaits de bonne journée
    bien amicalement
    genevieve

    J'aime

    1. @Geneviève
      Oh chère Geneviève, ma réponse sera aussi brève que simple, mais pas simpliste: appliquons déjà les lois qui existent dans notre pays, pour toutes et tous, blanc, black, beurre, rouge ou jaune, riches ou pauvres… Déjà nous aurons fait un beau pas en avant.
      Malheureusement faute de moyens, certains s’amusent à créer le désordre, à le provoquer même, pour accroitre encore plus leurs idées malsaines et réduire nos libertés.

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s