Vive l'eau, vive l'eau qui rend propre et qui rend…digne!

A en lire l’article « Sur Mars, Phoenix aurait photographié de l’eau liquide ! », il parait que trouver de l’eau à l’état liquide sur Mars est possible. Il parait même qu’il en aurait dans les sous-sols de la Lune, à l’état gelé. On envisage même d’aller voir ça de plus près mais que ça risque de prendre des plombes pour se faire ses petits glaçons, ce genre d’épopée passionnantes.
Sans parler du pognon qu’il faudra sortir pour nous fabriquer des engins capables de s’envoyer en l’air pour aller vérifier s’il y a moyen de crapahuter des cabines douches pour touristes spatiaux. Soit !

Il parait que la Terre, notre petite boulette à nous, est composée à 71% de flotte, eau nécessaire pour que forme de vie y prenne, justement, vie.
Comme quoi, il ne faut pas grand chose : de l’eau, certaines molécules à l’état gazeux et de l’énergie = la vie. c’est fou !
Mais revenons au sujet qui m’intéresse dans ce billet d’humeur collant de sueur en ces temps de canicule annoncée. Un sujet qui fera sans doute du bien à nos politi-tocards qui planchent sur les problèmes liées aux retraites – si quelques-uns de nos vieux avaient la bonne idée de passer l’arme à gauche cet été, ce sera tout bénef’– à savoir : l’eau.

roselyne bachelot pastis et la santé des sdf

Mais pas l’eau qui coule à flot de nos robinets, pas la flotte supposée sur d’autres planètes, pas l’eau de pluie, l’eau de la haut… L’eau qui manque cruellement à celles et ceux qui vivent dans les rues, nos rues, pas loin, juste en bas de chez nous, aux abords des cités pour certains, vivant en caravanes, sous des tentes, sur des cartons, ou bien planqués, fuyant le tourisme infernal et méprisant.
L’eau qui manque pour s’hydrater, pour se laver, pour cuisiner avec les moyens du bord.

J’entends d’ici de là que les associations de terrain se mobilisent et lance un cri d’alarme concernant la pénurie d’eau et les dangers sanitaires que cela peut représenter, rien que sur Paname.
C’est marrant ça, j’ai entendu le même discours l’an dernier, et l’année d’avant, et puis, aussi, celle d’avant…
J’entends aussi les mauvaises langues dire que « nos clodos » préfèrent s’envoyer une bonne rasade d’alcool plutôt que de se payer une boutanche de flotte et c’est hélas bien vrai au regard du
fait que la majorité de cette population traine avec elle un alcoolisme non négligeable en plus d’une misère innommable. Mais vous ? Vous-êtes vous déjà lavés avec une bouteille d’eau ? Avez-vous déjà
essayé de vous faire la popotte avec une simple boutanche de flotte sur un petit camping-gaz de fortune ? En combien de temps sirotez-vous tranquillement votre vittel-diabolo-machin ?

Oui, il y a urgence sanitaire mais c’est toute l’année qu’il faut s’en préoccuper, prendre les devants. Nombre d’associations sont sur le terrain pour distiller au compte-goutte leur précieuse aide,
leur précieux soutien mais après ? Porcinette Bachelot n’aurait pas quelques millions pour investir dans l’achat massif de packs d’eau et assurer une distribution digne de ce nom au lieu de compter, une fois de plus sur la volonté citoyenne de se sentir solidaire de ces démuni(e)s qui se foutent bien de savoir si la prochaine grippette les emportera ?
Pour avoir vécu trop d’années dans le rue, ayant été cette ombre en phase de clochardisation, je peux témoigner que l’eau est capitale, 24h/24, 7 jours/7, été comme hiver et que faire pleurer dans les chaumières en partie vide pour raison de congé estival est un peu trop gonflant à l’usure.
Un conseil : armez-vous d’une bouteille d’eau et si vous croisez une pauvre âme en peine, en plus d’un sourire, filez-la lui. Lui qui se fout, royalement, de savoir s’il y a de l’eau sur Mars.

Ervé.Do

Preuve ultime de l’eau sur mars
de l'eau sur mars

Publicités

Une réflexion sur “Vive l'eau, vive l'eau qui rend propre et qui rend…digne!

  1. Erve.Do

    Je viens d’aller prendre une petite douche dans votre secteur et pour être bien d’accord avec vous sur l’eau comme élément indispensable à la vie, je pense aux deux pays visités, l’Inde il y a deux ans et la Jordanie cette année, et laissez moi vous dire que ces pays n’ont pas d’eau, qu’elle est en restriction et obtenir une bouteille d’eau coûte cher, c’est donc penser que des gens boivent n’importe quoi parce qu’ils n’ont pas d’eau sur leur terre et pas d’argent pour s’en procurer. En France on a la chance d’avoir de l’eau, il existe même des fontaines où l’on ne paye pas l’eau et pour le plaisir des yeux des jets d’eau qui amènent de la fraicheur.

    Il me semble donc pour « les clodos » comme vous dites, se procurer une bouteille de vin est plus difficile que de se procurer une bouteille d’eau, laquelle n’est pas obligée d’être sous conditionnement, on peut remplir sa bouteille dans différents coins de Paris encore faut-il avoir envie de boire de l’eau ….et puis il existe des endroits où l’on peut se doucher.

    Et si l’on regarde ce que le ciel nous envoie depuis un certain temps, il y a bon nombre de provinciaux qui désireraient avoir moins d’eau ! tout est donc relatif ….

    Bien amicalement à vous
    genevieve

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s