Dérives du National Sarkozisme: Complot, Machination, Rumeur…Nico Le Parano

Comme disait Nicolas Sarkozy au micro de Loïc Le Meur, suite à une question sur le terme « racailles » « l’amalgame c’est pour les fascistes ». Pour parfaire la phrase, ajoutons les termes « égocentrisme » et « paranoïa ». Et en règle générale, ce dernier défaut engendre le pire en entraînant la chute programmée du malade. A force de voir des « méchants contre lui partout » il a pas pris ses gouttes hier soir, le mossieur? – d’une part l’individu pratique l’arbitraire renforçant son illégitimité au pouvoir, d’autre part il ne suit plus les dossiers avec le même sérieux qu’implique sa fonction…provoquant forcément des erreurs de com’ ou de politique pure.

Pal Sarkozy, le père, et Carla Bruni, la courtisane, ont donc raison. La France entière s’inquiète pour la santé du petit souverain. Petit Nicolas est en passe de péter un câble. Il ne manque plus que l’apparition de chinois du FBI chère à notre Marie-Jo nationale, et le tour est joué pour le rendre définitivement hors d’usage, lui qui, à l’époque, prônait déjà le « vous êtes pour ou contre moi ».
Nul doute que Petit Nicolas a raison de s’inquiéter car le ciel s’assombrit. Pour ses résultats médiocres, il faut bien trouver des coupables. Plus dur encore, tout le monde veut lui prendre sa place: Fillon, Copé, Juppé, Bertrand et bien évidemment son pire ennemi De Villepin, Dom’, pour les intimes.
Dans l’intérêt suprême de la Nation, il serait donc sage que l’enfant soit écarté du feu nucléaire un temps, même si fort heureusement plusieurs personnes dont le croque mort, doivent être consultées pour l’ultime appui.

Parallèlement à cela, cette honteuse rumeur permet aussi de noyer le poisson, d’oublier les affaires courantes (Logement, Education Nationale, Chômage, Précarité…). Alors posons la question: machination écrite d’avance dans un but de diversion (née du cerveau fécond et nauséabond d’un Henri Guaino?) ou véritable calomnie faisant passer un épisode de Santa Barbara ou de Dynastie pour une série dédiée à la jeunesse?
Peu importe l’hypothèse, les dommages collatéraux ne se sont pas fait attendre, et Rachida Dati a d’ores et déjà subi les foudres élyséennes: suppression du chauffeur, des gardes du corps, tout cela en un claquement de doigt.
Dans la foulée, la plus fantoche de nos ministres (celle qui en 2 ans n’a rien réformé et certainement pas la gestion des pousseurs schizophrènes) a dû nier platement son implication éventuelle dans cette cabale. Crédible, non?

ghost writer affiche sarkozy

Côté diversion, évidemment les chiffres et sondages qu’affectionnent pourtant l’Union des Mauvais Populistes sont là pour nous rappeler le bilan économique et social du Petit Nicolas: « Les inégalités de revenus s’accroissent par le haut » comme titrait le Point.fr avec une phrase accrocheuse: « Les revenus moyens des 1% de Français les plus aisés ont augmenté plus rapidement que ceux de l’ensemble de la population entre 2004 et 2007 ».
Chirac avait constaté la « Fracture Sociale ». Sarkozy appuie dessus et l’aggrave en « Fracture Ouverte Sociale ».
Les Français pensaient mettre ainsi au pouvoir un bon toubib, franc et énergique, ils ont élu finalement un dangereux malade!

Schizophrène, peut être pas. Malade et bipolaire certainement. Car comment expliquer de tels égarements entre promesses électorales et actions, entre dires et actes? Comment expliquer de manière naturelle ces tremblements et sudations (parfois dans des lieux réputées pour leur chaleur, comme les cathédrales) ?
Doit-on alors demander un diagnostic à la pharmacienne extralucide Roselyne Bachelot?
Elle, dont le culot sans limite lui permet de déclarer que dans l’affaire du pousseur du RER A, schizophrène reconnue et dénoncée par sa mère, il n’y aurait pas eu de dysfonctionnement. En même temps, si une ministre de pacotille peut rester en place après une gabegie de près d’un milliard d’euros…Crédible, non?

Qu’il relise ses professions de foi, pour se calmer et retrouver la sérénité, notre p’tit nerveux. Enfin pas celle de l’abbé Xavier Beauvais qui, avec l’aide d’un fidèle fanatique, a frappé le journaliste de terrain John Paul Lepers, la vérité dérange toujours…
Il faut dire qu’en plaçant son camping-car « Parlons de l’Islam », sur le parvis de l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet (Décidément les Nicolas restent agressifs et traditionnalistes!) en plein dimanche de Pâques, l’incorruptible et ses 2 cameramen y sont allés un peu fort.
Oublions la profession de foi… passons à la musique, enfin Carlita ayant prouvé son inaction, si tenté qu’elle fasse de la musique, proposons directement à Petit Nicolas, un peu de poésie. Comme la musique, rien de tel pour adoucir les mœurs, qu’un poème, un tantinet provocateur il est vrai, preuve d’un malaise important, la provocation est à la mode dans la société comme dans la gendarmerie ici.

A croire que le mal être du seigneur élyséen devient contagieux…

« Il faisait beau alors, le jour où j’ai signé !
Je me souviens comme j’étais fier de m’engager,
D’être formé à ce métier par mes aînés…

Du bon droit je voulais être le soldat,
Dans le respect des traditions et des hommes.
Du citoyen, à tout faire je serai l’homme !

De ma personne alors, j’ai donné sans compter.
Ma famille dans cette voie s’est trouvée liée.
Mes devoirs étaient les siens sans qu’elle ait signé…

Nos Gradés, nos Officiers étaient nos modèles.
Ils savaient nous motiver et nous ordonner.
Alors nous étions soudés, unis et fidèles…

Nous savions des sacrifices la juste raison,
Et étions tous reconnus “Servants de la Nation ! ”
De la France, la plus noble et vieille Institution.

Un nouveau Roy fût nommé, et tout a changé.
Diviser pour mieux régner, tel était son but !
Il y parvint bien, précipitant la chute !

Pour ce faire, il choisit bien parmi les nôtres,
Ceux d’entre eux les plus vénaux, les moins fidèles,
Leur fit tant miroiter, qu’il furent ses “apôtres”.

Ces vendus et parjures aujourd’hui, ont ourdi
D’enterrer sans coup férir notre belle histoire…
De nous taire ils nous ordonnent, arguant : “Tout est dit ! ”

L’un des nôtres osa parler sans démériter,
se faisant ainsi le râle de notre douleur…
Il fût vite éliminé par ces fossoyeurs !

Aujourd’hui, Sainte Geneviève saigne et pleure,
Je sens bien ses larmes chaudes sous mon képi,
Comme si sur moi SARKOZY faisait son pipi…

Soldats nous sommes, et c’est debout que nous mourrons.
Et à l’instar de CAMBRONNE, “MERDE” nous dirons.
Nous briserons nos armes, mais nous taire “Pas question ! ”

Nous ne sommes que des hommes, soldats mais citoyens,
Et nos voix dans l’urne pèsent bien pour un scrutin…
Qu’on les entende ensuite, d’étonnant n’a rien.

Nous taire il ne faut point, surtout si c’est la fin !
Au pays des Droits de l’Homme, on dénie les miens.
Fidèle, loyal je suis, muet je ne suis point.

Même si tout est fini, que prévue est la fin,
Nous n’irons au sépulcre qu’après avoir tout dit.
Geneviève, Chère Patronne, Il pleut sous nos képis ! »

Le courage, ou la Témérité, de dire NON…à un pouvoir fou et aveugle, en solidarité à un collègue gendarme.
Chapeau bas, le poète exerçant dans un métier similaire à la police, mais dont les membres n’ont pas le droit à la parole, conservant le droit de retrait lié à leur passé tout militaire. Pure hérésie d’un conservatisme ignoble et maladroit voire dangereux.

Publicités

Une réflexion sur “Dérives du National Sarkozisme: Complot, Machination, Rumeur…Nico Le Parano

  1. Alors la jalouse irait jusqu’à dire, mais c’est l’entente parfaite entre vous !…. si vous permettez que je m’immisce entre ….pour dire bravo pour ce texte, mais est-il bien question de rumeur quand on entend que le couple irait mal, vous qui savez tout, auriez-vous la réponse, parce qu’alors il y aurait une place à prendre !….(je plaisante encore)…..
    Bonne soirée
    amicalement à vous deux
    genevieve

    J'aime

  2. Henri Guaino, le rigolo, Nico le Parano, Carlita celle qui chante bas, Rachida Dati, la nouvelle Mata Hari : quelle belle affiche!!! quel spectacle !!! mais quelle tristesse aussi : pendant qu’on rigole de leur vaudeville, on ne pense pas aux choses importantes. Préparons plutôt le vrai No Sarko Day pour le mois de mai – Et plutôt que de sussurer les minauderies de l’ex top on pourra gueuler des Carmagnoles, se réjouir du Temps des Cerises ou marcher dans les pas du Commandante.
    Arriba y viva la revolucion !!!!

    J'aime

    1. C pour ça que Cpolitic n’a consacré qu’un article, et pas 2, car l’auteur tout comme vous, on a ras le bol de ce délire, plus intense dans les médias étrangers non censurés que dans notre propre pays.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s