Car Chaque Discours de Sarkozy est un Mensonge de plus…

… à court, moyen ou long terme.
Les électrices et électeurs sont réputés ne pas avoir de mémoire. Alors il faut parfois que quelques uns se dévouent…surtout quand les actualités sont si proches et si contradictoires. C’est le cas des journaux, politiques ou non, qui font leurs choux gras de l’opposition flagrante entre les deux discours.
Citons notamment Libération qui se distingue – pour une fois – dans sa présentation cinglante et brutale:
« Le chômage va reculer » Nicolas Sarkozy 25 janvier 2010 / « Le chômage va augmenter François Fillon hier.
L’une sous l’autre, les deux phrases sont mises clairement en opposition et illustrées toute deux d’une photo de leur auteur respectif.
Aucune interprétation, aucun commentaire, uniquement du factuel, ce qui en fait une première page digne d’être reprise par n’importe quel média, quel que soit son orientation politique.
Tout est résumé dans cette page: deux attitudes, deux visions, deux égos, deux hommes que tout sépare sauf leur ambition. La France, elle, bien mal-en-point, se relevant mal de la crise et qui, pour son plus grand malheur, se retrouve avec une direction bicéphale (si on peut qualifier de « cerveau » Nicolas 1er).
Une actualité sociale qui engendre in fine deux questions cruciales:
– Y’a-t-il un pilote dans l’avion France?
– Quel crédit peut-on apporté à l’un ou l’autre sachant que, fatalement, l’un des deux, ment…effrontement?

A la première question, on peut raisonnablement dire qu’il y a non pas un mais plusieurs pilotes: un gouvernement entier, mené par un premier ministre faisant certainement de son mieux pour gérer ses troupes maladroites et influencées par un hyper-président. Question qui amène aussi une deuxième question sans réponse: les « pilotes » ont-il leur certificat de « pilote » en règle?
Car pour ce qui est des compétences, dans la pratique pas dans les études, nul doute qu’après 3 ans de gabegies et de grand n’importe quoi, le peuple français s’interroge et s’inquiète. Où allons-nous avec de tels énergumènes infoutus de se mettre d’accord jusqu’à se contredirent à moins d’un mois d’intervalle?
Nul doute qu’à l’étranger, l’image de la France avec un tel pouvoir schizophrène va encore en prendre un sacré coup.

A la deuxième question sur le crédit a apporté, et donc la confiance, citons essentiellement les propos du président « perpétuellement » candidat, « perpétuellement » de part son arrogance et ses promesses quotidiennes:
– Toulouse, 11 avril 2007, Nicolas Sarkozy déclare : « Je veux que la France soit aux côtés de la persécutée qu’on oblige à porter la burka, aux côtés de la malheureuse qu’on oblige à prendre un mari qu’on lui a choisi. 
Je veux que la France soit aux côtés de celle à laquelle son frère interdit de se mettre en jupe. (…) 

A chaque femme martyrisée dans le monde je veux que la France offre sa protection, en lui offrant la possibilité de devenir française. »
2 ans après, les faits prouvent le contraire avec l’article de Bakchich.info intitulé « Battue à Paris expulsée à Casablanca » narrant l’histoire d’une femme expulsée « après s’être rendue à la gendarmerie pour porter plainte contre son frère qui la battait »

sarkozy en pinocchio

– Paris 25 Janvier 2010, Nicolas Sarkozy déclare « Je sais que dans les semaines et les mois qui viennent, vous verrez reculer le chômage ».
Inutile de répondre avec les chiffres officiels et trafiqués, utilisons les données détaillées fournies par un site comme chomiste-land et ayant l’audace de détaillé les chiffres suivant les catégories.

Catégorie A: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi
(cherchant un emploi à plein temps et à durée indéterminée (CDI)

Catégorie B: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte
(cherchant un CDI à temps partiel )

Catégorie C: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue
(cherchant un emploi à durée déterminée (CDD), temporaire ou saisonnier)

Catégorie D: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi pour diverses raisons (stage, formation,
maladie, etc.), sans emploi

Catégorie E: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi en emploi (par exemple : bénéficiaires
de contrats aidés)

Catégorie ABC: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi tenus
de faire des actes positifs de recherche d’emploi

Catégorie ABCDE: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi

vrais chiffres du chomage

Quels crédits apportés à cette version des faits? Autant sinon bien plus que les chiffres officiels de part les scandales allant tous dans le sens de statistiques sous-estimées voire trafiquées, tout en tenant des comptes des pratiques douteuses faites à la source pour ignorer un large panel de « chômeurs ». On planque 51 000 chômeurs. On change les méthodes de calculs. On externalise les équipes qui les font: tout est bon pour que les mauvais chiffres soient les plus compatibles possibles, ou tout du moins les moins contrariants, pour le pouvoir en place. Déformation abjecte de la réalité.

sarkozy joueur de pipeau

– Libreville, 24 février 2010, Nicolas Sarkozy déclare: « Je n’appartiens pas à la génération de la colonisation. Je n’en ai pas les réseaux (…), je n’en ai pas non plus les complexes. » tout en prônant « une transparence (…) au centre de notre relation, afin d’en finir avec les clichés, les fantasmes et les procès d’intention » faisant écho aux propos du fils héritier au dictateur Omar Bongo, Ali Bongo: « Nous ignorons vous et moi le contenu réel de ce qui est parfois appelé « Françafrique […] La politique des tutorats, des réseaux, des leçons est révolue. »
Personne n’est dupe ni le peuple gabonais, ni le peuple français. Et ce ne sont certainement pas le lieu choisi avec cynisme pour ce discours, la «Cité de la démocratie», les origines familiales de Mr Bongo fils qui nous feront croire une seule seconde à de tels discours mensongers.
Mais ne reculant devant rien, adepte de la pratique du « plus c’est gros, plus ça passe », Nicolas Sarkozy n’a pu s’empêcher de déclarer non sans provocation «Je défie quiconque de prouver que la France avait un candidat.» afin de légitimer son programme de rupture avec la « france-à-fric »
Pas de chance, il suffisait d’aller sur le tarmac de Libreville, pour y déceler la présence évocatrice du sulfureux Robert Bourgi, « homme de confiance du dictateur Omar Bongo et émissaire officieux de Nicolas Sarkozy ». Curieuse coïncidence et amère désillusion.

– Bamako Mali, 24 février, improvisant un crochet entre ses voyages au Gabon et au Rwanda, Nicolas Sarkozy ne pouvant s’empêcher de faire un coup médiatique et une récupération politique de la libération de l’otage (et agent de la DGSE) déclare: « Nous ne laisserons tomber aucun de nos compatriotes pris par des terroristes. » […] « Quelle que soit l’erreur qu’il ait pu commettre, nous le ramènerons à la maison. »
Paroles, paroles, paroles…doivent se dire Florence Cassez et les rédactions des deux journalistes enlevés en Afghanistan. Encore 2 poids, 2 mesures, entre les simples gens, naïfs ou poissards, les professionnels de l’information et les amateurs espions envoyés par l’Etat National Sarkoziste.
Rappelons alors les « off », moments de liberté des personnalités politiques bien plus révélateurs que les discours officiels: « Sarkozy a raison: les médias il faut les passer à la kalachnikov » osait rappeler avec un cynisme révoltant Eric Besson, à l’image des « questions à la con » de journalistes d’un certain Charasse!
« Attendez, j’ai vu un con de journaliste, parce qu’il y a que les cons de journalistes qui peuvent écrire ça. Qui a écrit que chaque sénateur avait une voiture et un chauffeur, où est-ce que vous avez pris ça ? » à relire ici

Action et Réaction

Les électrices et électeurs sont réputés ne pas avoir de mémoire. Alors il faut parfois que quelques uns se dévouent…et dans le cas de la polémique Ali Soumaré, Vincent Peillon se permet d’appliquer la loi du Talion, à l’égard de la droite populiste et décomplexée.
Invité d’un débat sur LCI, l’eurodéputé socialiste sortant de sa poche un vieil article: « Je vous ai amené un document très intéressant qui est l’édition du Petit varois du 11 novembre 1965. Le titre +en correctionnelle, deux jeunes dévoyés en vacances à La Croix Valmer avaient essoufflé la police+ ».
« La fin nous apprend que ces deux jeunes avaient volé une Simca 1000, volé des moteurs de bateaux, avaient des papiers d’identité faux, des plaques d’immatriculation fausses, avaient avec eux un pistolet 6,35 et avaient fait courir la police »
« J’ai cherché les noms et c’est finalement une jolie anecdote, on a deux noms : MM. Alain Madelin, Patrick Devedjian. » et de finir son upercut « Je souhaite véritablement qu’Ali Soumaré fasse une aussi belle carrière » No comment. (à lire Un arrière goût d’extrême-droite au gouvernement)

De quoi rafraîchir la mémoire du parti majoritairement impopulaire de France et de rendre courageusement coup pour coup, au risque encore de se voir reprocher de refaire de la politique caniveau. Malheureusement, il faut aussi savoir défendre son camp et marquer l’opinion publique par des faits prouvant, s’il en était besoin, que celles et ceux qui donnent des leçons devraient d’abord balayer devant leur porte.
Le temps jouent en leur faveur. Ils le savent et en profite. Un petit retour en arrière, via un vieil article imprimé ou dorénavant des documents stockés sur internet, permettent de rafraîchir cette mémoire si défaillante, afin de ne pas recommencer la bourde de 2007 en 2012!

Ne cherchons plus. « L’usure pyschique » décrite par le médiateur de la République vient aussi et surtout de cette avalanche de fausses promesses, de ces déclarations grotesques, de ces infos et autres intox, à l’opposée de la réalité. Car « l’espoir fait vivre », et quand celui qui se prétendait être le candidat du pouvoir d’achat et de la croissance brise cet espoir, alors forcément, le psychique du bon peuple en prend un coup.

sarkozy le bouffon

Publicités

Une réflexion sur “Car Chaque Discours de Sarkozy est un Mensonge de plus…

  1. « Je n’ai strictement rien à dire, mais je tiens à ce que cela se sache ». Cette magnifique citation de Jacques Dutronc, je l’attribue volontiers à tous nos hommes politiques – et particulièrement au « premier » d’entre eux – quand je vois la « qualité » du débat lors de ces élections régionales. Par contre il existe une autre citation du même Jacques Dutronc qu’on ne pourrait leur attribuer : « Je n’ai plus d’idées nouvelles, mais j’en ai eu tellement avant qui sont toujours d’actualité …. » Effectivement, si vous écoutez « l’opportuniste », une chanson qui a plus de trente ans : n’était elle pas le tableau prophétique de nombre de nos « zélites » d’aujourd’hui ?

    J'aime

  2. Il ne vous a pas échappé que Nicolas était plein de bonnes intentions puisqu’il dit toujours ce que l’on veut l’entendre dire, alors il ne sera pas pris en flagrant délit dans ses discours, après, il oublie, car après un certain âge on a des trous de mémoire, et il ne doit pas en être exclu, puisqu’il ne se rappelle plus ce qu’il a promis, comment en vouloir à un homme qui a des trous de mémoire ? Paroles, paroles et il se laisse doucement bercer par le rythme des mots enjoleurs, mais les chansons sont toutes à ranger dans les archives, elles ne font que passer, alors rien d’étonnant à ce qu’il ait le goût des mots et uniquement que les goûts….
    Bon dimanche à vous
    amicalement
    genevieve

    J'aime

  3. Avé Cpolitic !

    Voltaire disait : »La politique est l’art de mentir à propos. »

    Concernant le gugusse, on pourrait ajouter que mentir à propos de tout est son modus operandi politique dans la gestion de la Franchouillie.

    On sait le politique enclin au mensonge et aux belles promesses d’azurs plus beaux lorsqu’il a besoin de se hisser au dessus de la meute mais avec le gugusse on atteint des sommets abyssales (lantinomisme est voulu).

    On peut aisément penser que, de plus, il y croit dur comme fer à ses mensonges en usant systématique dans ses discours de son fameux « Moi je vais vous dire… ».

    Le « je vais être franc » de l’homme politique en début de discours annonce en général un mensonge » (Coluche)

    CPolitiquement votre,

    Ervé.

    J'aime

    1. Sauf que là, on a une médaille d’Or du mensonge et du foutage de gueule. Un number one. Un caïd. Un champion du monde et de l’univers du « jemefousdevotregueuleetalors? »

      J'aime

    1. Et non, malheureusement je ne controle pas les pubs. C google Adsense qui le fait ;-)

      On en déduit forcément que leur algorithme a de l’humour!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s