Retour sur Actu: Le Crash du Concorde ou la Raison d'Etat

En lieu et place de Dimanche +, Canal + a diffusé dimanche dernier l’excellent documentaire Concorde : le crash d’un mythe
Le téléspectateur lambda ne s’attend évidemment pas à apprendre autre chose que des détails entourant l’affaire, en plus de cette fameuse « lamelle ». Malheureusement, il y découvre un nouveau scandale où la Raison d’Etat avec son cortège d’intérêts personnels comme financiers, dans le plus grand mépris des familles de victimes, des concepteurs du mythe supersonique et de la Vérité.

25 juillet 2000: Le Concorde, avion mythique franco-britannique s’embrase sur le tarmac puis s’écrase sur un hôtel de Gonesse. Bilan: 113 morts, 9 membres d’équipages, 100 passagers et 4 personnes de l’hôtel.
Officiellement, la cause du drame se révèle être une lamelle en titane perdue par un avion de la Continental Airlines. Officiellement…

Schéma classique d’un drame aérien: catastrophe, enquête du BEA, dossiers, procès.
BEA: Bureau Enquête Accident. Cette organisme possède la facheuse qualité d’appartenir au ministère des transports. Un ministère qui doit donc, via le BEA, enquêter sur les accidents aériens, pour éviter qu’ils ne se reproduisent, juger les coupables d’infractions, et protéger les intérêts industriels et financiers de l’aéronautique européenne: EADS, Snecma…
Un mélange des genres sulfureux qui suffit à mettre la puce à l’oreille quant à l’éventualité d’une enquête baclée. Et justement les journalistes vont en découvrir de belles ou plutôt de bien mauvaises, avec pêle-mêle:

– 28 témoignages écartés du rapport final, des témoignages en contradiction avec la thèse officielle de la lamelle. Selon eux, une explosion a été entendue 1 kilomètre avec ladite lamelle
– Une pièce, dénommée « entretoise », du train d’atterrissage impliquée dans le drame a été oubliée lors de la maintenance des techniciens de Air France. Raison invoquée: oubli en raison de la faible maitrise de l’anglais technique de la notice et de l’absence sur les schémas d’installation de l’entretoise
– La piste empruntée par le Concorde était en mauvais état, avec des trous notamment aux raccordements des revêtements. Justement de multiples trous étaient présents 1km avant la fameuse lamelle.
– Un ingénieur de la Snecma intéressé par l’enquête et présent sur les lieux a pu, en se promenant dans un champ de maïs, récupérer une centaines de pièces du Concorde…bien après le passage au peigne-fin des gendarmes! Preuve du travail bâclé des enquêteurs.
– Ce même ingénieur en traçant la courbe vitesse d’ascension / temps, qui doit être linéaire, a pu déterminer grâce aux informations du rapport du BEA d’un incident, 1km avant la fameuse lamelle
– Dès 1979, lors d’un décollage à Washington, où les réservoirs du Concorde s’étaient percés suite à l’explosion d’un pneu, les points faibles, pourtant rhédibitoires pour une utilisation commerciale, étaient connus: système roulant à proximité de l’entrée des réacteurs, réflecteur anti-eau posté à l’avant des pneus problématique, réservoirs à renforcer (notamment au kevlar, la modification interviendra 20 ans plus tard!)
– Air France s’est évertué à requalifier l’essentiel des incidents graves – provoquant des enquêtes du BEA – en simple faits mineurs sans gravité, notamment lors d’un accident au Congo

Ainsi à la lumière du documentaire, on comprend vite que les intérêts supérieurs de l’Etat vont prendre le pas sur l’enquête officielle. Les responsabilités sont multiples:
– ADP (aéroport de Paris) pour l’entretien défectueux des pistes. Etrangement les trous ont été réparés 2 jours après le drame et depuis la piste a été entièrement refaite.
– DGAC pour son manque de contrôle: 35 ans sans contrôle du Concorde, un triste record!
– EADS, ex-Aérospatiale, qui a ignoré volontairement les rapports d’incidents pour des raisons essentiellement de rentabilité et a omis toutes les modifications possibles pour diminuer au maximum les risques. (kevlar, renforcement des pneus, nettoyage de la piste avant chaque décollage…)
– Air France pour l’incompétence et le manque de moyens de ses équipes de maintenance, équipe renvoyant même officiellement les pilotes aux équipes dédiées du Concorde…à New York, pour « gagner du temps ».
– Les différents administrations liées au ministère des Transports qui ont simplement fermer les yeux privilégiant les intérêts de la France (en compétition diplomatique avec les USA) et de ses partenaires industriels, gages d’emplois, dans un programme ayant couté 20 milliards de francs, au mépris de la sécurité des passagers

Comme souvent, on doit ce drame humain et technologique a une accumulation de circonstances, d’incompétences et de malhonnêtetés.
La cause du drame, vérifiée par les journalistes à la lumière des 28 témoignages dérangeants, serait donc non pas cette lamelle, permettant de faire payer la tragédie aux ennemis jurés américains du Concorde, mais un avion mal conçu, mal utilisé, mal entretenu…une faute franco-française.
1Km avant la lamelle, en raison de l’absence d’entretoise les roues se sont mis à se désaxer. Avec la vitesse, le fait de passer sur le raccordement des pistes, et fait aggravant sur des « nids de poules », a probablement suffit à faire éclater des pneus réputés fragiles et peu performants. En éclatant, des pièces de réflecteur anti-eau ont été se planter dans les réservoirs. Contrairement à l’incident de 1979 à Washington, les fuites de kérosène étaient trop importantes et sont entrées dans le flux d’air chaud des réacteurs.

Plutôt que de chercher les véritables causes menant aux véritables responsables, la justice ne met finalement en cause que des lampistes, notamment l’ingénieur concepteur en chef du projet Concorde, dédouanant Air France, ADP et EADS de toutes fautes.

Simplement abject. Le majestueux avion de métal ne méritait pas cela.

Publicités

Une réflexion sur “Retour sur Actu: Le Crash du Concorde ou la Raison d'Etat

  1. CPolitic vous me faites l’effet d’un café ultra fort, puisque vous arrivez à combattre mon sommeil qui n’est qu’une façade, car je viens aux nouvelles journellement et nul doute que cette dernière risque de traumatiser tous ceux qui vont prendre l’avion et de mon côté, je me réjouis de l’avoir fait et d’en être revenue, il est vrai que le concorde n’est pas dans mes moyens.

    Mais votre information est remarquable et ouvre les yeux sur un drame qui a eu une lamelle comme motif de cet épouvantable accident. Au travers de ce que l’on découvre en vous lisant, il s’agit de toute autre chose, et une fois de plus, encore une question d’argent pour un avion dont on n’a fait que louer la beauté, la vitesse et le confort, alors que les dessous nous montrent probablement une construction baclée, sur des pistes mal entretenues et quoi d’autre ? lorsque l’on prend l’avion, la vie ne tient qu’à un fil, pas celui d’Ariane bien sûr, mais toujours un hasard quand des intérêts sont en jeu et quand nos vies pèsent si peu dans la balance de l’argent….

    Merci pour vos détails sur cet accident dont on ne parle plus vraiment, juste pour s’apercevoir qu’une fois de plus, l’enquête a été baclée, pour ne pas découvrir les véritables causes qui ont eu pour résultat, la mort de 113 personnes !….. une bagatelle…..

    Bonne journée
    amicalement
    genevieve

    J'aime

  2. Avé CPol’ !

    Avé tout le monde !

    J’ai regardé ce docu et ça ma glacé le sang au regard du souvenir que j’ai, gamin, d’avoir été émerveillé par ce fleuron de l’aéronautique franchouillarde qui au final, malgré son fuselage et sa magnifique ligne, en a manqué de ligne de conduite, dédaignant la sécurité de ses passagers et qui a conduits aux drames que l’on connait.

    Je ne comprends pas que les pilotes aient pu, sachant les « tares » qu’entouraient chaque décollage du joujou, accepter de jouer avec la vie de centaines d’âmes.

    Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle, un peu facile certes, avec le commandant de bord de l’avion Franchouillie, avion qui risque, sous peu, de se crasher dans le mur, et ce ne sera pas juste un mur du son.

    Bonne journée tout le monde !

    J'aime

  3. Salut Ervé.Do
    En ce qui concerne l’avion Franchouille , il est certain qu’avec un pilote comme le sous commandant Sarkozy, il a franchi depuis longtemps le mur du con !!! C’est même devenu une fusée intersidérale tellement çà va haut dans la bétise!!! Alors c’est vrai, plus dure sera la chute ; le premier problème c’est que ce sont les étages d’en bas qui vont encaisser le choc après avoir, comme c’est le cas en ce moment commencé à encaisser la rétro poussée avec la marche arrière dirigée par l’équipage UMP !!! le deuxième problème c’est qu’il n’existe aucune équipe de maintenance préventive (comme on dit dans l’industrie) capable de nous transformer ce malheureux coucou en rutilant vaisseau de croisière.

    J'aime

  4. Le Concorde, c’était certainement une vitrine technologique à manier avec précautions, mais surement pas un outil de transport : trop cher à concevoir, à construire, à entretenir, perdant de l’argent à chaque vol alors que le transport aérien, dans un contexte dérèglementé, cherchait à rationaliser chaque ligne de budget, la catastrophe était quasi inévitable. C’est un peu comme si l’industrie automobile cherchait à vendre une formule 1 comme voiture de grand tourisme. Même les prestigieuses marques italiennes ne l’ont pas fait alors …
    Et puis il faut dire que ce « majestueux oiseau » flattait notre ego franco-français : c’est un peu comme si le coq gaulois allait chanter par dessus les mers mais n’oublions pas que ce fameux coq gaulois est bien un emblème à notre image : c’est quand même le seul animal qui soit capable de chanter de bonne heure le matin (toujours se faire remarquer et déranger les voisins !!!) en ayant les deux pieds dans la merde !!!!

    J'aime

    1. @Loubomer, @ErvéDo,@Geneviève

      Je vois que le sujet passionne. Et puis cela nous change aussi de la politique de bas étage, là on retouche du doigt la raison d’Etat, la vraie, pas les petites magouilles entre amis. Quoique…

      Une enquête baclée car les évidences sautent aux yeux, et la vérité devait forcément rester…ailleurs.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s