Revue de Presse: Pendant que vous regardiez le Foot…

Paul avait raison. Un simple poulpe a non seulement ridiculisé tous les « experts » de la planète mais il donne matière à réfléchir sur nous, notre intelligence bien humaine. Il constitue à lui seul, de part ses exploits d’extralucide à tentacules, une énigme de la science, la chance ne pouvant expliquer ses « sans-fautes » consécutifs. Paul demeure LA leçon d’humilité de cette coupe du monde la mafia.

Parenthèse fermée. Pendant que les yeux des plus naïfs de l’espèce humaine étaient rivés sur Johannesbourg pour cette parodie de sport, le néoconservatisme en a bien évidemment profité pour continuer son lente mais inexorablement destruction du peu d’éthique, de social et de solidarité.

Premier exemple concret cette semaine avec Allocation Adulte Handicapé devenue grâce au courage du National Sarkozisme…inférieure au seuil de pauvreté. Et le Président de la Fédération des APAJH, Jean-Louis Garcia, d’en rajouter une couche, « Dans notre République, en 2010, être en situation de handicap, c’est en plus être comdamné à la pauvreté! » tout en rappelant une triste banalité: « Dans sa campagne pour accéder à la Présidence de la République, le candidat aujourd’hui Président de la République s’était engagé à augmenter l’AAH de 25 pour cent sur son mandat soit cinq ans. »

Deuxième exemple, en pleine période de rigueur, le gouvernement s’attaque aux « niches vertes ». Un titre qui veut tout dire finalement. Au diable les promesses du Grenelle, de toute manière plus personne n’y croyait, vive les coupes drastiques et aveugles dans les dépenses. Comme si protéger l’environnement était une dépense inutile…
Car jusqu’à preuve du contraire, le but de la politique de rigueur, quand elle est bien menée, et c’est là tout le travail de Baroin et de ses collègues collaborateurs sarkoziens, c’est d’analyser dépense par dépense et de faire le tri entre les gabegies et les investissements. Séparer le grain de l’ivraie en somme.
Or, préférant la facilité, et revélant du même coup au grand jour la supercherie de l’écologie à la sauce UMP, le National Sarkozism enterre par la suppression de ces 15 milliards d’euros de niches fiscales vertes, tout espoir de changement dans ce pays néoconservateur. Chapeau bas l’artiste illusionniste!

Troisième exemple, après les handicapés et l’environnement, Nicolas en veut aux étudiants et à leurs familles en supprimant le cumul de l’APL et de la demi-part fiscale pour enfant à charge.
L’UMP vient de se faire plein d’amis comme l’UNEF qui crie légitimement au scandale, via son président Jean-Baptiste Prevost.
« Cette décision, c’est un coup de poignard dans le dos.[…] Parce que le secrétaire d’Etat au Logement, Benoist Apparu s’était engagé à ne pas toucher aux aides au logement. Soit il a été désavoué, soit il a menti aux étudiants. Donc, soit le gouvernement revient à la raison et revient sur cette position, soit il décide de faire payer le prix fort aux étudiants et ceux-ci réagiront. »
Mais il faut aussi compter sur les bailleurs sociaux, qui font le calcul, 340 millions d’euros envolés « ce sont 20.000 logements neufs en moins qui pourront être lancés » dixit Thierry Repentin, président de l’Union sociale pour l’habitat
Comme d’habitude en Sarkozia, la réforme destructrice et inique, demeure critiquable et critiquée tant sur le fond que sur la forme, faisant évidemment table rase du peu de promesses électorales encore valables.

Quatrième exemple, après les handicapés, l’environnement, les étudiants, citons les propriétaires. L’article du JDD.fr ne peut être plus clair: « Une promesse de campagne sacrifée sur l’autel de la rigueur. Pour tenir son pari, le secrétaire d’Etat réalise une prouesse politique. Il a obtenu la suppression d’une mesure phare de Nicolas Sarkozy. La déduction fiscale des intérêts d’emprunt va disparaître. »
Belote, rebelote et 10 de der, forme et fond se partagent encore les critiques des professionnels, comme la fédération du bâtiment et de la construction de maisons individuelles qui restent « sur leur garde ».
Même le sacro-saint PEL semble menacé puisque que d’après la nouvelle lubie du gouvernement néocon de ce pays, « Les PEL ne font pas un propriétaire de plus ». S’il le dit!

sarkozy ce lâche

Disons pour résumer, que le National Sarkozisme a bien profité de cette coupe du monde pour noyer le poisson. Mais on peut aussi penser que les scandales politico-financiers de ces derniers jours – scandales éclaboussant même la classe politique française dans une large partie – servent de magnifiques écrans de fumée, pour faire passer en douce, des mesures forcément impopulaires, en plus d’être contraires aux promesses de campagnes du candidat Nicolas Sarkozy.

Autre technique quotidienne, le mensonge éhonté. Suivant le célèbre adage « plus c’est gros, plus ça passe », les collaborateurs comme Fadela Amara ou Roselyne Bachelot n’hésitent pas à annoncer avec tambours et vuvuzuelas réunies des plans d’actions aussi virtuels qu’inefficaces.
Ainsi encore plus fort que le plan Banlieue, véritable arlésienne des réformes sarkoziennes, voici le plan Canicule 2010…qui n’est qu’un énième plan aussi pathétique que pitoyable des plans des années précédentes, d’après les professionnels de santé comme Jacques Champvert, directeur de l’AD-PA ou le truculent Patrick Pelloux n’hésitant pas à dénoncer que « la situation de l’hôpital s’est dégradée d’une manière délirante ». « Délirante », cela laisse songeur…et ferait même peur.
Complots judéo-maçonniques contre le gouvernement? Evidemment non. Les professionnels de santé ne font que retranscrire de manière diplomatique et consensuelle une réalité encore plus consternantes, une réalité pourtant niée par les responsables politiques chargés de protéger la santé des citoyens.
Pour s’en convaincre, il suffit de lire le témoignage troublant de la « doyenne française d’internet » dans son cri d’alarme qui, aidée d’un jeune secrétaire, n’a pas hésité à manifester sa colère de haut de ses 98 ans, avec entres autres raisons, 1 ventilateur pour 30 pensionnaires de sa maison de retraite, et une salle climatisée (pas 2!) pour 65 personnes. Sacré Bachelot…

Mini-lettre ouverte
Alors évidemment, chers politiciens néocons, vous pouvez commander par vos complices tous les rapports du monde (IGF pour Woerth, rapport Grippe A pour Bachelot) pour vous disculper de vos manquements à votre devoir de ministre, de vos tromperies et autres escroqueries multiples. Personne n’est dupe.
Après tout, vous n’êtes que des minables de la pire espèce, des minables corrompus qui ne possèdent qu’un nom: des traitres à la nation.
Et en temps de guerre, une telle traitrise au peuple, aux valeurs de la République, et à vos propres paroles – comble suprême – la peine encourue était la Peine Capitale, purement et simplement.

Il suffirait alors de trouver un pays où la France est en guerre pour que… Afghanistan! Ah, pardon, « mission de maintien de la paix » d’après Hervé Morin.
Pas sûr que les 45 morts de l’armée française et les 2 otages journalistes littéralement abandonnés par le National Sarkozism soient du même avis.

Sales traitres de néocons!

A ce soir pour encore plus de mensonges et de culot…
sarkozy 20h

Publicités

Une réflexion sur “Revue de Presse: Pendant que vous regardiez le Foot…

  1. En 2007, il avait également dit qu’il augmenterait les retraites de 25 %, il se trouve qu’elles auraient plutôt diminué, si l’on en juge par les euros dont disposent les retraités. Effectivement, une intervention de Nicolas après un mois de foot ininterrompu rendant les spectateurs aveuglés par un ballon qui a pris des proportions hors du commun, fait que tout va passer comme une angine qui serait secourue par une cuillère de miel. Alors que va t-on attendre de cette intervention, si ce n’est toujours un beau parleur, il n’a pas été avocat pour rien, le paquet des restrictions sera bien enveloppé comme d’habitude, et les aoutiens en préparatifs de vacances prochaines écouteront d’une oreille distraite, alors qu’ils sont déjà en pensée au bord de la mer. Alors les réactions seront reportées au 1er septembre avec l’automne sombre qui nous attend.

    Nous devions être deux qui n’étions pas devant le foot ? ?

    bien amicalement
    genevieve

    J'aime

  2. Bonjour Genevève !

    « Alors que va t-on attendre de cette intervention, si ce n’est toujours un beau parleur… »

    Un beau parleur ? C’est le valoriser que de tenir de telle propos au sujet du gugusse ! ;-)

    « Nous devions être deux qui n’étions pas devant le foot ? ? »

    Trois, Geneviève, nous étions au moins trois ! ;-)

    Bien Amicalement,

    Bonne journée

    Ervé

    J'aime

    1. @Ervé Do @Geneviève
      Aucune déception, exactement les prévisions…Paul Le Poulpe n’aurait pas pu faire mieux. Du sarkozy pur jus. Mensonges et culot à gogo…
      Quant aux retraités, ils ont jamais aussi bien vécus que sous le règne du Bon Sarkozy. Idem pour les scientifiques. Les fonctionnaires des feignants.

      Pauvre France…encore 2 ans!

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  3. Erreur pour les retraités, il y a peut être une catégorie qui vit bien, mais il y en a une autre qui vit en dessous du seuil de pauvreté et dont personne ne s’occupe. Je pense notamment aux femmes seules qui ont la charge d’un ménage et qu’une petite retraite pour y faire face. Mais je suis bien d’accord que ceux qui sont vers la descente définitive n’intéressent pas grand monde, pourtant ce sont les enfants qui doivent compenser le manque d’argent de leurs parents !

    Oui les temps sont difficiles et pour beaucoup de monde et pas uniquement les fonctionnaires !

    bonne journée
    genevieve

    J'aime

  4. Dès que ça flaire une ripaille
    Des morts sur un champ de bataille
    Dès que la peur hante les rues
    Les loups s’en viennent la nuit venue… Alors

    LES LOUPS ONT ENVAHI PARIS
    Paroles A. Vidali

    Nous étions au moins 5, nous étions des milliers…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s