Parodie d'Affiche: Tête de Turc avec Nicolas Sarkozy

C’est la grève… mais pas pour tout le monde. Alors Cpolitic vous propose une affiche dans seul le titre prête déjà à sourire. Il ne restait plus que quelques judicieux copier-collers… pour rendre une nouvelle fois hommage à notre mytho-parano-nabot national.
Alors si en plus, l’actualité rejoint l’article…
Ainsi le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan est en visite officielle à Paris depuis hier. Au menu des réjouissances: rencontre avec les 4 personnalités les plus importantes de l’Etat français, moment de détente à l’occasion de la Saison de la Turquie (événements culturels donnés en son honneur pendant 9 mois). Officiellement, le thème de l’intégration de la Turquie dans l’Union Européenne ne sera pas abordé. Officieusement, on imagine aisément que les discussions iront bon train…en pleine journée de grève SNCF ;-)

Question bête et naïve: pourquoi Nicolas Sarkozy est-il réellement contre l’entrée du pays de Mustafa Kemal Atatürk, ardent défenseur d’une république laïque?
Réponse A: à cause de ses origines juives de Salonique, les grecs et les turques ont un lourd passé de conflit
Réponse B: son ami Edouard Balladur est né en Turquie mais préfère étrangement ne pas en parler voire le nier. (vieille rancune contre son pays natal?)

Est-ce utile de préciser la Turquie a toute sa place dans une prochaine version de l’Union Européenne?
De part son histoire, sa situation géographique stratégique tant dans le domaine du commerce (approvisionnement en pétrole et gaz) que militaire, que part l’importante migration turque en Europe et les valeurs républicaines de cet état.
Évidemment les droits de l’Homme sont loin d’être respectés en tout point – et c’est peu de le dire – mais franchement est-ce que la France, pourtant instigatrice de ces droits mais capable de commercer avec les pires dictatures (Egypte, Tunisie, Libye, Algérie, Chine…, la France qui est l’un des principaux fabricants d’armes au monde comme les 4 autres membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU) – peu encore donner des leçons à d’autres pays? Non.
La reconnaissance totale du génocide arménien demeure la seule contrainte réelle et sérieuse à son adhésion.

Paradoxe
La Turquie est étrangement la bienvenue pour jouer dans le championnat européen de foot (via l’UEFA).
Elle est également solliciter aimablement pour sauver des entreprises françaises en difficulté comme Heuliez.
Mais à en croire certains, elle ne serait pas digne, pour de simples questions géographiques, d’adhérer à l’Union Européenne.
Curieuse logique cachant inévitablement une malhonnêteté intellectuelle voire financière!

Pour la crise et ses ravages, pour le déficit de la France et les gabegies de l’Etat: une belle tête de turc ce Nicolas!
tete de turc

Étymologie de l’expression tête de turc par expressio.fr: « aux XVIIe et XVIIIe siècles, le More et le Turc étaient les emblêmes des incroyants, des barbares cruels et sanguinaires.
C’est probablement pour cette raison, et pour faire suite à l’expression « fort comme un Turc » citée au XVIIe, que, dans les fêtes foraines du XIXe siècle, on trouvait des attractions constituées d’une sorte de dynamomètre surmonté d’une tête enturbannée (symbole du Turc) dans laquelle il fallait taper le plus fort possible, la force du coup étant mesurée par une aiguille.

Dans ces jeux, il était bien sûr plus viril de se frotter à un symbole de force, d’où la cible à la forme d’une tête de Turc.
Mais c’est le fait que cette pauvre tête était constamment frappée par tout le monde, qui a fait de la tête de turc celui sur lequel chacun s’acharne. »

Salutation amicale à Pinar Ilkiz de Futuristika

Publicités

Une réflexion sur “Parodie d'Affiche: Tête de Turc avec Nicolas Sarkozy

  1. Alors, c’est encore une fois et avec courage que je vais venir vous affronter parce que pas d’accord. En premier, j’ai vu le film Tête de Turc, qui n’est que le résumé de ce qu’il se passe dans la banlieue 93, soit le vilain jeune qui après avoir incendié une voiture avec un policier dedans, va le sortir de la voiture, et s’enfuir etc etc..apparemment ce jeune n’était pas Turc, alors pourquoi ce titre ?

    Mais, vous le savez, la Turquie ça n’est pas l’Europe qui est déjà à 27 et qui traine derrière elle des pays raccrochés alors qu’ils n’ont pas les moyens de suivre et qui nous mettent dans la misère. Les Turcs qui ne rêvent que d’être dans l’Europe pensant y trouver une distribution d’aides, sont prêts à tout pour y arriver, donc ils ont intérêt à se montrer les plus serviables possibles ….. premier point, et d’autre part des pays environnants avec qui l’on a des contacts il y en a d’autres et c’est pas pour autant qu’on leur offre l’hospitalité.

    On a suffisamment de misère comme çà, alors pourquoi faire une exception pour la Turquie, il y a des Turcs en France, mais il y a beaucoup d’autres nationalités, vous savez bien la France c’est la terre d’accueil, mais à un moment donné, il faut en finir, car on n’arrivera pas à redonner de la vigueur à tous les pays qui en expriment le désir.

    Alors une petite fâcherie du jour entre nous ! non pour moi, juste ce que je pense
    Bonne journée à vous et au plaisir de vous lire pour la contradiction ! !
    genevieve

    J'aime

  2. « Tête de Turc » désigne de façon familière voire désobligeante le bouc émissaire, la victime systématique d’un harcèlement moral, la « tête de turc » sera celui ou celle qui subit (souvent ou toujours) les sarcasmes ou les attitudes irrespectueuses d’autres personnes.
    Rachida Dati, sur le sujet, se pose là ces derniers temps !

    :-)

    Au passage : texte ajouté à ma dernière publication :

    http://ervedo.tumblr.com/post/502733017/a-la-force-du-poignet-menotte-leducation-nationale-is

    après avoir bravé ma petite forme de ce matin !

    J'aime

    1. @Geneviève,
      Ervé.Do a répondu, il me semble. Quant à votre tentative de nous facher,vous vous doutez bien que même la Turquie entière ne suffira pas ;-)
      A votre argument: « Les Turcs qui ne rêvent que d’être dans l’Europe pensant y trouver une distribution d’aides, « , je vous répondrai sans détour que cette raison vaut pour tous les pays, y compris le nôtre, notamment pour la PAC, où plusieurs dizaines de milliards d’euros sont alloués à nos agriculteurs pas forcément aux plus petits et aux plus en difficultés, malheureusement.
      Dans la même optique, les entreprises privés européennes ou non sont bien contentes d’obtenir des subventions européennes en échange des emplois. (exemple concret: Toyota pour sa Yaris)
      Idem pour des villes comme Mantes La Jolie dans les Yvelines ou Valenciennes du temps de Jean Louis Borloo, subventions qui lui ont permis un tel succès dans la reconversion de sa ville.
      Alors ne crachons pas dans la soupe des subventions européennes, nous français soupons quotidiennement, usant et abusant des croutons et autres crèmes fraiches additionnelles.
      Geneviève il va falloir trouver mieux comme argument ;-) Je vous ai connu plus en forme!

      Cordialement,
      Cpolitic,

      J'aime

  3. Vu juste pour la forme, une bonne âme m’a embrassée et m’a ensuite prévenue qu’elle avait la grippe et que croyez-vous qu’il arriva !…

    mais je n’ai jamais dit que nous crachions dans la soupe qui nous est servi avec tellement de gentillesse, non plus que nous les Français n’allions pas au ravitaillement, on essaie de tirer au maximum ce que l’on peut obtenir, en contre partie, on doit se plier aux règlements imposés, est-ce bien comme celà que cela se passe ? Il n’empêche que l’Europe ne pourra jamais entretenir tous ceux qui en ont envie, 27 c’est déjà un grand maximum et celà pose déjà bien des problèmes.

    Quant à Tête de Turc, désolée qu’Erve.Do se soit donner le mal de m’en donner la définition, il se trouve que je la connaissais, j’ai parlé du film, parce que cette définition ne s’appliquait pas à l’acteur dans le cadre de son rôle, donc je ne voyais pas pourquoi « Tête de Turc » , c’est juste simplement une remarque, maintenant, le film en réalité n’a rien d’exceptionnel et il s’est agi de reproduire un fait divers.

    La bonne nouvelle c’est que même la Turquie toute entière ne suffirait pas à nous fâcher ! !alors j’ai trouvé ça super gentil…..

    Bonsoir à vous
    genevieve

    J'aime

  4. Mais la Turquie a toute sa place dans l’Europe, au même titre que l’Ukraine, et même plus puisqu’elle utilise l’alphabet romain. Je n’en dirai pas autant de la Grande-Bretagne, qui a toujours tout fait pour que ce qui aurait pu être l’accomplissement d’un beau rêve ne soit qu’un prolongement de SON économie avec le Commonwealth, un non-sens voulu et assumé. Chasser l’une pour prendre l’autre, voilà qui aurait de l’élégance ! Après tout, les Grands-Bretons ont gardé leur système de poids et mesures, leurs coutumes, leur horaire et même leur reine. Leurs bras sont tendus vers l’Amérique, et ce n’est pas l’Eurostar qui y changera grand-chose.

    Un dernier détail : si tous les Turcs d’Allemagne en partaient simultanément, notre fière voisine en serait à coup sûr désorientée. Turquons mes frères, ce n’est pas le Bourgeois Gentilhomme qui nous désavouera.

    J'aime

    1. Est ce utile de préciser que je cautionne en tout point le commentaire de babelouest?

      @Geneviève,
      Pour la définition, j’imagine que le jeune homme du film est la « tête de turc » de quelqu’un ou d’un groupe de personne ou encore qu’il faille prendre au contraire l’expression au premier degré. Loin de moi l’idée que vous ne connaissiez pas cette expression française puisqu’elle est très usitée.
      Pour les 27, entièrement d’accord mais dans la mesure où le mal est fait, que le problème se posait à 12, que le Royaume Uni a toujours été le fer de lance et la taupe des USA, pourquoi ne pas intégrer la Turquie, un pays de plus ou de moins ne pourra en aucun cas empirer le système plus qu’il n’est déjà !
      Et un tel dénigrement ne peut qu’être perçu par la communauté turque que comme une discrimination injuste.

      Bien Amicalement,
      Cpolitic

      J'aime

  5. Alors, s’il faut encore que je m’explique, la Turquie ne fait pas partie de l’Europe ! Donc le mal étant fait à 27, aggravons le un peu plus à 28 et alors pourquoi pas aux autres qui en feraient la demande ?

    En ce qui concerne la Turquie, il n’y a aucun dénigrement, simplement ils ne font pas partie de l’Europe et on ne déplacera pas les frontières…., pour moi c’est une raison suffisante et donc que Babelouest ait toute votre attention ne me surprend pas outre mesure, à partir du moment où elle épouse vos idées qui ne sont pas les miennes et ne le seront pas. Inutile de rendre un peu plus difficile ce qu’il l’est déjà suffisamment.

    Désolée vous n’arriverez pas à me convaincre, pourquoi ferions-nous une fleur aux Turcs spécialement, parce que l’on risquerait de leur faire de la peine ? ?

    Attention, je ne voudrais pas que l’on se chamaille pour la Turquie, restons donc sur nos positions qui sont différentes…..On ne peut pas être d’accord sur tout, c’est évident, ce qui n’empêche que je vous garde toute mon amitié.
    et je ne serai pas jalouse, promis, de Babelouest !….

    J'aime

    1. Ah Geneviève…
      Dites vous que si vous vous bornez à la géographie alors c’est que vous sous-estimez l’imagination de nos politiciens ;-)
      Car les DOM-TOM français font partie de l’Union Européenne.
      Deuxième contre-argument: insérons la partie ouest de la Russie alors, celle de Poutine et de sa Mafia, car l’Europe géographique s’arrête à l’Oural.

      Désolé ;-)

      Si vous voulez garder le même chiffre, effectivement échangeons le Royaume Uni contre la Turquie, et plus simplement, faisons un référendum…mais inutile faire voter les gens 3 fois !

      Bonne soirée
      Cpolitic

      J'aime

  6. je reviens après un long silence à cause du boulot!! Toujours des prises de positions enflammées sur Cpolitic !!A mon avis la question n’est pas de savoir si la Turquie fait partie ou non de l’Europe – La question est plutôt de savoir s’il faut encore un pays de plus dans l’Europe politique : avez vous remarqué que plus il y de pays dans la communauté européenne et plus elle est faible diplomatiquement et politiquement ; cela fait le jeu des américains, qui poussent à l’entrée de la Turquie dans l’Europe, relayés en cela par le travail de sappe de la perfide Albion. Et l’autre nain de jardin bourré de tics qui revient des States !!! Les Anglo-Saxons ne veulent pas d’une Europe forte, porteuse d’autres traits de civilisation que le culte du fric ; ils veulent seulement un gigantesque marché dans lequel la loi du plus fort continue à régner en divisant les peuples; J’ai de la famille qui vit en Turquie depuis plus de dix ans – eh bien je vais vous dire une seule chose : le Turc Lambda, il n’en a rien à foutre de l’entrée ou non de son pays dans la communauté européenne !!! lui, ce qu’il veut c’est un peu de respect de la part de ses voisins, la possibilité de commercer tranquillement et un soutien pour que les barbus se calment dans leur ardeurs religieuses. Ce qu’il faut, c’est une réforme profonde des institutions européennes : une Europe économique large avec pourquoi pas la Turquie et un noyau dur politique, véritable leader (sans les anglais qui pourriraient la situation) et contrepoids à un monde qui se construit de plus en plus sans nous, sur les deux rives de l’Océan Pacifique !!!!!

    J'aime

    1. Ah ce moment là, aussi, demander aux français, de la France profonde ou non d’ailleurs, ce qu’ils pensent vraiment de l’Europe.
      Pas le peine de leur rappeler les promesses sur l’euro, et l’inflation des prix qui en a découlé, la courbure des bananes réglementés, les litres de lait versés dans les caniveaux pour respecter les quotas…

      En pleine forme le Loubomer sinon? ;-)

      J'aime

  7. Pourquoi faudrait-il échanger le Royaume Uni contre la Turquie ? ? Avez-vous spécialement des intérêts avec la Turquie, moi non, simplement je trouve que c’est un très beau pays et j’ai plaisir à y aller en vacances comme beaucoup d’autres et celà s’arrête là….. Et je vous signale que j’espère qu’il y aura un référendum, car il y a pas mal de personnes qui sont de mon avis….je persiste et signe, non à la Turquie dans l’Europe. Maintenant selon Loudomer si les Turcs n’en n’ont rien à foutre de leur entrée dans l’Europe, alors qu’ils ne persistent pas pour y entrer ! c’est ce qui me parait logique…..

    Je cesse le combat, je me saisis de mon bouclier pour m’abriter de tout ceux qui sont pour, car j’ai bien compris que je suis seule à être contre, enfin sur ce blog…. et même si je n’approuve pas le Royaune Uni, je me sens plus d’affinité avec eux qu’avec la Turquie.

    On aura d’autres occasions de s’affronter, comme la burka, Ségolène, etc etc aussi je ne voudrais pas utiliser toutes mes armes pour un même combat !
    Permettez-moi de vous souhaiter une belle journée avec ou sans Turquie à l’horizon..
    amicalement à vous
    genevieve

    J'aime

  8. Ma dernière, Geneviève, c’est promis. Vu ce qu’ils nous font endurer, grâce à la City en particulier, les anglo-saxons n’ont rien à faire en Europe. Si la Turquie ne tient pas à venir en Europe, qu’elle se retire des négociations, mais c’est elle qui aura choisi (par referendum de préférence, si cela a encore une valeur.

    En revanche, ces anglo-saxons, boutons-les à nouveau du sol européen et français où ils ont passé tant d’années autrefois. A votre différence, je leur préfère les Turcs. Question de goût. Si des femmes portaient dans ma région il y a peu d’années encore la quichenotte, cela date de plusieurs siècles où ces carcans sur la tête signifiaient « Kiss not ! »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s