Karachigate…l'Actualité Imparable, la Bérézina de P'tit Napo

« Je vous demande de vous arrêter » C’est en substance ce qu’Edouard Balladur va certainement vouloir dire à la mission d’information parlementaire qui va l’auditionner…à sa propre demande.
Arrêtez la cabale médiatique, arrêtez « la fable », arrêtez de sous-entendre que le Conseil Constitutionnel de l’époque a pu louper de telles méthodes de financement: des sacs remplis de billets de 500 francs, après le premier tour perdu de 1995 et le tout pour une valeur de plus de 10 millions de francs.
Une livraison aussi curieuse que sulfureuse…

Car à l’époque de fait, Nicolas Sarkozy n’était autre que le ministre du Budget et le directeur de campagne de « couille molle » comme dirait la marionnette Chirac des Guignols de l’Info.
En toile de fond, l’attentat de Karachi, 14 morts dont 11 ingénieurs de la DCN et leurs accompagnateurs dans ce que les autorités pensaient être une banale histoire de terrorisme…alors que l’ombre ignoble de représailles après le non-versement de rétro-commissions liées à la vente de sous-marins nucléaires français au Pakistan plane irrémédiablement. Le combat Chirac-Balladur aura donc eu des victimes bien réelles…
Impossible de détailler dans ce modeste billet tous les tenants et aboutissants. Mieux vaut vous diriger vers le blog dédié créé par Sébastien Musset, un blog intitulé karachigate.blogspot.com
Tout ce que Cpolitic peut dire ici, c’est que l’affaire prend une nouvelle tournure encore plus politique avec les récentes preuves de Libération (attaque puis réponses de Libé après le déni de Balladur) envoyée par un anonyme à Maitre Morice avocat des familles de victimes: «Les parties civiles considèrent que Monsieur Balladur ment d’une façon absolument éhontée par rapport aux éléments qui sont dans le dossier» d’autant plus que Balladur en arrive même à nier l’existence dans ses services de l’époque de Nicolas Bazire (proche conseiller à Matignon en 1995) et Nicolas Sarkozy!

Le seul avantage
Une affaire énorme qui demeure un très bon indicateur du professionnalisme des différents médias: si votre quotidien, votre site web d’actualité, votre présentateur de JT ou votre radio préférée évite le sujet, le réduit à une portion congrue voire le squizze irrémédiablement, inutile d’en dire plus…
La censure odieuse est intervenue.

A voir sur La Rage au ventre

Deux étranges coïncidences
Feux et Contre-Feux
Inutile d’être parano pour comprendre la manipulation des médias: que dire de cette étrange affaire de la conductrice à la burqa suivi de la cabale politico-politicienne du mari pour des faits évidemment graves et punis par le loi, mais non-passibles d’un retrait de sa nationalité?
Que dire de l’emportement anormal de 3 ministres (hortefeux, besson et même MAM) et du porte-parole du groupe UMP Jean-François Copé? Un Copé qui s’est aussitôt empressé de nier toute implication dans la campagne électorale de Balladur! (voir rappel wikipédiesque en bas d’article)
Une telle agitation à comparer avec le sang-froid de Messieurs Larcher et Accoyer, présidents respectifs du Sénat et de l’Assemblée Nationale, suppliant François Fillon de calmer le jeu et de ne pas légiférer en urgence sur une telle loi dite de la « burqa »…
L’urgence qui n’est autre que l’économie, le chômage, l’éducation, le logement et qui prend dès aujourd’hui une tournure agricole avec pas moi de 1000 tracteurs en plein Paris!
Jolie diversion ce voile intégral, plus encore que d’habitude. Quoi de mieux que de prêcher les idées nauséabondes du FN pour dégouter la France d’en bas des informations et empêcher les yeux ou les oreilles de tomber sur la principale actualité: « le Karachigate, Nicolas Sarkozy impliqué »
Pendant que les journalistes remuent la merde sur un thème frontiste, que les esprits s’échauffent, on ne parle pas du Karachigate.
Nul doute que les médias étrangers en revanche, vont en faire leurs choux gras. Un président en exercice avec du sang sur les mains dans un pays occidental, cela n’arrive pas tous les jours!

Signé Furax!
En marge de ce tumulte, on retrouve Charles Pasqua, lâché par sa famille politique, qui en est même réduit à affronter son propre fils à la cour de justice de la République (CJR). Lui, le tonton flingueur du RPR, l’expert des pires arcanes du gaullisme avec notamment le SAC, le parrain de la Pasqua Connection a menacé maintes et maintes fois de faire sauter la République…
Et curieusement en plein procès, une source anonyme aide la seule enquête réellement dangereuse pour l’actuelle parodie de président de la république, son ancien protégé, celui là même qui vient de l’abandonner lâchement à la Justice.

Puisqu’on vous dit que le pire ennemi de la droite dure…c’est la droite dure, elle-même!

C’est la Bérézina! A quand Sainte Hélène? A quand le poison?
Sakozy est Napoléon

Plus d’infos sur l’attentat de Karachi: le blog des familles pour la manifestation de la Vérité

Petit rappel wikipédiesque sur Copé: « De 1993 à 1995, il est membre de la cellule de réflexion économique de Jacques Chirac animée par Nicolas Sarkozy.
Dans le même temps, il est secrétaire général adjoint du RPR, après en avoir été le secrétaire national chargé de la formation. Il devint ensuite directeur de cabinet de Roger Romani, ministre délégué aux Relations avec le Sénat, chargé des rapatriés, entre 1993 et 1995, dans le gouvernement Balladur.
En 1995 il devient délégué général au projet de société au RPR. Il fait alors partie de la « task force Juppé » (à l’époque Premier ministre et président du RPR) en matière d’idées. »

Publicités

Une réflexion sur “Karachigate…l'Actualité Imparable, la Bérézina de P'tit Napo

  1. Est-ce toujours si par un effet du hasard, je parle aujourd’hui des arnaques des politiques, et n’oubliant ni Charles Pasqua, ni Balladur, ni les autres y compris à gauche qui ont tous à se reprocher des malversations invoquées.

    Mais je ne suis pas d’accord pour dire que la voilée prise entrain de conduire une voiture et les découvertes sur les arnaques dudit mari, font partie de l’arbre qui cache la forêt, car je ne vois pas, sinon que ça n’est que par hasard, il se trouve que cette femme en burka ait été verbalisée pour un motif valable, maintenant c’est cette même personne qui ayant refusé de payer les 20 euros demandés, a fait que l’on a été voir de plus près son identité et découvert la suite, et là on pourrait aussi se demander si elle ne l’a pas fait exprès pour remettre en évidence les histoires de burka, car je pense qu’elle pouvait largement payer 20 euros ! donc pour moi petite rouerie de sa part, d’autant plus que l’avocat a surgi très vite ! comme s’il était déjà en attente dans l’ombre…

    Ces deux informations ne se chevauchent pas l’une pour cacher l’autre…. car l’histoire du contrôle d’identité pour conduite voilée était avant que l’on parle de Balladur, donc il n’y a pas pour moi, de cause à effet, et la burka, à droite et à gauche, tout le monde est contre, alors il faut en finir ! quand il y a un virus quelque part, on fait le nécessaire pour l’évacuer.

    Toujours amitiés entre nous.
    genevieve

    J'aime

  2. Un bon point pour le tabouret de Napoléon il me plait beaucoup, est-il en vente chez Ikéa ?

    Je relis votre écrit et naturellement cette nouvelle histoire de Balladur avec Nicolas en arrière position est détestable, mais autant que les autres, il n’y en a pas un pour relever l’autre et tous ces gens m’écoeurent, je n’arrêterai pas de le dire. Je me suis laissée berner par un Charles Pasqua que j’aimais bien pour son côté jovial, et aussi Balladur pour lequel je n’avais aucune animosité, quant à Nicolas je n’avais pas d’idée précise sur lui, il me paraissait pourvu de beaucoup de qualités et voici une genevieve, ultra déçue et qui tempête verbalement parce qu’elle n’a aucune action sur le reste !…
    Bon, je vais aller faire un tour au soleil et boire un grand verre d’eau pour faire passer tout ça !

    Re-amicalement à vous
    genevieve

    J'aime

  3. Bonjour ! Bonjour !

    @ Geneviève : bien vu pour la tabouret Ikéa ! ;-)

    @ CPolitic : heu… c’est pour coller à l’actualité cinoche que Coppé ressemble étrangement à Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick Bruel ? ;-)

    Sinon, j’avais juste pondu ça hier dans ma revue de presse un tantinet à la con :

    Karachi, Karachi Aïe Aïe Aïe : Édouard Balladur dans la tourmente concernant le financement de sa campagne présidentielle à l’époque ou gugusse 1er s’occupait de la-dites campagne. Déclaration fracassante d’Édouard au mains d’argent, une larme à l’œil en direction de l’Élysée : « Messieurs les juges, je vous demande vous arrêter. »

    On fait ce qu’on peut !

    Amicalement Votre Cdt Cpol’ !

    Bonne journée et bonne semaine.

    J'aime

    1. @Geneviève,
      Franchement le coup de la burqa, avec le casier judiciaire copieux connu depuis des mois par les services de police ça sent le coup fourré.
      Mais vu votre réaction – de doute légitime – cela confirme l’adage: plus c’est gros plus ça passe!

      @Ervé.Do
      Quel tabouret? C’est tout ce que vous avez vu un Patrick Bruel et un tabouret? Ah je me meurs… ;-p

      J'aime

  4. Le problème c’est que non, plus c’est gros moins çà passe !

    C’est pas très compliqué avec les services de renseignements de connaître en peu de temps pour ne pas dire immédiatement, ce qui concerne une personne et le barbu est venu aussitôt devant les écrans de télévision, il était donc facile de s’interroger à son sujet. D’ailleurs il était sûr de son coup sachant que l’on ne pouvait rien prouver ! je l’ai trouvé super arrogant en venant dire qu’il avait des maitresses, il s’est même « foutu du monde » avec ironie.

    Bon, je tourne la page, ce n’est pas à moi de rendre la justice, car elle serait dans ce cas, vite expédiée.

    Bonne soirée à vous
    amicalement
    genevieve

    J'aime

    1. Je ne peux que confirmer que l’individu barbu mentionné était connu des différentes administrations de contrôle depuis belle lurette.
      Même le PS, pourtant à la ramasse question réactivité, s’est étonné de savoir l’intéressé dans le collimateur depuis si longtemps et de n’être appréhendé qu’à l’occasion de cette affaire relevant plus du grotesque qu’autre chose.
      Le coup du niqab au volant restera dans les annales…au moins ça prouve que l’on peut « conduire » quand même avec, chose que je n’imaginais même pas ;-)

      Cdt,
      CPolitic

      J'aime

  5. Il ne vous a pas échappé que l’on pouvait conduire d’une main, l’autre occupée à fumer une cigarette, ou encore une main sur la cuisse de la fille d’à côté à faire je ne sais quoi, ou encore une main qui téléphone, et j’ai aussi vu des gens qui conduisaient en lisant le journal, maintenant quand on regarde le voile qui va jusqu’aux pieds et jusqu’aux mains, c’est comme s’il l’on conduisait emberlificotée dans une couverture, et on peut penser qu’au moindre coup de frein, elle peut se prendre le pied dans ses voiles, le risque si on la croise, n’est pas pour elle, mais pour l’autre.

    Pour en revenir sur le fait que le barbu était connu des différentes administrations de contrôle sans que personne ne s’en occupe, il est véritablement idiot d’être venu se mettre sur le devant de la scène, si ce n’est de la provocation de sa part, ce que je pense devant l’énergumène. Pourtant, je pense qu’il était surveillé à cause d’une certaine mouvence où il est impliqué, c’est ce que j’ai retenu, à confirmer.

    Beau soleil, belle journée,
    pensées amicales
    genevieve

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s