L'inqualifiable Nicolas Sarkozy

Enième article sur Nicolas. N’y voyez aucune obsession de l’auteur mais simplement la triste réalité politicienne française. Un seul bouge, un seul l’ouvre et un seul fait les pires conneries et celui-là est – enfin devrait être – président de la République.

Celui qui n’a pu devenir Premier Ministre, de part le manque de qualités humaines nécessaires pour être responsable d’une équipe, s’est retrouvé du jour au lendemain à la plus haute fonction que l’administration française ait su créer. Comme un français lambda devenant millionnaire du jour au lendemain, avouons qu’il y a de quoi bouillir de la cafetière ou toucher les câbles!
Mettons entre parenthèses les gaffes, bévues et boulettes passées pour nous intéresser, en toute objectivité, à la dernière et non la moindre. Selon le quotidien espagnol El-Pais, avec à l’appui deux sources différentes, Nicolas Sarkozy a menacé Angela Merkel de faire sortir la France de la zone euro, si l’Allemagne ne soutenait pas financièrement la Grèce.

Soyons précis et méthodiques dans la critique:
– Quel est donc cet homme politique se permettant de menacer une femme, toute chancelière soit-elle, et pourtant du même parti européen néo-conservateur que lui?
– Comment comprendre qu’un responsable politique puisse bluffer (car on ose croire à la sincérité du propos) avec un tel sujet?
Un sujet tellement sensible, qui s’il venait à être su par les marchés financiers, suffirait à attiser les appétits des spéculateurs raisonnant de la sorte: Quoi la France a une probabilité – faible ou non – de sortir de la zone euro? Cela cache quoi?
– Comment la France peut-elle avoir un président de la République capable de parler et ensuite seulement de réfléchir à ce qu’il vient de dire? Le principe même de l’incompétence, voire d’un début de folie.

sarkozy fou

Alors évidemment, un jour plus tard après la reprise dans les médias de cette annonce, l’Espagne (via Zapatero) et l’Elysée démentent formellement l’information.
On imagine aisément les sous-fifres et autres laquais de conseillers faire le ménage pour gommer toutes traces des conneries de leur vénéré et insupportable maître.
Sauf que le mal est fait. Comme prévu, en plus de nouvelles économiques peu réjouissantes venues des Etats-Unis, une telle menace de ce qui est encore officiellement le représentant du peuple français (sans rire) a été prise au sérieuse par les marchés: résultat un CAC 40 plongeant -5% à Paris vendredi soir et un euro dévalué, atteignant son pitoyable record de novembre 2008.

Et cette nouvelle dégringolade des bourses – aucun jeu de mots, l’heure est trop grave – prouve s’il en était besoin, que le récent plan d’aide virtuel de 750 milliards d’euros n’aura permis que de créer les conditions d’une volatilité des cours boursiers et donc d’un joli pactole pour les spéculateurs de la planète Finance, en aucun cas il n’aura suffit à sauver l’Europe. D’ailleurs l’économiste et professeur à Sciences-Po, Jacques Généreux (ça ne s’invente pas!) regrette que le plan de sauvetage ne soit qu’une série de chèques en blanc sans réellement s’attaquer aux spéculateurs. Concernant les politiques de rigueur (sauf en France, où Nicolas et son pitbull Frédo empêchent de prononcer ce vilain mot), elles sont mises en place uniquement pour faire plaisir aux marchés.

En toute franchise: doit-on le garde encore 2 ans le petit grelot, incompétent notoire et instable psychologiquement?

Sans être alarmiste, l’avenir est plus qu’incertain. Surtout quand on lit Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne constaté que «les marchés ne fonctionnaient plus, c’était presque comme au moment de la faillite de Lehmann Brothers en septembre 2008» en précisant que les marchés demeurent dans « la situation la plus difficile depuis la deuxième guerre mondiale »
Pourquoi est-ce une surprise? Vous ne vous y attendiez pas? Et les termes d’incompétence, naïvité ou juste corruptibilité nous viennent à l’esprit…

Alors certes cela fait plaisir à Nicolas, EADS et ses amis, que l’euro soit aussi bas, à peine 1,29 dollars, pour rendre compétitive les exportations, autant cela illustre la situation économique et sociale européenne: au bord du gouffre.
Évidemment les plus gros requins ont pris les devants, les craintes vont à chaque fois aux plus faibles et aux moins informés.
Nous en sommes arrivés à point tellement pitoyable – à force de tirer la corde elle finit par casser – que la diminution des salaires des ministres se posent même légitimement dans les médias, à l’instar des ministres portugais.Un comble! (A lire Gouvernement: Ceux qui sont prêts à baisser leur salaire)
Mais franchement vu le niveau du travail fourni par les ministres sarkoziens, quels qu’ils soient, ceux-ci ne devraient pas voir leur salaire baisser, non, ils devraient devenir bénévoles!
Et comme cela, nous verrions s’ils font cette disant vocation pour la Patrie, par appât du gain ou par amour du pouvoir.

Comment!
Comment ainsi expliquer un ministre du Budget de droite, Eric Woerth, proposer au Parlement majoritairement de droite, qui l’a validé, un budget 2010 comme 2009 en déficit?
Comment justifier de l’invisibilité de l’action du Plan Banlieue par Fadela Amara?
Comment comprendre le retard de la sacro-sainte et abjecte réforme de procédure pénale (dont la suppression du juge d’instruction) par MAM?
Comment interpréter l’absence de relance économique par le ministre de la Relance?
Comment assumer le bilan écologique d’une parodie de ministre grenellien comme Borloo? (voici ce qu’il en reste, d’où le vote contre des Verts)

Pour couronner le tout, on apprend même que Christine Lagarde (comme le reste de la belle brochette du gouvernement) se permet de faire de l’obstruction à la justice en refusant à son petit personnel de répondre aux questions de l’enquête parlementaire à propos du Karachigate. On vit une époque…

sarkozy bernie simplet con

Car même pour appliquer leurs propres réformes, vidées de leurs bonnes substances comme ce Grenelle de l’environnement, ces ministres fantoches sont incapables d’aller jusqu’à leurs mises en application!
Pourquoi diable, la France et ses contribuables devraient payer pour non seulement une absence de résultat et encore plus une absence de travail?

Parce qu’une majorité d’incrédules a voté pour désigner le chef des zozos en 2007? Trop facile…

Bonus: Allez vite un contre-feux médiatique pour oublier tout ce cirque, contre-feux annoncé par les médias collabos du National Sarkozisme (leFigaro et France Soir), genre une libération de l’otage Clotilde Reiss en Iran, info ou intox, et cela ira bien…

Publicités

Une réflexion sur “L'inqualifiable Nicolas Sarkozy

  1. Voici un article court mais explicite que tout un chacun devrait lire et relire! Pas de haine, seulement la triste vérité hélas!!!

    J'aime

    1. @Nelly
      Merci pour votre commentaire: effectivement une bien pitoyable vérité

      @gisèle,
      Merci aussi mais je crois que vous faites fausse route: ce blog Cpolitic ne roule pas ni pour Sarko ni pour Ségo. Un petit détour via d’autres articles, certes plus anciens, de ce site vous convaincraient certainement.
      Oh moins l’avantage de l’article, c’est d’être retombée en enfance. Toujours bon à prendre ! ;-))

      J'aime

  2. j’ai lu votre article avec délice comme un enfant de cm1 à qui on ferait une leçon de politique française : c’est vrai quel immense dommage que ségolène n’est pas été élue en 2007, que les zozos est élu le plus mauvais des deux, la france, que dis-je, le monde aurait été sauvé, pas de crise mondiale, pas de crise européenne, pas de dépréciation de l’euro
    la seule présidente élue en france qui en un demi-siècle aurait tenu ses promesses, un miracle de soeur ségolène l’inspirée, le seul problème c’est que même ses amis n’y croyaient pas…………………et elle on peut douter
    Ce qui est rassurant pour les zozos c’est que même les dirigeants socialistes (espagne, angleterre entre autres) sont aussi nuls que ceux de droite, que les socialistes français leurs donnent vite des leçons de bonne gouvernance (trop tard pour l’angleterre………) Prendraient-ils ces leçons de socialistes français qui même sans crise mondiale nous ont obligé à la rigueur après seulement 2 ans de gabgie mémorable, on n’en doute aussi
    Quant aux journalistes c’est très bien l’anti-sarkozisme primaire mais cela ne suffit que pour les franco-français, les autres ont besoin que vous élargissiez vos frontières, dans la situation que nous vivons la petite politique franco-française paraît tellement absurde

    J'aime

  3. Ni Sarko, ni Ségo, ni cocos. Tous unis, tous pourris.

    Sino, bon article, avec des montages toujours aussi excellents :D Bien entendu que les 750 MILLIARDS n’étaient pas là pour aider les pays et donc les peuples, faut pas rêver non plus ils n’en ont rien à battre de nous. Non, les 750 MILLIARDS sont là uniquement pour enrichir encore certains avec de l’argent fabriquer à souhait, la crise aidant à faire passer en faisant croire que ces 750 MILLIARDS étaient urgent.
    Ah c’est beau ces citoyens crédules (pas toi, ni moi).

    J'aime

  4. Sur « l’esprit de Munich », il faut se souvenir que le patronat et une bonne partie des « élites » françaises, anglaises, US,… ne voyaient pas d’un mauvais oeil et même on soutenu le régime nazi qui savait si bien faire régner l’ordre. Et si une guerre civile éclatait en Grèce avec un Franco qui prendrait le pouvoir, comme en 36 ils seraient rassurés… et les marchés aussi!

    J'aime

  5. En tous cas, cette Europe a montré ses limites économiques car c’est tout ce qu’elle a su pondre, le reste ne laisse pas de souvenirs inoubliables.
    Si… que les fonctionnaires touchent 9000 €/mois, qu’elle coûte plus qu’elle ne rapporte.
    Enfin, ce n’est que mon avis.

    Ps : je me souviens que l’on avait dit non en 2005 et que NS a fait voter le traité de Lisbonne par le parlement.
    Aujourd’hui, on se rend compte qu’on avait raison.
    C’est toujours mon humble avis.

    J'aime

  6. Ps : je me souviens que l’on avait dit non en 2005 et que NS a fait voter le traité de Lisbonne par le parlement.
    Aujourd’hui, on se rend compte qu’on avait raison.
    C’est toujours mon humble avis.

    J'aime

  7. Ce type est vraiment détestable en tout point, mais à y bien regarder, nous risquons de l’avoir encore pour cinq ans. Attention, le constat ne suffit pas à faire un programme pour 2012. Il est très grand temps de réveiller l’opposition, ou ce qu’il en reste…
    Au PS , on est trop attaché à se rendre présidentiable, qu’on oublie le plus important: quel programme ? et avec qui ?
    En attendant , le peuple est seul, il faut se débrouiller comme on peut. Jamais la débrouillardise n’a été autant d’actualité, ces jours-ci. « Advienne que pourra », dirons certains…

    J'aime

    1. @Mozart
      Oui, malheureusement en face rien de bien neuf. De l’UMP light labellisé « gauche caviar » qui nous a conduit pendant 14 de règne mitterrandien dans la même vision libérale de l’Europe.
      Si en plus c’est DSK qui s’impose, alors c’est la fin des haricots comme on dit!

      @aliciabx
      Juste pour la précision, concernant les 9000 euros /mois, vous vouliez surement dire : » haut-fonctionnaires et apparentés » car de simples fonctionnaires (prof titulaire ou policier) avec de tels salaires, faudra nous appeler ;-)
      Quant à « cette Europe » effectivement on est loin de celle promise!

      @bobi,
      « l’esprit de Munich » un sacrifié pour sauver les autres… à voir puisque si l’un des pays européens tombe, surtout un comme la Grèce, c’est tout le système européen qui s’effondre: un nouveau colosse aux pieds d’argile en somme.

      @Antoine,
      « Tous unis, tous pourris. » raccourcis un tantinet trop facile pour être accepté mais aussi trop pessimiste. Il suffirait de mettre des élus locaux, inconnus aux bataillons qui eux font souvent bien leur travail…mais évidemment ce ne sont pas eux à la tête des puissants partis.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s