Revue de Presse: Ce que vous avez loupé…ou pas!

Or de question de parler de l’affaire B……….t, ni de W….h. Non, considérez ces histoires, ces « fables » pour certains, comme tabou. Aussi tabou que les brèves repêchées des entrailles du web, brèves oubliées ou tellement remisées à la dernière ligne, au dernier article de la dernière dépêche, que matériellement vous ne pouviez en avoir connaissance.

Continuons dans le tabou alors avec les chiffres des voitures brûlées pendant le 14 juillet… non diffusés! Officiellement, ceci permet d’éviter l’escalade, entre bandes rivales. Dans les années 80 ou 90, l’idée aurait été aussi simple qu’ingénieuse. Du temps d’internet et des téléphones portables, équipés de caméras, le chape de plomb sur ces chiffres apparaît ridicule et pathétique. Comme si les djeuns avaient besoin des médias pour se lancer des défis!
Mais ne serait-ce pas plutôt pour masquer l’échec de la politique de sécurité du National Sarkozisme? Une politique défaillante malgré un Sarkozy bombant le torse avec son « karcher » et ses « racailles ».
Car en voyant le débordement de violences à Grenoble, rappelant certaines émeutes, une gendarmerie à Saint-Aignan, prise d’assaut par des gens du voyage équipés de haches (digne d’un film d’épouvante), les trafics d’armes et de drogues toujours en recrue d’essence, zéro pointé pour Hortefeux, le 1er flic raciste de France.
A force de baisser le niveau de recrutement et les effectifs, supprimer puis remettre une vraie politique de proximité… on en arrive à des drames humains comme à Paris, récit d’une riveraine:
« Toutes les nuits, nous subissons les rodéos à moto, les cris, sous nos fenêtres, et en période de fêtes, les pétards, les mortiers, les feux d’artifice en pleine rue… La veille du drame, c’était Beyrouth dans le quartier![…] Et le soir de l’incendie, j’ai eu tellement peur que je me suis prostrée dans ma douche, mon bébé de 3 mois dans les bras. Je ne savais que faire… »
Bilan: une femme âgée brulée gravement, entre la vie et la mort et son mari aveugle désemparé.
Question simple: Que fait la Police? Toujours là quand on n’en veut pas, mais toujours aux abonnés absents quand elle est nécessaire voire vitale pour protéger les biens et les personnes!
Encore un fait divers tragique qui aurait pu être évité.

Malgré la crise, vous avez confiance dans les banques et notamment dans la fameuse carte bleue pour faire vos paiements? Il va falloir se faire une raison: les banques françaises seraient en alerte « dans le plus grand secret » car « Le système de protection des cartes bancaires est une vraie passoire ». La puce, inexistante dans d’autres pays étrangers, ne suffit clairement pas.
Et tant qu’on y est, autre souci de taille: Tarifs bancaires : un rapport qui déçoit et pas de projet de loi Histoire d’enfoncer le clou de la collusion Banques et politiques.
Ah ces banques! Heureusement qu’elles n’investissent pas n’importe comment! Oups…Crédit Agricole : coup de propre contre investissements sales

Pour se protéger des cancers et autres problèmes liés à la nutrition, on nous bassine avec le slogan « Mangez 5 fruits et légumes par jour ».
Or l’Agence européenne pour la sécurité alimentaire (EFSA) a détecté durant une étude des résidus de 365 pesticides différents dans les fruits et légumes consommés en Europe.
Et comme d’habitude pour désamorcer l’éventuelle polémique, dixit Futura-Sciences…« La présence de résidus de pesticides et le dépassement de la limite maximale autorisée n’impliquent pas nécessairement un problème de sécurité alimentaire »…sauf si vous respectez exactement la préconisation des 5 fruits et 5 légumes frais par jour?
Que faut-il faire quand les solutions à une bonne hygiène alimentaire présentent des résidus de pesticides? Faut-il en manger autant? N’est-ce pas justement en le faisant qu’on s’empoisonne?
Ou le début d’une alimentation à plusieurs vitesses: une pour les riches, sans ou avec peu de pesticides car BIO et une pour les autres, trop riches, bourrés de pesticides, d’antibiotiques et de conservateurs, comme aux USA ou la Chine!
Notons simplement la même info traitée par le lobby Lagardère sur Doctissimo: La plupart des fruits et légumes ne contiennent pas trop de pesticides Nous voilà rassurer. On attend avec impatience un dossier si rose du nucléaire.

Devinette: Qu’est ce qui est « rigide, préoccupante et onéreuse… »?
La réponse se trouve dans le rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur la campagne de vaccination contre la grippe A.
Comble de la gabegie, « 3,46 millions de doses de vaccins auront été jetées ou mises au rebut »
On nous signale que Madame Roselyne Bachelot occupe toujours son poste de ministre de la Santé, tout comme Didier Houssin, directeur général de la santé. Quant à la probité de l’OMS, clairement suspecté de conflits d’intérêts (encore ce thème!) avec le lobby pharmaceutique, les autorités préfèrent fermer les yeux.
A l’instar de Doctissimo, le Figaro.fr préfère désinformer l’opinion publique en mentionnant un fallacieux « la campagne de vaccination, qui a coûté environ 600 millions d’euros » dans la lignée de ce que rapportait le rapporteur de l’enquête parlementaire, Jean-Pierre Door, député… UMP.
Heureusement le web nous permet d’avoir une vision plus lucide sur les intox gouvernementales: H1N1 : la campagne n’a coûté « que » 600 millions, vraiment ?

roselyne bachelot se fout de l'hopital public

Le 14 juillet a été marqué par le défilé militaire de troupes venues des anciennes colonies d’Afrique. Officiellement comme toujours, pour ressouder l’amitié franco-africaine et rendre hommage aux libérateurs tels que les tirailleurs sénégalais. Pourquoi pas? Sauf que, comme toujours, officieusement ce fut plutôt l’occasion de renouer des contacts physiques avec les haut-dignitaires de la Françafrique.
Et le débat légitime de s’instaurer: la France n’aurait-elle pas le droit de défendre ses intérêts, comme toutes les autres nations, comme les USA ou la Chine, dans ce nouvel eldorado africain.
Évidemment, la réponse est Oui la France a le droit. Le problème résidant dans la manière de faire, puisque Nicolas se fait le VRP de ses propres amis financiers à commencer par Bolloré, grand entrepreneur en Afrique. (A lire Voyage au cœur de « l’empire noir » de Bolloré au Cameroun)
Et que dire de ces régimes africains, cautionnés par la France, où les fils de « président » prennent la succession de leur père sans élection ou avec des scrutins fantoches.
Exemple concret des libertés, la Côte d’Ivoire où Un journaliste français et deux ivoiriens, arrêtés mardi pour avoir publié des conclusions d’une enquête judiciaire sur la filière cacao.
Motif invoqué: vol de document (sic!). Pas étonnant que le ministre de la Défense ivoirien ait remplacé le président Laurent Gbagbo, seul refus de l’invitation sarkozienne.
Et que dire du Mali, où la femme du président en place, Mme Touré Lobbo Traoré, peut se permettre de donner à des jeunes mariés des « des bijoux en or et en argent ». Tellement facile d’être généreux avec l’argent des autres., celui de son peuple!

Et les « journalistes » de la rédaction de France 2, comme Etienne Leenhardt, d’oser même à l’antenne: « Il n’y a pas de dictature en Afrique francophone » et de reconnaître lui-même « Alors évidemment, il y a ces pays où les fils succèdent à leurs pères. C’est le cas du Togo, du Gabon. »
Une vision encore idyllique, clairement démentie par l’excellent Bakchich.info qui préfère détailler les conséquences de telles manipulations démocratiques avec notamment 500 morts au Togo
Au final, il ne fallait donc pas voir, les criminels de guerre dénoncés par les associations, défiler sur les Champs Elysées, mais plutôt les voir à la table de notre souverain français, corrompu autant qu’un Wade, président d’un Sénégal censuré et verrouillé politiquement:« il n’y a pas d’élections libres et justes au Sénégal dans l’agenda de Wade, pour toutes ces années ».

David Pujadas était bien collaboratif et bien revendicatif lors du souper à l’Elysée. Pourquoi?
Parce que David Pujadas et Thierry Thuillier serait bientôt à la tête de l’info de France Télévisions. Alors il faut être gentil avec le super patron.

Vous aimez la Justice déjà 2 vitesses? Vous allez adorer la version « les avocats commis d’office payants ».
Car MAM s’ennuie fermement. N’ayant pas assez à s’occuper – l’état des prisons est tellement, comment dire? -MAM préfère modifier ce qui fonctionne trop bien. En attendant évidemment la suppression du juge d’instruction. Preuve en est, avec les scandales en cours, le parquet de Nanterre remplace avantageusement ces juges gauchistes! Et un petit ticket modérateur pour votre avocat, un!

Sur vos abribus, vous n’avez pas pu louper ces campagnes de lobbying des cliniques privées:
sauver la sécu
Rue89 se fait une joie de démonter l’esbroufe d’une certaine catégorie de personnels, bafouant le serment Hippocrate et préférant faire du fric sur la santé des autres: « Pas de stratégie de santé publique mais la recherche du profit » Au détriment des finances de l’Etat…et de la bonne répartition des établissements médicaux sur le territoire, comme en Creuse.

Roselyne Bachelot justement, encore elle, nous offre une jolie prestation à Vienne pour la conférence contre le SIDA. Ne sachant certainement plus quoi faire pour divertir les médias – et éviter les scandales tabous dans cet article – la plus dilettante des ministres que la France ait connu, Roselyne s’enflamme «Il faut banaliser le dépistage anonyme et gratuit»
Le jour de son allocution, forte de son expérience en com’ issue de ses années dans les labos pharmaceutiques, Rosy parvient même à embrouiller puis neutraliser Act’ Up et les autres associations, dans une orchestration décryptée par Libé.
Croit-elle sincèrement rattraper son absence aux précédentes conventions de l’ONUSIDA?
A l’échelle mondiale, il manque 25 milliards, soit moins de 25 fois la gabegie de la grippe A. Un petit effort, svp.

A l’UMP, on ne recrute que des gens « biens ». Si ! La preuve avec Basile Boli qui va comparaître devant le tribunal pour des malversations présumées.
Solidarité et présomption d’innocence demeurent évidemment les maîtres mots en pareille circonstance.
L’entourage de Xavier Bertrand précisait à propos de la fonction de secrétaire national de l’UMP chargé du co-développement, occupé par Mr Boli: « il n’occupe plus, en tout cas depuis l’arrivée de Xavier Bertrand au secrétariat général [de l’UMP] en janvier 2009 »
Visiblement on s’en lave les mains, rue de la Boétie! Deux poids, deux mesures, même entre les hyènes néoconservatrices: tout le monde ne le vaut pas, visiblement!

Terminons cette revue de presse, non exhaustive forcément, par le sujet épineux de Gaza et notamment sur la manière dont il est traité dans les médias.
Il y a 2 jours, l’AFP titrait dans une de ses dépêches: « Mme Ashton réclame l’ouverture complète des points de passage ». Pour la même information, l’Express annonçait « Catherine Ashton plaide à Gaza pour un allègement du blocus », et TF1 « Ashton plaide à Gaza pour un allègement du blocus » Une même info, un titre bien différent, suscitant forcément la curiosité: « ouverture complète » pour l’un, simple « allègement » pour les autres.
D’autant que pour le même article, l’AFP a changé depuis, le titre par un autre plus consensuel « Mme Ashton, en visite à Gaza, plaide pour de nouveaux allègements du blocus ».
Dommage que les navigateurs modernes enregistrent dans les favoris, les adresses web complètent avec le titre de la page! Ou que le web n’ait pas de frontières: puisque le journal Métro version canadienne précise bien Catherine Ashton réclame l’ouverture des frontières de Gaza
Une bizarrerie dans la même ligne que l’information donnée par l’Humanité: « Patrick Le Hyaric proteste contre le retrait des droits parlementaires d’Haneen Zoabi, députée à la Knesset »
Oui, vous ne rêvez pas: un état démocratique comme Israël peut retirer les droits de ses propres parlementaires au motif que l’intéressée a soutenu les bateaux humanitaires pour Gaza.
Et l’Humanité – dont l’auteur de l’article n’est pourtant pas fan – a été l’un des rares à en parler.

« On voit le mal partout » n’est-ce pas? Même à Elysée…
A bientôt pour une nouvelle revue de presse.

Publicités

Une réflexion sur “Revue de Presse: Ce que vous avez loupé…ou pas!

  1. Pour moi aussi les pétards du 14 juillet deviennent une véritable angoisse, il y a deux ans des pétards ont été envoyés dans un appartement dont la fenêtre était ouverte, ce qui est normal pour un 14 juillet, mettant le feu à l’appartement. Dégâts matériels, mais comment se fait-il que ce que l’on appelle pétard soient de véritables bombes et comment se fait-il que les bandes organisées ont les moyens de se payer ces fantaisies qui sont assez chères ?

    Il n’y a pas de réponse bien sûr et pas de police non plus à proximité pour éviter ce genre de choses.

    Merci à Ervé pour son passage.
    Bien amicalement
    genevieve

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s