24 Heures Du Mans: Innovation Technologique et Ecologie

Quelle frustration que de devoir à chaque compétition de sports mécaniques comme les 24 heures du Mans faire un choix entre beauté de la compétition ou protection de l’environnement.
Où diable sont passés les défis techniques, l’envie d’aller au-delà des limites?

Actuellement les moteurs diesel ont prouvé leur compétitivité et leur endurance. Peugeot aligne des 908 HDi FAP, comprendre « moteur diesel avec injection à très haute pression (jusqu’à 1800 bar) via un système de rampe commune (Common rail) »
Au final le moteur consomme moins grâce à une « pulvérisation extrêmement fine du gazole, constante et bien répartie », rendant possible « une combustion plus homogène et plus complète engendrant un meilleur rendement ».
A ceci s’ajoute donc un filtres à particules, pour bloquer à la sortie du pot d’échappement l’essentiel des particules diesel, ces fameuses particules très nocives de part leur finesse, capable d’aller au plus profond des poumons.
Magnifique évocation technique pour pas grand chose… Car au risque de passer le rabat-joie de service, où sont donc les moteurs hybrides tant promis?
En fait, nous n’en sommes encore qu’aux simples démonstrateurs annoncés en 2008 et promis en 2010 au Mans…et puis plus rien.

Inutile de chercher bien loin. Les coûts de R&D associés aux efforts intentionnels des lobbies de la filière pétrole empêchent toute réelle application concrète en compétition.
C’est parce que les Sciences et Techniques doivent être au services des Hommes, avec un grand H, que toutes les énergies doivent être mobilisées pour redonner aux sports mécaniques ses lettres de noblesse en redevenant la vitrine technologique qu’il était.
Belles paroles, mais comment faire? Tout simplement en redonnant l’impulsion nécessaire et ceci passe, à l’image de la législation, par un changement des règlements mettant en exergue la réduction des coûts, des émissions et des consommations sur tous les terrains carburants, pneumatiques…
Car en lisant les modifications entraînées par le règlement 2010 par rapport à l’année passée, il y a de quoi avoir honte: « juste une amélioration de la combustion », « réduction des pertes, notamment grâce à un travail de fond avec Total sur les lubrifiants ». Quid de l’Environnement, des émissions, de la baisse drastique de la consommation?

Exemple concret avec les 24 heures du Mans. Evidemment le principe de l’endurance est maintenu: être en tête après 24 heures de compétition.
En revanche, on octroie un tour d’avance par litre de carburant économisé, idem pour les pneus basés sur des matières recyclables.
L’électricité doit être produite par la voiture via des capteurs solaires ou des systèmes de récupération de l’énergie cinétique (au niveau des freins).
Le carburant plutôt que d’être issu des énergies fossiles pourrait être un mélange (à 100%?) d’huiles végétales (huile de friture) ou issu des biocarburants de dernière génération (pas celle donc qui sacrifie des terres agricoles pour faire rouler de simples autos!)
Pour les partie coques et structure, on peut aussi imposer l’utilisation de matériaux recyclables, faiblement polluant dans leur cycle de vie.
A terme, l’hybride devra devenir la règle et non plus la promesse ou l’exception comme actuellement.
Et puis, quand les technologies seront enfin prêtes, le rêve d’Icare des amateurs de sports autos et des protecteurs de l’environnement: des voitures « propres » électriques.
Ainsi en faisant évoluer progressivement chaque année la réglementation côté respect de l’environnement, c’est tout le système de R&D qui s’en trouverait influencé, la bêtise étant d’imposer dès la prochaine édition un tel revirement technologique sans concertation aucune.

Car il y a encore quelques années personne ne croyait, professionnels en tête, que le diesel pouvait l’emporter en course. Le talent, la patience et l’entêtement des ingénieur(e)s et technicien(ne)s ont fait le reste.
Comme à l’accoutumée, une fois les difficultés de la compétition écartées, les concepts maitrisés, les technologies inventées se sont retrouvées ensuite sur les modèles de série, en commençant d’abord pour les modèles haut de gamme.
Pourquoi alors briser l’élan? Pourquoi ne pas encourager beaucoup plus massivement les envies, les idées?

La responsabilité de telles contraintes revient directement au nouveau président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), un certain Jean Todt. A lui d’imposer cette nouvelle vision aux 24 heures du Mans comme aux autres disciplines telles que la Formule 1.
Et si la FIA fait la sourde oreille et cède aux pressions diverses et variées, ce sont aux législateurs d’imposer de telles contraintes, histoire de redonner une crédibilité à un certain Grenelle de l’environnement. Le manque à gagner en l’absence de compétition obligera la FIA à réfléchir.
Car en 2010, il n’est plus supportable d’un point de vue éthique, pour le plaisir des yeux et des oreilles, de voir tourner des véhicules consommant plus de 75 litres de carburant au 100 km et gaspillant les pneumatiques comme jamais.

Alors rêve de fou? Oh non, la preuve avec cette moto électrique, pouvant se vanter de posséder « 10 fois la puissance batterie d’une Prius et deux fois et demi le couple d’une Ducati »

2010 MotoCzysz E1pc electrical moto
Source [PopSci] repris sur Gizmodo

La petite note politique…
Et notre premier ministre invisible, François Fillon, passionné de sports mécaniques, d’annoncer fièrement: « Dans cette compétition (les 24 Heures), la France peut être en finale »
A 7 heures de l’arrivée, la réalité s’imposait: 2 Audi étaient aux 2 premières places. Aussi lucide que visionnaire, le pauvre… Des qualités pourtant requises pour un homme politique à un tel poste.

Plus d’infos sur la section Motorisation de Peugeot
et sur f1-technologies

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s