Le National Sarkozism: ça vous défrise?

Attention à votre mise en plis: dès que vous avez vent des affres du National Sarkozism, des collaborateurs de Nicolas et lui-même, il y a forcément de quoi se retrouver tout ébouriffé devant autant d’injustice, autant de stupidité, autant de culot, autant de mensonges éhontés, autant de chienlits.
En ratiboisant les arbres de plan com’ qui cachent la forêt d’ordureries, nul doute que ce billet va en défriser plus d’un ou plus d’une ;-)

Commençons par l’actualité du jour, avec les titres Sarkozy: le train de vie des ministres va être «vigoureusement réduit», Nicolas Sarkozy met les ministres au régime sec, Sarkozy met l’Etat et les ministères à la diète.
Mettons le cheveu de franchise dans la soupe de critiques: c’est bien la seule mesure depuis le début du mandat de Nicolas Sarkozy qui soit…positive.
Si, impossible de ne pas le signaler sans faire preuve d’un anti-sarkozisme non pas primaire, mais primitif. Et comme nous nous arrêtons au primaire…
Sauf qu’évidemment, la lucidité ne doit pas s’interrompre là. Inutile de se couper les cheveux en quatre, pour qu’irrémédiablement, à lire les titres et les articles sur le sujet, on soit défrisé du détail qui tue, de cette mèche rebelle: et vous Nicolas, êtes vous à la diète?
Car en plus depuis 3 ans, qu’avez vous fait, vous et vos ministres d’opérettes? Les finances de l’Etat n’étaient certes pas aussi mauvaises, mais étaient loin également d’être excellentes. Alors pourquoi avoir attendu?

Ce revirement incongru et cette exception présidentielle n’ont pas échappé au président PS de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, Jérome Cahuzac, qui regrette (comme nous tous) que Nicolas n’ait pas décider de « Revenir sur l’augmentation de 170% de son salaire » (…), l’initiative « aurait été plus convaincant »
Idem le spécialiste des gabegies de l’Etat, Réné Dosière Député PS, attend de voir la mise en pratique de ce plan d’austérité. Ainsi il est promis 10% de réduction pour la rémunération des différents cabinets gouvernementaux. Problème l’année passée, l’augmentation a été de 21%.
Nicolas Sarkozy faisant vœux d’économie, c’est comme si Rocco Siffredi faisait vœux de chasteté. Personne n’y croit.

Enfonçons le peigne dans le cuir chevelu du client: étrangement bon nombre d’articles omettent de mentionner l’arrivée de l’avion présidentiel à l’automne – hormis le Télégramme de Brest notamment – le Air Force One de Nicolas chargé étrangement de remplacer des avions neufs – par rapport à des appareils commerciaux – datant de 2002. Coût: 179 millions d’euros. Excuse officielle: le rayon d’action bien plus important. Mais bien sûr…
Alors quand Sarkozy annonce une forte réduction du train de vie de l’Etat, il faudrait aussi et surtout que ce ratiboisage se fasse surtout sur le plus haut dignitaire de l’Etat, lui-même. Car charité bien ordonnée commence toujours par soi-même, comme dirait Soeur Boutin.
Et puis rajoutons simplement, que cette diversion médiatique pour sauver le soldat Eric Woerth, a de quoi là encore défriser!
On attend avec impatience Nicolas Sarkozy rouler à l’arrière d’une C3 avec chauffeur.

shrek_4 sarkozy

Autres thèmes qui ont de quoi défriser l’auditoire
D’un côté le Grenelle II (le retour de la revanche) continue sa mise en place avec les projets de loi au Sénat, de l’autre le député Marc Le Fur, élu UMP des Côtes d’Armor, a proposé un texte simplifiant les installations d’élevages porcins et avicoles industriels. Sanction des associations d’écologistes: le déversement d’algues vertes devant sa permanence, histoire de lui rappeler au Mossieur, les ravages des nitrates sur les nappes phréatiques. Entre les actes et les paroles, il y a un gouffre… à vous faire défriser!

Justement parlons-en de la malbouffe liée à cette politique industrielle et agricole irraisonnée. Hier soir sur France 3 dans Pièces à Conviction, notre gentil ministre de l’alimentation et de l’agriculture, Bruno Le Maire, le traitre des villepinistes, nous a fait une magnifique démonstration de langue de bois. Aux interrogations d’Elise Lucet, expliquant au ministre que les services compétents de l’Etat avaient mis en lumière dans des rapports officiels la contamination au PCB de certains poissons (comme le Bar) pêche par nos marins français, la présence de pesticides dans des fraises d’Espagne ou dans des saumons norvégiens d’élevage, Bruno Le Maire n’a eu de cesse d’enchaîner les « je souhaite », « je veux »… De quoi en défriser plus d’un!
Et que dire de ces vétérinaires français véreux, laissant leur secrétaire signer les ordonnances, et délaissant alors les contrôles sur le terrain? Pendant le reportage, en caméra caché, une éleveuse pouvait ainsi acheter librement puis nourrir son élevage de canard en plein gavage avec des antibiotiques…au mépris de la loi.
Dans la même veine, un éleveur de chiens s’étonnait que ses colleys voient leurs dents jaunirent, l’émail se désintégrer et les pauvres bêtes devenir édentées et grabataires…à cause de la tétracycline – antibiotique contre-indiquée chez les femmes enceintes et les jeunes enfants – et présent ici dans les carcasses de poules. Des poules destinées prioritairement à la consommation humaine via les aliments bon marché, comme les marques distributeurs et les plats types cordon-bleu (cette fameuse couche rose sans goût !)
Pas étonnant qu’ensuite nous pauvres humains subissions les ravages des résistances aux antibiotiques: à l’hôpital Bichat de Paris, cela représente 1/4 des patients. Le corps médical est alors obligé de ressortir les plus vieux antibiotiques, aux effets secondaires toxiques, puisque la dernière famille d’antibio date…d’il y a 35 ans! A côté de cela, l’AFSSA en charge de contrôler notre alimentation dément la réalité des praticiens de Bichat, dans l’obscurantisme et le lobbying le plus total.
En seconde partie du reportage, 3 journalistes ont joué les cobayes: pendant 13 jours, l’un a mangé du bio, l’autre des produits distributeurs bas de gamme, la troisième son alimentation traditionnelle et variée.
Les résultats des analyses sont sidérants: celui qui a mangé les plats industriels bon marché a éliminé 3 fois d’acide urique dans ses urines qu’avant…l’acide urique étant la manifestation des rejets de ces fameux conservateurs. Le veinard mangeant du bio a vu ce taux divisé par 2, le tout en perdant du poids environ 2 kilos, et en se disant « aller bien dans son corps ».
Pour rappel mangez trop de ces conservateurs, les ingrédients allant de E210 à E220, favorise les réactions allergènes, l’urticaire, l’asthme et même l’hyperactivité chez les enfants.
Très défrisant!
Revenons à ce nouveau ministre de pacotille, le temps est plus que jamais à l’action pas au discours moralisateur appris par cœur, en nous rappelant le Bien et le Mal dans des déclarations pathétiques de naïvetés et de conformisme. Un discours dans la lignée de celui d’un certain Borloo promettant de faire grillager les zones où des stérils radioactifs de la COGEMA (maintenant Areva) avaient été répandus.
Mensonges et Promesses en l’air…

A l’issue de l’émission, Elise Lucet nous re-défrisait encore en nous alertant que les journalistes de son équipe, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, demeurent toujours otages en Afghanistan depuis 6 mois, bien plus que Florence Aubenas à l’époque (157 jours)…le tout dans l’indifférence politique générale.
Qu’attendent alors les différents maires pour afficher les portraits de ces journalistes? A moins qu’il n’y ait des otages VIP comme Mme Bettancourt (pas Liliane) et les autres…

Après le discours de rigueur sur le train de vie de l’Etat, aussi crédible que les déclarations d’Eric Woerth ou les prévisions économiques de Christine Lagarde, on attend avec impatience les promesses de transparence et d’Ethique sur la politique économique du National Sarkozisme.
Non parce que Nicolas Sarkozy signant avec la mafia russe de Stroimontage pour construire les Tours Signal de la Défense, une entreprise dans la filiale française est déjà soupçonnée de corruption, cela défrise d’autant que le maitre d’oeuvre est, comme par hasard, un certain… Bouygues!
De même, ce rachat par le business man et commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, Yazid Sabeg d’une entreprise de puces électroniques, sauvant ainsi les emplois sur la commune d’un certain Serge Dassault, cela défrise encore!

Terminons par deux chiffres:
1 000 000 000 d’euros, c’est l’économie voulue et réalisée avec le gel des salaires des fonctionnaires.
Souvenons-nous du montant de la gabegie de Roselyne Bachelot oscillant entre 1 et 1,5 milliard, les fonctionnaires peuvent être défrisés…
300 000, c’est le nombre d’abonnés qui ne peuvent plus payer leur facture de gaz. Un excellent indicateur de la fameuse « fracture sociale » qui s’accentue année après année, 30 fois plus que 2008.

Si avec ça, le lectorat d’internautes n’est pas défrisé…l’auteur n’a plus qu’à aller se faire shampooiner!

Publicités

Une réflexion sur “Le National Sarkozism: ça vous défrise?

  1. Alors moi, ce que vous nous dites aujourd’hui aurait plutôt tendance à me raidir la chevelure jusqu’à devenir des pics aigüs, capables de transpercer n’importe énergumène qui se nourrit dans la soupière de la République. Laquelle soupière, même en enlevant certains légumes, continue à avoir un confortable bouillon et quelques uns continuent à y tremper la louche pour se servir copieusement.

    La chasse à Chambord, je l’avais oubliée celle là ! cà n’était pas une chasse aux canards je pense ! Que Nicolas continue à déshabiller son entourage, ils n’arriveront jamais à être tout-à-fait nus ! ministres et autres affiliés!!!!question esthétique, celà vaut peut-être mieux ! !…

    Bonne journée
    amicalement
    genevieve

    J'aime

    1. 3 ans que tout ceci aurait pu être fait. Mais non… 3 ans de perdu comme pour l’environnement

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  2. « Nicolas Sarkozy faisant vœux d’économie, c’est comme si Rocco Siffredi faisait vœux de chasteté. Personne n’y croit. » Encore une formule que Cpol a le bonheur de nous concocter : il faudra un jour en faire un florilège, comme il y a des revues de presse ou des retours sur les détournements d’images !!!
    La différence entre les deux, c’est que Rocco ne branle pas du chef … mais d’un autre attribut et qu’il n’a jamais fait en public des voeux auxquels on ne croirait pas !!!! Enfin , ces trois ans de perdus (il y en aura bien cinq) ne sont pas perdus que pour l’environnement, mais aussi pour la grandeur de la France, la solidité de ses institutions, le respect de ses juges, la recherche de l’équilibre, la renommée de sa culture …. la liste est trop longue et finalement si ce n’était que cela le sarkozysme : une pseudo politique qui de mensonges éhontés en reniements manifestes et d’absence de vision en erreurs stratégiques n’a fait que précipiter le déclin d’un pays qui se disait celui de la douceur de vivre?
    Et puis ces trois ans ne sont pas perdus pour tout le monde : n’oublions jamais que le néo libéralisme mondialisé n’a qu’un seul but : rabaisser les prélèvements de 50% sur le PIB (qui bénéficient normalement à tous) à 35% pour donner la différence à ……. (je vous laisse compléter).

    J'aime

    1. les amis et collabos du National Sarkozism

      Merci @Loubomer pour le commentaire gratiné ;-)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s