Parodie d'Affiche: Quand Le Terroriste Carlos devient "Nicos"

Il aurait été préférable que tout ceci demeure une parodie. Malheureusement « la réalité dépasse la fiction ». Incompétence, ignorance, désinvolture, corruption, violence, arrogance, le système mafieux au pouvoir en France de nos jours, ne laissent guère de doutes, quant à ses ambitions.
Faire peur, imposer sa vision des choses par la force, museler les opposants, sacrifier des vies humaines, diviser pour mieux régner…et surtout récupérer l’argent restant dans les tiroirs. Chacune et chacun d’entre nous peut illustrer, sur la base des actualités récentes, tous ces faits. Le reste n’étant que détails.
Depuis 2007, nul doute que la France est à vendre au plus offrant.

nicos le terroriste

Publicités

Une réflexion sur “Parodie d'Affiche: Quand Le Terroriste Carlos devient "Nicos"

  1. CPolitic

    Vous allez faire de la peine à Nikos Aliagas, l’animateur grec de télévision et de radio !…il est vrai que le titre de votre film est orthographié avec un « c » et non un « k » et finalement Nicolas avec un « c » et non un « k » est très photogénique, car depuis le temps où vous le transportez dans toutes les affiches, il nous offre toujours une ribambelle de situations où il crève l’écran en tant qu’acteur et crève les spectateurs en tant que Président de la République.

    Pour tout dire, j’apprécie toujours beaucoup l’originalité des affiches qui sont un vrai bonheur ! alors merci.
    bonne journée
    genevieve

    J'aime

  2. Bonjour Geneviève !

    Avé CPolitic !

    J’avais parié, hier que ce serait un détournement d’affiche de Carlos en voyant la pub pour le film homonyne sur Canaille Paluche !

    J’aurai du t’envoyer un email pour gagner le concours ! Grrrrrrrrrrrrrr ! et avoir la primeur ! :-(

    Sinon que dire ?

    Que le gugusse fait son « papayou-papayou-laid-laid » en Franchouillie en dégoupillant ses mini-grenades un peu partout pour semer le petit peuple…?

    Une pensée, au passage, pour Michel Germaneau… Une fois de plus, ce matin, le gugusse a réussi à récupéré son incompétence en la matière et nous fera oublier un temps les affaires en « bettencourt » !

    J’attends avec impatience ton billet à ce sujet et te promets une enveloppe bien fournie de commentaire si c’est le cas !

    au passage : Mme Bettencourt reçoit (en non se rends) à la Brigade Financière pour s’expliquer. Sans doute que si c’était elle qui devait se déplacer, le fait d’y aller avec quelques enveloppes aurait fait un peu tâche !

    ;-)

    Bonne journée !

    Ervé

    J'aime

    1. @Ervé
      C’est ballot alors! Pour gagner, il faut jouer ;-)

      Et bien pour le billet (pas de banque) on va tenter demain…à voir suivant l’inspiration…

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  3. Je ne peux pas etre d’accord avec cette phrase d’Ervé « Que le gugusse fait son « papayou-papayou-laid-laid » en Franchouillie en dégoupillant ses mini-grenades un peu partout pour semer le petit peuple…? »
    Le pseudo homme politique dont il parle est tout sauf un gugusse (le gugusse, c’est l’auguste, le clown niais qui se fait avoir par le clown blanc) alors que Nicos le Nain c’est l’inverse : menteur à répétition, hableur avec ses gardes du corps, magouilleur avec ses « grosses affaires », calculateur, et j’en passe et des noirceurs.
    La Franchouillie, c’est l’image de notre pays qu’il en donne, hélas, au niveau international, mais ce n’est pas notre pays réel, tel qu’il vit au quotidien avec ses joies, ses peines, ses moments de grâce : tous les jours on peut trouver des motifs d’espérer quand on regarde autour de soi, même si la clique de la tête à claques nous donne beaucoup de motifs de pleurer
    Mini grenades : mais c’est un champs de mines qu’il sème le Sarko, pas des minis grenades : les affaires (encore et toujours), la recherche de boucs émissaires (la burqa, les roms, les jeunes des banlieues), l’essai de l’affrontement permanent (jeunes contre vieux, chômeurs contre travailleurs, salariés du privé contre salariés du public), la faillite de sa politique tout sécuritaire qui n’améliore pas la sécurité ….
    Semer le petit peuple : çà c’est un moyen pour se maintenir au pouvoir, pas une finalité et çà, il n’y arrivera pas ; car la multiplication des « hauts méfaits » de ce régime aboutit à l’effet inverse : maintenant on sait tous à qui on a affaire, les sondages catastrophiques démontrent que l’on n’y croit plus, que les grosses ficelles de la com’, çà ne marche plus …. allez, courage encore une grosse vingtaine de mois à supporter le gang des banksters et qui sait, peut être qu’avant, un bon gros scandale, encore plus énorme, va faire exploser ce régime !!!!!

    J'aime

  4. Sous Sarkos 1er, roi et bouffon de Sarkoland, la grande presse est malheureusement trop souvent aux ordres et les médias audiovisuels sont habiles dans l’art de savoir servir la soupe (n’est-ce pas Pujadas?). Déjà que notre image internationale a été sérieusement écornée par le présidenticule, cette presse ne fait rien pour la rehausser. A preuve, cette analyse relevée dans l’Observatoire des médias http://www.observatoiredesmedias.com/ à propos de la non publication dès ce lundi de l’affaire des bavures françaises en Afghanistan.
    « En travaillant avec le NYT, The Guardian et Der Spiegel, Wikileaks recherchait des médias pouvant lui donner une image de maturité. Les médias choisis représentent en effet des modèles de journalisme d’investigation traditionnel sachant allier rigueur et profondeur journalistique. Sur le fond, c’est un partenariat intéressant car ces rédactions ont fourni un travail de vérification de l’information.
    Parmi ces partenaires, on ne retrouve aucun média français comme aucun média italien. Pourquoi ? Parce qu’en France, les médias traditionnels ont, depuis longtemps, décroché avec le travail d’enquête, par manque de moyens et, dans certains cas, de vraie indépendance. Certes, il y a l’exception notable du Canard Enchaîné mais l’hebdomadaire satyrique ne dispose pas de rayonnement international suffisant. »
    Comme quoi, maintenant dans notre beau pays, pou etre réellement informé sur la France, il faut aller fouiller dans la presse d’investigation étrangère, Wikileaks sur Internet, Le Canard tous les mercredis et bien sûr, Cpolitic tous les jours !!!!!

    J'aime

  5. @ Loubomer :

    Désolé si je brusque quelque pneu par mes propos mais :

    1 – pour moi « gugusse » signifie que sarko « le nain » comme tu dis n’est autre qu’une piètre personne
    2 – Quand je dis « franchouillie », rien de péjoratif, c’est juste que j’estime que gugusse 1er a tellement bradé la « France » avec un « F » majuscule qu’elle est devenue une piètre contrée dirigée par un président minuscule.
    3 – Concernant les « mini-grenades », ce sont des jouets appropriés au nimbus 1er.
    4 – Il nous sème un peu chaque jour, à sa façon (il suffit de voir le taux de mécontentement très peu relatif à ce qui se manifeste dans les rues aux occasions données)

    Bien sur que nous sommes vif d’esprit et gardons un opeil et pas que ouvert mais les faits sont là : Sarko fout la Franchouillie en l’air et personne en opposition (digne de ce nom).

    J’espère ne pas t’avoir froissé.

    Bien Cordialement,

    Ervé.Do

    J'aime

  6. à Ervé :
    Froissé, moi? pas du tout !!! Même si j’apprécies et tente de pratiquer l’humour à l’égard de la clique de la tête à claques qui fait semblant de nous diriger, il n’empêche que :
    – Cet humour peut être réducteur et nous amener à confondre nos zélées zélites et la population qu’elles oppressent.
    – L’humour étant, dit on, la politesse du désespoir, il y a parfois dans nos traits d’humour, le signe évident de nos cris de détresse, et c’est peut être ce qui m’a poussé à lancer « la bouée de sauvetage » sous forme de réponse à ton billet !!!!
    – Enfin, même si on dit qu’on a les chefs qu’on mérite – je me demande d’ailleurs bien ce qu’on a fait pour mériter une telle armée de branle-cailloux – je suis certain qu’il faut essayer de valoriser tout ce qui ressort de la résistance à ce pouvoir affidé à la puissance du néo libéralisme mondialisé en ne donnant pas parfois l’impression de nous mortifier nous mêmes.

    Bonne journée à tous ceux qui sont partagés entre la fierté d’être français (avec notre culture, notre diversité, nos 350 fromages et tout ce qui fait notre art de vivre ) et les regrets d’être ridiculisés à l’international par celui que les américains surnomment le « ventilateur de la politique »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s