Les Politiques: Pourquoi nous allons finir par les détester!

Ils se foutent de nous… et de leurs promesses Ne prenons pas le sinistre exemple, trop aisé et trop connu, du National Sarkozisme le plus abject, prenons juste le dernier « combat » de Martine Aubry.
Elle qui voulait mettre au pas, les parlementaires PS pour le non-cumul des mandats… a finalement dû reporter sa Rupture après les prochaines sénatoriales.
Alors bien sûr, comme d’habitude il a bien fallu trouver une excuse « valable »: « certains notables pouvant être empêchés de se présenter, les chances du Sénat de passer à gauche en octobre 2011 s’en trouveraient diminuées d’autant. » Mais bien sûr…

Ils placent leurs proches à des postes enviés et enviables Illustrons ce triste fait par l’entrée de Mesdames Chirac et Woerth respectivement chez LVMH et Hermès, les fleurons du luxe français.
Ont-elles réfléchies, elles et évidemment leurs maris, aux conséquences de leurs actes (hormis le jackpot à la fin du mois)?
Bernadette Chirac chargée de faire pleurer dans les chaumières avec son opération pièces jaunes chaque année alors qu’elle et son mari habitent toujours – contrairement à leur promesse – l’hôtel de la famille libanaise Hariri à titre gracieux!
Florence Woerth, épouse d’un certain Eric, surnommé « Tête à Claques », tous deux proches d’un certain Daniel Bouton (Kerviel va adorer) et Madame ayant fait sa carrière à la banque Palatine (Banque dorénavant membre de BPCE – Caisse d’Epargne et Banque Populaire).
Notre si cher Eric Woerth va donc se voir bien embêté d’imposer une certaine rigueur sur le dossier des retraites, pendant que sa femme fait du shopping chez Hermès! Ethique, où es tu?

n'importe quoi

Ils contournent soigneusement la justice. La dernière en date, outre la magnifique parodie de procès de Charles Pasqua, demeure sans conteste l’Affaire Robert Boulin. La famille souhaitant relancer l’enquête de leur défunt ministre du travail mort en exercice, suicidé, noyé dans… 30 cm d’eau.
Comme à l’accoutumée, une nouvelle pièce est venue manquer au dossier: les fameuses lettres soi-disant écrites par l’intéressé avant de se donner la mort. Envolées, disparues. Tout comme les échantillons de sang, les poumons du défunt l’avaient été précédemment. Et notre MAM, de ne pas s’inquiéter, et de demander une énième enquête administrative…
Derrière cette sombre affaire d’un homme réputé intègre – et oui cela existait avant en Politique, tout restant relatif évidemment – se cacherait l’aile la plus sulfureuse de la droite: les hommes du SAC, le service d’action civique, si cher à un certain Pasqua. La boucle est…bouclée!

Ils placent leurs amis politiques à des postes fictifs rémunérateurs. Quel bonheur cette Christine Boutin! L’ultra-catho anti-avortement donneuse de leçon, à qui on pourrait être tentés de lui donner le bon Dieu sans confession (si on ne la connaissait pas!), tente depuis 2 jours de justifier sa cagnotte mensuelle. Et ce n’est pas un petit pécule de 9500 euros dont il faut se rappeler, mais bien…une caissette remplie à ras bord de 17 500 euros par mois, puisqu’elle tente d’oublier – médiatiquement parlant – sa pension de retraite parlementaire.
Oh évidemment, elle se défend d’une pratique tout à fait légale puisque sa nouvelle rémunération a été « fixée par le secrétariat général du gouvernement, sur la base de textes réglementaires qui encadrent la rémunération des ministres, secrétaires d’État et hauts commissaires »
Mais que fait Christine Boutin de la MO RA LI TE? Car si le petit Jésus l’a voyait, il doit certainement lui préparer le purgatoire à défaut des enfers.
Parenthèse: tout ceci semble être une jolie manipulation pour se venger – en sacrifiant sa notoriété – de son limogeage au ministère du logement. Car une telle largesse budgétaire en pleine rigueur constitue évidemment une grenade dégoupillée et tombée à terre violemment dans le camp Sarkozien. La vengeance est un plat qui se mange froid…
Côté Sarkozy, Soeur Boutin a surement promis de ne pas se présenter en 2012, Nicolas étant assez embarrassé à l’avance par la multitude de candidats à droite (dont Villepin). Fine stratège mais piètre ministre!

Ils manipulent le populisme à outrance. Ah Rama Yade, la vipère noire du gouvernement! Elle qui s’interrogeait à juste titre, mais avec 6 mois de retard, que l’hôtel des Bleus était trop luxueux avec des chambres entre 600 et 800 euros jour, vient de se griller la langue!
Voilà que la nouvelle avocate de la vertu (elle pourtant si déshonorante vis à vis de sa ville de Colombes, brillant par ses absences répétées aux conseils municipaux) et des finances publiques défend l’indéfendable…justement la rémunération de Christine Boutin!
Rama se baserait-elle sur le proverbe: « Les ennemies de mes ennemis sont mes amies »? Un bel exemple d’anti-sarkozisme secondaire (après y avoir gouté)

Ils nous font mine d’avoir des valeurs, de la morale et un combat à mener. Sacré Bayrou, tu t’es bien foutu de nous! Se retrouvant finalement bien esseulé, le François de Pau se voit obligé de retourner une nouvelle fois sa veste. Lui qui critiquait – à raison – les dérives du National Sarkozisme dans son best seller « Abus de pouvoir », se permet de rendre visite à Monsieur Le Bouffon Elyséen dès qu’il le demande…en vue d’on-ne-sait-quoi. Même le JDD s’en étonne dans un article au titre évocateur: Bayrou à l’Elysée, encore
Peut-être tenté par un énième rapport fictif mais grassement rémunéré comme pour Soeur Boutin?
Peut-être un poste de Ministre de l’Education Nationale pour imposer encore plus de financements des écoles privées par les contribuables, comme il l’avait déjà fait par le passé?

Toujours est-il que ces politiciens, comme ceux non cités ici, les plus connus, qu’ils aillent de l’extrême gauche à l’extrême droite, ont toutes et tous de bien belles casseroles aux derrières, jouant avec nos nerfs, maniant la langue de bois et le culot avec talent.
Mais à force de vous foutre de notre gueule, le pire risque à venir…que la Rue prenne le contrôle.

Marianne pleure pas!

Publicités

Une réflexion sur “Les Politiques: Pourquoi nous allons finir par les détester!

  1. Cher ami,

    et je vous nomme de cette façon pour appuyer sur le fait que vous avez formulé exactement mes pensées du moment, puisque demain je parlerai de Christine Boutin, alors qu’aujourd’hui il s’agit de Roselye Bachelot ….à chaque jour suffit sa peine….mais avec moins de précisions, car je n’ai enregistré que les 9500 euros pour ne pas faire de peine à ceux qui viendront me lire !… mais comme vous avez complété, merci beaucoup, à nous deux nous aurons cerné le problème, seules vos précisions toujours archi-documentées apportent un plus à mon ironie qui n’agit que plus par instinct que par profondeur des sujets, mais comme vous me complétez, tout va bien.

    Et dans tout çà….les aigreurs continuent à se manifester à gauche et à droite.

    Bonne journée à vous
    amitiés
    genevieve

    J'aime

  2. Sans vouloir faire mon Boulin, après lecture de cette article, je crois que vais allé me noyer dans 30 cm de flotte, agrémenter d’un peu d’anisette en me foutant, à l’avance, de savoir si oui ou non, j’aurais une gueule de bois !

    Pas glop !

    :-(

    J'aime

    1. @Ervé.Do

      Du moment que tu reviens dès demain…aucun souci, nous sommes encore dans un pays de libertés. Faut Profiter!

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  3. Tête haute et mains propres Monsieur CPolitic, nous ne baignons pas dans la magouille politicienne, c’est bien là la raison de l’ostracisme qui nous frappe ! « Front Ripouxblicain » parce qu’ils sont « tous pourris », c’est désormais un fait averé.

    J'aime

    1. C’est vrai que sa bravitude en reconnaissant la rapidité de la justice chinoise vole à une hauteur sans borne…

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  4. Cpolitic

    Je pense que tu ne penses pas une seule seconde qu’elle ait pu vanter la justice chinoise? Cela devrait plutôt te poser question sur le ségobashing en sarkozie.

    J'aime

    1. @Asse42,
      Merci de nous préciser alors ce qu’elle a voulu dire sur la justice chinoise.

      @Christophe
      Si vous pouviez arrêter de visionner des films catastrophes, cela nuit à votre ludicité

      @Geneviève,
      Je fais ce que je peux avec les frelons. Je ne pensais qu’un tel billet allait les attirer. Mais j’avais prévu le coup quand même.

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s