Parodie: Les Hommes du Président avec Xavier Niel et Pierre Bergé

Mercredi, Sortie des films en salle. Cpolitic vous propose une parodie de film et sa description, histoire de recadrer le tout. Puisque la réalité dépasse parfois la fiction…

L’Original
Les Hommes du Président, réalisé en 1976 par Alan J. Pakula avec les deux monuments Dustin Hoffman, Robert Redford. Le film relate la manière dont s’est éventé le scandale du Watergate grace au travail et au courage des deux journalistes du Washington Post, Carl Bernstein et Bob Woodward. Comme chacun sait, l’histoire débouchera sur la démission de l’infâme Nixon. Elle permit de montrer l’ampleur médiatique du « quatrième pouvoir » en révélant le financement occulte de la campagne électorale de Nixon de 1972 avec notamment l’aide du mythique « Gorge Profonde »

La Parodie
C’est justement en raison de la puissance de la presse, que le National Sarkozism aurait bien aimé ajouter une nouveau média à sa botte. Qui contrôle les médias, contrôle d’une certainement manière, l’opinion publique.
Avec l’acquisition du journal Le Monde, véritable vitrine culte du journalisme à la Française, journal au rayonnement international, le triplet BNP Bergé-Niel-Pigasse remporte une arme très disputée dont le potentiel immense ne se révélera que lors de la prochaine présidentielle 2012.
Car dans ce trio d’hommes d’affaires, on retrouve les opposants au pouvoir actuel, Pierre Bergé, un temps proche de Ségolène Royal, lui mettant même à disposition des locaux pour son mouvement « Désirs d’Avenir », et Xavier Niel, patron d’Iliad, maison mère de Free, le FAI trublion en compétition acharnée au cartel sarkozien Bouygues-SFR-Orange… C’est d’ailleurs Orange qui soutenait l’autre candidat au rachat du Monde, patron du nouvel Observateur Claude Perdriel.
Nul doute qu’à terme, le duo anti-sarkozy aidé de Mathieu Pigasse (le « P » du BNP) aura à coeur de dénicher ou de rebondir sur les multi-scandales d’un système corrompu, nécessitant même plusieurs kärchers pour être nettoyé. Histoire d’empêcher toutes chances au pire président de la Vème République, de se faire réelire.

Un titre à plusieurs lectures:
Suivant si on prend compte ou non, l’image des piliers du film représentés dans la deuxième moitié de l’affiche,« Les hommes du president » peut décrire à la fois les soutiens crapuleux d’un président, ses « hommes en noir », coupables d’expéditions punitives et autres pratiques mafieuses (cambriolage, extorsion, menaces…) mais aussi « les hommes » opposés à ce pouvoir corrompu, les fameux fouilles-merdes à la pugnacité sans faille pour découvrir, parfois au péril de leur vie ou de leurs proches, la Vérité.

Les hommes du président Xavier Niel et Pierre Bergé

Publicités

Une réflexion sur “Parodie: Les Hommes du Président avec Xavier Niel et Pierre Bergé

  1. Et pendant que la société du spectacle médiatico politique, brille de ses milles feux, la braderie des maigres avantages sociaux et les grandes saloperies contre les petits continuent. Qu’on en juge :
    Diminution de fait des allocations pour les handicapés (Quid de la Solidarité avec les plus faibles?)
    Diminution de fait des aides au logement étudiant (Quid de la Fraternité avec les plus jeunes?)
    Restriction des mesures d’accompagnement à l’emploi des aides ménagères (Quid de la Liberté d’entreprendre , même pour les moins diplomés, puisque bien souvent ces emplois ont été créés en auto entreprise?)
    La taxe Tobin est enterrée, les banques multiplient les astuces et les grosses compagnies comme Total ne sont pas inquiétées pour les grosses ficelles déployées afin de toujours payer moins d’impôt pour toujours donner plus aux actionnaires; Alors ce n’est pas du populisme que de dire que c’est toujours les mêmes qui trinquent au Fouquets ou autre endroit de ce genre et toujours les mêmes qui payent l’addition !!!! Bref plus que jamais les bénéfices sont privatisées et les dettes collectivisées ; y’en a marre

    J'aime

  2. y’en a marre!! quel equipe politique va proposer d’inverser la tendance ? Nous on s’en fout de l’opinion des marchés.

    J'aime

    1. @Loubomer
      Désolé mais comme le politique et le financier sont étroitement liés, le premier a besoin du second pour le côté pratique des campagnes à mener, l’argent c’est le nerf de la guerre, nous ne sommes pas prêt de voir le bout du tunnel des conflits d’intérêts.

      La taxe sur les banques doit recueillir l’avis des 27 pays européens autant croire aux E.T., ça sera plus réaliste.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s